23 janvier 2017

Marquer les ombres, t1, de Veronica Roth

marquer-les-ombres

J'ai terminé Marquer les ombres hier soir et je reste sur une impression assez mitigée... 

Les personnages sont intéressants, l'histoire est vraiment centrée sur Arkos et Cyra, tout tourne autour d'eux. On apprend à les connaître, on les voit évoluer, mais j'ai un peu de mal à les trouver attachants.

L'univers créé fait penser à celui de Dune, un mélange de science fiction et d'héroïc fantasy, intéressant mais assez froid et finalement, peu développé dans ce tome 1. Le système des destins est original et joue un rôle important mais en même temps, cette impression que "tout est joué" est assez déstabilisante et enlève une partie de la personnalité des personnages.

Au final, malgré une écriture prenante qui fait qu'on avale les pages sans s'en rendre compte, je trouve que ce tome 1 aurait pu être bien plus court. Les actions restent assez limitée à l'exception du début, où tout démarre en fanfare de manière assez violente, et le dernier quart.

Dans les dernières pages, des révélations promettent un tome 2 probablement plus politique, peut-etre aussi un peu moins centré sur la relation entre Cyra et Arkos, mais je ne sais pas encore si je le lirai.

Bref, un tome 1 très introductif, trop long, qui m'a fait passer un bon moment mais sans réellement m'enthousiasmer. Difficile de succéder à Divergente...

A partir de 13-14 ans.

"Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un "don', un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui
gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables.
Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s'aider – ou décider de se détruire."


07 janvier 2016

Trilogie Les insoumis, d'Alexandra Bracken

insoumist1

Excellente dystopie que je conseille aux amateurs de Divergente ou Hunger Games! Ruby n'a rien à envier à Tris ou Katnis, elle est forte tout en étant vulnérable, attachante, et ses amis également.

Pas une minute d'ennui dans ces trois tomes que l'on dévore jusqu'au bout.

A partir de 12 ans.

"La première victime fut Grace Somerfield.
Du moins la première dans ma classe du cours moyen. Je suis sûre que des milliers de gamins, peut-être même des centaines de milliers, avaient déjà succombé. Les gens avaient mis longtemps à comprendre... ou bien s'étaient arrangés pour ne rien voir alors que les enfants mouraient depuis longtemps.
Quand la nouvelle des décès s'était finalement répandue, mon école avait formellement interdit aux enseignants et au personnel de parler devant nous de la «maladie d'Everhart», ainsi nommée à cause de Michael Everhart, sa première victime connue. Bientôt, il avait été décidé de lui donner un véritable nom : neuro-dégénérescence idiopathique aiguë des adolescents... NIAA. Ensuite, ce ne fut plus seulement la maladie de Michael.

Les adultes, autour de moi, cachaient cette information derrière des sourires hypocrites et des démonstrations d'affection. Moi ? J'étais encore dans mon petit monde de princesse. Plus tard, je me suis demandé comment j'avais pu être aussi naïve, négliger tous les indices. Même les signes bien visibles, comme lorsque mon père, flic, s'est mis à faire beaucoup d'heures supplémentaires et à éviter mon regard. Ou lorsque ma mère m'a imposé un régime strict de vitamines et ne m'a plus jamais laissée seule, même pendant quelques minutes.
Mes parents contrôlaient strictement mon accès à Internet et à la télévision. La disposition de mes animaux en peluche sur mon lit me préoccupait beaucoup plus que l'éventualité de mourir avant mon dixième anniversaire.

Je n'étais donc pas du tout préparée à ce qui se passa le quinze septembre."

05 juillet 2015

Red Rising, t1, de Pierce Brown

red risingRed Rising est une dystopie qui se déroule dans une société sans réelle originalité, avec un système de classes différenciées par des couleurs. Du déjà vu, mais pourtant, une fois commencé, le livre est impossible à poser!

