26 juin 2017

Power Club, L'apprentissage, d'Alain Gagnol... coup de coeur!

power club-1

Ma fille a lu Power Club avant moi et me l'avait fortement conseillé! J'ai mis un peu de temps à me lancer mais je confirme : il est vraiment excellent!

On y retrouve finalement les mêmes thèmes que dans Phobos, l'espace en moins, l'humour en plus : Anna devient une superhéroïne connue mondialement, son image ne lui appartient plus, les sponsors se l'arrachent, elle n'a plus de vie privée... mais à 17 ans, est-on prêt à tout sacrifier pour la célébrité?

Une bonne réflexion sur le recul à avoir vis-à-vis des célébrités lorsque l'on est fan, le rapport au groupe, la responsabilité lorsque l'on a des pouvoirs, le tout servi par une écriture efficace, pleine d'humour, qui nous présente des personnages que l'on ne peut qu'aimer. Anna est à la fois naïve comme on peut l'être à 17 ans tout en étant intelligente et sûre d'elle, elle aime ses pouvoirs mais veut en même temps rester comme avant et attache une énorme importance à son amitié avec Lisa. Lisa est également un personnage très attachant, assez déjantée, qui entraîne Anna dans les problèmes depuis leu enfance, mais qui apporte un grain de folie à la vie d'Anna, parfois trop raisonnable.

J'ai vraiment adoré ma lecture, l'histoire comme les personnages, je recommande à partir de 11 ans mais autant pour les ados que pour les adultes qui ont envie de passer un bon moment!

Il s'agit d'une trilogie mais les tomes se terminent sans laisser un suspense insoutenable.

"Anna n'est pas née sur Krypton, pourtant elle s'apprête à devenir une super-héroïne. Jeune et riche, elle répond aux critères du Power Club© ! Les termes du contrat sont les suivants : on lui inocule des boosters, une technologie de pointe qui la rend en quelques jours surhumaine, elle entre dans la légende aux côtés des huit super-héros déjà célèbres. En échange, elle se doit d'incarner le rêve absolu, de vendre son image aux médias, aux plus grandes marques."

 

 


23 juin 2017

L'auberge entre les mondes, t1, de Jean-Luc Marcastel

auberge-mondes

Jean-Luc Marcastel fait partie de mes auteurs préférés avec les excellents Louis le Galoup, Le simulacre, Les enfants d'Erebus ou encore Tellucidar (et bien d'autres!). L'auberge entre le monde, son nouveau roman jeunesse, mélange dans une recette réussie son talent d'écrivain et son goût pour la cuisine!

J'ai apprécié de découvrir cette auberge inspirée d'une auberge existante, qui devient, sous la plume de Jean-Luc Marcastel, une auberge qui s'étend sur des centaines de monde, lieu de rencontre entre des civilisations différentes, réunies par l'accueil de l'aubergiste et la gastronomie!

Aux côtés de Nathan, un jeune orphelin apprenti dans l'hôtellerie, on découvre l'auberge, ses aspects mystérieux avant d'entrer réellement dans le mystère et d'être entraîné dans une suite d'aventures.

J'ai apprécié l'histoire et le voyage, même si je suis restée un peu sur ma faim en tant qu'adulte, 250 pages, c'est trop peu pour vraiment s'attacher aux personnages, même s'ils sont aussi prometteurs! Mais j'ai hâte de lire la suite et le conseille sans hésitation aux lecteurs à partir de 8 ans!

"Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent ; des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans l'ombre ; et il y a cette force qu'il ressent au plus profond de lui... Alors que les mondes s'affrontent, Nathan est le seul à pouvoir réconcilier les hommes et apaiser les conflits."

22 juin 2017

Les éclaireurs, d'Antoine Bello (Les falsificateurs t2)

éclaireurs

Après un tome 1 que j'avais trouvé vraiment excellent, j'ai retrouvé avec plaisir Sliv et ses compagnons dans ce tome 2 tout aussi réussi. Plus politique car plus proche de nous historiquement, ce tome 2 nous fait revivre les événements du 11 septembre, le contexte politique de l'époque, la guerre en Irak...

