23 mai 2017

Ashrel, tome 1, de Valp (B.D.)

ashrel-t1

Une couverture étrange et fantastique, il ne m'en fallait pas plus pour essayer cette BD à la bibliothèque.

Après les deux premiers tomes, le bilan est positif : contrairement à ce que laisse penser la couverture, le contenu n'est pas plus violent que ça, moins que Trolls de Troy, par exemple.

Le graphisme est assez sombre et avec des touches de couleur, j'aime beaucoup même s'il n'est pas toujours facile de suivre l'histoire!

Les personnages sont bien caractérisés : Ashrel, le jeune garçon mystérieux, Pahn, le palefrenier qui s'est enfui du château et à leur poursuite, Chandras, la soeur de la reine qui déteste les dragons!

Les personnages sont dans un monde d'héroïc fantasy avec magie, dragons et créatures étranges. Ce qui n'empêche pas des pointes d'humour.

Une BD assez étrange qui peut être lue à partir de 9 ans.

"Pahn, un jeune palefrenier fuyant le royaume froid et enneigé d'Orwany, rencontre Ashrel, un garçon cynique et introverti. Ashrel possède un lourd secret qui lui gâche la vie au quotidien et lui fait perdre régulièrement son travail. Ensemble, ils se rendent dans la grande ville d'Acromby dans l'espoir d'y trouver un nouveau travail. Mais Chandras, la redoutable femme prévôt, y règne en maître. Et elle a justement pour mission de retrouver Pahn le jeune palefrenier pour une raison bien inattendue..."

ASHREL2

Posté par nemo_ à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


22 mai 2017

Lorien Legacies, t3 et 4

lorien-legacies-t4

Je continue la lecture de cette série fort sympathique! On s'attache beaucoup aux différents personnages et les multiples péripéties rendent la série très addictive!

Les derniers "numeros" sont découverts dans ces deux tomes, tous avec des personnalités très différentes qu'il faut concilier.

Toujours beaucoup de combats, bien qu'ils ne soient finalement pas tellement "violents" , le fait que les Mog se transforment en poussière casse l'effet dramatique.

La fin du tome 4 permet quelques révélations bien senties qui maintiennent l'envie de continuer la série!

Toujours à partir de 11-12 ans.

21 mai 2017

Instinct, tome 1, de Vincent Villeminot

instinct-1

J'ai ouvert ce livre par hasard à la bibliothèque. La couverture ne m'attirait pas mais j'avais déjà lu Les pluies et Le copain de la fille du tueur, du même auteur, alors j'ai commencé la première page, pour passer le temps.

Mais la magie de l'écriture de Vincent Villeminot a encore agi puisqu'en fin de journée, j'avais terminé le livre, happée dans l'univers de Tim et des autres!

L'ambiance est assez sombre, liée à la fois à l'accident par lequel commence l'histoire mais aussi aux doutes de Tim et à la clinique mystérieuse où il se réfugie. En revanche, les personnages secondaires apportent un peu d'humour, en particulier Shariff, excellentissime!

Malgré tout, cela reste une histoire assez sombre mais extrêmement prenante. Comme Le copain de la fille du tueur, le scénario est assez simple, avec des liens entre les personnages qui se créent très (trop?) vite, mais l'écriture de l'auteur rend l'histoire totalement addictive.

C'est une trilogie mais le tome 1 se termine et pourrait presque constituer un one-shot.

Un livre à conseiller à partir de 12-13 ans.

"Tim ne garde qu'un souvenir troublant de l'accident qui a tué sa famille. Quand il a repris conscience, il était un grizzli, avide de chasse et de sang.
A-t-il rêvé ? Est-il fou ?
Ce n'est pas l'avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l'emmène dans son institut de recherche. Il y rencontre d'autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. Tim fait la connaissance de Shariff et surtout de Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable..."

17 mai 2017

Lorien Legacies, t2 : le pouvoir des Six

lorien-legacies-t2

Comme prévu, ce tome 2 est beaucoup plus "fuite en avant" que "roman pour lycéen" et la formule est efficace puisqu'il est difficile à poser avant la fin.

Bien que Numéro Quatre m'ait un peu agacée par certaines réactions, j'ai trouvé ce tome 2 passionnant. On y découvre davantage les amis humains, mais également Six, un personnage très prometteur!

Toujours très sympa à lire, une série qui plaira aux ados (et pas qu'eux) à partir de 11-12 ans.

