28 août 2017

Les producteurs (les falsificateurs t3), d'Antoine Bello

producteurs

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Sliv dans ce tome 3, un peu comme on retrouve un vieil ami... Après un tome 1 fabuleux, un tome 2 plus revendicateur et immergé dans l'actualité, le tome 3 paraît davantage apaisé, avec une vision plus universelle du rôle du CFR et toujours cette recherche de sens.

A travers cette fin de décennie 2000, on rencontre des personnages comme Palin, Obama ou le virus H1N1 mais on replonge également davantage au coeur du rôle du CFR avec un projet de grande envergure qui pourrait bien changer l'histoire de l'humanité.

Une excellente trilogie, originale et passionnante, qui nous promène à travers notre temps en réduisant à néant toutes nos certitudes sur l'information.

Rien n'empêche un ado de lire la trilogie, il n'y a rien qui puisse réellement choquer dedans, mais la complexité de l'histoire et les nombreuses références historiques risquent de le décourager.

 

 


21 août 2017

C'est ici que l'on se quitte, de Joe Tropper

c'est ici que l'on se quitte

Il s'agit du premier roman de cet auteur que je lis, et même si j'ai quelques bémols par rapport à cette lecture, j'ai passé un très bon moment et je pense que je vais essayer les autres.

L'écriture est remplie d'humour, j'ai plusieurs fois ri derrière ma liseuse durant la première partie du livre, un peu moins par la suite mais certaines répliques sont vraiment fabuleuses!

L'histoire de base est "légère" car finalement, ce sont les personnages et leurs liens qui sont importants. Et quels personnages! A travers eux, ce sont des questions de vie qui sont posées, des problématiques intéressantes qui sont développées, et on s'attache vraiment à l'ensemble de  la famille.

En revanche, j'ai trouvé que les "obsessions sexuelles" de Judd pesaient de plus en plus au fil du roman, même si j'ai apprécié le personnage, alourdissant l'ensemble. J'aurais préféré que les autres personnages soient davantage développés, un peu plus de psychologie et un peu moins de sexe n'aurait probablement pas nui à l'ensemble.

Je recommande, si vous voulez passer un bon moment!

Pour adultes.

Qu'est-ce qui est pire que d'aller enterrer son père ? Réponse : passer les sept jours de deuil qui suivent enfermé avec sa propre famille de dingues...Qu'est-ce qui est pire que d'aller enterrer son père ? Réponse : passer les sept jours de deuil qui suivent enfermé avec sa propre famille de dingues... Pour Judd, qui nage en pleine déprime, cette semaine de Shiva'h pourrait être la pire de sa vie. Famille, je vous hais ! Heureusement, il y en a au moins un qui n'est plus là pour voir ça...

Posté par nemo_ à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 août 2017

Le loup des Kilghard, La Romance de Ténébreuse, t4, de Marion Zimmer Bradley

loup-kilghard

Le loup des Kilghard nous transporte au coeur des Cent Royaume, quelques années ou dizaine d'années après La Belle Fauconnière. Il peut se lire indépendamment des autres tomes.

Il a la particularité de faire intervenir un personnage extérieur à Ténébreuse, venant de la Confédération Terrienne, Paul. Avec ce tome, on aborde un autre thème cher à l'auteur, celui du choc culturel entre deux civilisations, même s'il est assez peu développé dans Le loup des Kilghard par rapport à d'autres tomes ultérieurs. On y découvre également l'origine du Pacte qui aura une importance énorme pour l'avenir de Ténébreuse.

Comme les autres romans de la série, celui-ci est passionnant, l'écriture fluide et addictive, mais je n'ai vraiment pas apprécié Bard, le personnage principal, violent envers les femmes, orgueilleux et buté. Malgré cela, j'ai eu du mal à arrêter ma lecture.

Pour grands ados et adultes.