Comme pour les Falsificateurs ou Ada, on ne sait plus ce qui est réel et inventé, tout semble tellement plausible! Pas de grossière  "théorie du complot" mais des petites touches, toute en finesse, de manipulation de l'information qui forment un ensemble totalement crédible. Et si c'était vrai?

A travers la quête de Sliv pour découvrir la finalité du CFR, c'est la "grande" Histoire que l'on (re)découvre.

Un livre passionnant, intelligent, digne des plus grands romans d'espionnage sans pour autant en être un. Inclassable et incontournable !

"C'est l'histoire de Sliv, agent spécial du CFR (Consortium de Falsification du Réel), qui veut comprendre pour quoi et pour qui il travaille.
C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, qui tente d'influer sur l'histoire des hommes, et dont l'existence est brutalement remise en cause un certain 11 septembre 2001.
C'est l'histoire de Youssef, tiraillé entre sa foi et son amitié ; de Maga, jeune femme moderne que son mariage précipite dans une famille d'intégristes ; de Lena, dont la rivalité professionnelle avec Sliv cache peut-être des sentiments d'une autre nature.
C'est l'histoire d'une grande nation, l'Amérique, qui trahit ses valeurs quand le monde a le plus besoin d'elle.
C'est, d'une certaine façon, l'histoire du siècle qui vient."

12 juin 2017

Les salauds de l'Europe, Guide à l'usage des Eurosceptiques, de Jean Quatremer

salauds-Europe

On entend beaucoup parler de L'Europe sans finalement trop savoir quoi en penser. Lorsque j'ai vu ce livre, je me suis dit "pourquoi pas". Après avoir terminé ma lecture (plus difficile, il est vrai, que mes habituels romans...), je suis ravie de ce choix.

Le livre se lit facilement, l'auteur connaît parfaitement son sujet, et le discours est très mitigé, ni tout blanc, ni tout noir. L'auteur présente l'Europe puis reprend, chapitre par chapitre, les reproches qui lui sont faits. "L'Europe s'est faite dans le dos des peuples", "Les Eurotechnocrates sont tous corrompus" etc Il développe le sujet en séparant ce qui est vrai de ce qui ne l'est pas, toujours de manière argumentée et intéressante.

Enfin, en fin de livre, il explique comment l'Union européenne pourrait être réformée, et pourquoi c'est si difficile...

J'ai beaucoup appris sur l'Europe, même si j'avais déjà de bonnes bases, et malgré cela, j'ai toujours du mal à maîtriser les institutions européennes, une seconde lecture ne serait probablement pas inutile. Mais je ressors de cette lecture avec la sensation de mieux comprendre l'Union européenne, de mieux cerner le vrai du faux dans ce que j'entends ou dans ce que je lis, et cela, c'est inestimable!

Un livre à lire.

"Peut-on encore être européen ? Trop de scandales, comme l’embauche de José Manuel Durão Barroso, l’ancien président de la Commission, par la banque d’affaires Goldman Sachs. Trop de compromissions, comme l’élection de Jean-Claude Juncker à la tête de l’exécutif européen, lui qui a transformé son pays, le Luxembourg, en paradis fiscal. Trop d’échecs, de l’économie au contrôle des frontières extérieures en passant par le social ou la défense. Trop de libéralisme débridé. Et trop peu de démocratie.

Il est facile de dresser un acte d’accusation implacable contre l’Union en dissimulant la responsabilité des gouvernements nationaux dans ces dérives. Les salauds de l’Europe, ce sont à la fois les États, les maîtres de l’Union, qui ont trahi le rêve des pères fondateurs, et les démagogues qui essayent de faire croire qu’un retour vers le passé résoudrait tous les problèmes. Il est temps de redire ce que l’Union nous a apporté à l’heure où elle n’a jamais paru aussi fragile, menacée de l’extérieur par la Russie de Poutine et les États-Unis de Trump, et de l’intérieur par le Brexit et la montée des partis extrémistes.

Dans ce livre percutant, l’un des meilleurs spécialistes de l’Europe reprend un à un les arguments de ses opposants en démêlant le vrai du faux et rappelle que la construction communautaire, aussi perfectible soit-elle, reste la dernière utopie pacifiste d’une planète au bord de l’abîme."

