27 février 2017

Passenger, t1, d'Alexandra Bracken

passenger-t1

J'avais beaucoup aimé Les insoumis, une dystopie du même auteur. Alors quand j'ai vu la mangifique couverture de Passenger, j'ai guetté sa sortie!

Je l'ai dévoré d'un bout à l'autre et même si on retrouve des similitudes avec Rouge rubis, l'histoire est prenante, rythmée et complexe. Le choix des personnages apporte vraiment une autre dimension : Etta vient du XXIe siècle, à la fois jeune fille de 17 ans et maître de son destin, pur produit d'une époque où les femmes ont leur destin en main, face à Nicholas, homme noir du XVIIIe siècle, libre mais marqué par l'esclavage, les préjugés et les conventions de son époque.

Se rajoute un jeu de piste à travers les passages qui permettent de voyager dans le temps, et on obtient un tome 1 passionnant, addictif et complexe qui donne envie de connaître la suite!

A partir de 12-13 ans et pour adultes.

"Soudain propulsée dans un couloir du temps, Etta, adolescente de 17 ans qui vit à New York, se retrouve sur un navire en plein Atlantique au XVIIIe siècle. Cet événement marque le début d’une quête en plusieurs lieux et époques lui apprenant la vérité sur sa famille. Faute de retrouver un astrolabe, le futur de la jeune fille n’existera plus et le monde tel qu’elle le connaît sera bouleversé à jamais."