10 août 2015

Phobos, t1, de Victor Dixen

phobosGéant! Et la couverture est magnifique !

Après avoir lu les commentaires super positifs un peu partout, je me suis laissée tenter, malgré le fait que ce soit un tome 1 et qu'après, il faut attendre. Il faut dire que j'avais beaucoup aimé Animale, du même auteur.

Phobos est vraiment excellent : on apprend très vite ce qui doit arriver dans l'histoire, du coup, je me demandais comment ça allait pouvoir tenir le lecteur en haleine mais aucun souci : vous n'arriverez pas à poser le livre!

Bien qu'on puisse le considérer comme de la science-fiction, Phobos est davantage basé sur le huis clos psychologique, les relations entre les filles, leurs interactions ponctuelles avec les garçons, que sur l'aventure spatiale.

On découvre surtout Léonor, son histoire, son caractère. Mais également, plus surprenant, l'autre personnage omniprésent est Serena, l'organistrice - présentatrice de l'émission.

J'ai hâte de lire la suite! D'autant plus que la fin laisse vraiment le lecteur ... sur sa faim!!!

A partir de 11-12 ans.

"Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l'amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour..."


07 novembre 2014

Chroniques lunaires, tome 1 : Cinder, De Marissa Meyer

CinderLa couverture m'attire depuis un moment, et l'histoire me semblait intéressante.

Je viens de dévorer le tome 1, et je vais me jeter sur le tome 2!

L'histoire est passionnante, très librement inspirée de Cendrillon mais dans un monde futur, après une 4e guerre mondiale. Et Cinder est un cyborg, pas réellement considérée comme humaine, rejetée par la société et encore plus par sa belle-mère et une de ses soeurs.

Le monde décrit un un monde futuriste avec véhicules volants, mais finalement, peu différent du monde actuel. Le scénario est assez prévisible. C'est Cinder, son originalité, son caractère qui font toute la différence!

Vraiment très bien, il plaira aussi bien aux jeunes ados (à partir de 11-12 ans) qu'aux adultes!

 

07 septembre 2014

Les animorphs, de K.A. Applegate

animorphsAprès la lecture du t1 au t27 il y a un an et demi, nous avons enfin trouvé les suivants, et mes enfants sont en train de dévorer du t28 au t48. Ce sont des petits tomes, je vous rassure, mais l'histoire est très sympa et facilement accessible aux enfants et jeunes ados.

Pour la petite histoire, Katherine Applegate est l'épouse de Michael Grant, l'auteur de Gone.

"5 adolescents assistent à l'atterrissage d'un vaisseau spatial. Le prince andalite qui le pilotait les met en garde contre les Yirks qui occupent des corps humains pour prendre le contrôle de la terre. Avant de mourir, il leur donne le pouvoir de "morphoser", c'est-à-dire prendre une forme animale pendant une durée maximum de 2h, afin de combattre les Yirks".

 

30 mai 2014

Les enfants de l'ô, tome 1, de Vanessa du Frat

enfants-ôVoici le premier tome d'une série qui sort de l'ordinaire. Elle me rappelle davantage les space operas d'il y a quelques années (dizaines?) que les livres récents qui, je trouve, ont tendance à tous se ressembler.

L'histoire est très complexe, à plusieurs niveaux, avec des personnages ambigues dont on ne sait, finalement, à quel point ils sont gentils/méchants, sincères/menteurs etc Mais on s'attache quand même à eux, avec leurs défauts si humains pour certains...

A la fin du premier tome, on a appris des choses, on en soupçonne d'autres, mais on en ignore encore plus, à commencer par la raison du nom "les enfants de l'ô".

De bonnes raisons de se jeter sur la suite de cette série qui mérite vraiment d'être lue!

Plutôt pour adultes.

"Un étrange signal apparaît sur les écrans de surveillance ECO. Ludméa, jeune stagiaire envoyée sur le terrain pour chercher son origine, se retrouve en pleine tempête, au cœur de la forêt de Gonara. L’affaire semble intéresser de près Ruan Paso, directeur adjoint des départements militaires pour la recherche scientifique, un homme plein de secrets.
Les Enfants de l’Ô nous fait voyager entre deux mondes, deux époques et nous fait découvrir les destins croisés de personnages énigmatiques. Mêlant saga familiale, drame psychologique et science-fiction, ce premier tome pose les jalons d’une série qui s’annonce captivante."

01 mai 2014

BZRK, tome 2, de Michael Grant : Revolution.

BZRK (Tome 2) - BZRK RévolutionAlors, je suis toujours dans BZRK, mais le tome 2. J'ai eu moins le temps de lire ces derniers temps.

Ce deuxième tome est tout aussi intéressant et trépidant que le premier.

Cependant, il l'est justement peut-etre trop : on manque un peu d'informations sur les personnages qui, de mon point de vue, ne sont pas assez fouillés (j'avais aimé Gone pour ça, chaque personnage devenait quelqu'un de proche, ami ou ennemi, mais on les connaissait vraiment! ).

Les événements s'enchainent sans qu'on ne sache vraiment où tout cela va... en même temps, c'est aussi ce que vivent les personnages!

Un bon livre, avec une idée de base très intéressante, mais pour moi, pas aussi bien que Gone, du même auteur.

Malgré ces remarques mitigées, je finirai le tome 2 avec plaisir et je me jetterai sur le 3! c'est quand même une série qui sort vraiment de l'ordinaire par rapport à la littérature jeunesse actuelle.

D'ailleurs, ce n'est vraiment pas pour les "jeunes", au moins à partir de 13 ans, voire plus !


