26 octobre 2016

Enquête au collège, de Jean-Philippe Arrou-Vignod (livre audio)

enquete-college-audiobJe connaissais les romans qui avaient beaucoup plu à mes enfants. J'ai essayé le livre audio lors d'un long trajet dimanche, pas très convaincue au départ mais prête à me sacrifier pour occuper les enfants...

On a tous adoré! Je m'attendais un peu à une "lecture" du livre original, mais pas du tout : il ne s'agit que de dialogues ou de monologues, c'est très vivant, drôle, avec également un vocabulaire très soutenu qu'il faut parfois expliquer aux enfants. On a parfois envie de secouer Rémi pour qu'il réfléchisse plus rapidement, de claquer PP Culvert, alias Pierre-Paul de Culbert, prétentieux, égocentrique mais tellement drôle et de mieux connaître Mathilde qui reste un peu en retrait.

Nous avons passé un très bon moment, et depuis, nous profitons de chaque trajet pour écouter un chapitre!

"Un professeur qui disparaît mystérieusement dans le train Paris-Venise, un laborantin assommé par un rôdeur dans la salle de sciences nat, un sinistre manoir anglais où l'on expérimente des poissons orientaux... Tableaux volés, trésors cachés, bijoux dérobés, aucune énigme ne résiste à Rémi, à Mathilde et au génialissime P. P. Cul-Vert !"


25 octobre 2016

Tu comprendras quand tu sera plus grande, de Virginie Grimaldi

tu-comprendrasJ'avais trouvé agréable à lire Le premier jour du reste de ma vie, du même auteur, j'ai donc réitéré avec celui-ci, dont on m'a dit beaucoup de bien!

Encore meilleur, moins conte de fée aussi, Tu comprendras quand tu seras plus grande m'a fait passer un excellent moment dans la maison de retraite des Tamaris, et je sais que je n'oublierai pas ses résidents! L'histoire n'a rien d'exceptionnel mais c'est une "tranche de vie" bien agréable à lire : on découvre la vieillesse sous un autre jour, on est ému, on rit aussi souvent en lisant les aventures de Julia...

La fin m'a énormément surprise, je n'avais rien vu venir, mais certains aspects sont plus prévisibles.

En tous cas, si vous avez envie de vous détendre, de rire, d'être ému entre deux livres plus sérieux, laissez-vous tenter par ce séjour aux Tamaris, c'est un plaisir!

"Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?"

 

22 août 2016

Le premier jour du reste de ma vie, de Virginie Grimaldi

le 1er jour du reste de ma viePour changer des thrillers, voici un joli roman qui se déguste tranquillement pour finir les vacances et attaquer la rentrée avec le sourire.

Dans la lignée des livres qui font réfléchir sur sa vie, comme Ta deuxième vie commence..., Le premier jour du reste de ma vie se rapproche davantage, finalement, du conte de fée. Les personnages que l'on y rencontre laissent tous leur vie derrière eux pour une parenthèse de 3 mois de croisière, une croisière seul pour se retrouver, où il est interdit de nouer des relations amoureuses.

Marie, le personnage principal, a 40 ans, deux filles désormais adultes et décide de quitter son mari (beau moment que celui de l'anniversaire de Rodolphe!). Elle rencontre deux autres femmes, une d'une soixantaine d'années, l'autre  à peine la vingtaine et deviennent amies. Tous les âges sont donc représentés, et on suit leurs aventures avec plaisir.

Alors, bien sûr, tout est assez prévisible et la réflexion moins poussée qu'avec Ta 2e vie commence, mais on passe un moment très agréable avec ce roman qui donne le sourire.

"Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : décoration de l’appartement, gâteaux, invités… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin.
Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde."

31 mai 2016

Aussi libres qu'un rêve, de Manon Fargetton

aussi libre qu'un reve

Manon Fargetton est l'auteur de romans "jeunesse" comme June, Le suivant sur la liste, Le livre de toutes les réponses sauf une, et de romans "adultes" comme L'héritage des Rois-Passeurs. Ils sont tous différents, et tous excellents!

Aussi libres qu'un rêve vient de paraître, mais c'est en fait le premier roman de l'auteur, qu'elle a publié lorsqu'elle n'avait que 18 ans.

Il s'agit d'une dystopie jeunesse. L'idée de base est originale : dans ce monde, dont l'époque n'est pas très éloignée de la notre, chaque personne se voit attribuer un métier en fonction de son mois de naissance. Aux "Janvier" les métiers de stars ou de dirigeants, aux "Décembre" les métiers qu'il reste. Mais deux jumelles naissent à quelques minutes d'écart, l'aînée en décembre peu avant minuit, et sa soeur en janvier. Elevées de la même manière, mais destinées à des métiers très différents, elles ne trouvent pas leur place dans ce monde, se posent des questions jusqu'à une rencontre qui va changer leur vie.