14 mai 2017

Lorien Legacies, t1, Numero 4, de Pittacus Lore

numéro 4

Maintenant que le dernier tome est sorti, je me suis enfin lancée dans cette série que j'observe de loin depuis des années!

J'ai terminé le tome 1 et j'ai suffisamment apprécié ma lecture pour enchainer avec le t2, c'est bon signe.

L'histoire rappelle Superman ou la série Roswell puisqu'il s'agit d'extra-terrestres enfants cachés sur terre pour échapper à d'autres extra-terrestres qui ont détruit leur planète.  Un jeune héros de 15 ans apprend à utiliser ses pouvoirs tout en restant caché, et aimerait bien avoir le droit de vivre une vie normal avec des amis et une petite amie.

Ce tome sur Numero 4 n'est pas très original, mais il nous permet de découvrir le personnage comme un lycéen normal arrivant dans un nouvel établissement avec les difficultés que cela peut poser. L'histoire de fond s'accélère à la fin  et laisse à penser que le tome 2 devrait être moins "lycée" et davantage "lutte pour la survie".

Ce tome 1 se lit très bien, et sans être un coup de coeur, il donne envie de lire la suite.

A partir de 11 ans.

"Neuf d'entre nous sont venus sur Terre. Notre but était de grandir, de nous entraîner et de nous réunir pour ne faire plus qu'un afin de les combattre. Mais ils nous ont trouvés et nous ont pris en chasse les premiers. À présent, nous sommes tous en fuite. Nous nous cachons en permanence, pour que personne ne nous repère. Nous vivons parmi vous sans que vous vous en rendiez compte. Mais eux le savent. Ils ont attrapé Numéro Un en Malaisie. Numéro Deux en Angleterre. Et Numéro Trois au Kenya. Ils les ont tous tués. Je suis Numéro Quatre. Le prochain sur la liste."


08 mai 2017

Magie ex libris, t1, le Bibliomancien, de Jim C. Hines

magie ex libris

C'est avec beaucoup d'à priori positifs que j'ai abordé ce livre : d'abord parce que j'ai adoré la série de l'auteur Princesses mais pas trop, ensuite, parce que l'idée de base du livre me plaisait beaucoup.

Au final, j'avoue, j'ai abandonné au milieu du livre... L'idée est pourtant excellente : dans notre monde, il existe des êtres magiques (classique) dont les bibliomancien : leur magie leur permet de tirer des objets ou êtres (pas trop gros) des livres. Un livre sur Star Wars et vous pourrez avoir votre sabre laser, un livre d'Alice au pays des merveilles et vous voilà en possession d'une potion permettant de rapetisser, les possibilités sont infinies!

Mais malgré cela, je n'ai pas accroché. Le héros est intéressant mais l'histoire est poussive, confuse, on ne comprend pas trop où on va... Ou alors c'est que ce n'était pas vraiment le bon moment pour moi.

Bref, je ne déconseille pas, et si vous le lisez et que vous avez aimé, revenez me le dire, je retenterai!

Pour grands ados et adultes.

"Isaac Vainio est un bibliomancien. Membre de Die Zwelf Portenaere, les Douze Gardiens des Portes, une organisation secrète fondée par Johannes Gutenberg, il dispose d'une magie très particulière : il peut puiser à volonté dans les livres et en tirer n'importe quel objet du récit. Et Isaac, en vrai fan de science-fiction et de fantasy, préfère par-dessus tout utiliser des pistolets laser, des ceintures-bouclier de Dune et des sabres laser de Star Wars quand les Gardiens l'envoient sur le terrain combattre les menaces magiques qui guettent la Terre. Sauf que, deux ans plus tôt, manquant perdre la raison et la vie au cours d'une mission qui a mal tourné, Isaac a été mis au placard. Réduit au rang de simple catalogueur, il ne conserve de son ancienne vie d'agent de terrain que Titache, sa fidèle araignée-flamme, qui a la particularité de prendre feu en présence d'un danger. Son existence rangée bascule le jour où trois vampires débarquent dans sa bibliothèque pour le tuer. Les Gardiens auraient déclaré la guerre aux morts-vivants..."

25 avril 2017

Tenebris, les chevaliers de la Contre-Ombre, de Dave Rudden

tenebris-t1

La couverture m'a attirée lors de sa sortie en librairie mais j'ai hésité avant de l'acheter, par peur d'un énième "élu qui sauve le monde".

