22 juillet 2017

Angelfall, de Susan EE (trilogie)

angelfall

Angelfall est une trilogie apocalyptique plutôt originale.

Les anges, contrairement à leur image classique, sont les "méchants", ils ont attaqué et décimé l'humanité. Dans ce "monde d'après", à peine quelque mois plus tard, survivent Penryn, sa soeur handicapée Paige et sa mère complètement folle. Penryn, pour retrouver sa soeur, se retrouve prise dans la politique interne des anges.

L'écriture est addictive, le personnage de Penryn attachant, courageux avec beaucoup d'humour et de persévérance, et on suit avec plaisir ses aventures. Raffe, l'autre personnage principal, entraine Penryn dans le monde des anges, un monde de politique et de guerriers où les anges ne semblent finalement pas si différents des humains...

La trilogie est assez noire, Penryn est emportée par les événements sans qu'il n'y ait de ligne directrice, juste une suite de coups durs qui lui tombent dessus. Assez rapidement, l'histoire tourne aussi autour de la relation impossible entre Penryn et Raffe. Mais difficile de savoir comment cela va finir, à la fois parce que leur histoire est impossible, mais également parce que Penryn veut juste sauver sa famille, il n'y a pas de "prophétie" ou "d'élue" pour sauver le monde.

Une trilogie addictive car on a envie de suivre les personnages mais avec une histoire de fond assez simple.

A partir de 11 ans.

"Les anges ne sont pas ce que l'on croit. Ils détruisent le monde, éradiquent l'espèce humaine. Dans San Francisco dévasté, Penryn, 17 ans, doit sauver sa jeune soeur, enlevée par ces monstres. Sa seule solution : forcer l'un d'entre eux à l'aider...

Raffe, privé de ses ailes, voit dans cette alliance contre-nature son dernier espoir. Une jeune femme et son pire ennemi se trouvent liés malgré eux."


16 juillet 2017

Forget tomorrow, de Pintip Dunn

forget tomorrow

Encore une dystopie qui avait beaucoup fait parler d'elle lorsqu'elle est sortie début 2016. Ne sachant trop quoi lire, j'ai tenté, et encore une fois, je ne suis pas passée loin du coup de coeur!

Je trouve excellent le concept de base : dans la société décrite, à 17 ans, chacun reçoit un "souvenir du futur" qui va le guider pour la suite. Autant dire que le libre arbitre est assez limité... Le roman pose donc la question du choix de chacun, peut-on échapper à son destin lorsque celui-ci est atroce?

Les personnages, peu nombreux, sont attachants : Callie, 17 ans, dont le souvenir va remettre en cause tout ce qu'elle imaginait de son avenir, sa petite soeur Jessa et Logan, l'ami d'enfance qui s'est éloigné d'elle d'un coup 5 ans auparavant et qui revient dans sa vie.

L'univers est peu décrit : une société qui ne semble pas si lointaine de la notre, un peu plus technologique, mais surtout, une société  déterminée par le souvenir reçu à 17 ans, système en place cependant depuis une ou deux décennies, pas plus. 

Dès le début, on est entraîné par l'histoire, et peu à peu, on découvre une intrigue qui se complexifie et qui ouvre beaucoup de possibilités.

J'ai trouvé le côté "histoire d'amour" un peu trop présent mais cela ne m'a pas empêché de dévorer le livre jusqu'à la fin ! une fin inoubliable qui donne juste envie de se jeter sur le tome 2.

A partir de 11 ans.

Comment changer son destin, s'il est déjà écrit ? Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé... par votre futur moi !

"Callie vient d'avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux " souvenir ", envoyé par son moi futur, qui l'aidera à se glisser dans la peau de la femme qu'elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau... Scientifique de renom... Politique de premier plan... Ou, dans le cas de Callie, tueuse."

 

15 juillet 2017

Diabolic, de S.J. Kincaid

diabolic

Diabolic fait partie des sorties récentes en littérature young adult. Sa couverture m'avait "tapée dans l'oeil" et je me suis laissée tenter entre deux tomes de Ténébreuse.

Dès les premières pages, le lecteur est totalement pris par l'histoire de Nemesis. Il est projeté dans un monde futuriste où les humains vivent dans l'espace, maîtrisent une technologie très développée et créent des êtres artificiels pour les servir. Un monde assez classique, donc, finalement plus dystopique que sciences fiction car l'aspect "spatial" est plutôt un décor, il serait assez facile de le remplacer par une seule planète.

L'auteur développe une société complexe qui tourne autour de l'empereur, tyran absolu, et de sa cour, tandis que les excédents, les humains restés sur des planètes, doivent obéir.

Nemesis est un personnage intéressant, entièrement dévouée à sa maîtresse mais qui évolue au fur et à mesure de l'histoire. Prise dans la politique de l'Empire, elle n'a pas d'autres choix que de changer pour survivre! Si l'histoire de fond est assez rapidement prévisible, différents rebondissements apporte des surprises aux lecteurs et rendent cette lecture très addictive.