"Ah, les crétins ! Depuis le temps, ils n'imaginaient même plus qu'on puisse violer leurs lois ! Et Paul Harrell s'en était donné à cœur joie. Il avait mené la grande vie. Il avait eu toutes les femmes qu'il voulait. Et celle qui l'avait donné, la garce, elle aurait au moins eu un vrai mâle une fois dans sa vie. Ça ne s'oublie pas. Quant à lui, il avait refusé la Réinsertion. Il ne deviendrait pas une marionnette sans tripes. Il était bon pour le caisson de stase et le sommeil sans rêves. Pour l'éternité. Mais voilà qu'il se réveillait ailleurs. Par la haute fenêtre, il voyait un soleil rouge. Et l'homme devant lui, c'était... lui-même. Avec des cheveux longs et des culottes de peau. Comment ose-t-il se promener avec mon visage ? L'autre serra les poings et dit : "Je suis Bard di Asturien, le Loup des Kilghard. Il y a ici un homme qui veut établir un Pacte et liquider les hors-la-loi. Mais nous allons empêcher tout ça. Ensemble.""

08 août 2017

La belle fauconnière, de M.Z. Bradley

belle fauconnière

Troisième tome de la romance de Ténébreuse dans l'ordre chronologique, La belle fauconnière est aussi un des plus palpitants. On y retrouve un personnage classique des romans de M.Z. Bradley, la jeune femme qui refuse d'obéir à son père, à son rang et à la société .

Romilly est une jeune femme forte qui refuse le mariage imposé par son père et surtout, de perdre le faucon qu'elle a dressé. Elle choisit de lui rendre sa liberté et s'enfuit également. A travers sa fuite, nous découvrons Ténébreuse à l'époque des âges du chaos, des luttes dynastiques et du développement de l'utilisation des pouvoirs des tours dans les conflits.

A travers ce personnage attachant, l'auteur met en avant les nombreuses injustices que subissent les femmes dans la société ténébrane... soulignant ainsi celles que subissent les femmes au début des années 1980.

Pour grands ados et adultes.

Ce tome peut se lire de manière indépendante.

 

07 août 2017

La Clairvoyante, tome 1, La morsure du dragon, de Lene Kaaberbol

clairvoyante-t1

Tome 1 d'une trilogie jeunesse, La morsure du serpent nous entraine dans un monde assez classique d'heroic fantasy avec dragons et châteaux.

L'histoire commence sur le thème de la différence : Dina est la fille de la Clairvoyante, celle que l'on appelle pour savoir si un suspect est coupable ou innocant. De ce fait, les autres enfants la rejettent et elle se sent très seule... Mais très rapidement, l'histoire s'accélère : Dina et sa mère se retrouvent impliquées dans les intrigues de la cour.

L'histoire tourne surtout autour de Dina, courageuse et déterminée. Le récit est bien écrit, l'écriture est fluide mais j'ai trouvé l'ensemble un peu noir pour du jeunesse.

Un bon tome 1 qui forme un tout, mais on peut retrouver la suite des aventures de Dina dans deux autres tomes.

A partir de 11 ans.

"Si quelqu'un a volé, ou porté atteinte à autrui, ou même tué un autre homme, on envoie quérir la Clairvoyante. Car certains font le mal sans en ressentir aucune honte. Mais lorsqu'ils rencontrent la Clairvoyante, ils ne peuvent plus se cacher leurs méfaits ni les dissimuler aux autres. J'ai appris à utiliser ce don inhabituel qui est aussi le tien. Même si cela signifie que je n'aurai jamais d'amis ? Et que personne ne pourra jamais me regarder clans les yeux ?"


02 août 2017

Vagabonde, d'Hervé Jubert (trilogie)

vagabonde

Une découverte bien sympathique que cette trilogie jeunesse, toujours dans la collection Rageot thriller.

L'auteur était également un gage de qualité puisque j'avais déjà eu l'occasion d'apprécier l'excellente série M.O.N.S.T.R.E. ou encore la trilogie de Blanche.

Dans cette trilogie originale, onrencontre des personnages hauts en couleur, sympathiques pour une suite d'aventures, presque une chasse au trésor, au volant d'un combi volkswagen surnommé Vagabonde.

Même si certains dénouements sont un peu "faciles", on est pris par le récit et il faut attendre le dernier tome pour comprendre le fin mot de l'histoire!

