Tellucidar

Décidément, je suis fan! Après l'excellentissime Louis le Galoup, le fabuleux Simulacre (dont le tome 3 vient de sortir, au cas où vous aussi, vous auriez raté l'info!), Les enfants d'Erebus (dont je suis en train de relire le tome 1 pour enchainer avec la suite), j'ai dévoré Tellucidar, le tome 1 de la nouvelle série de Jean-Luc Marcastel. La grande force de cet auteur, outre sa fabuleuse manière d'écrire, c'est de réussir à se renouveler à chaque roman, avec des sujets toujours originaux! 

Dès le début de Tellucidar, on est emporté dans un tourbillon d'évènements, sans une minute de répit! On découvre Lucas, attachant par son mal être et son espoir de donner un sens à sa vie. Koré, qui incarne ce "renouveau", reste très mystérieuse, on connaît surtout son aspect physique et son effet sur ses compagnons!

Moi qui suis fan du Monde perdu de Conan Doyle, j'ai adoré cette impression de préparer une expédition vers des régions inconnues comme le professeur Challenger! J'ai hâte de découvrir la suite et d'explorer Tellucidar dans le tome 2.

Vous ne verrez plus les volcans d'Auvergne de la même manière...

Pour enfants, ados et adultes, à partir de 9-10 ans.

"Et si le monde, notre monde, n'était pas comme nous le croyons... C'est ce que va découvrir Lucas, un jeune homme de 15 ans dont le père, géologue, a disparu en sondant une grotte pour le compte de la Tellcorp, la société qui, depuis, révolutionne le monde grâce au Tellurium, un minerai miracle... Mais d'où provient le Tellurium ? La Tellcorp dit-elle toute la vérité ? Ne cache-t-elle pas un formidable secret ? Quand une foreuse tout droit sortie d'un film d'anticipation crève le gazon du stade où son père disparu lui a donné rendez-vous en pleine nuit par un énigmatique message, et que s'en extirpe deux passagers, dont une jeune fille aux cheveux blancs, aux yeux violets, l'univers de Lucas bascule. Cette jeune fille se nomme Korè Attawhakan, dernière représentante de la famille royale de Panshir, une cité située... Au coeur de la terre."