23 janvier 2017

Marquer les ombres, t1, de Veronica Roth

marquer-les-ombres

J'ai terminé Marquer les ombres hier soir et je reste sur une impression assez mitigée... 

Les personnages sont intéressants, l'histoire est vraiment centrée sur Arkos et Cyra, tout tourne autour d'eux. On apprend à les connaître, on les voit évoluer, mais j'ai un peu de mal à les trouver attachants.

L'univers créé fait penser à celui de Dune, un mélange de science fiction et d'héroïc fantasy, intéressant mais assez froid et finalement, peu développé dans ce tome 1. Le système des destins est original et joue un rôle important mais en même temps, cette impression que "tout est joué" est assez déstabilisante et enlève une partie de la personnalité des personnages.

Au final, malgré une écriture prenante qui fait qu'on avale les pages sans s'en rendre compte, je trouve que ce tome 1 aurait pu être bien plus court. Les actions restent assez limitée à l'exception du début, où tout démarre en fanfare de manière assez violente, et le dernier quart.

Dans les dernières pages, des révélations promettent un tome 2 probablement plus politique, peut-etre aussi un peu moins centré sur la relation entre Cyra et Arkos, mais je ne sais pas encore si je le lirai.

Bref, un tome 1 très introductif, trop long, qui m'a fait passer un bon moment mais sans réellement m'enthousiasmer. Difficile de succéder à Divergente...

A partir de 13-14 ans.

"Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un "don', un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui
gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables.
Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s'aider – ou décider de se détruire."