12 février 2017

Library jumpers, t1 : La voleuse de secrets, de Brenda Drake

library-jumpers-t1

Un tome 1 très sympa, passionnant, qui fait voyager de bibliothèques en bibliothèques.Et la couverture est très réussie!

Gia est un personnage intéressant, courageux, qui ne perd pas son sang froid et on apprécie de suivre ses aventures.

Le rythme est rapide, on est très rapidement dans l'action.

Cependant, malgré ses qualités, ce tome 1 a pour moi deux défauts : je trouve qu'il ressemble trop au début de Mortal instrument, et même si Gia est un personnage très attachant, sa relation avec Arik tout au long du tome m'a paru envahissante.

Et je trouve que finalement, à part l'utilisation des bibliothèques pour se déplacer, les livres sont bien peu présents...
J'ai apprécié cette lecture, mais je ne sais pas si je lirais le tome 2. En revanche, je suis certaine que ma fille de 13 ans va adorer!

A partir de 10 ans.

"Fervente lectrice, passionnée d'escrime, Gianna a perdu sa mère à l'âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l'Athenæum, l'une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d'un mystérieux jeune homme. L'inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s'approche à son tour de l'ouvrage, elle se retrouve transportée de l'autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson..."


09 février 2017

Le jardin des épitaphes, t1, de Taï-Marc Le-Thanh

jardin-des-epitaphes

J'avais découvert le début de ce roman par un extrait numérique. J'avais trouvé les premiers chapitres excellents, mais le livre n'existant pas en ebook, j'avais attendu... J'ai fini par le recevoir en livre papier, et il faut reconnaître qu'en plus d'être un excellentissime roman, c'est un bel objet!

Autant vous le dire tout de suite, j'ai eu un énorme coup de coeur! Tout au long des pages, c'est un plaisir de chaque instant : c'est magnifiquement écrit avec des personnages mystérieux, attachants, originaux, des aventures plus surprenantes les unes que les autres, de l'humour et même, de la philosophie.

L'histoire semble être classique : fin du monde, des survivants, un monde dévasté, mais elle se révèle bien plus complexe que cela. Mais Le jardin des épitaphes, c'est avant tout une aventure poétique autour de l'amour que porte un grand frère à son petit frère et à sa petite soeur.

Passionnant et magnifique!

A partir de 11-12 ans jusqu'à 111-112 ans. Ou plus.

"Suite à une série de catastrophes, appelées « épitaphes », le monde se retrouve plongé dans le chaos. Un ado, doté de super pouvoirs mais qui émerge de deux années d’amnésie, retrouve son petit frère et sa petite soeur cachés à Paris. Ensemble, ils font route vers le Portugal, seul endroit où ils pourront prendre la mer afin de rejoindre leurs parents à San Francisco. Mais leur chemin sera semé d’embûches et de grands dangers. Il leur faudra affronter les conséquences d’un monde dévasté, abritant désormais des zombies, des machines tueuses, des hommes fous, des mutants, et peut-être bien pire encore...

Rock et castagne sont au programme de ce roman post-apocalyptique. Un road-trip d'une grande intensité qui ne néglige ni l'humour ni la tendresse !"

 

08 février 2017

L'attrape-monde, de Jean Molla

attrape-monde

La couverture de ce roman me faisait de l'oeil depuis un moment à la Bibliothèque, l'auteur est celui de l'excellente quadrilogie Revenants, et malgré celà, j'ai mis du temps à me lancer... pour finalement le dévorer!

C'est un très bon livre jeunesse, avec juste ce qu'il faut de complexité dans l'histoire pour des enfants et des ados. Les personnages sont suffisamment classiques pour qu'un ado se reconnaisse dedans mais en même temps, courageux et attachants. Nina a 14 ans, elle passe en 3e brillamment et est en vacances en Provence lorsqu'elle décide de visiter le château en ruine à côté du mas où elle loge.

C'est le début d'une aventure qui va lui faire rencontrer des héros, des princesses, des dragons et des monstres... dans un jeu video dans lequel elle se retrouve piégée.

Un ton juste, un rythme soutenu, un peu d'humour : tout pour plaire à partir de 7-8 ans et bien plus, même pour des adultes qui ont envie d'un bon livre fantastique rapide. Vraiment très sympa!

"Circuler dans des univers parallèles grâce à un gant magique, l'Attrape-Mondes... Y affronter un peuple de dragons, une princesse jalouse, un sorcier diabolique... C'est une mission pour héroïne de jeux vidéo, pas pour une adolescente de quatorze ans ! Mais quand on se retrouve prise dans un jeu vidéo... "

 

06 février 2017

L'impératrice des éthérés, de Laura Gallego Garcia

imperatrice etheres

J'avais beaucoup aimé les Chroniques de la Tour et Ailes de feu Ailes noires, du même auteur. Je n'ai malheureusement pas eu le même sentiment avec L'impératrice des éthérés. Je l'ai lu jusqu'au bout mais bien que l'histoire soit originale, je n'ai pas accroché au personnage principal.

