les-belles-t1Les Belles fait partie des romans très attendus en ce début d'année et pour lesquels les chroniques fleurissent un peu partout sur la blogosphère dès leur sortie. Je me suis donc laissée également tentée par ce roman au résumé original dont on me disait du bien.

Le roman commence avec une scène marquante : la présentation des Belles à la Cour. On découvre une partie de leur pouvoir et on fait connaissance avec Camélia / Camille, le personnage principal. Peu à peu, on prend la mesure de ce monde étrange où les gens naissent gris et où les Belles sont seules à pouvoir leur redonner, momentanément, de la beauté.

Aux côtés de Camille, on se rend compte aussi que tout ne semble pas si rose, tout  en en apprenant plus sur la formation des Belles et leur enfance. Le lecteur comprend beaucoup de choses sur leur origine, bien avant les personnages, ce qui induit un décalage dans l'histoire.

Camille est un personnage intéressant, partagée entre son amour pour ses soeurs et sa volonté de venir LA Favorite... comme ses soeurs puisqu'elles ont toutes été élevées dans cette idée. Sans être une rebelle, elle n'adhère pas totalement à ce qu'on lui a appris, contournant ou oubliant certaines règles, ce qui lui vaut une certaine originalité, et des ennuis. Née et élevée pour embellir mais également obéir, elle est partagée entre cette ligne de conduite et celle que sa mère lui a inculquée : "faire ce qui est juste"

On découvre également ses soeurs, très différentes les unes des autres, mais finalement, le personnage le plus présent est Sophia :  princesse gâtée, sans limites, déséquilibrée, cruelle, voire psychopathe, elle ne fait que ce qu'elle a envie de faire et aime montrer son pouvoir. Tout le monde le sait, mais personne ne dit rien, ne fait rien, même sa mère la reine... Et Camille est son nouveau jouet.

Le livre est assez lent, surtout lorsqu'on a compris une partie du problème et que l'on a envie de secouer un peu les personnages. Mais la lecture est fluide et intéressante, avec une accélération et des révélations dans le dernier quart.

Un roman agréable à lire mais qui ne m'est pas "resté dans la tête" entre deux périodes de lecture comme d'autres romans. Sa richesse vient surtout de son univers très original, mais ce tome 1 reste finalement très introductif. Je lirai cependant avec plaisir le tome 2.

A partir de 11-12 ans même si le public ciblé est plutôt "jeune adulte"

"Ne souffrez plus pour être une Belle.
Dans le monde opulent d'Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d'être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d'Orléans pour s'occuper de la famille royale et d'être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s'avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent..."