18 mars 2017

Winter, Chroniques lunaires, livre 4, de Marissa Meyer

WinterAprès Cinder, Scarlet et Cress, Winter est le dernier tome des Chroniques lunaires : l'auteur avait encore beaucoup à raconter puisqu'il compte pas loin de 1000 pages!

Pas un temps mort ni une seconde d'ennui dans ce dernier tome qui nous mène à l'affrontement final contre Levana! Nous y faisons la connaissance d'un nouveau personnage, Winter : Winter, à la beauté exceptionnelle qui rend jalouse sa belle-mère Levana, Winter que le peuple adore mais qui souffre du mal lunaire car elle a renoncé à l'utilisation de son magnétisme. C'est donc cette fois le conte de Blanche-Neige qui est revisité tout au long de ce tome, toujours de manière fine et bien pensée.

Ce tome 4 termine cette série exceptionnelle, qui peut être complétée par Levana, qui raconte l'histoire de la reine avant les Chroniques lunaires, ainsi que par plusieurs nouvelles : Il était une fois sur le passé de Cinder, L'armée de la reine, Stars above ainsi que The little androïd qui se déroule dans le monde de Cinder mais sur le thème de la petite sirène.

Toujours abordable à partir de 11 ans mais à tout âge, et vraiment une série inoubliable!

 


12 mars 2017

Cress, Chroniques lunaires, livre 3, de Marissa Meyer

cressTroisième volet terminé, toujours aussi bon et je me couche beaucoup trop tard, c'est un signe qui ne trompe pas!

Cress est une jeune fille qui vit isolée de tout, attendant le prince charmant. Celle qui la garde ne lui laissé aucun objet tranchant, elle ne peut donc se couper les cheveux qui sont trèèèès long. Et oui, il s'agit cette fois de Raiponce, même si les allusions sont moins présentes.

Cress est une jeune fille timide et idéaliste mais en même temps, une programmeuse de génie. C'est sa découverte du monde réel qui est racontée dans ce tome. Enfin, réel, si on veut car elle se retrouve dans les ennuis jusqu'au coup, suite à sa rencontre avec Cinder et ses compagnons...

Encore un tome passionnant, aussi bon que les précédents. L'auteur réussit à faire évoluer les différents personnages tout en en rajoutant de nouveaux auxquels ont s'attache tout autant.

Aventures, humour, complot, sentiments également mais sans qu'ils constituent la part la plus importante de l'histoire, les différents éléments sont équilibré et font de cette série une véritable réussite!

Toujours à partir de 11 ans.

 

07 mars 2017

Cinder, Chroniques lunaires, t1, de Marissa Meyer

Cinder2Il s'agit d'une relecture, histoire de savourer toute la série qui est désormais complète. C'est toujours aussi excellent!

Les Chroniques lunaires sont inspirées des contes traditionnels. Cinder, comme Cendrillon, est élevée par sa belle-mère qui la déteste, a deux belles-soeurs et rencontre le prince. On retrouve des allusions au conte à différents endroits, mais la similitude s'arrête là : nous sommes dans le futur, les Etats de la terre vivent enfin en paix depuis plus d'une centaine d'année, après une guerre qui a failli détruire l'espèce humaine. Mais le peuple lunaire constitue une menace...

Au départ, Cinder n'est pas concernée par ces problèmes, elle est mécanicienne mais également cyborg et en tant que telle, elle appartient à sa belle-mère et tutrice. Cinder a un fort caractère, de la répartie, elle est révoltée et ne s'est pas résignée à son sort mais est également très pragmatique.

Le récit est centré autour d'elle, mais on découvre peu à peu l'organisation de l'empire et les intrigues politiques qui font qu'il ne s'agit pas un énième roman sur une histoire d'amour mais d'une intrigue bien plus compliquée! D'autant plus que chaque tome est consacré à un personnage différent, même si l'on y retrouve Cinder.

Une excellente série pour adulte comme pour enfants à partir de 10-11 ans.

"Les humains et les androids se pressent dans les rues bruyantes de la Nouvelle-Pékin. Une peste mortelle ravage la population. Depuis la lune, un peuple sans pitié observe la situation, en attendant de passer à l’attaque… Cinder est un cyborg, une mécanicienne très douée. Citoyenne de seconde classe, elle a un passé mystérieux, et vit avec ses désagréables belle-mère et belles-sœurs. Sa rencontre avec le prince Kai va la précipiter au cœur d’une lutte intergalactique."

 

 

03 mars 2017

Chroniques des Kane, t3 : L'ombre du serpent, de Rick Riordan

ombre-serpentUn tome 3 qui termine la série : toujours passionnant et drôle, des personnages auxquels on s'est attaché malgré leur côté agaçant (Sadie, particulièrement), des personnages secondaires toujours bien trouvés (Félix et ses manchots!) ...

Le panthéon des dieux égyptiens est rendu de manière très intéressante par l'auteur qui réussit à personnifier des dieux dont les caractéristiques sont moins tranchées que dans la mythologie grecque. Horus, Isis, Osiris, Bès ou Bastet sont désormais inoubliables.

