08 février 2017

L'attrape-monde, de Jean Molla

attrape-monde

La couverture de ce roman me faisait de l'oeil depuis un moment à la Bibliothèque, l'auteur est celui de l'excellente quadrilogie Revenants, et malgré celà, j'ai mis du temps à me lancer... pour finalement le dévorer!

C'est un très bon livre jeunesse, avec juste ce qu'il faut de complexité dans l'histoire pour des enfants et des ados. Les personnages sont suffisamment classiques pour qu'un ado se reconnaisse dedans mais en même temps, courageux et attachants. Nina a 14 ans, elle passe en 3e brillamment et est en vacances en Provence lorsqu'elle décide de visiter le château en ruine à côté du mas où elle loge.

C'est le début d'une aventure qui va lui faire rencontrer des héros, des princesses, des dragons et des monstres... dans un jeu video dans lequel elle se retrouve piégée.

Un ton juste, un rythme soutenu, un peu d'humour : tout pour plaire à partir de 7-8 ans et bien plus, même pour des adultes qui ont envie d'un bon livre fantastique rapide. Vraiment très sympa!

"Circuler dans des univers parallèles grâce à un gant magique, l'Attrape-Mondes... Y affronter un peuple de dragons, une princesse jalouse, un sorcier diabolique... C'est une mission pour héroïne de jeux vidéo, pas pour une adolescente de quatorze ans ! Mais quand on se retrouve prise dans un jeu vidéo... "

 


07 février 2017

Flora Banks, d'Emily Barr

flora-banks

Un livre hors normes... J'ai lu Flora Banks quasiment d'une traite, et sans parler de coup de coeur, peut-être parce que l'histoire reste assez sombre et me laisse une impression de malaise, c'est un livre que je n'oublierai pas!

Le thème est original même si on trouve d'autres livres qui l'exploitent comme l'excellent thriller  Avant d'aller dormir. Mais cette fois, il s'agit d'une jeune fille de 17 ans dont la mémoire est restée bloquée à 10 ans. Depuis, elle réoublie tout toutes les deux à trois heures.

L'histoire est écrite de telle manière que l'on est dans la tête de Flora : ses idées, ses envies, ses découvertes, redécouvertes et encore redécouvertes puisqu'elle ne mémorise que pendant 2h. Et cette obsession : "j'ai embrassé un garçon et je m'en souviens".

D'un côté, il y a une impression de répétition qui peut être parfois pesante par rapport au rythme de l'histoire, mais en même temps, cette impression rend la vie de Flora totalement réelle pour le lecteur!

Et puis, il y a Flora... Flora que l'on a tendance à voir au départ uniquement comme quelqu'un de malade, voire handicapée et que l'on découvre peu à peu comme Flora. Flora que l'on découvre aussi à travers le regard des autres, un regard finalement bien plus indulgent que le sien...

Une histoire au rythme parfois un peu lent mais qui fait réfléchir et apprécier la vie. Vous n'oublierez pas Flora Banks.

Merci à Babelio de m'avoir permis de découvrir ce livre que je n'aurais pas forcément lu sinon.

Pour adultes et pour ados à partir de 11 ans.

"DIX
L âge que j avais quand mon cerveau s est détraqué.

HUIT
Années de validité de mon passeport.

SIX
Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l Arctique.

QUATRE
L âge auquel j ai rencontré ma meilleure amie.
Je ne dois plus jamais l appeler, ni lui envoyer de SMS.

DEUX
Deux cailloux noirs. L un m appartient, l autre est à Drake.
Je le rejoindrai, où qu il soit.

UN
Un souvenir. C est tout ce qu il me reste."

06 février 2017

L'impératrice des éthérés, de Laura Gallego Garcia

imperatrice etheres

J'avais beaucoup aimé les Chroniques de la Tour et Ailes de feu Ailes noires, du même auteur. Je n'ai malheureusement pas eu le même sentiment avec L'impératrice des éthérés. Je l'ai lu jusqu'au bout mais bien que l'histoire soit originale, je n'ai pas accroché au personnage principal.