J'ai passé un excellent moment avec Diabolic!

A partir de 12 ans.

"Nemesis est une Diabolic, une adolescente humanoïde créée pour protéger la fille d'un sénateur, Sidonia. Elle vit sur l'une des planètes dominées par le tyrannique empereur Domitrian. Lorsque l'empereur apprend que le père de Sidonia fomente un complot, il convoque cette dernière à la cour pour en faire un otage. C'est Nemesis qui entreprend le voyage, sous l'identité de Sidonia. La voilà jetée dans la fosse aux lions : à la cour, chacun est prêt à toutes les manoeuvres et à toutes les trahisons pour gagner les faveurs de l'empereur."

 

 

26 juin 2017

Power Club, L'apprentissage, d'Alain Gagnol... coup de coeur!

power club-1

Ma fille a lu Power Club avant moi et me l'avait fortement conseillé! J'ai mis un peu de temps à me lancer mais je confirme : il est vraiment excellent!

On y retrouve finalement les mêmes thèmes que dans Phobos, l'espace en moins, l'humour en plus : Anna devient une superhéroïne connue mondialement, son image ne lui appartient plus, les sponsors se l'arrachent, elle n'a plus de vie privée... mais à 17 ans, est-on prêt à tout sacrifier pour la célébrité?

Une bonne réflexion sur le recul à avoir vis-à-vis des célébrités lorsque l'on est fan, le rapport au groupe, la responsabilité lorsque l'on a des pouvoirs, le tout servi par une écriture efficace, pleine d'humour, qui nous présente des personnages que l'on ne peut qu'aimer. Anna est à la fois naïve comme on peut l'être à 17 ans tout en étant intelligente et sûre d'elle, elle aime ses pouvoirs mais veut en même temps rester comme avant et attache une énorme importance à son amitié avec Lisa. Lisa est également un personnage très attachant, assez déjantée, qui entraîne Anna dans les problèmes depuis leu enfance, mais qui apporte un grain de folie à la vie d'Anna, parfois trop raisonnable.

J'ai vraiment adoré ma lecture, l'histoire comme les personnages, je recommande à partir de 11 ans mais autant pour les ados que pour les adultes qui ont envie de passer un bon moment!

Il s'agit d'une trilogie mais les tomes se terminent sans laisser un suspense insoutenable.

"Anna n'est pas née sur Krypton, pourtant elle s'apprête à devenir une super-héroïne. Jeune et riche, elle répond aux critères du Power Club© ! Les termes du contrat sont les suivants : on lui inocule des boosters, une technologie de pointe qui la rend en quelques jours surhumaine, elle entre dans la légende aux côtés des huit super-héros déjà célèbres. En échange, elle se doit d'incarner le rêve absolu, de vendre son image aux médias, aux plus grandes marques."

 

 

18 mars 2017

Winter, Chroniques lunaires, livre 4, de Marissa Meyer

WinterAprès Cinder, Scarlet et Cress, Winter est le dernier tome des Chroniques lunaires : l'auteur avait encore beaucoup à raconter puisqu'il compte pas loin de 1000 pages!

Pas un temps mort ni une seconde d'ennui dans ce dernier tome qui nous mène à l'affrontement final contre Levana! Nous y faisons la connaissance d'un nouveau personnage, Winter : Winter, à la beauté exceptionnelle qui rend jalouse sa belle-mère Levana, Winter que le peuple adore mais qui souffre du mal lunaire car elle a renoncé à l'utilisation de son magnétisme. C'est donc cette fois le conte de Blanche-Neige qui est revisité tout au long de ce tome, toujours de manière fine et bien pensée.

Ce tome 4 termine cette série exceptionnelle, qui peut être complétée par Levana, qui raconte l'histoire de la reine avant les Chroniques lunaires, ainsi que par plusieurs nouvelles : Il était une fois sur le passé de Cinder, L'armée de la reine, Stars above ainsi que The little androïd qui se déroule dans le monde de Cinder mais sur le thème de la petite sirène.

Toujours abordable à partir de 11 ans mais à tout âge, et vraiment une série inoubliable!

 


10 mars 2017

Scarlet, Chroniques lunaires, livre 2, de Marissa Meyer

scarletAprès Cinder, je viens de terminer la lecture de Scarlet, le tome 2 des Chroniques lunaires.

Ce deuxième tome est tout aussi excellent et original que le premier : on y retrouve Cinder, mais en parallèle, on découvre également un nouveau personnage, Scarlet.

Scarlet est une jeune fille rousse, qui porte souvent un sweat à capuche rouge, et qui part à la recherche de sa grand-mère... Vous l'aurez deviné, l'auteur s'est cette fois inspirée du Petit chaperon rouge pour écrire Cinder, toujours avec finesse.

Le personnage de Scarlet est très attachant : elle est entière, explosive, impulsive et se laisse parfois emporter par l'action aux dépens de la réflexion. Elle n'a pas froid aux yeux et est prête à tout pour retrouver sa grand-mère!

