13 octobre 2017

Seconde nature, d'Emmanuel Ardichvili

seconde nature

Un petit retour sur ce roman jeunesse sorti fin septembre. J'avais déjà écrit une chronique que vous pouvez lire ici, mais cette fois, c'est l'appréciation de mon fils que je partage.

Mon fils aura 13 ans en janvier, c'est un très gros lecteur : du Comte de Monte-Cristo au Jardin des épitaphes, des Chroniques de Krondor  aux Percy Jackson, il lit tout. Autant dire que plus il lit, plus il devient difficile à force de lire des livres du même genre. Les livres du type "un jeune garçon normal qui finalement a des pouvoirs et qui est l'élu qui va sauver le monde", il sature un peu.

Il a donc attaqué Seconde nature sur mes conseils et me l'a rendu une fois terminé en me disant, "c'était super et très original". Difficile d'en savoir plus, si ce n'est qu'il va le proposer à ses copains :-)

Donc si vous cherchez un très bon jeunesse, original, pas trop gros non plus, essayez Seconde nature. A partir de 11 ans pour un très bon lecteur, sinon plutôt 12-13 ans.

"Dans un futur proche, la vie de Léo dévie imperceptiblement de sa trajectoire le jour où, par curiosité et envie de séduire son amie Astrid, il touche un étrange champignon. Cet acte anodin fait basculer son existence dans un enchaînement irréversible d'évènements. Ceux-ci l'entraineront vers un affrontement dont les enjeux dépassent de loin sa propre survie, face à un adversaire d'une nature singulière, bien trop fort pour lui."


02 octobre 2017

Seconde nature, d'Emmanuel Ardichvili

seconde nature

Encore une très belle découverte dont je n'ai pas pu décrocher avant la fin!

Seconde nature, d'Emmanuel Ardichvili, est un excellent roman jeunesse qui mélange anticipation et écologie. Je me suis laissée tenter après avoir lu le premier chapitre qui non seulement m'a intriguée, mais m'a vraiment séduite par son style d'écriture.

Dans un style rapide, vivant, l'auteur entraîne le lecteur dans la tête de Léo, le personnage principal. Très rapidement, on s'attache à cet ado classique, qui va en cours, a des amis et aimerait bien plaire davantage à Astrid, une de ses camarades de classe.

Le monde dans lequel se déroule l'histoire n'est pas très différent du notre, en plus technologique : les drones sont présents pour surveiller et protéger les gens, les montres ont des systèmes de SOS... Rien de révolutionnaire à l'exception du translateur qui permet désormais de réduire les déplacements.

Le livre commence donc comme un roman jeunesse classique autour de Léo et des préoccupations de son âge. Mais le rythme s'accélère très vite pour devenir plus angoissant, plus sombre... Le scénario est original et bien ficelé, et tient en haleine jusqu'à la dernière ligne. J'ai d'ailleurs trouvé la fin très réussie!

Un petit roman intelligent et très prenant, qui pose des questions pertinentes sans donner de réponses toutes faites... Un roman également bien rempli malgré le fait qu'il fasse seulement 188 pages.

Peut être lu à partir de 11 ans même si le public visé est plutôt à partir de 13 ans.

"Dans un futur proche, la vie de Léo dévie imperceptiblement de sa trajectoire le jour où, par curiosité et envie de séduire son amie Astrid, il touche un étrange champignon. Cet acte anodin fait basculer son existence dans un enchaînement irréversible d'évènements. Ceux-ci l'entraineront vers un affrontement dont les enjeux dépassent de loin sa propre survie, face à un adversaire d'une nature singulière, bien trop fort pour lui."

 

 

 

09 février 2017

Le jardin des épitaphes, t1, de Taï-Marc Le-Thanh

jardin-des-epitaphes

J'avais découvert le début de ce roman par un extrait numérique. J'avais trouvé les premiers chapitres excellents, mais le livre n'existant pas en ebook, j'avais attendu... J'ai fini par le recevoir en livre papier, et il faut reconnaître qu'en plus d'être un excellentissime roman, c'est un bel objet!