Bipa est têtue plus que courageuse, persuadée de tout savoir et ce manque de curiosité qui la caractérise m'a véritablement paru rédhibitoire. J'ai quand même poursuivi ma lecture jusqu'au bout, ce qui m'a permis d'apprécier les descriptions du monde blanc et gelé dans lequel se déroule l'aventure.

Un livre intéressant mais qui, pour moi, manque son but : si le public visé est les adultes, le livre manque de consistance, il consiste en une quête initiatique avec bien peu de rebondissements. Et s'il s'agit d'intéresser les enfants, le thème centré sur Bipa qui veut sauver Aer "qu'elle adore détester" passe totalement à côté.

Bref, pas convaincue par ce livre qui peut être lu à partir de 9-10 ans.

"Un majestueux palais que l'on croirait sculpté dans la glace, une impératrice aussi sublime qu'ensorcelante, un monde paradisiaque où vivent des êtres purs... La légende du Royaume éthéré fascine les enfants des Cavernes, ces grottes où vivent les hommes. Mais lorsque Bipa, l'une d'entre eux, partira à la recherche d'Aer, un garçon qu'elle adore détester, elle croisera en chemin des créatures animées d'une inquiétante puissance magique. À bien y réfléchir, c'est à se demander si cette terre idéale ne cache pas un désert de givre... et de mort."

28 janvier 2017

Gardiens des cités perdues, tome 1, de Shannon Messenger

gardiens-cités-perdues

En prévision de la sortie du tome 5, et parce que je ne lis que de bonnes critiques sur cette série, je me suis repenchée sur le tome 1 que j'avais déjà lu, et j'ai enchainé avec le tome 2.

A première vue, il n'y a pas grand chose d'original dans l'histoire : une jeune fille qui découvre qu'elle a des pouvoirs et doit aller dans une école pour apprendre à les utiliser, ça fait un peu "réchauffé".

Et pourtant, on se laisse prendre à l'histoire et entraîner par l'écriture : on a envie de savoir ce qui va arriver à Sophie, comment elle va se sortir de ses études, de sa nouvelle vie. Même si son personnage manque un peu d'humour, on s'y attache pour son courage et ses décisions qui sonnent juste. J'ai même eu la larme à l'oeil à certains moments!

Un tome 1 passionnant, qui nous donne différents éléments sur Sophie, sur son nouveau monde, et nous permet de découvrir son entourage. Même si ce tome 1 reste assez simple, bien que dense, on sent que les choses vont se compliquer dans les tomes suivants.

Un très bon début de série, donc, passionnant aussi bien pour les plus jeunes à partir de 9 ans que les adultes.

"Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout : ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde.

Elle doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?"


17 janvier 2017

Louis Pasteur contre les loups-garous, de Flore Vesco : énorme coup de coeur!

Louis-Pasteur

Oserais-je dire qu'en raison du titre, le livre ne me tentait pas vraiment? ça fait un peu film de série B... C'est en découvrant le livre dans le classement du Monde des ados... et en voyant l'info apparaître sur mon mur par l'intermédiaire d'excellents auteurs  comme Marine Carteron ou Olivier Gay que je me suis dit que, quand même, je ratais peut-être quelque chose!

Ni une ni deux, mon fils l'a emprunté à un de ses copains et je l'ai dévoré hier.

Le livre est très bien écrit, avec beaucoup d'humour et j'ai apprécié la manière dont Louis Pasteur est présenté : un jeune homme à la limite de l'extra-terrestre dans les relations humaines mais un génie scientifique. Une discussion entre lui et Césarine, des Autodafeurs, devrait valoir son pesant de cacahuète!

J'ai trouvé Constance particulièrement intéressante : éduquée pour être une magnifique plante verte,  mais dont le caractère, l'intelligence et le pragmatisme se révèlent rapidement.

Les personnages sont donc très décalés, le livre est rythmé sans tomber dans une course effrénée, le côté scientifique est très intéressant et permet aux lecteurs de découvrir la pasteurisation, la découverte des microbes etc Le côté fantastique est finalement peu présent mais rajoute un plus dans le suspense et trouve tout son sens à la fin de l'histoire.

Une excellentissime lecture, passionnante, drôle, intelligente, qui a plu à ma fille de 9 ans et qui plaira sans aucun doute à mon fils de 12 ans qui aime tout ce qui est fantastique ET scientifique. Mais que je conseille également aux adultes!

