18 octobre 2017

La magie de Paris, t1, Le coeur et le sabre, d'Olivier Gay... Coup de coeur!

magie-de-Paris-t1

La magie de Paris, sorti aujourd'hui, est le nouveau roman jeunesse d'Olivier Gay. la barre était haute puisque j'ai adoré tous les livres de l'auteur, en particulier l'excellente série Le noir est ma couleur... Mission accomplie: j'ai dévoré Le coeur et le sabre, je me suis même obligée à faire des pauses pour en profiter plus longtemps (ben oui, parce que 320 pages, c'est quand même pas énorme...)

Comme dans Le noir est ma couleur, on plonge dans une ambiance classique de lycée, rapidement perturbée par la magie. Mais l'analogie s'arrête là : les personnages comme l'histoire sont très différents.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Chloé : mal dans sa peau car trop grande à son goût, pas très à l'aise avec les autres, totalement investie dans sa passion de l'escrime, c'est une ado normale mais plus mature du fait de sa différence qui la complexe et de sa vie familiale. Ses remarques sont souvent pleine d'humour, avec un certain recul et en même temps, ses réactions semblent vraiment celles que pourrait avoir une jeune fille de son âge dans la même situation.

Thomas est plus mystérieux, on sait finalement peu de choses de lui mais on l'imagine facilement avec son demi-sourire et ses cheveux noirs coiffés en catogan... Deux personnages attachants dont on se demande comment va évoluer la relation... car tout ne semble pas joué, loin de là !

Comme toujours, le style de l'auteur nous immerge dans l'histoire comme si on la vivait : les personnages sonnent juste, on à l'impression de vivre l'aventure avec eux. Et si, comme Chloé, j'ai souvent eu envie de secouer Thomas pour l'obliger à expliquer les événements, je n'ai absolument pas vu venir le dénouement final et ses révélations qui laissent présager une suite originale à ce tome 1!

Un excellent tome 1, à lire à partir de 11-12 ans. 

"Chloé est élève au lycée et pratique l’escrime en loisir depuis son enfance. Un jour, elle assiste dans le gymnase au combat à l’épée entre Thomas, un élève d’une autre classe qu’elle connaît à peine, et une sorte de démon. La jeune fille tente d'intervenir mais se fait gravement blesser et perd connaissance. Lorsqu’elle se réveille, la créature est morte. Thomas lui explique alors qu’il est un mage, et qu’en tant que tel sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons. En s’interposant, Chloé s’est liée à lui ; elle devra désormais combattre les démons à ses côtés…"


26 janvier 2017

La main de l'empereur, tome 1, d'Olivier Gay

main-empereur

La main de l'empereur est un préquel des Epées de glace, diptyque que j'avais adoré! C'est peut-être pour ça qu'après avoir attendu impatiemment la sortie de La main de l'empereur, j'ai mis deux mois à ouvrir la première page, malgré une couverture superbe qui me tendait les bras. Peur d'être déçue?

Je vous rassure de suite, La main de l'empereur est largement à la hauteur des épées de glace : personnages charismatiques, combats, massacres et humour sont au rendez-vous!

Je suppose qu'en commençant par La main de l'empereur, le ressenti est différent mais pour moi, qui connaissais déjà Rekk, quel plaisir de le découvrir jeune (même si la vie n'est pas tendre avec lui !) mais également, de retrouver Dareen, Mando et de découvrir Bisha.

Ils sont jeunes, encore plein d'illusions (non, en fait, à part Rekk au début, et encore...) et on ne peut s'empêcher de mettre en parallèle les mêmes dans les Epées de glace une vingtaine d'année plus tard.

J'ai dévoré ce tome 1, c'est vivant, bien écrit, passionnant, bref, j'ai adoré! Mais je crois que je conseillerais finalement aux lecteurs de commencer par La main de l'empereur et de lire ensuite les Epées de glace. En commençant par Les épées de glace et en lisant ensuite La main de l'empereur, on saisit toutes les allusions, toute l'ironie de certaines situations mais l'ombre du futur plane toujours sur La main de l'empereur... La découverte est peut-être meilleure dans l'ordre chronologique.