Une très bonne trilogie même si certains aspects du final paraissent un peu "faciles".

Accessible à tous à partir de 8 ans.

27 février 2017

Passenger, t1, d'Alexandra Bracken

passenger-t1

J'avais beaucoup aimé Les insoumis, une dystopie du même auteur. Alors quand j'ai vu la mangifique couverture de Passenger, j'ai guetté sa sortie!

Je l'ai dévoré d'un bout à l'autre et même si on retrouve des similitudes avec Rouge rubis, l'histoire est prenante, rythmée et complexe. Le choix des personnages apporte vraiment une autre dimension : Etta vient du XXIe siècle, à la fois jeune fille de 17 ans et maître de son destin, pur produit d'une époque où les femmes ont leur destin en main, face à Nicholas, homme noir du XVIIIe siècle, libre mais marqué par l'esclavage, les préjugés et les conventions de son époque.

Se rajoute un jeu de piste à travers les passages qui permettent de voyager dans le temps, et on obtient un tome 1 passionnant, addictif et complexe qui donne envie de connaître la suite!

A partir de 12-13 ans et pour adultes.

"Soudain propulsée dans un couloir du temps, Etta, adolescente de 17 ans qui vit à New York, se retrouve sur un navire en plein Atlantique au XVIIIe siècle. Cet événement marque le début d’une quête en plusieurs lieux et époques lui apprenant la vérité sur sa famille. Faute de retrouver un astrolabe, le futur de la jeune fille n’existera plus et le monde tel qu’elle le connaît sera bouleversé à jamais."


26 février 2017

Je vous sauverai tous, d'Emilie Frèche (à lire absolument!)

je vous sauverai tous

Enorme coup de coeur pour ce roman qui n'est pourtant pas du tout mon style de lecture!

Je l'ai commencé à la librairie, attirée par la couverture, et j'ai été prise par l'histoire. Pourtant, je suis surtout attirée par les livres qui font rêver, loin du monde réel. Or, Je vous sauverai tous fait plonger le lecteur dans l'enfer de la radicalisation...Mais une fois commencé, impossible d'arrêter.

Il s'agit d'un roman, mais les personnages pourraient exister, à la fois parce l'écriture de l'auteur les rend vivants, attachants, émouvants mais aussi parce que l'histoire pourrait être celle de n'importe quelle famille touchée par ce drame.

La forme du journal intime, alternant le récit de la mère, du père et celui d'Elea permet d'entrer totalement dans le phénomène de la radicalisation et d'entrer dans le quotidien des parents, pourtant aimants et proches de leur fille, qui n'ont pas vu le phénomène, et la manière dont Elea se radicalise, essentiellement par internet.

Le récit se déroule entre le printemps 2014 et septembre 2015. Des aller-retours dans la chronologie permettent de mettre en parallèle les récits d'Elea avant et après sa radicalisation... Efficace et terrifiant!

Un roman passionnant, inquiétant et surtout, à mettre entre toutes les mains, adultes et ados, à partir de 12-13 ans.

"Parce qu’elle est sans aucune nouvelle d’Eléa, sa fille de 16 ans partie en Syrie il y a maintenant six mois, Laurence commence à tenir un journal. Écrire l’empêche de céder entièrement à la douleur qui la ronge chaque jour davantage, à la colère de n’avoir rien vu venir, et de n’avoir pas su comprendre que tout allait basculer. De trop nombreuses questions sans réponse la hantent : comment Eléa va-t-elle ? Où vit-elle ? Et avec qui ? Comment Eléa, qui avait la tête sur les épaules et des envies par centaines, a-t-elle pu manquer de discernement au point de renoncer à tout… et surtout à sa liberté ? À ses mots répondent ceux du journal intime d’Eléa, écrits un an auparavant. On découvre peu à peu comment pour cette jeune fille la frontière qui sépare influence et conviction a été franchie. Comment aux rêves d’avenir, aux premiers émois amoureux, aux amitiés sereines, se sont substitués la manipulation, la soumission, l’extrémisme…"

 

 

25 février 2017

Il y a un robot dans le jardin, de Deborah Install

robot-jardin

J'ai aimé la lecture de ce roman atypique et inclassable.
Il pourrait être considéré comme de la science fiction puisque cela se passe dans un monde un peu plus technologique que le notre, où des robots et des androïdes "rudimentaires" effectuent des tâches comme la lessive, la cuisine etc Mais ces aspects ne sont finalement que des détails dans un livre centré sur la relation entre Ben et Tang, un petit robot trouvé dans son jardin.
Il s'agit surtout d'un livre humain, drôle, où Tang, maladroit, attachant, devient le déclencheur pour sortir Ben de sa vie ratée.
C'est un voyage initiatique pour Ben, un voyage où il va se découvrir, découvrir comment les autres les voient, réfléchir à sa vie...
Une belle histoire d'amitié entre Ben et Tang , un beau voyage à la recherche de soi-même, porté par une écriture fluide et agréable et un rythme qui laisse le temps au lecteur d'apprécier.
Plutôt pour adultes mais il peut être lu par des ados à partir de 12-13 ans.