"Louis Pasteur, 19 ans, entre comme boursier à l’institution royale Saint-Louis, animé par un seul désir : assouvir sa curiosité pour les sciences. Il est loin d’imaginer que sa première année d’étude va être bouleversée par des meurtres aussi terribles que mystérieux, perpétrés dans l’enceinte même de l’école. Il va mener l’enquête avec la jeune Constance, une pensionnaire intrépide et courageuse. Entre loups-garous et complots, ils useront de vaccins autant que de coups d’épée pour sauver les élèves et même… le roi Louis-Philippe !"

 

16 janvier 2017

La carte des mille mondes, de John Parke Davis et Carrie Ryan

carte 1000 mondes

Une belle découverte que ce roman dont la couverture me faisait de l'oeil à la librairie! Entamez un voyage fabuleux sur le Torrent pirate, un fleuve qui borde une infinité de mondes... Marrill rencontre les eaux du Torrent sur un parking de supermarché désaffecté. Finn, lui, a grandi seul au bord du Torrent. Il a une caractéristique intéressante mais qui le condamne à la solitude : personne ne se rappelle de lui plus que quelques minutes.

On découvre surtout la personnalité de Finn, le fait de grandir seul, sans personne qui se rappelle de lui, la manière dont il en joue pour survivre... En revanche, Marrill est un peu moins décrite en profondeur, de même que les autres personnages.

L'histoire est davantage centrée sur l'action et sur les mondes fabuleux. Marrill, Finn et d'autres personnages vont partir à la recherche de la carte des Mille Mondes qui devrait leur permettre d'aller où ils le veulent, mais dans un monde où le Torrent est tumultueux, où magie, prophétie et pirates sont courants, rien n'est jamais simple.

Une belle aventure avec des mondes et des personnages originaux, du rêve et de l'aventure! Il manque un petit quelque chose pour que ce soit un coup de coeur, peut-être parce que c'est un peu trop "jeunesse", mais c'est une belle aventure à proposer aux enfants et aux ados, et les adultes apprécieront également.

Le tome 1 forme un ensemble suffisamment dense et cohérent pour ne pas être frustré à la fin, mais j'ai quand même hâte de lire le tome 2.

A partir de 8-9 ans.

Finn, un orphelin, et Marrill, qui a grandi auprès de parents aimants,se retrouvent embarqués à bord d'un voilier gigantesque, sur les eaux magiques du Torrent pirate, qui traverse une infinité de mondes connus ou inconnus. Tous deux n'ont qu'un rêve : retrouver leur famille. Selon Ardent, le vieux magicien qui vit sur le bateau, ils ont un seul moyen d'y parvenir, la Carte des mondes connus et inconnus. S'ils réussissent à réunir les fragments de cette Carte, disséminés dans les différents mondes du Torrent pirate, elle les mènera exactement là où ils souhaitent aller. Mais Serth, un mage maléfique aux immenses pouvoirs, est aussi sur la piste de la Carte...

08 janvier 2017

Les enfants d'Evernight, de Mel Andoryss et Yang (BD)

enfants-evernight-BD

Je vais avoir un peu de mal à faire ma critique car j'ai lu la BD après avoir lu les romans. Je connaissais donc l'histoire et j'ai adoré la découvrir en images! Je regrette juste que le tome 3 ne soit pas paru en BD, j'aurais aimé voir les griffons et les grenouilles en dessin :-)

Du coup, j'ai demandé leur avis à mes enfants. Mon fils a lu les romans et a adoré, donc il a le même avis que moi sur les BD.

Ma grande n'a lu que les BD et m'a dit qu'elle a juste été étonnée par le temps écoulé entre le tome 1 et le tome 2 (mais c'est pareil dans le livre) mais que sinon, on comprend bien l'histoire dans les BD. Et qu'elle aurait aimé lire le tome 3 (snif) Bon, elle lira les romans, mais quand même, quel dommage...

Donc des albums particulièrement intéressants du point de vue de l'histoire, un régal pour les yeux avec des personnages qui ressemblent totalement à ce que j'avais pu imaginer, peut-etre Camille est-elle plus belle en BD... j'adore toujours autant North et Mc Claw est fabuleux...

Bref, si vous avez aimé la trilogie des enfants d'Evernight, faites-vous plaisir et offrez-vous la bande-dessinée, c'est un régal!

evernight-BD1

 

06 janvier 2017

Mathieu Hidalf, tome 1, Le premier défi de Mathieu Hidalf, de Christophe Mauri

mathieu-hidalf

Cela fait longtemps que j'entends parler de Mathieu Hidalf : mes trois enfants l'ont lu et ont adoré, les enfants d'amis également, mais je n'avais encore jamais trouvé l'envie de me lancer, malgré tous les éloges... Cette fois, ça y est, j'ai terminé le tome 1 et j'je ne m'attendais pas à ça!