Autant vous le dire tout de suite, j'ai eu un énorme coup de coeur! Tout au long des pages, c'est un plaisir de chaque instant : c'est magnifiquement écrit avec des personnages mystérieux, attachants, originaux, des aventures plus surprenantes les unes que les autres, de l'humour et même, de la philosophie.

L'histoire semble être classique : fin du monde, des survivants, un monde dévasté, mais elle se révèle bien plus complexe que cela. Mais Le jardin des épitaphes, c'est avant tout une aventure poétique autour de l'amour que porte un grand frère à son petit frère et à sa petite soeur.

Passionnant et magnifique!

A partir de 11-12 ans jusqu'à 111-112 ans. Ou plus.

"Suite à une série de catastrophes, appelées « épitaphes », le monde se retrouve plongé dans le chaos. Un ado, doté de super pouvoirs mais qui émerge de deux années d’amnésie, retrouve son petit frère et sa petite soeur cachés à Paris. Ensemble, ils font route vers le Portugal, seul endroit où ils pourront prendre la mer afin de rejoindre leurs parents à San Francisco. Mais leur chemin sera semé d’embûches et de grands dangers. Il leur faudra affronter les conséquences d’un monde dévasté, abritant désormais des zombies, des machines tueuses, des hommes fous, des mutants, et peut-être bien pire encore...

Rock et castagne sont au programme de ce roman post-apocalyptique. Un road-trip d'une grande intensité qui ne néglige ni l'humour ni la tendresse !"

 

28 mai 2016

L'ultime Alliance, de Pierre Billon

Ultime-Alliance

J'ai déjà fait une chronique pour ce livre, mais il est tellement bon que l'on n'en parlera jamais assez. Je l'ai lu, relu, et rerelu toujours avec plaisir, et je me suis surprise à replonger dedans après l'avoir présenté en club lecture mardi...

C'est un roman difficile à classer, il n'entre pas dans les cases. Un petit côté fantastique, un zeste de philosophie, une poignée d'écologie, un peu de sciences... Peut-être un roman d'anticipation? Ecrit en 1990, il semble toujours autant d'actualité.

Il s'agit surtout d'un roman qui nous fait découvrir des personnages inoubliables. Au fil de la lecture, on s'attache à Jacques, jeune canadien on ne peut plus "normal" qui cherche des réponses sur l'accident cérébral qui a terrassé son père 12 ans plus tôt.

A ses côtés, on monte au Berghof, le sanatorium de La montagne magique, reconverti un siècle plus tard en centre de recherche. Qui sont ces personnages surprenants, si humains en même temps : cet homme si banal mais dont la mémoire lui interdit d'oublier, Katja, femme masquée qui trouve sans chercher, et les autres "collaborateurs" de ce centre de recherche?

Qui est Jorge d'Aquino, qui dirige le centre, personnage extraordinaire qui a choisi de se retirer à l'écart du monde mais que les célébrités viennent consulter. Comme ce chercheur mondialement connu, inconscient de l'annonce qu'il apporte et qui va changer l'avenir de l'humanité...

Un roman qui vous entraîne, qui vous enchante, mais qui interroge également sur l'avenir de l'humanité. Celle du livre, la notre également... Et si c'était vrai? A lire absolument!

Pour grands ados et adultes.

 

17 avril 2016

Le cycle des destins, tome 1 : Aylin et Siam, d'Eric Simard

cycle-des-destins-t1

Ce livre me tentait depuis un petit moment juste par le fait de découvrir Paris immergé! Village des Valériens, Tour Eiffel devenue Tour des Elfes, Tour des vents pour la Tour Areva de la Défense, ça me paraissait très tentant...

Effectivement, j'ai beaucoup apprécié le monde dans lequel se déroule l'histoire, cette impression de nager au-dessus des immeubles de Paris!

Les personnages sont sympathiques, l'histoire intéressante, même si je suis restée un peu sur ma faim en tant qu'adulte, j'ai trouvé l'intrigue un peu trop facile. J'avais lu  Le souffle de la pierre d'Irlande, du même auteur, qui m'avait laissé une impression beaucoup plus dense et complexe.

