Lockwood-t1Jonathan Stroud est l'auteur de la Trilogie de Bartimeus, que j'avais trouvé excellente. Originale, décalée, passionnante...

Lockwood & Co semble être dans le même esprit : les héros sont des ados (classique, me direz-vous, en littérature jeunesse!) mais ils sont spéciaux car ils font le travail d'adulte du fait qu'ils sont plus sensibles à la présence des Visiteurs, c'est-à-dire les fantomes!

L'auteur nous emmène donc à Londres, à une époque difficile à déterminer, 50 ans après le "problème", nom donné à la période où les Visiteurs sont devenus plus visibles, nombreux et dangereux. Les enfants et les ados sont au service des adultes pour maintenir un semblant de sécurité.

Le rythme n'est pas rapide comme beaucoup de littérature jeunesse, il l'est à certains moments mais l'auteur prend aussi le temps de décrire les lieux, les personnages et l'ambiance sombre et mystérieuse.

J'en suis à la moitié du roman, et même si j'ai apprécié cette première moitié, je me demande encore vers où l'histoire se dirige...

"Un terrible fardeau s’abat sur Londres : des fantômes envahissent les rues de la ville, s’introduisent dans les maisons et terrorisent leurs occupants… La jeune et talentueuse Lucy Carlyle, promise à une grande carrière de chasseuse de spectres, vient d’intégrer la modeste agence du déjanté Anthony Lockwood. Mais leurs affaires vont mal. Les agences d’extermination de fantômes fleurissent et la concurrence est rude. Impossible de refuser le moindre contrat, même si la mission s’avère des plus dangereuses… C’est ainsi que Lockwood et Lucy se retrouvent en pleine nuit dans la terrifiante demeure de la famille Hope, à traquer le fantôme du sanguinaire duc rouge.

Un escalier hurlant, une chambre de torture, des squelettes derrière toutes les portes… un seul mot d’ordre : ressortir vivants !"