Mathieu Hidalf est une garçon de 10 ans, mais c'est un génie et un anti-héros. Passé maître dans l'art des complots (à ce niveau, difficile de parler de bêtise), il entretient des rapports très particulier avec son père, rapports entrecoupés de contrats (dont celui où s'engage à s'occupe de son chien à 4 têtes quelles que soient les cirocnstances) et de punitions...

Autour de Mathieu Hidalf, on découvre ses trois soeurs toutes prénommées Juliette et différents personnages de tout âge. Le monde est un monde imaginaire, avec un roi, un peu de magie et surtout, énormément d'humour.

Même lorsque l'on est adulte, on sourit beaucoup en lisant ce premier tome, c'est drôle, fin, bien écrit, et malgré le côté "tête à claques" assez extraordinaire de Mathieu Hidalf, on ne peut s'empêcher de s'y attacher.

La série comprend 5 tomes, avec une histoire de fond, mais ce tome 1 peut se lire seul sans frustration, même si l'on se doute bien que pour ses 11 ans, Mathieu Hidalf fera encore plus fort...

A partir de 8 ans.

"Mathieu Hidalf, 10 ans seulement, est déjà un trouble-fête de légende. Chaque année, il s'ingénie à gâcher la plus grande célébration du royaume : l'anniversaire du roi. Mais cette fois, la plaisanterie risque de tourner au drame. Les redoutables frères Estaffes ont rompu un serment magique et menacent de tuer le souverain. C'en est trop pour Mathieu : il ne laissera personne prendre sa place d'expert en sabotage !"

03 janvier 2017

Les illusions de Sav Loar, de Manon Fargetton

illusions-sav-loar

Attention, risque d'addiction! Je le précise parce que même si "Les illusions de Sav Loar" est indépendant de "L'héritage des rois passeurs", il donne une furieuse envie de se replonger dedans!

Dès les premières pages, le lecteur est immergé dans la réalité du monde cruel d'Ombre et des royaumes voisins.  On est ému par Bleue, à peine 13 ans, victime de la puissance des hommes mais c'est Fel, magnifique, insolente, égoïste, qui rayonne à travers les premiers chapitres. Peu à peu, on s'attache également à leurs compagnons, et l'on découvre ce qui se cache derrière les apparences...

L'écriture fluide et élégante de Manon Fargetton nous fait vivre leurs aventures "comme si on y était" et nous tient en haleine jusqu'à la dernière page d'un roman conséquent de plus de 600 pages (on ne dira plus que c'est trop court ;-) )

Mais Les illusions de Sav Loar, c'est davantage que les aventures de Fel et Bleue : c'est une fresque complexe sur une dizaine d'année qui nous fait découvrir les arcanes du royaume d'Ombre, du clos, cette guilde de magiciens qui dénie aux femmes le droit d'accéder à la magie, et l'ambiguité de Sav Loar, refuge des magiciennes où le statut des hommes est bien incertain...

On retrouve brièvement l'histoire et les personnages de L'héritage des rois passeurs, mais Les illusions de Sav Loar englobent Ombre dans sa totalité, mettant en évidence les différentes forces qui s'y affrontent, forces incarnées par des personnages fragiles, humains face à leurs doutes, des personnages qui évoluent et qui, face à l'absurdité des lois de leurs mondes, devront faire leurs propres choix.

Grandiose!

Pour adultes et grands ados.

"Dans le royaume d’Ombre, les femmes qui possèdent le don sont persécutées par le Clos, ordre religieux patriarcal qui voit en elles une menace. C’est dans la cité devenue légendaire de Sav-Loar, protégée par une série de sorts et d’illusions au cœur de la forêt des Songes, que se réfugient ces femmes depuis des décennies. Lorsqu’à l’adolescence, Bleue découvre ses puissants pouvoirs, elle s’allie à un groupe d’esclaves pourchassés par des hommes du Clos pour rejoindre la ville des magiciennes bannies. Au cours de ce périple dangereux, elle croisera Fèl, une beauté manipulatrice et éprise de liberté, et Til’Enarion, un redoutable membre du Clos qui traque les jeunes magiciennes pour les éliminer… Les prémices d’une guerre impitoyable se profilent entre les magiciennes et le Clos. De quel côté se rangeront Bleue, Fèl, Til’Enarion et leurs compagnons dans ce conflit ? Un mythe pourra-t-il renverser l’ordre établi ?"