18 août 2017

Damné, tome 1, d'Hervé Gagnon

damné-t1

Commencé après l'avoir feuilleté au musée de l'oppidum d'Ensérune, en pays cathare, j'ai apprécié de retrouver les différents lieux dans le roman. C'est toujours différent lorsque l'on connaît les lieux des événements, cela apporte plus de réalisme à l'histoire.

Damné est un thriller historique et ésotérique à la Da Vinci Code avec un côté fantastique très léger. Le personnage principal est complexe, à la fois monstrueux et attachant du fait que l'on sait comment il est devenu ainsi, et on le suit tout au long de ce tome 1 à la recherche de la Vérité. Combattant aguerri, il rejoint la Croisade contre les Albigeois par hasard et découvre ainsi l'hérésie cathare.

Le livre est réaliste sur l'époque, avec certaines scènes de combats assez rudes. L'ambiance est sombre et torturée. Malgré quelques longueurs, j'ai trouvé ma lecture intéressante, sans être cependant totalement prise dedans, probablement en raison de l'ambiance très lourde (j'ai davantage envie de légéreté ces derniers temps)

Il s'agit du tome 1 d'une quadrilogie.

Pour adultes et grands ados.

Damné, c’est Gondemar de Rossal, né en 1185, fils d’un petit seigneur. Damné car il naît le visage voilé et, superstition oblige, ce voile le condamne à la damnation. Maudit, il apportera le malheur à sa famille et à tout le village. Il mène ainsi une enfance triste et solitaire, mais trouvera refuge auprès du père Prelou, prêtre du village et Pernelle, sa seule amie.
L’année de ses 14 ans, Gondemar fait la connaissance de Bertrand de Montbard, templier défroqué, engagé par son père comme maître d’armes afin de protéger le village de Rossal des bandits. Au fil des années, après un entraînement qui frise la cruauté, le jeune homme, d’une violence extrême, devient un guerrier redoutable. Jusqu’au jour où il est assassiné.
Ironiquement, c’est à cet instant que s’amorce sa vraie destinée, pour prendre une tournure historique et spirituelle : après un séjour en enfers, il est ramené d’entre les morts par l’archange Métatron avec pour mission de protéger la Vérité., dont il ne connaît ni la nature ni l’emplacement. Seul indice : il doit prendre la route du Sud. Le prix de cette quête : le salut de son âme !
Commence alors pour notre héros une quête où Cathares, Templiers, Croisés, Parfaits se succéderont et cette Vérité qu’il doit sauvegarder lui dévoilera une toute nouvelle facette de notre histoire.


05 août 2017

La nuit des cannibales, de Gabriel Katz

nuit cannibales

Après l'excellentissime trilogie Le puits des mémoires et les très bon Aeternia, La maîtresse de guerre et plus récemment La part des ombres, Gabriel Katz quitte l'heroic fantasy pour du thriller fantastique avec La nuit des cannibales. C'est avec plaisir que j'ai dévoré ce  nouveau roman, 100% efficace dès les premières lignes!

L'intrigue est prenante, le concept original tout en rappelant un peu Highlander, et le contraste entre l'homme d'affaire de 43 ans et l'ado de 15 ans tellement bien décrit que l'on se surprend très souvent à sourire!

Impossible à poser avant la dernière ligne, même si je suis restée un peu sur ma faim sur certains aspects que j'aurais aimé plus développés...

Certaines scènes sont particulièrement réussies, j'ai déjà envie de le relire juste pour les revivre!!

Excellent, à conseiller pour adultes et grands ados.

Le réveil, déjà... Il est sept heures. Bizarre, j'aurais juré l'avoir réglé sur huit. Sous ma main, la table de nuit est plus basse que d'habitude. La radio gueule un truc qui ressemble à Madonna, ou Lady Gaga bref. ce n'est pas France Info. Je me lève dans le noir et me demande d'où vient cette infâme odeur de pieds. Je n'ai jamais senti des pieds de ma vie, et même si j'ai assez bu pour me réveiller dans un lit qui n'est pas le mien, ça n'a jamais fait puer personne. L'interrupteur, enfin, me tombe sous les doigts. J'allume. Je regarde mon bras... qui n'est pas mon bras. Mon nez me paraît pointu, mes pommettes aussi. Putain, je ne suis pas moi. " Lorsque Maxime de Retz, homme d'affaires de 43 ans, se réveille dans le corps d'un ado, la situation est pour le moins embarrassante. Mais, quand on essaie de l'assassiner, là, tout part carrément en vrille.

02 août 2017

Vagabonde, d'Hervé Jubert (trilogie)

vagabonde

Une découverte bien sympathique que cette trilogie jeunesse, toujours dans la collection Rageot thriller.

L'auteur était également un gage de qualité puisque j'avais déjà eu l'occasion d'apprécier l'excellente série M.O.N.S.T.R.E. ou encore la trilogie de Blanche.