Bipa est têtue plus que courageuse, persuadée de tout savoir et ce manque de curiosité qui la caractérise m'a véritablement paru rédhibitoire. J'ai quand même poursuivi ma lecture jusqu'au bout, ce qui m'a permis d'apprécier les descriptions du monde blanc et gelé dans lequel se déroule l'aventure.

Un livre intéressant mais qui, pour moi, manque son but : si le public visé est les adultes, le livre manque de consistance, il consiste en une quête initiatique avec bien peu de rebondissements. Et s'il s'agit d'intéresser les enfants, le thème centré sur Bipa qui veut sauver Aer "qu'elle adore détester" passe totalement à côté.

Bref, pas convaincue par ce livre qui peut être lu à partir de 9-10 ans.

"Un majestueux palais que l'on croirait sculpté dans la glace, une impératrice aussi sublime qu'ensorcelante, un monde paradisiaque où vivent des êtres purs... La légende du Royaume éthéré fascine les enfants des Cavernes, ces grottes où vivent les hommes. Mais lorsque Bipa, l'une d'entre eux, partira à la recherche d'Aer, un garçon qu'elle adore détester, elle croisera en chemin des créatures animées d'une inquiétante puissance magique. À bien y réfléchir, c'est à se demander si cette terre idéale ne cache pas un désert de givre... et de mort."

05 février 2017

Chair de poule, Dangereuses photos, de R.L. Stine

chair-de-poule-dangereuses photos

Incroyable mais je n'avais jamais lu de livres de la série Chair de poule! Il fallait bien que je me lance car nous en avons quelques uns à la Bibliothèque où je suis bénévole, et je ne pouvais pas les proposer sans savoir ce qu'il y a dedans.

Dangereuses photos est proposé à partir de 9-10 ans en 4e de couverture, et effectivement, je trouve que c'est bien adapté. Je ne sais pas s'il y a plusieurs "niveaux"?

J'ai trouvé l'histoire intéressante, certains aspects peuvent être un peu inquiétant pour des enfants avec une bonne imagination : descendre dans la cave d'une maison abandonnée, par exemple, mais on ne peut pas dire que ce tome fasse vraiment peur.

En revanche, lorsqu'on le commence, il donne envie de continuer pour découvrir la suite...

Une bonne lecture pour les enfants qui ont envie de jouer à se faire peur.

"Drôle d'engin , pense Alex en trouvant un appareil photo dans une maison abandonnée. Les clichés instantanés qu'il développe représentent des évènements, toujours dramatiques, qui ne sont pas encore arrivés. Et si cet appareil, doté de pouvoirs maléfiques, provoquait l'avenir ?"

03 février 2017

Gardiens des cités perdues, tome 2, de Shannon Messenger

gardiens des cités perdues t2

Je continue ma lecture de cette série, toujours avec plaisir.

Dans ce tome 2, on découvre davantage le monde dans lequel vit désormais Sophie, ses ambiguités également, et ses personnages. Alors que le tome 1 était davantage centré sur Dex comme meilleur ami, Sophe va apprendre à connaître l'insupportable Keefe et ce qui se cache derrière les apparences.

Un tome 2 toujours aussi passionnant mais, comme le tome 1, ce n'est pas une impression de gaité qui ressort de l'ensemble. Les émotions et les coups durs sont toujours bien décrits et émouvants mais je trouve qu'il manque un peu d'humour. Ce qui ne m'a pas empêchée de continuer avec le tome 3.

Toujours à partir de 8-9 ans pour un lecteur qui n'a pas peur des gros pavés.

 


28 janvier 2017

Gardiens des cités perdues, tome 1, de Shannon Messenger

gardiens-cités-perdues

En prévision de la sortie du tome 5, et parce que je ne lis que de bonnes critiques sur cette série, je me suis repenchée sur le tome 1 que j'avais déjà lu, et j'ai enchainé avec le tome 2.

A première vue, il n'y a pas grand chose d'original dans l'histoire : une jeune fille qui découvre qu'elle a des pouvoirs et doit aller dans une école pour apprendre à les utiliser, ça fait un peu "réchauffé".

Et pourtant, on se laisse prendre à l'histoire et entraîner par l'écriture : on a envie de savoir ce qui va arriver à Sophie, comment elle va se sortir de ses études, de sa nouvelle vie. Même si son personnage manque un peu d'humour, on s'y attache pour son courage et ses décisions qui sonnent juste. J'ai même eu la larme à l'oeil à certains moments!