Posté par nemo_ à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 juin 2017

Le prix Papyrus est décerné au roman Le livre de toutes les réponses sauf une, de Manon Fargetton!

Une histoire d'amitiés, de différences, un zeste de fantastique... Un roman que j'adore et que j'ai chroniqué ici

Et vous, est-ce que vous l'avez lu?

prix-papyrus2017


06 juin 2017

La nuit dernière au XVe siècle, de Didier Van Cauwelaert (livre audio)

la nuit derniere au XVe siecle

J'ai découvert Didier Van Cauwelaert en écoutant Jules, et j'ai été séduite par son style d'écriture! Je me suis donc lancée de nouveau dans l'écoute d'un de ses romans, La nuit dernière au XVe siècle, et j'en garde un excellent souvenir.

L'inconvénient des livres audios, lorsque l'on lit très vite, c'est que le rythme est beaucoup plus lent. L'avantage, c'est que l'on s'imprègne totalement de l'histoire puisque l'on écoute attentivement toutes les phrases.

C'est avec la sensation d'avoir été totalement plongée dans l'histoire que j'ai écouté les derniers mots. Une histoire incroyable, où tout au long des chapitres, on se demande, comme le personnage principal, s'il s'agit vraiment de surnaturel ou d'une machination contre lui, inspecteur des impôts. Une histoire parfois drôle, surprenante, déconcertante également au point que l'on se dit parfois que cela va trop loin dans le surnaturel... Avant de retomber dans le "mais non, tout est calculé!"

L'humour est toujours présent, les personnages sont bien individualisés, à la fois par la voix du lecteur et par l'auteur et l'on s'imagine sans difficulté le domaine mystérieux au milieu du Berry!

Une histoire qui tient en haleine jusqu'aux derniers mots...

"Comment vivre une histoire d'amour avec une jeune femme du XVe siècle, quand on est contrôleur des impôts à Châteauroux en 2008 ? C'est tout le problème de Jean-Luc Talbot, qui était un homme normal, rangé et rationnel... jusqu'à la nuit dernière, où tout a basculé. Est-il rattrapé par une passion vécue au Moyen Âge, ou victime du complot diabolique d'un contribuable ? Ballotté de manipulations dangereuses en bonheurs fous, il se demande s'il est en train de perdre la raison, ou de trouver un sens à son existence."

03 juin 2017

Les plieurs de temps, Anthony à 5 minutes près, de Manon Fargetton

Plieurs te temps - Anthony

Après Robin à la dernière seconde, j'ai enchainé avec Anthony à 5 minutes près dont la couverture et les illustrations intérieures sont aussi réussies que celles de Robin!

Ce second tome commence au même moment que le premier, mais on redécouvre les événements vus cette fois par Anthony. Tout au long du livre, le lecteur est partagé entre la description "directe" de la vie d'Anthony et une vision plus indirecte de celle de Robin à travers les yeux d'Anthony.

Facile et agréable à lire, ce roman incite à réfléchir à ce qui peut se cacher derrière les apparences et développe d'autres thèmes liés à l'enfance par rapport au premier tome.

J'ai apprécié la complexité et l'ambiguité du personnage d'Anthony, qui donnent plus d'épaisseur à l'histoire. Encore une fois, le livre entraîne le lecteur au-delà des apparences...

J'ai hâte de découvrir le suivant!

Deux lectures à conseiller à partir de 8-9 ans.

"Anthony est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut revenir 5 minutes en arrière. Mais un super-pouvoir peut-il rendre super-heureux  ?"

02 juin 2017

Les plieurs de temps, Robin à la dernière seconde, de Manon Fargetton

plieurs de temps - Robin

Si vous suivez mon blog, vous savez que j'ai adoré tous les livres de Manon Fargetton! La barre était donc haute quand j'ai commencé Robin à la dernière seconde...

Il s'agit d'un livre plutôt pour une tranche 9-13 ans, on ne peut donc pas s'attendre à la profondeur des romans pour plus grands (surtout que le nombre de pages n'est pas le même!)

