chroniques de St mary-3b

Quitter Max à la fin d'un tome est toujours aussi difficile, mais cette fois-ci, la fin m'a vraiment scotchée! Jusque-là, les tomes se "terminaient" même si on savait qu'il y avait une suite, alors que les dernières pages de ce tome 3 m'ont vraiment ... wahooo! Tout est possible après ça!
Et vous avez vu cette couverture? le cheval de Troie!!!

Bref, j'ai adoré ce tome 3 comme les deux précédents, même si mon chouchou reste le tome 1 du fait de la découverte de St Mary. Ce tome 3 est moins sombre que le tome 2, davantage centré sur LA mission d'une vie : se rendre à Troie pour assister à la fin de la guerre du même nom!

On retrouve l'humour et le ton déjanté de la série, l'accumulation de catastrophes, et en même temps, on sent que les personnages mûrissent, on comprend leurs interrogations, partagés entre leur passion pour leur travail et l'envie de mener une vie plus "normale".

Ce tome permet aussi de découvrir davantage le chef Farrell, qui me semble toujours difficile à cerner et du coup, un peu moins attachant que Max.

J'ai aimé la première partie sur la guerre de Troie mais j'ai littéralement dévoré en une fois la deuxième moitié, tant elle m'a retournée le cerveau (et le coeur)

Encore un tome très réussi dont la fin ouvre de nouveaux horizons pour une série vraiment exceptionnelle!

J'avais peur que la série ne s'essouffle mais j'ai encore plus envie de lire la suite!

Pour adultes et grands ados (d'ailleurs, ma fille de 16 ans me l'a piquée dès qu'elle a pu)