28 avril 2014

BZRK, tome 1, de Michael Grant

BZRKJ'ai adoré Gone, c'est donc assez naturellement que j'ai commencé cette série du même auteur, BZRK.

Nom bizarre, couverture sobre, sans avoir lu le résumé, c'était vraiment pour l'auteur!

Mais je ne le regrette pas : l'histoire n'a rien à voir avec celle de Gone mais les personnages sont tout aussi intéressants, originaux, bizarres pour certains, le rythme d'écriture nous tient en haleine, même s'il faut avancer dans le livre pour vraiment comprendre de quoi il s'agit...

Vraiment intéressant, une histoire originale servie par une écriture efficace, je conseille!

Mais plutôt à partir de 12-13 ans...

"2040. Sadie McLure veut savoir qui a assassiné sa famille. Noah Cotton a besoin de comprendre ce qui a conduit son frère à la démence. À la recherche de réponses, les deux adolescents se retrouvent projetés dans le monde fascinant de la nanodimension - et au cœur de la plus incroyable bataille jamais menée pour sauver la liberté des hommes."

13 mars 2014

Jake Djones, gardien du temps. Tome 1 : Mission Venise

Voici une nouvelle série qui plaira sanJake Djones - Gardien du temps (Tome 1) - Mission Venises hésiter aux enfants et ados!

Le héros est un ado sympathique et attachant, qui vit des aventures plus palpitantes les unes que les autres, à la recherche de ses parents, qu'il a toujours cru être vendeurs de salles de bain mais qui se révèlent être des gardiens du temps.

Pas le temps de s'ennuyer, de l'action mais peu de violence, de l'humour et du mystère, pas de doutes, c'est une bonne série.

"Tandis qu'il rentre du collège en un jour londonien pluvieux, Jake Djones, quatorze ans, est enlevé par des ravisseurs peu communs. Ils prétendent agir pour sa propre sécurité et l'emmènent au quartier général de leur organisation, en Normandie au XIXe siècle! Ils connaissent bien les parents de Jake, et veulent comme lui les retrouver. Mais ça ne va pas être facile : ces derniers sont perdus... quelque part dans le passé. "

31 juillet 2013

Entremonde

entremondeVoici un petit livre découvert par hasard mais qui mérite qu'on s'y attarde!

Attirée par le titre (Entremonde, Autremonde, ceux qui connaissent Tara Duncan comprendront ;-) ) j'ai attaqué et c'était vraiment un bon livre, c'est dommage que les auteurs n'aient pas davantage exploité l'univers qu'ils ont créé!

Aucun souci pour l'âge, il peut convenir aux jeunes lecteurs aussi.

"Alors qu'il participe à une course d'orientation, Joey se retrouve brusquement projeté dans un autre monde, à la fois très semblable au sien, mais subtilement différent. Lorsqu'il se rend compte que sa propre mère ne le reconnaît pas (et pour cause, elle n'a jamais eu de fils!), le jeune homme comprend qu'il a basculé dans une dimension parallèle. Et des dimensions parallèles, il y en a quantité, tout comme il existe une infinité de Joey, capables eux aussi de marcher entre les mondes."

 

 

19 juin 2013

Animorphs

animorphsVoici une série de science fiction sympa pour les enfants, découverte par hasard en version ebook.

J'ai lu les deux premiers, c'est très sympa, pas compliqué, ça se lit assez vite et ça ne peut que plaire aux enfants (à partir de 7-8 ans?).

Bon, il y aurait 54 tomes et je ne suis pas sûre que tous soient disponibles en France, mais chaque tome semble pouvoir se lire de manière indépendante.

"5 adolescents assistent à l'atterrissage d'un vaisseau spatial. Le prince andalite qui le pilotait les met en garde contre les Yirks qui occupent des corps humains pour prendre le contrôle de la terre. Avant de mourir, il leur donne le pouvoir de "morphoser", c'est-à-dire prendre une forme animale pendant une durée maximum de 2h, afin de combattre les Yirks".

21 février 2013

Les forces majeures

forces_majeuresJ'ai déjà parlé de l'auteur, Anne Mac Caffrey, un auteur culte, à propos de La ballade de Pern, une des meilleures série d'heroïc fantatsy qu'il m'ait été donné de lire!

Mais l'auteur a également écrit des romans orientés davantage science fiction, comme celui-ci, que j'ai lu il y a pas mal d'années mais qui m'avait marquée par son concept de "planète vivante" (ainsi que par cette sensation de froid présente tout au long du livre puisque la planète est limite polaire arrgh_1786918 ).

J'avais trouvé intéressante et bien décrite le choc culturel que vit l'héroïne, venant d'un monde très moderne et technologique, et confrontée au monde d'Effem, plus "barbare"... à première vue.

Un très bon roman, pour adultes ou ados, je pense.

"C'est bien joli d'être une héroïne, mais quand on a eu les poumons brûlés au cours d'une attaque, il faut accepter l'idée qu'on n'en profitera pas longtemps : quand Yana débarque sur cette planète, on lui donne tout au plus un an à vivre. Et elle n'a plus aucun goût pour la bagarre : un climat de froid, un air non recyclé, une existence naturelle, voilà ce qu'il lui faut pour passer paisiblement ce congé d'invalidité qui a toutes les chances d'être définitif. Yana s'entend vite avec les indigènes, mais elle est la seule à se trouver bien : les Terriens de la base sont très inquiets de voir disparaître, l'une après l'autre, les expéditions qu'ils lancent pour rejoindre le gisement de minerai détecté par les sondes. Curieux, tout de même : cette planète est gratifiante pour ceux qui l'aiment et, contre ceux qui la malmènent, elle peut déchaîner des tempêtes. Yana aura-t-elle, en fin de compte, une chance de guérir ?"