Le début est assez abrupte, on est projeté très rapidement dans une action qui ne cessera plus jusqu'à la fin.

L'histoire est centrée sur un personnage, Darrow, auquel on s'attache très vite et que l'on voit changer et mûrir. Les personnages secondaires sont également très intéressants, même si certaines évolutions sont assez faciles à anticiper.

Au final, un roman qui fonctionne, qui happe le lecteur et le relâche à la fin sur un "vivement le tome 2"!

Si vous avez aimé Hunger Games, Divergente ou Endgame, vous aimerez Red Rising! Et pour une fois, le héros est un homme.

A partir de 11-12 ans.

« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »
 
Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

01 septembre 2014

Legend, de Marie Lu

Legendt1Je n'avais pas lu de dystopie depuis un moment, je me suis donc laissée entraîner dans Legend, une trilogie dont on m'a dit du bien.

J'ai presque terminé le tome 1, et c'est vrai que l'on est pris dans l'histoire, il est difficile de poser le livre!

Les personnages sont intéressants, j'apprécie le fait que les chapitres soient écrits à la première personne, en alternant les deux personnages, on entre plus en profondeur dans la psychologie des personnages.

L'histoire est intéressante et se complexifie au fur et à mesure, même si une partie se laisse assez facilement deviner.

L'ambiance est moins noire que dans Hunger Games ou Divergente, la tension et le suspense ne sont pas non plus les mêmes, mais c'est un bon tome 1 qui donne envie de lire la suite.

A partir de 11 ans (je complèterai quand je l'aurai terminé, on a parfois des surprises à la fin...)

12 mai 2014

Divergente, tome 3 : Allégeance, de Veronica Roth

divergente3Enfin, après avoir relu les deux précédents, j'ai commencé le tome 3.

Pour ceux qui se poseraient la question, il s'agit bien du dernier. Il est aussi prenant que les deux précédents, le genre de livres qui fait qu'on a du mal à se lever le lendemain matin...

Après avoir relu les deux précédents, je me dis que ma fille ne les lira finalement pas à 12 ans, il va falloir qu'elle attende encore un peu, le tome 2 étant nettement plus dur que le premier. Donc plutôt à partir de 13-14 ans?

 


10 mai 2014

Divergente, tome 1

Divergente - Tome 1Je viens de relire le tome 1, histoire de me remettre dans l'histoire avant d'attaquer le tome 3.

C'est vraiment toujours aussi bien, même lorsqu'on le lit pour la 2e fois. On est pris dans ce monde étrange organisé en factions, on hésite aux côté de Tris lors du choix, on la suit dans sa décision et dans les difficultés de l'initiation, on découvre peu à peu les autres personnages... jusqu'au final!

Alors, après relecture, je dirais à partir de 12 ans, j'attendrai encore un peu avant de le proposer à ma fille parce que la fin est assez dure, mais le reste ne pose pas réellement de problème.

Reste à relire le deux et à découvrir le trois pour voir si c'est pareil, car rien de plus frustrant que de pouvoir lire le tome 1 mais pas les suivants (je suis une maman sadique qui a imposé un gros temps d'attente entre les trois premiers Harry Potter, puis les 4, 5 et 6, et enfin le 7e, surtout pour mon fils qui a dû attendre d'avoir plus de 8 ans, alors qu'il en avait 6 pour les premiers ph34r-1c56 )

Bref, si vous n'avez pas encore lu Divergente, que vous avez plus de 12 ans, foncez!!! C'est vraiment une des meilleures dystopies que j'ai lues!

05 mai 2014

Prochaines lectures...

Ca y est, enfin, je peux attaquer Divergente!!! divergente3

Je me retiens de lire le tome 3 de suite, je vais prendre le temps de relire les deux autres d'abord, malgré mon impatience...

D'ailleurs, est-ce une trilogie? ou y aura-t-il un 4e?

Bientôt mes commentaires sur ce tome 3!