Dans cette trilogie originale, onrencontre des personnages hauts en couleur, sympathiques pour une suite d'aventures, presque une chasse au trésor, au volant d'un combi volkswagen surnommé Vagabonde.

Même si certains dénouements sont un peu "faciles", on est pris par le récit et il faut attendre le dernier tome pour comprendre le fin mot de l'histoire!

Une lecture jeunesse de type policier mais avec beaucoup d'humour, à conseiller à partir de 12 ans.

Billie Bird est une adolescente pétillante et une collégienne sans problème.
Billie Bird a quinze ans, un petit frère, Séraphin et un grand-père un peu toqué.
Billie Bird conduit un combi Volkswagen baptisé Vagabonde.
Billie Bird a des ennuis. Son père est séquestré par un individu qui réclame des têtes du zodiaque chinois en échange de sa libération.
Ça tombe bien, Billie Bird est une voleuse. Et l’une des meilleures !


29 juillet 2017

Interception, de Marin Ledun

interception

Je ne connaissais pas du tout cet auteur et j'ai apprécié ma plongée dans ce thriller fantastique à destination des jeunes. Rageot Thriller est vraiment une collection pleine de pépites!

Dès les premières pages, on découvre le labyrinthe dans lequel se retrouve plongé le personnage principal lors de ses crises d'épilepsie. Peu à peu, on en découvre plus sur ce lieu mystérieux, tout en apprenant à connaître Valentine, 15 ans, dont la vie est rendue impossible en raison de ses crises très violentes.

Les notions de normalité, de différence, d'amitié sont également abordées à travers ce thriller.

J'ai vraiment apprécié ma lecture, je regrette juste que l'histoie n'ait pas été plus développée, j'aurais aimé approfondir mais le format jeunesse ne le permet malheureusement pas.

En tous cas, le livre est parfait à partir de 11 ans.

"Épileptique et victime de cauchemars, Valentine intègre un lycée-clinique expérimental. Dès son arrivée, le professeur Hughling affirme que sa maladie est une chance ! Très vite, Valentine redécouvre la vie normale de collégienne tout en explorant le labyrinthe qu'elle découvre pendant ses crises."

 

11 juillet 2017

A pile ou face, de Samantha Bailly

a pile ou face

Encore un livre commencé presque par hasard à la bibliothèque de mon lieu de vacances. Presque, car la tranche m'a attirée : c'est la même que l'excellent roman Le suivant sur la liste, de Manon Fargetton. Logique puisqu'il s'agit de la collection thriller de Rageot.

Dès les premières pages, j'ai été prise par ma lecture grâce à une écriture très efficace. On suit le récit d'Emma, entrecoupé du récit de Claire. L'histoire commence comme une histoire de lycéenne avec le bac qui approche mais tourne rapidement au thriller.

Emma est un personnage intéressant que l'on a envie de suivre, et on ressent assez facilement son enthousiame puis ses doutes et son inquiétude.

J'ai vraiment apprécié ma lecture que je conseille sans hésiter aux ados à partir de 11 ans!

"Alors qu’Emma tente de se remettre de la mort de son frère aîné, Maxime, elle reçoit des mails posthumes de ce dernier, où il lui confie une application permettant de pratiquer la divination à partir du Livre des Mutations. Sceptique, Emma procède à des essais… concluants ! Simple coïncidence ou expression de son pouvoir à lire l’avenir ?
Un thriller psychologique sur l’ésotérisme, qui se joue des frontières entre raison et sciences occultes."


22 juin 2017

Les éclaireurs, d'Antoine Bello (Les falsificateurs t2)

éclaireurs

Après un tome 1 que j'avais trouvé vraiment excellent, j'ai retrouvé avec plaisir Sliv et ses compagnons dans ce tome 2 tout aussi réussi. Plus politique car plus proche de nous historiquement, ce tome 2 nous fait revivre les événements du 11 septembre, le contexte politique de l'époque, la guerre en Irak...

Comme pour les Falsificateurs ou Ada, on ne sait plus ce qui est réel et inventé, tout semble tellement plausible! Pas de grossière  "théorie du complot" mais des petites touches, toute en finesse, de manipulation de l'information qui forment un ensemble totalement crédible. Et si c'était vrai?

A travers la quête de Sliv pour découvrir la finalité du CFR, c'est la "grande" Histoire que l'on (re)découvre.

Un livre passionnant, intelligent, digne des plus grands romans d'espionnage sans pour autant en être un. Inclassable et incontournable !

"C'est l'histoire de Sliv, agent spécial du CFR (Consortium de Falsification du Réel), qui veut comprendre pour quoi et pour qui il travaille.
C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, qui tente d'influer sur l'histoire des hommes, et dont l'existence est brutalement remise en cause un certain 11 septembre 2001.
C'est l'histoire de Youssef, tiraillé entre sa foi et son amitié ; de Maga, jeune femme moderne que son mariage précipite dans une famille d'intégristes ; de Lena, dont la rivalité professionnelle avec Sliv cache peut-être des sentiments d'une autre nature.
C'est l'histoire d'une grande nation, l'Amérique, qui trahit ses valeurs quand le monde a le plus besoin d'elle.
C'est, d'une certaine façon, l'histoire du siècle qui vient."