Aylin et Siam est un très bon roman jeunesse qui plaira beaucoup aux jeunes, à partir de 7-8 ans et ados.

Les tomes 2 et 3 sont également sortis.

"2132, la ville de Paris a été presque entièrement engloutie par la mer. Seuls émergent çà et là les sommets de quelques monuments où se sont installées des communautés de rescapés. Aylin, treize ans, habite sur l îlot du mont Valérien, dans un village construit au c ur d une forteresse. Les Valériens reçoivent parfois la visite de garçons étranges aux doigts palmés qui vivent sur la tour Eiffel rebaptisée tour des Elfes. Qui sont ces êtres mystérieux apparus au moment de la Catastrophe ? Communiquent-ils vraiment avec les dauphins ? Fascinée, Aylin bravera l interdiction de les approcher..."

08 novembre 2015

Le grand mur circulaire, de Maurice Lacan (lecture en cours)

grand mur circulaireJe  viens de commencer Le grand mur circulaire, envoyé par les éditions Mélibée, que je remercie pour leur confiance!

Pour l'instant, j'en suis encore à la "mise en place" d'un monde qui pourrait être le notre dans 10 ans... Une ville sécurisée, propre, où les gens sont heureux sans trop se poser de questions, où seulement 30% de la population utilise son droit de votre, où les partis politiques se ressemblent tous, où les journaux d'information ne paraissent plus puisque plus personne ne les lit, au contraire des journaux people qui font toujours rêver ...

Et autour de cette ville, un mur avec des portes contrôlées, et de l'autre côté, des quartiers pauvres, délabrés, des gens venus de tous les pays, des opposants également, mais si peu nombreux.

C'est très bien écrit (même si je n'aime pas le fait que les dialogues sont intégrées dans la phrase, du genre Pauline entra dans la pièce. Alors, qu'as-tu fait aujourd'hui?

Mais sinon, c'est très agréable à lire. A suivre...

 

 

29 septembre 2015

Koridwen et Jules, série U4

U4 Jules U4 Koridwen

J'ai terminé la série U4, et elle mérite vraiment d'être lue! Après avoir fini Koridwen, j'ai hésité à continuer avec Jules, en me  disant que j'en savais déjà beaucoup, mais finalement, j'avais envie de savoir comment tout se terminait le 24 décembre.

L'ordre dans lequel je les ai lus me semble bon : Yannis puis Stéphane, ou le contraire, puis Koridwen, puis Jules. On peut aussi inverser les deux derniers. L'avantage de cet ordre est que l'on ne découvre réellement la fin... qu'à la fin.

Les histoires ne sont pas les mêmes malgré des redites : le passage où les quatre Experts sont ensemble est un peu lourd lorsqu'on le lit pour la 4e fois! Mais au final, ce n'est pas gênant, et le fait d'avoir la vision des choses de quatre personnages différents est vraiment surprenant.

C'est quand même noir et assez violent, mais on s'approprie d'autant plus ce que devient notre monde qu'on le vit quatre fois.

 

29 juillet 2013

Divergente, tome 1

divergenteDans le même style que Hunger Games mais en moins noir, j'ai dévoré Divergente et j'attaque le tome 2. Le concept est intéressant, les personnages également et l'écriture rend difficile l'arrêt du livre avant la fin!

Plutôt pour les ados et adulte quand même...

"Dans un monde post apocalyptique, la société est divisée en 5 factions pour le bien de tous.

Chacun choisit sa faction à 16 ans pour se consacrer à la lutte contre un défaut : les Altruistes contre l'égoïsme, les Erudits contre l'ignorance etc

Mais le test de Béatrice n'est pas concluant..."

 

 

17 juin 2013

La déclaration, L'histoire d'Anna

declarationJ'ai été touchée par ce livre, je suis curieuse de voir s'il plaira également à ma fille.

L'écriture est prenante, l'ambiance assez lourde sans être réellement angoissante, on découvre peu à peu le monde révoltant dans lequel vit Anna... Et on a envie, comme Peter, de la secouer en lui disant qu'elle aussi, elle vaut mieux que ça!

Plutôt à partir de 10 ans.

"Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde.

Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?"