Malgré cela, l'histoire est originale, passionnante et intelligente. L'écriture est toujours aussi efficace, bien qu'un peu plus simple côté vocabulaire, et l'on est (comme toujours avec les livres de l'auteur) projeté dans l'histoire.

Cependant, j'ai eu un peu de mal à accrocher avec Robin. Gentil, timide voire trouillard, je trouvais qu'il manquait un peu de consistance (pour un adulte, bien sûr!) tout en sachant que c'était nécessaire pour que les enfants puissent s'identifier.

Finalement, au fil des pages, j'ai été prise par le récit. Comme dans Le livre de toutes les réponses sauf une, le côté fantastique est presque un prétexte pour pouvoir poser les bonnes questions et mettre en place les situations qui font réfléchir.

J'ai fini par m'attacher à Robin, à sa maturité qui apparaît à travers les questions très pertinentes qu'il se pose sur les secrets, le pouvoir et ce que l'on en fait, l'amitié, le courage, le harcèlement, l'importance des choses...

Loin d'être "juste" un bon moment de lecture, Robin à la dernière seconde fait réfléchir le jeune lecteur sur sa propre vision des choses, l'incite à se demander ce qu'il ferait et peut devenir, lorsque le parent lit également le livre, un excellent support de discussion parent-enfant.

En prime, j'ai adoré la fin qui m'a faite me jeter sur le tome suivant, Anthony à 5 minutes près. Mais ce sera pour une autre chronique (demain ;-) )

En conclusion, je conseille sans hésiter aux enfants à partir de 8-9 ans mais également à leur parent car c'est vraiment l'occasion d'un échange intéressant avec les plus jeune sur les "et toi, à sa place...?"

"Robin est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut arrêter le temps. Mais suffit-il d’avoir un super-pouvoir pour devenir un super-héros  ?"

 

01 juin 2017

Les falsificateurs, d'Antoine Bello : excellent!

falsificateurs-1

J'avais aimé Ada, d'Antoine Bello, même si j'avais parfois trouvé le rythme un peu lent. Je m'attendais un peu à la même chose avec Les falsificateurs, qu'il a écrit avant Ada, mais pas du tout!

Dès les premières lignes, j'ai été happée par l'histoire avec cette impression d'être aux côtés de Sliv lorsqu'il fait ses choix, travaille, s'interroge. Sliv est un personnage intéressant : jeune, brillant, joueur, qui a décidé de faire passer sa carrière avant sa vie personnelle. Au fil du livre, on entre bien dans sa tête, on comprend son fonctionnement mais on n'est pas dans l'humain ou le sentiment, davantage dans l'intellect.

C'est vraiment ce qui m'a plu dans ce tome 1 : ce n'est pas un coup de coeur mais un "coup d'esprit" : je n'ai pas "craqué" sur les personnages mais sur le concept, sur les récits des falsifications, sur le côté historique "revu" par l'organisation. J'ai trouvé l'ensemble vraiment fascinant !

Un livre bien écrit, passionnant, extrêmement intelligent et que l'on repose en se demandant, comme pour Ada, quel est la part du roman et celle de la réalité...

J'ai hâte de lire les deux autres tomes!

"C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, le CFR (Consortium de Falsification du réel) qui falsifie la réalité mais dont personne ne connaît les motivations. C'est l'histoire de quelques une des plus grandes supercheries de notre époque. C'est l'histoire d'un jeune homme, embauché par le CFR, qui veut comprendre pourquoi et pour qui il travaille. C'est l'histoire d'une bande d'amis qui veulent réussir leur vie, sans trop savoir ce que cela veut dire. C'est, d'une certaine façon, l'histoire de notre siècle."

31 mai 2017

Quand le courrier illumine ta journée...

reception-plieurs-temps

Merci aux éditions Rageot pour cet envoi, ils sont superbes, j'ai hâte de les lire!

Et pour ceux qui ne connaissent pas encore Manon Fargetton, entrer Fargetton dans le moteur de recherche de mon blog, vous aurez mes chroniques de TOUS ses livres, tous meilleurs les uns que les autres! Du "jeunesse" et du "adulte", de l'héroïc fantasy, du policier fantastique, que de l'excellent!