Une lecture jeunesse de type policier mais avec beaucoup d'humour, à conseiller à partir de 12 ans.

Billie Bird est une adolescente pétillante et une collégienne sans problème.
Billie Bird a quinze ans, un petit frère, Séraphin et un grand-père un peu toqué.
Billie Bird conduit un combi Volkswagen baptisé Vagabonde.
Billie Bird a des ennuis. Son père est séquestré par un individu qui réclame des têtes du zodiaque chinois en échange de sa libération.
Ça tombe bien, Billie Bird est une voleuse. Et l’une des meilleures !


25 juillet 2017

Need, de Joelle Charbonneau

need

Need est un thriller particulièrement efficace et angoissant, qui se déroule dans le cadre d'un lycée d'une petite ville américaine.

Dès les premières lignes, le lecteur découvre le nouveau réseau social, Need, à travers le personnage principal, Kaylee, et son meilleur ami, Nate.

Kaylee est un personnage atypique : obsédée par la survie de son frère qui a besoin d'une greffe de rein, elle s'est mise au ban de la communauté en les mettant face à leur lâcheté. Elle n'a qu'un ami et n'est donc pas écoutée lorsqu'elle s'inquiète de l'évolution de Need.

L'ambiance devient très rapidement lourde, limite malsaine... Les chapitres sont consacrés aux différents lycéens. On s'y perd parfois un peu mais on plonge au coeur des pensées des différents adolescents à travers leurs demandes au réseau social . Le suspense monte rapidement, d'autant plus qu'on devine les conséquences de certaines demandes et pas du tout l'impact d'autres...

Un très bon one-shot, rapide à lire et très addictif, qui fait réfléchir à ce que l'on est prêt à faire pour obtenir quelque chose, et à l'impact des réseaux sociaux et du groupe.

A partir de 12 ans.

"Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur Need, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d'un total anonymat, quels que soient ces besoins... Et quelles qu'en soient les conséquences. Car, c'est bien connu, on n'a rien sans rien. Et si au départ la contrepartie semble dérisoire, il y a bientôt des morts dans la petite communauté..."

 

22 juillet 2017

Angelfall, de Susan EE (trilogie)

angelfall

Angelfall est une trilogie apocalyptique plutôt originale.

Les anges, contrairement à leur image classique, sont les "méchants", ils ont attaqué et décimé l'humanité. Dans ce "monde d'après", à peine quelque mois plus tard, survivent Penryn, sa soeur handicapée Paige et sa mère complètement folle. Penryn, pour retrouver sa soeur, se retrouve prise dans la politique interne des anges.

L'écriture est addictive, le personnage de Penryn attachant, courageux avec beaucoup d'humour et de persévérance, et on suit avec plaisir ses aventures. Raffe, l'autre personnage principal, entraine Penryn dans le monde des anges, un monde de politique et de guerriers où les anges ne semblent finalement pas si différents des humains...

La trilogie est assez noire, Penryn est emportée par les événements sans qu'il n'y ait de ligne directrice, juste une suite de coups durs qui lui tombent dessus. Assez rapidement, l'histoire tourne aussi autour de la relation impossible entre Penryn et Raffe. Mais difficile de savoir comment cela va finir, à la fois parce que leur histoire est impossible, mais également parce que Penryn veut juste sauver sa famille, il n'y a pas de "prophétie" ou "d'élue" pour sauver le monde.

Une trilogie addictive car on a envie de suivre les personnages mais avec une histoire de fond assez simple.

A partir de 11 ans.

"Les anges ne sont pas ce que l'on croit. Ils détruisent le monde, éradiquent l'espèce humaine. Dans San Francisco dévasté, Penryn, 17 ans, doit sauver sa jeune soeur, enlevée par ces monstres. Sa seule solution : forcer l'un d'entre eux à l'aider...

Raffe, privé de ses ailes, voit dans cette alliance contre-nature son dernier espoir. Une jeune femme et son pire ennemi se trouvent liés malgré eux."