Un deuxième tome toujours très rythmé, où l'intrigue de fond avance peu à peu.

Vraiment excellent, toujours sans problème à partir de 11 ans, même si le public visé est plutôt ados et jeunes adultes.

 

07 mars 2017

Cinder, Chroniques lunaires, t1, de Marissa Meyer

Cinder2Il s'agit d'une relecture, histoire de savourer toute la série qui est désormais complète. C'est toujours aussi excellent!

Les Chroniques lunaires sont inspirées des contes traditionnels. Cinder, comme Cendrillon, est élevée par sa belle-mère qui la déteste, a deux belles-soeurs et rencontre le prince. On retrouve des allusions au conte à différents endroits, mais la similitude s'arrête là : nous sommes dans le futur, les Etats de la terre vivent enfin en paix depuis plus d'une centaine d'année, après une guerre qui a failli détruire l'espèce humaine. Mais le peuple lunaire constitue une menace...

Au départ, Cinder n'est pas concernée par ces problèmes, elle est mécanicienne mais également cyborg et en tant que telle, elle appartient à sa belle-mère et tutrice. Cinder a un fort caractère, de la répartie, elle est révoltée et ne s'est pas résignée à son sort mais est également très pragmatique.

Le récit est centré autour d'elle, mais on découvre peu à peu l'organisation de l'empire et les intrigues politiques qui font qu'il ne s'agit pas un énième roman sur une histoire d'amour mais d'une intrigue bien plus compliquée! D'autant plus que chaque tome est consacré à un personnage différent, même si l'on y retrouve Cinder.

Une excellente série pour adulte comme pour enfants à partir de 10-11 ans.

"Les humains et les androids se pressent dans les rues bruyantes de la Nouvelle-Pékin. Une peste mortelle ravage la population. Depuis la lune, un peuple sans pitié observe la situation, en attendant de passer à l’attaque… Cinder est un cyborg, une mécanicienne très douée. Citoyenne de seconde classe, elle a un passé mystérieux, et vit avec ses désagréables belle-mère et belles-sœurs. Sa rencontre avec le prince Kai va la précipiter au cœur d’une lutte intergalactique."

 

 

27 février 2017

Passenger, t1, d'Alexandra Bracken

passenger-t1

J'avais beaucoup aimé Les insoumis, une dystopie du même auteur. Alors quand j'ai vu la mangifique couverture de Passenger, j'ai guetté sa sortie!

Je l'ai dévoré d'un bout à l'autre et même si on retrouve des similitudes avec Rouge rubis, l'histoire est prenante, rythmée et complexe. Le choix des personnages apporte vraiment une autre dimension : Etta vient du XXIe siècle, à la fois jeune fille de 17 ans et maître de son destin, pur produit d'une époque où les femmes ont leur destin en main, face à Nicholas, homme noir du XVIIIe siècle, libre mais marqué par l'esclavage, les préjugés et les conventions de son époque.

Se rajoute un jeu de piste à travers les passages qui permettent de voyager dans le temps, et on obtient un tome 1 passionnant, addictif et complexe qui donne envie de connaître la suite!

A partir de 12-13 ans et pour adultes.

"Soudain propulsée dans un couloir du temps, Etta, adolescente de 17 ans qui vit à New York, se retrouve sur un navire en plein Atlantique au XVIIIe siècle. Cet événement marque le début d’une quête en plusieurs lieux et époques lui apprenant la vérité sur sa famille. Faute de retrouver un astrolabe, le futur de la jeune fille n’existera plus et le monde tel qu’elle le connaît sera bouleversé à jamais."

20 février 2017

Chroniques des Kane, t2 : Le trône de feu, de Rick Riordan

Kane Chronicles t2

Encore un excellent tome rempli d'actions, d'humour et de magie.

Des personnages intéressants avec des personnalités très différentes, mais dans cette série, ce sont finalement les personnages secondaires les plus attachants. Dans ce tome 2, le dieu nain Bès est très présent... attention aux yeux!

Les tomes se suivent mais chaque tome contient également une aventure "complète".

Toujours sans problème à partir de 7-8 ans mais très sympa pour les adultes également.

19 décembre 2016

Nil, tome 2, Les secrets de Nil, de Lynne Matson

Nil-t2

J'avais eu un vrai coup de coeur pour le tome 1, j'ai tout autant adoré le tome 2 que j'ai eu du mal à poser avant la fin!

On y retrouve certains des personnages du tome 1, mais l'histoire est centrée sur un nouveau personnage, Skye. L'originalité de ce tome 2 réside dans le fait que Skye détient le journal de son oncle qui a été sur Nil 25 ans plus tôt, elle est donc préparée et la vision est plus "large" que dans le tome 1 om l'on découvrait Nil et ses règles cruelles.

Le tome 2 se termine mais laisse une ouverture... tome 3 ou pas?

En tous cas, deux tomes excellentissimes que je conseille à partir de 11 ans!