11 mai 2017

Département V, t1 : Miséricorde, de Jussi Adler-Olsen (livre et livre audio)

misericorde

Pour la première fois, j'ai découvert un roman en livre audio. Jusque là, j'écoutais des livres que j'avais déjà lus, mais cette fois, je me suis lancée totalement avec le tome 1 de ce polar danois dont on m'a dit beaucoup de bien.

Commençons par le côté "audio" : l'histoire est très bien racontée, la voix correspond finalement assez vite avec l'idée qu'on peut se faire de celle de Carl Mörk, on imagine très bien les scènes et les personnages et on est porté par le rythme de lecture. Moi qui lis très vite, en audio, j'attache davantage d'importance aux détails que je survole parfois en lisant, j'entre d'une autre manière dans l'histoire. En revanche, un livre qui m'aurait probablement pris 4 à 5 heures m'en a pris 14h! Mais comme il s'agit de temps qui n'aurait de toutes façons pas été consacrés à la lecture (je vous déconseille de lire en tenant le volant ;-) ), c'est finalement que du positif.

Maintenant, passons à l'histoire. Après un temps d'adaptation lié aux noms de personnes et de lieux, nombreux au départ, j'ai apprécié les personnages de Carl et d'Hassan et j'ai été prise par l'histoire de la disparition de Merete. Le suspense est accentué par l'alternance entre deux périodes : celle de la disparition en 2002 et celle de la reprise de l'enquête en 2007.

Cependant, j'ai été assez déçue par la "raison" que j'ai deviné très rapidement. Mais j'ai malgré tout appprécié d'écouter l'histoire jusqu'à la fin.

Un bon polar à découvrir, en version papier ou audio.

"Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encres. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne. Pour eux, pas de cold case ..."

05 mai 2017

Conspiration 365, tome 2, de Gabrielle Lord

conspiration-365-t2

Un tome 2 aussi efficace que le premier, qui commence sur les chapeaux de roue! Un nouveau personnage apparaît, mystérieux, dont on ignore quel sera le rôle dans cette course contre la montre.

Toujours accessible à partir de 10-11 ans : adrénaline en forte dose, tomes assez court, sur le modèle des épisodes d'une série, un bon cocktail pour plaire aux ados.

 

01 mai 2017

Conspiration 365, de Gabrielle Lord

conspiration-365-t1

J'ai longtemps hésité avant de débuter cette série car les commentaires étaient mitigés. J'ai finalement dévoré le tome 1 hier, et je vais enchainer avec le tome 2.

Sans être la série du siècle, le tome 1 est très addictif, très "action" et impossible à poser avant la fin. Ce qui n'est pas très difficile puisque le livre compte seulement 200 pages, un format parfait pour les lecteurs ados qui ont parfois des réticences à attaquer un gros livre.

Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans l'action aux côtés de Cal, 15 ans, un jeune garçon qui vient de perdre son père et qui est entraîné dans un engrenage infernal avec un seul but : survivre.

La spécificité du livre est que chaque tome correspond à un mois car Cal doit survivre 365 jours, même s'il ignore pourquoi. Il y a donc 12 tomes assez courts, et le tome 1 se termine sur une situation critique qui donne forcément envie de lire le tome 2.

Dans ce tome 1, pas de "scène violente" même si on retient souvent son souffle, ce thriller jeunesse peut donc être lu à partir de 10-11 ans. Il plaira aux amateurs d'Alex Rider et de Bodyguard.

"La veille du Nouvel An, Cal, 15 ans, reçoit un terrible avertissement : " Ils ont tué ton père. Ils te tueront. Tu dois te cacher pendant un an!" Commence alors pour lui une folle course contre la montre. Chaque seconde qui passe risque d'être la dernière... Il a 365 jours pour survivre."

12 avril 2017

Le cri, de Nicolas Beuglet

le criJ'ai terminé ce thriller français hier soir et je reste un peu sur ma faim. Le scénario est original, avec un petit côté scientifique, et certains retournements sont particulièrement inattendus, on est loin des tueurs en série et autres meurtres "classiques".

L'écriture est fluide, prenante et efficace, mais j'ai eu du mal à accrocher aux deux personnages principaux, et à être totalement prise dans l'histoire malgré d'indéniables qualités.

Un bon thriller, que je conseille, mais auquel il manque pour moi un petit "quelque chose".

"Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre...

Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l'hôpital semble si peu à l'aise avec l'identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?

Pour Sarah, c'est le début d'une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l'île de l'Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice."

 

Posté par nemo_ à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,