15 juillet 2017

Diabolic, de S.J. Kincaid

diabolic

Diabolic fait partie des sorties récentes en littérature young adult. Sa couverture m'avait "tapée dans l'oeil" et je me suis laissée tenter entre deux tomes de Ténébreuse.

Dès les premières pages, le lecteur est totalement pris par l'histoire de Nemesis. Il est projeté dans un monde futuriste où les humains vivent dans l'espace, maîtrisent une technologie très développée et créent des êtres artificiels pour les servir. Un monde assez classique, donc, finalement plus dystopique que sciences fiction car l'aspect "spatial" est plutôt un décor, il serait assez facile de le remplacer par une seule planète.

L'auteur développe une société complexe qui tourne autour de l'empereur, tyran absolu, et de sa cour, tandis que les excédents, les humains restés sur des planètes, doivent obéir.

Nemesis est un personnage intéressant, entièrement dévouée à sa maîtresse mais qui évolue au fur et à mesure de l'histoire. Prise dans la politique de l'Empire, elle n'a pas d'autres choix que de changer pour survivre! Si l'histoire de fond est assez rapidement prévisible, différents rebondissements apporte des surprises aux lecteurs et rendent cette lecture très addictive.

J'ai passé un excellent moment avec Diabolic!

A partir de 12 ans.

"Nemesis est une Diabolic, une adolescente humanoïde créée pour protéger la fille d'un sénateur, Sidonia. Elle vit sur l'une des planètes dominées par le tyrannique empereur Domitrian. Lorsque l'empereur apprend que le père de Sidonia fomente un complot, il convoque cette dernière à la cour pour en faire un otage. C'est Nemesis qui entreprend le voyage, sous l'identité de Sidonia. La voilà jetée dans la fosse aux lions : à la cour, chacun est prêt à toutes les manoeuvres et à toutes les trahisons pour gagner les faveurs de l'empereur."

 

 

02 juin 2017

Les plieurs de temps, Robin à la dernière seconde, de Manon Fargetton

plieurs de temps - Robin

Si vous suivez mon blog, vous savez que j'ai adoré tous les livres de Manon Fargetton! La barre était donc haute quand j'ai commencé Robin à la dernière seconde...

Il s'agit d'un livre plutôt pour une tranche 9-13 ans, on ne peut donc pas s'attendre à la profondeur des romans pour plus grands (surtout que le nombre de pages n'est pas le même!)

Malgré cela, l'histoire est originale, passionnante et intelligente. L'écriture est toujours aussi efficace, bien qu'un peu plus simple côté vocabulaire, et l'on est (comme toujours avec les livres de l'auteur) projeté dans l'histoire.

Cependant, j'ai eu un peu de mal à accrocher avec Robin. Gentil, timide voire trouillard, je trouvais qu'il manquait un peu de consistance (pour un adulte, bien sûr!) tout en sachant que c'était nécessaire pour que les enfants puissent s'identifier.

Finalement, au fil des pages, j'ai été prise par le récit. Comme dans Le livre de toutes les réponses sauf une, le côté fantastique est presque un prétexte pour pouvoir poser les bonnes questions et mettre en place les situations qui font réfléchir.

J'ai fini par m'attacher à Robin, à sa maturité qui apparaît à travers les questions très pertinentes qu'il se pose sur les secrets, le pouvoir et ce que l'on en fait, l'amitié, le courage, le harcèlement, l'importance des choses...

Loin d'être "juste" un bon moment de lecture, Robin à la dernière seconde fait réfléchir le jeune lecteur sur sa propre vision des choses, l'incite à se demander ce qu'il ferait et peut devenir, lorsque le parent lit également le livre, un excellent support de discussion parent-enfant.

En prime, j'ai adoré la fin qui m'a faite me jeter sur le tome suivant, Anthony à 5 minutes près. Mais ce sera pour une autre chronique (demain ;-) )

En conclusion, je conseille sans hésiter aux enfants à partir de 8-9 ans mais également à leur parent car c'est vraiment l'occasion d'un échange intéressant avec les plus jeune sur les "et toi, à sa place...?"

"Robin est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut arrêter le temps. Mais suffit-il d’avoir un super-pouvoir pour devenir un super-héros  ?"