entre 2 mondes

C'est avec un noeud à l'estomac que je repose ma liseuse après la lecture du dernier roman d'Olivier Norek. Percutant est le premier mot qui me vient en tête pour le décrire. Le lecteur prend une immense claque dans la figure.

La jungle de Calais, tout le monde a une vague idée de ce dont il s'agit. La lecture d'Entre deux mondes vous y plonge "comme si vous y étiez"  et vous confronte à une réalité qu'il est difficile d'appréhender. Pas de leçon de morale, pas de choix facile, Olivier Norek décrit de manière remarquable la difficulté de la vie des migrants, mais également celle des habitants de Calais, celle de la police, celle de la BAC... L'impuissance du monde face à cette misère, le désespoir et les petits compromis que l'on fait pour l'oublier ou l'accepter.

Adam, policier syrien à la recherche de sa femme et de sa fille et Bastien, policier français arrivé depuis peu à Calais avec sa femme et sa fille... Deux personnages qui se reflètent l'un l'autre, qui reflètent l'injustice du monde, deux personnages auxquels on s'attache pour leur humanité, leurs valeurs, leur courage, qui nous font réfléchir et nous poser des questions sur notre société.

Et autour d'eux, il y a les autres, ceux qui ont baissé les bras, ceux qui ont vécu l'horreur, ceux qui sont englués dans leur quotidien pourtant si confortable... Tous ces personnages qui vont voir leur vie bouleversée.

Un roman humain, poignant, percutant dont on ne ressort pas indemne.

A lire absolument.