01 mars 2014

Partials, tome 2 : Fragments

Ca y est, j'ai attaqué le tome 2 et c'est toujours aussi prenant, c'est vraiment une bonne série!

On retrouve Kira, partie à la recherche de son passé, mais je n'en dis pas plus au cas où vous n'auriez pas lu le tome 1 ;-)

Si c'est le cas, foncez!

27 février 2014

Partials, tome 1, de Dan Wells

Partials - tome 1En "zyeutant" le tome 2 qui vient de sortir (et qui va bientôt arriver dans ma ebookthèque, je le sens!), je me suis rendue compte que je n'avais pas mis de message sur cet excellent livre!

Partial est le tome 1 d'une dystopie (décidément, j'accroche bien avec ce genre!), avec une héroïne "normale" dont le caractère s'affirme peu à peu face à la situation dans laquelle elle se trouve.

De mon point de vue, ce n'est pas forcément la dystopie à laquelle j'aurais le plus accroché (Divergent m'avait davantage plu) mais c'est quand même un très bon livre, que l'on a du mal à poser avant la fin!

"Un virus. La guerre contre les Partials - ces êtres mi-humains, mi-robots - a décimé la population. Seuls quelques milliers retranchés à Long Island ont survécu. Et le virus mystérieux - le RM - les tue petit à petit. Chaque nouveau-né vit moins d'une journée si ce n'est quelques minutes. La race humaine s'éteint inexorablement et aucun médecin n'a de remède.
Un espoir. Dans cette atmosphère désespérée, Kira, jeune interne en médecine, a une nouvelle hypothèse. Pourquoi les Partials sont-ils naturellement immunisés contre le RM ? Et si la solution venait de l'ennemi juré lui-même ?
Une héroïne. Kira se lance alors dans une expédition au risque de devenir une hors-la-loi. Infiltrer les Partials, en capturer un et le ramener à long Island pour l'étudier et peut-être, trouver un antidote. Mais le pari est risqué : soit elle réussit et sauve l'humanité, soit elle échoue et sera considérée comme une terroriste par son propre gouvernement. À moins que ce soient les Partials eux-mêmes qui ne la tuent..."

Il est nettement moins noir qu'Hunger Games... A partir de 11-12 ans?

20 décembre 2013

Les insoumis, de Alexandra Bracken

insoumist1Si vous avez aimé Hunger Games et Divergente, vous allez adorer les Insoumis!

Je n'ai pas réussi à poser la liseuse avant la fin, c'est du très très bon! Et du très noir aussi... Maintenant, il faut attendre le tome 2!

Plutôt pour ados, à partir de 11-12 ans? c'est moins noir qu'Hunger Games mais il n'y a pas beaucoup de rigolade dedans.

"Depuis quelques années, l'immense majorité des adolescents a été décimée par un virus inconnu et les survivants sont dotés de pouvoirs psychiques stupéfiants. Pour s'en protéger, le gouvernement les enferme dans des camps de «réhabilitation» et les classe par couleurs selon leurs aptitudes. Ruby et quelques autres jeunes ont réussi à s'échapper...

Depuis que le virus l'a touchée, Ruby est capable de manipuler la mémoire et la volonté d'autrui. En tant que telle, elle aurait dû être éliminée par les autorités sanitaires mais grâce à son pouvoir, elle a pu se faire passer pour un cas moins dangereux.
Six ans plus tard, Ruby parvient à s'échapper et rejoint un groupe d'adolescents en cavale menés par Liam. Ensemble, ils tentent de rejoindre East River, une communauté d'adolescents où chacun est censé s'épanouir en apprenant à utiliser ses pouvoirs et dont le leader peut les aider à retrouver leurs familles...
Ruby et ses amis y seront-ils réellement en sécurité ? Qu'arrivera-t-elle à faire de son pouvoir dont elle a honte mais qui suscite la convoitise ?"