Finalement, j'ai trouvé ce tome 1 pas si mal mais plus sombre que ce à quoi je m'attendais.

Denizen a perdu ses parents et vit dans un orphelinat. Quelques mois après ses 13 ans, une tante inconnue l'invite chez elle et il découvre l'existence de Tenebris, un monde parallèle, et des chevaliers qui luttent contre les ombres qui passent sur terre.

Rien de bien original mais certains aspects font que le livre ne tombe pas dans la caricature :  Denizen est donc appelé à devenir un de ces chevaliers, mais il n'est pas "le sauveur", il est même plutît indécis sur le sujet, et maladroit dans son apprentissage.

Parallèlement à son histoire se déroule celle de Simon, son ami, resté à l'orphelinat. Et là aussi, l'histoire sort de l'ordinaire, avec une ambiance particulièrement angoissante...

Enfin, l'intrigue est plus complexe que simplement le choix de Denizen, ce qui apporte un peu d'épaisseur à l'histoire.

Malgré tout, si le livre se lit plutôt bien, cela reste assez léger comme scénario, malgré quelques surprises, et le livre est donc plutôt destiné à des enfants et ados qui apprécient les aventures dans une ambiance sombre et inquiétante.

Ce tome 1 se termine et peut donc être lu comme un tout.

A partir de 11 ans.

"Denizen, un jeune orphelin, n'a jamais cru en la magie ni au surnaturel. Mais, quand une créature terrifiante surgit sous ses yeux et qu'une épée faite de lumière repousse le monstre, il comprend que son destin vient de basculer. À tout jamais.
Denizen va découvrir qu'il existe un monde parallèle, où les ténèbres semblent vivantes et où l'attendent des ennemis bien plus effrayants que le pire de ses cauchemars..."

23 avril 2017

The effigies, tome 1, de Sarah Raughley

the effigiesThe Effigies est un roman "jeune adulte" fantastique qui se passe dans ce qui serait notre monde s'il avait vécu les mêmes événements : l'arrivée des spectres. Une partie des territoires est protégée de manière technologique et quatre femmes dotées des pouvoirs des quatre éléménts défendent le monde.

L'auteur évite cependant le côté caricatural en créant ces quatre personnages : elles sont caractérielles, révoltées, parfois désagréables, et dans le cas de Maia, le personnage principal, incapable d'utiliser son pouvoir.

On se rend compte très vite qu'il ne s'agit pas d'un énième roman sur des élues qui sauvent le monde, le thème porte davantage sur chaque personnalité et sur la mystérieuse secte qui encadre les Effigies. Beaucoup de secrets et de non dits, un ennemi qui s'ajoute aux spectres et un passé à explorer sont autant d'ingrédients qui font de ce tome 1 un roman plutôt original.

L'ambiance est également assez sombre, autant par le fait que le danger est permanent que par les doutes qui troublent l'esprit des Effigies et de Maïa en particulier.

Un livre prenant, au scénario complexe mais dans lequel je n'ai pas réussi à entrer totalement.

Plutôt pour ados à partir de 12 ans et adultes.

"Je m'appelle Maia Finley, j'ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie. " Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l'apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles... et son espérance de vie chutera drastiquement.

C'est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d'un pouvoir unique lié aux quatre éléments, ne sont pas là par hasard : elles doivent protéger l'humanité des spectres – des créatures de cauchemar – mélange de chair pourrissante et de ténèbres, qui la terrorisent depuis maintenant près d'une centaine d'années. À la mort de chaque Effigie, ses capacités, ainsi que la somme de ses souvenirs, se transmettent à son héritière choisie au hasard quelque part sur la planète.

Alors, quand Manhattan subit une attaque sans précédent, Maia n'a d'autre choix que de descendre dans l'arène. Elle qui idolâtre les Effigies, comme autrefois sa sœur jumelle morte dans un incendie, va cependant tomber de haut : les trois jeunes filles ne veulent plus entendre parler les unes des autres. Pourtant le danger se rapproche, car un homme énigmatique, Saul, semble capable à la surprise générale de contrôler les spectres. Maia se retrouve aspirée dans une spirale infernale, au moment même où le feu qui couve en elle menace de la consumer tout entière !