L'auteur fait ainsi réfléchir le jeune lecteur sur le monde dans lequel il vit, celui qu'il aimerait, sur ses rêves et la volonté qu'il faut pour les réaliser...

Même si j'ai trouvé l'écriture moins fluide que dans les autres romans de l'auteur, j'ai apprécié ce roman dont les personnages sont attachants et qui devrait faire réfléchir les jeunes lecteurs sur ce qu'ils attendent de la vie.

Je suis quand même restée "sur ma faim" en tant qu'adulte car certains aspects sont abordés très rapidement, mais je suis certaine que ma fille va adorer!

A partir de 10 ans.

"En cette fin de XXIe siècle, la loi des Dates de naissance régit l'accès aux métiers. Né en janvier, vous avez accès au métier de vos rêves : acteur, chanteur, tout est possible. Né en décembre, préparez-vous à racler le fond de l'océan et à plonger les mains dans des algues gluantes ! Milnöa et Silnëi sont soeurs jumelles, nées à quelques minutes d'intervalle la nuit du 31 décembre. La première à 23h58 et la seconde à 0h17 ! La tyrannie des Dates de naissance leur promet des destins radicalement différents, mais cela ne les empêchera pas d'unir leurs forces pour combattre l'injustice et l'ordre établi, aidées par Kléano, le chanteur rebelle d'un groupe de rock."

 

 

30 mars 2016

L'horizon à l'envers, de Marc Levy

horizon-envers

Voilà, je peux dire que j'ai enfin lu un Levy, c'était mon premier et ... j'ai adoré!

L'histoire me tentait bien par son côté scientifique concernant tout ce qui est étude du cerveau, et effectivement, cette partie là est très intéressante, tout en restant très abordable.

Les trois protagonistes deviennent vivants sous la plume de l'auteur, en particulier Hope. Et ce qui devait arriver arriva, une histoire d'amour se met en place. La dernière partie passe davantage dans le genre "anticipation", on aime ou on n'aime pas, mais tout reste finalement crédible.

L'écriture est fluide, les pages défilent sans que l'on s'en rende compte, Hope est lumineuse et son sens de la répartie m'a souvent fait sourire... J'ai vraiment passé un excellent moment! Hope et Josh resteront longtemps dans ma mémoire.

"Où se situe notre conscience ?
Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ?
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie.
Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en œuvre leur incroyable projet.
Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus."

 

 


20 février 2016

Pauline demoiselle des grands magasins, de Gwenaële Barussaud

Pauline

Ma fille a découvert ce roman par un article dans une revue, et m'a demandé de l'acheter. Je me suis donc renseignée, ne connaissant pas du tout l'auteur, et j'ai été surprise de découvrir qu'elle en avait écrit plusieurs, tous extrêmement appréciés des lecteurs.

Ni une ni deux, je l'achète et histoire de me faire ma propre idée, je le charge sur ma liseuse... et je vous fais partager cette belle découverte!

L'écriture est belle et agréable, le langage relevé, adapté à l'époque décrite puisque Pauline vit sous le Second Empire. Le personnage est également attachant : il s'agit d'une jeune fille du peuple, qui montre à la fois du courage et une modernité d'esprit très intéressante!

On découvre son époque, ses conditions de vie, son travail... et à quel point, au XIXe siècle, à 16 ans, on est déjà adulte!

C'est aussi la découverte des Grands Magasins parisiens, d'une ambiance particulière, dans un Paris qui alterne entre misère et boulevards animés et lumineux...

Un livre intelligent, passionnant et très agréable à lire! Un voyage dans une autre époque, qui ne peut qu'ouvrir l'esprit du lecteur.

Chaque tome est indépendant des autres, on rencontre Juliette, héroïne d'un autre tome, dans celui-ci, mais en tant que personnage secondaire.

A partir de 10 ans.

"1866. Paris est en ébullition. Napoléon III a juré de faire de la ville « la capitale la plus brillante d Europe ». Pauline et ses soeurs, fraîchement débarquées du Havre, découvrent ébahies les boulevards, les théâtres et les grands magasins. Mais lorsqu'on a seize ans, plus de mère et peu de fortune, les lumières de la vie parisienne semblent inaccessibles... Pauline est pourtant déterminée à prendre sa part dans la marche du siècle. Séduite par le luxe de l'Élégance parisienne, le grand magasin édifié par le célèbre Émile Bauvincard, elle réussit à s'y faire embaucher et grimpe peu à peu les échelons. Mais lorsque ses soeurs réclament son aide, sa carrière se trouve menacée."

18 février 2016

Visions de feu, de Jeff Rovin et Gillian Anderson

Visions de feu

Souvenirs, souvenirs, c'est Scully qui m'a amenée à tenter cette lecture, sans forcément trop d'illusions. Mais surprise, c'était vraiment pas mal du tout !!!