Un tome 1 passionnant, qui nous donne différents éléments sur Sophie, sur son nouveau monde, et nous permet de découvrir son entourage. Même si ce tome 1 reste assez simple, bien que dense, on sent que les choses vont se compliquer dans les tomes suivants.

Un très bon début de série, donc, passionnant aussi bien pour les plus jeunes à partir de 9 ans que les adultes.

"Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout : ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde.

Elle doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?"

17 janvier 2017

Louis Pasteur contre les loups-garous, de Flore Vesco : énorme coup de coeur!

Louis-Pasteur

Oserais-je dire qu'en raison du titre, le livre ne me tentait pas vraiment? ça fait un peu film de série B... C'est en découvrant le livre dans le classement du Monde des ados... et en voyant l'info apparaître sur mon mur par l'intermédiaire d'excellents auteurs  comme Marine Carteron ou Olivier Gay que je me suis dit que, quand même, je ratais peut-être quelque chose!

Ni une ni deux, mon fils l'a emprunté à un de ses copains et je l'ai dévoré hier.

Le livre est très bien écrit, avec beaucoup d'humour et j'ai apprécié la manière dont Louis Pasteur est présenté : un jeune homme à la limite de l'extra-terrestre dans les relations humaines mais un génie scientifique. Une discussion entre lui et Césarine, des Autodafeurs, devrait valoir son pesant de cacahuète!

J'ai trouvé Constance particulièrement intéressante : éduquée pour être une magnifique plante verte,  mais dont le caractère, l'intelligence et le pragmatisme se révèlent rapidement.

Les personnages sont donc très décalés, le livre est rythmé sans tomber dans une course effrénée, le côté scientifique est très intéressant et permet aux lecteurs de découvrir la pasteurisation, la découverte des microbes etc Le côté fantastique est finalement peu présent mais rajoute un plus dans le suspense et trouve tout son sens à la fin de l'histoire.

Une excellentissime lecture, passionnante, drôle, intelligente, qui a plu à ma fille de 9 ans et qui plaira sans aucun doute à mon fils de 12 ans qui aime tout ce qui est fantastique ET scientifique. Mais que je conseille également aux adultes!

"Louis Pasteur, 19 ans, entre comme boursier à l’institution royale Saint-Louis, animé par un seul désir : assouvir sa curiosité pour les sciences. Il est loin d’imaginer que sa première année d’étude va être bouleversée par des meurtres aussi terribles que mystérieux, perpétrés dans l’enceinte même de l’école. Il va mener l’enquête avec la jeune Constance, une pensionnaire intrépide et courageuse. Entre loups-garous et complots, ils useront de vaccins autant que de coups d’épée pour sauver les élèves et même… le roi Louis-Philippe !"

 

13 janvier 2017

Le copain de la fille du tueur, de Vincent Villeminot

copain-fille-tueur

J'ai découvert Vincent Villeminot avec Les pluies, roman que j'avais adoré. Le copain de la fille du tueur a une histoire totalement différente mais un point commun : des personnages fouillés, que la plume de l'auteur rend totalement réels!

Avec Le copain de la fille du tueur, on plonge dans le quotidien d'un pensionnait suisse pour fils de milliardaires. Mais finalement, on en apprend très peu sur le pensionnat, l'histoire étant centrée essentiellement sur les personnages : Charles, Touk-E et Selma.

On entre vraiment dans la tête de Charles, on découvre ses pensées, on voit à travers ses yeux : l'arrivée de Touk-E et leur amitié, et surtout, Selma.

Le livre est court mais intense, il s'agit surtout d'une histoire d'amour centrée sur le personnage mystérieux de Selma. Qui est-elle vraiment?

L'histoire entraîne le lecteur sans un instant de répit, mais la rapidité de l'histoire est finalement assez frustrante et l'histoire de fond assez simple et prévisible. Cependant, la puissance de l'écriture rend ce roman difficile à poser avant la fin!

Plutôt à partir de 13 ans pour avoir un peu de maturité vis-à-vis des actions de Charles et Touk-E et de leurs échanges, ensuite parce que certaines scènes peuvent choquer des lecteurs plus jeunes.