Quatre filles, quatre pouvoirs : le dernier rempart contre les ténèbres ! Girl power, souvenirs résurgents et légendes anciennes, découvrez une course contre la montre épique qui couvre le monde entier... The Effigies marque le coup d'envoi d'une trilogie fantastique au rythme effréné !"

20 avril 2017

Dresseur de fantômes, de Camille Brissot

dresseur de fantômesDresseur de fantômes est un petit roman de 200 pages qui se lit donc assez rapidement. Malgré le peu de pages, l'auteur réussit à la fois à plonger le lecteur dans le monde Steampunk qu'elle a inventé et à rendre ses personnages attachants.

Camille Brissot nous plonge dans un monde redessiné où dirigeables côtoient bateau à aubes et cités flottantes. On y rencontre d'abord Valentine, vivante puis fantôme invisible aux yeux de tous, sauf de Théo, son compagnon. Ils vont vivre différentes aventures à la poursuite de l'assassin de Valentine, aventures qui nous font découvrir ce monde original et ses personnages qui le sont tout autant.

On rencontre avec plaisir Théo, bouillonnant à l'idée de se venger et Valentine, frustrée par son statut de fantôme mais pourtant si vivante. L'écriture est fluide, le ton efficace, dynamique avec une pointe d'humour et le lecteur se laisse emporter avec plaisir.

Le scénario, assez simple au départ, se complexifie au fur et à mesure jusqu'à un final original.

Le public visé est peut-être plutôt adulte du fait de l'âge des héros mais le livre plaira également aux ados à partir de 11 ans.

"Le monde avait été redessine par une série de catastrophes climatiques, les courants marins et les vents modifies. Les anciennes cartes devenues obsolètes, les aventuriers pouvaient renaitre...

Pendant des années, Theophras et Valentine ont parcouru le monde pour le compte de riches employeurs, à la recherche de trésors et de pièces rares. Jusqu’au jour où Valentine est empoisonnée par le mystérieux Collectionneur, son meilleur client. Réduite à l’état de fantôme, elle devient invisible aux yeux de tous... sauf de Theophras.

Aidés par le capitaine Peck, propriétaire du plus grand bateau à aubes du monde, et par la troupe du célèbre AeroCircus, flottille hétéroclite de ballons et de dirigeables, les deux amants se lancent aux trousses de l’assassin de Valentine. D’une quête de vérité à la vengeance, il n’y a qu’un pas. Le franchiront-ils ?"

 

16 avril 2017

Sky Mundy et les dinosaures, de Laura Martin

sky MundyAvec sa couverture à la Jurassic Parc, difficile de rater Sky Mundy et les dinosaures sur les rayons des librairies. J'étais un peu réticente mais j'ai finalement apprécié ma lecture et passé un bon moment.

Il s'agit d'une dystopie. Les humains survivent sous terre mais la raison de la destruction de l'humanité est originale : les dinosaures ont été ramenés à la vie par des savants mais avec eux, des virus inconnus qui ont décimé l'humanité. De moins en moins nombreux et incapable de résister face aux dinosaures, les survivants se sont réfugiés dans des bunkers et seuls quelques uns sont autorisés à sortir.

Sky fait partie des descendants de ces humains mais depuis la disparition de son père, elle est rejetée par la société qui s'est organisée sous terre sous la direction du "Noé". C'est une jeune fille de 12 ans au caractère bien trempé qui est fascinée par l'extérieur. Elle a un seul ami, Shawn, très doué pour démonter, remonter modifier tout ce qui est électronique.

Leurs aventures sont passionnantes, le rythme est fluide et rapide et la présence de dinosaures est un "plus" pour ceux qu'ils font rêver. L'histoire est assez simple à suivre, y compris le côté "politique".

Il s'agit d'un vrai jeunesse, pour enfants à partir de 9-10 ans et ados, mais ce tome 1 reste assez simple et classique pour un adulte.

" Il y a cent cinquante ans : les premiers dinosaures sont clonés. Avec eux revient une terrible pandémie qui décime l'humanité. La seule façon de survivre est de se réfugier sous terre, laissant la surface aux redoutables reptiles...
Malgré les interdits, Sky, accompagnée de son meilleur ami, s'est enfuie du bunker à la recherche de son père. Alors qu'elle s'aventure dans ce monde perdu, où les dinosaures règnent en maîtres, elle constate que l'extérieur est encore plus dangereux que ce qu'elle avait pu imaginer et révèle bien des surprises..."