L'écriture est agréable à lire, le côté fantastique n'est pas trop prononcé, juste ce qu'il faut, les personnages sont intéressants et bien décrits, et le scénario est intelligent et bien pensé.

Il s'agit d'un tome 1 très conséquent (on en a "pour son argent") dans une histoire de fond qui s'annonce dense. Il y a donc une vraie fin de l'histoire du tome 1, mais pas de l'histoire de fond qui continue dans un futur tome 2 (ou plus).

Très sympa!

Pour adultes mais accessibles pour ados, même si le scénario est complexe.

"La fille du représentant indien à l’ONU se met à parler une langue inconnue et souffre de violentes visions. Une jeune Haïtienne manque de se noyer sur la terre ferme. Un étudiant iranien s’immole par le feu…
À New York, Caitlin O’Hara, psychologue pour adolescents renommée, est chargée de traiter la jeune Maanik. Elle est convaincue que les crises de sa patiente ont un rapport avec la récente tentative d’assassinat qu’a subie son père et qui n’a fait qu’aggraver les tensions entre l’Inde et le Pakistan.
Mais lorsque, partout dans le monde, des adolescents commencent à présenter les mêmes symptômes, Caitlin est obligée de reconnaître qu’elle a affaire à quelque chose de plus sinistre encore…"

 

19 décembre 2015

La 7e fonction du langage, de Laurent Binet (prix interallié 2015)

7e fonction langageCe n'est pas mon genre habituel, je m'y suis attaquée car la bibliothèque municipale de mon village l'a acheté et je voulais pouvoir donner mon avis. Et j'ai vraiment aimé!

C'est très particulier, assez confus même si ça s'éclaire à la fin, mais je me suis régalée tout au long de ma lecture. Mais j'avoue ne pas toujours avoir tout lu concernant les explications sémiologiques...

Les dialogues, en particulier entre Bayard, flic caricatural de droite, et Simon, étudiant de gauche à Vincennes, sont fabuleux!

J'ai adoré le style d'écriture, les personnages principaux et secondaires, les descriptions de Giscard, Mitterand, Lang etc au début des années 1980 et j'ai trouvé la fin de l'histoire vraiment à la hauteur.

Bref, je conseille vraiment!

"Le point de départ de ce roman est la mort de Roland Barthes, renversé par une camionnette de blanchisserie le 25 février 1980. L'hypothèse est qu'il s'agit d'un assassinat. Dans les milieux intellectuels et politiques de l'époque, tout le monde est suspect..."

 

07 décembre 2015

Pourquoi j'ai mangé mon père, de Roy Lewis

pourquoi j'ai mangé mon pèreComme nous avons acheté ce livre pour la bibliothèque municipale, je me suis dit que c'était le moment de le lire. Lecture assez rapide mais très agréable et totalement décalée. Je n'ai pas hurlé de rire mais j'ai souvent souri. 

Un livre avec beaucoup d'humour, qui raconte l'évolution de l'homme à travers le récit de la vie d'une tribu de la Préhistoire.

A tout âge même s'il faut comprendre le second degré.

Un petit cadeau sympa à faire pour les fêtes?

Une famille préhistorique ordinaire : Édouard, le père, génial inventeur qui va changer la face du monde en ramenant le feu ; Vania, l'oncle réac, ennemi du progrès ; Ernest, le narrateur, un tantinet benêt ; Edwige, Griselda et d'autres ravissantes donzelles... Ces individus nous ressemblent : ils connaissent l'amour, la drague, la bataille, la jalousie. Et découvrent l'évolution. Situations rocambolesques et personnages hilarants pour rire et réfléchir. Un miroir à consulter souvent. " C'est le livre le plus drôle de toutes ces années, mais ce n'en est pas moins l'ouvrage le plus documenté sur l'homme à ses origines. " Théodore Monod

08 novembre 2015

Le grand mur circulaire, de Maurice Lacan (lecture en cours)

grand mur circulaireJe  viens de commencer Le grand mur circulaire, envoyé par les éditions Mélibée, que je remercie pour leur confiance!

Pour l'instant, j'en suis encore à la "mise en place" d'un monde qui pourrait être le notre dans 10 ans... Une ville sécurisée, propre, où les gens sont heureux sans trop se poser de questions, où seulement 30% de la population utilise son droit de votre, où les partis politiques se ressemblent tous, où les journaux d'information ne paraissent plus puisque plus personne ne les lit, au contraire des journaux people qui font toujours rêver ...

Et autour de cette ville, un mur avec des portes contrôlées, et de l'autre côté, des quartiers pauvres, délabrés, des gens venus de tous les pays, des opposants également, mais si peu nombreux.

C'est très bien écrit (même si je n'aime pas le fait que les dialogues sont intégrées dans la phrase, du genre Pauline entra dans la pièce. Alors, qu'as-tu fait aujourd'hui?

Mais sinon, c'est très agréable à lire. A suivre...