"Dans un monde où acquérir un androïde fonctionnel est devenu tout à fait possible, Ben est peut-être en train de laisser passer le train de sa vie. Vivant sur l'héritage de ses parents, il regarde, impuissant, sa femme avocate s'éloigner de lui. Loser ?
Mais, un matin, Ben trouve un robot dans son jardin. Un adorable petit machin de ferraille qui, assis dans l'herbe, contemplant des chevaux, éprouve toutes les peines du monde à expliquer ce qu'il fabrique ici. " Débarrasse-nous de ce truc ! " exige sa femme en substance.
Contre toute attente, Ben s'embarque alors avec Tang dans une quête à travers tout le pays afin de ramener le robot à son propriétaire. Tendre et malicieux, drôle et manipulateur, Tang apprend vite. Et si, sous le vernis écaillé de l'intelligence artificielle, se cachait un vrai cœur ? Et si, au bout du chemin, Ben trouvait bien plus que ce qu'il pensait chercher ? "

24 février 2017

Miss Dashwood, tomes 1 et 2, de Gwenaele Barussaud

Miss Dashwood-t1

Alors, il ne s'agira pas réellement d'une chronique puisque je ne les ai pas encore lus : ma fille me les a pris, les a dévorés et m'a dit "c'est génial, c'est léger, avec de l'humour anglais, il faut que tu les lises!"

Et ensuite, elle m'a laissé le tome 2 et a emporté le tome 1 pour le présenter au club lecture de son collège. Du coup, la documentaliste va aussi les acheter!

Je ne peux donc que supposer que c'est certainement aussi bon qu'elle le dit, d'autant plus que les autres livres de l'auteur, Les lumières de Paris ou Les demoiselles de l'Empire étaient déjà excellents et très bien écrits!

Du coup, à partir de quel âge? Je pense que même les plus jeunes peuvent le lire et je peux vous dire qu'à 14 ans, Miss Dashwood suscite toujours l'enthousiasme!

"Au fond de leur château normand, monsieur et madame de Grandville sont désespérés : leurs charmants bambins, Godefroy et Charlotte, multiplient les bêtises et font fuir les gouvernantes. Heureusement, la célèbre école de nurses anglaises, la prestigieuse Perfect Children Academy, a promis de leur envoyer une demoiselle à la hauteur de la situation, et c'est l'excellente Daisy Dashwood qui a été choisie pour cette périlleuse mission. Avec ses connaissances toute fraîches en matière d'éducation, ses diplômes flambants neufs et son réputé flegme britannique, Daisy Dashwood semble effectivement dotée des qualités requises pour corriger les insupportables descendants de la famille Grandville ! Mais il ne faut jamais sous-estimer l'incroyable résistance des enfants français, ni leur extrême inventivité…. Caprices en pleine rue, batailles de mottes de terre, odeurs de camembert, pianiste myope et dressage de marcassin réussiront-ils à déstabiliser la célèbre nurse anglaise ?"

 

22 février 2017

Charlie et la chocolaterie, de Roald Dahl (livre audio)

Charlie et la chocolaterie audio

Je continue à écouter des livres audio durant mes trajets quotidien. Après avoir essayé No et moi (audio livre pas terrible au niveau de la narration), je suis passée à Charlie et la chocolaterie.

Dynamique, bien joué (et pas juste lu), c'est un vrai plaisir!

Un bon moyen de faire découvrir ou redécouvrir ce classique jeunesse aux enfants... et aux adultes.

"Le métier de visseur de capuchon de tubes de dentifrice ne permettait pas à Mr Bucket de subvenir aux besoins de sa nombreuse famille : Mrs Bucket son épouse, grand-maman Joséphine et grand-papa Joe, grand-papa Georges et grand-maman Georgina. Sans oublier son fils Charlie dont le rêve le plus fou était manger du chocolat ! Aussi, quelle ne fut pas l'émotion du jeune garçon en apprenant que Willy Wonka invitait cinq enfants à visiter sa merveilleuse chocolaterie, la plus célèbre du monde entier. Les cinq enfants qui découvriraient un ticket d'or caché dans cinq bâtons de chocolat..."

Posté par nemo_ à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 février 2017

Atalante Odyssee, de Didier Crisse et Evana Kisa

atalante-odyssee

C'est par hasard que je suis tombée sur cette BD d'Atalante. Je connais la version "classique" mais je n'aime pas tellement ses graphismes. Or, dans Atalante Odyssée, les graphismes m'ont de suite accrochée.

L'histoire est sympa sans être extraordinaire mais on y retrouve surtout un mélange entre dieux égyptiens et dieux grecs qui rend le livre attrayant pour les enfants passionnés de mythologie.

L'histoire peut être lue à partir de 8 ans sans problème, mais elle paraîtra simpliste pour des adultes.

Une BD très sympa pour jeunes amateurs d'aventures et de mythologie.

atalante-odyssee2