"Charles vient d'intégrer un internat pour " gosses de riches ", perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies ... jusqu'à l'arrivée de Selma. Elle est mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un trafiquant de drogue en cavale."

12 janvier 2017

Sauveur & fils, de Marie-Aude Murrail (coup de coeur)

sauveur-et-fils

Lorsque j'ai commencé Sauveur & Fils, je m'attendais à un roman jeunesse, mais il s'agit finalement d'un roman qui intéressera autant les ados que les adultes.

Ce n'est pas mon genre habituel de lectures jeunesses mais j'ai adoré ce roman : il est fin, empli de sensibilité, on le referme en ayant l'impression d'avoir rencontré Sauveur et Lazarre "en vrai"!

Les personnages sont très attachants : Sauveur, psychologue pour ados, charmant, empthique, investi et en même temps, "aveugle" par rapport à son fils, Lazarre.

Et Lazarre, sensible, trop mûr pour son âge, très intelligent, mais qui aimerait en savoir davantage sur sa mère...

Sauveur est fils est à la fois l'histoire d'une relation père-fils, d'une relation psy-patients avec un aperçu les problèmes que peuvent rencontrer les ados (scarification, phobie scolaire etc) et d'une relation ambigue de sauveur avec son passé. S'y rajoutent les questions de racisme quotidien, de racisme caché, de "si on remarque qu'il est noir, est-ce que ça veut dire qu'on est raciste? mais si on se pose cette question, c'est déjà du racisme?"

Un roman qui se dévore, qui fait se poser les bonnes questions, qui fait sourire... Je conseille!

A partir de 12-13 ans (rien de choquant mais plus jeune, il est peu probable que l'enfant se sente concerné par les sujets traités) mais également pour les adultes qui aiment les romans d'Agnès Ledig, Virginie Grimaldi...

"Quand on s'appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 m pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la maman vient de se remettre en ménage avec une jeune femme...Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s occuper des problèmes des autres, Sauveur a oublié le sien. Ne devrait-il pas protéger ce petit garçon, Lazare, 8 ans, qui est son fils, menacé par un secret ? "

 

 

06 janvier 2017

Mathieu Hidalf, tome 1, Le premier défi de Mathieu Hidalf, de Christophe Mauri

mathieu-hidalf

Cela fait longtemps que j'entends parler de Mathieu Hidalf : mes trois enfants l'ont lu et ont adoré, les enfants d'amis également, mais je n'avais encore jamais trouvé l'envie de me lancer, malgré tous les éloges... Cette fois, ça y est, j'ai terminé le tome 1 et j'je ne m'attendais pas à ça!

Mathieu Hidalf est une garçon de 10 ans, mais c'est un génie et un anti-héros. Passé maître dans l'art des complots (à ce niveau, difficile de parler de bêtise), il entretient des rapports très particulier avec son père, rapports entrecoupés de contrats (dont celui où s'engage à s'occupe de son chien à 4 têtes quelles que soient les cirocnstances) et de punitions...

Autour de Mathieu Hidalf, on découvre ses trois soeurs toutes prénommées Juliette et différents personnages de tout âge. Le monde est un monde imaginaire, avec un roi, un peu de magie et surtout, énormément d'humour.

Même lorsque l'on est adulte, on sourit beaucoup en lisant ce premier tome, c'est drôle, fin, bien écrit, et malgré le côté "tête à claques" assez extraordinaire de Mathieu Hidalf, on ne peut s'empêcher de s'y attacher.

La série comprend 5 tomes, avec une histoire de fond, mais ce tome 1 peut se lire seul sans frustration, même si l'on se doute bien que pour ses 11 ans, Mathieu Hidalf fera encore plus fort...

A partir de 8 ans.

"Mathieu Hidalf, 10 ans seulement, est déjà un trouble-fête de légende. Chaque année, il s'ingénie à gâcher la plus grande célébration du royaume : l'anniversaire du roi. Mais cette fois, la plaisanterie risque de tourner au drame. Les redoutables frères Estaffes ont rompu un serment magique et menacent de tuer le souverain. C'en est trop pour Mathieu : il ne laissera personne prendre sa place d'expert en sabotage !"