En tous cas, dans l'ordre ou dans le désordre, jetez-vous dessus, c'est excellentissime!

Pour grands ados et adultes.

"Rekk n’a pas eu une enfance facile, et sa vie ne le sera pas non plus. Gladiateur puis soldat dans l’armée impériale, il se fait repérer par l’Empereur dans le bourbier des jungles Koushites. Il deviendra son instrument pour soumettre les barbares, puis son bras armé pour toutes les basses œuvres. Un homme haï, craint, dont la renommée ne cesse de grandir. Mais que se passe-t-il lorsque notre propre légende nous échappe ? Car si Rekk a toujours eu un vrai talent pour survivre, ses proches ne peuvent en dire autant…"

28 novembre 2016

Faux frère, vrai secret, d'Olivier Gay

faux-frere

Faux frère, vrai secret est le nouveau roman d'Olivier Gay, l'auteur de l'excellente série jeunesse Le noir est ma couleur, de la non moins excellente série héroïc fantasy pas jeunesse du tout Les épées de glace et de l'excellent (oui, mon vocabulaire est un peu limité) polar Les talons hauts rapprochent les filles du ciel.

Bon, vous l'aurez compris, je suis fan et j'attendais avec impatience ses deux nouveaux romans (parce qu'il y en a un autre, La main de l'empereur, que je vais m'empresser de dévorer!)

Revenons à Faux frère, vrai secret, qui s'adresse aux ados et aux adultes restés jeunes dans leur tête. On y retrouve le style particulier d'Olivier Gay qui vous donne l'impression d'avoir rencontré les personnages "en vrai" et qui fait sourire, voire rire, assez souvent.

L'intrigue est assez bien trouvée, on découvre le fin mot de l'histoire peu de temps avant Léa. On plonge aussi dans le monde impitoyable du lycée, décrit de manière très imagée : "La vie au lycée est un écosystème fragile. Il y a les dominants et les dominés, les souffre-douleurs, les populaires, les craints, la fille qui met trop de maquillage..."

 

Mais (et oui, il y a un "mais"), j'ai trouvé qu'on n'était pas assez immergé dans l'histoire, qu'on n'avait pas suffisamment le temps de découvrir Léa, et je suis un peu restée sur ma faim. Peut-etre parce qu'un seul tome, c'est trop court?

Un très bon roman jeunesse, qui a l'avantage d'être un one-shot, et il n'y en a pas souvent, mais qui reste pour moi un peu en-dessous du Noir est ma couleur.

"Léa menait une vie normale entre les cours, les livres et ses amis, jusqu’au jour où des proches de son père meurent dans un accident de voiture. Leur fils de seize ans, Mike, devenu orphelin, emménage sous le même toit qu’elle. Difficile de devoir partager l’appartement familial (et sa salle de bains) avec un parfait inconnu…
Si seulement c’était tout ! Mais Mike ne connaît pas les codes du lycée, se montre trop parfait pour être honnête et n’a pas peur des brutes que tout le monde fuit.
Léa est bien décidée à découvrir quel secret cache son nouveau frère sous ses airs de superhéros… "

 

19 novembre 2016

C'est Noël !!!

Le Père Noël est passé par ma boite aux lettres... Mais il n'avait pas prévu que ma fille me piquerait le livre.

Aucun respect, les gosses, de nos jours!

faux-frere2

 

02 novembre 2016

Le mois d'Olivier Gay!!!

faux-frere

Me voici rentrée de vacances, nous sommes en novembre, et novembre, c'est ... Le mois d'Olivier Gay, sur Bookenstock!!!

Ce qui veut dire que tout au long de ce mois, vous saurez tout sur Olivier, ses livres sortis ou à venir et vous pourrez poser vos questions en vous rendant sur le blog bookenstock.

main-empereurDeux sorties sont prévues le 16 novembre : Faux frère, vrai secret, qui se déroulent dans l'univers du Noir est ma couleur, et La main de l'empereur, consacré à Rekk, un des personnages principaux des Epées de glace.

Vous ne saviez pas quoi lire ce mois-ci? Laissez-vous tenter!

Vous aviez déjà trop à lire ce mois-ci? Tant pis pour vous, vous allez quand même vous laisser tenter parce que ce sera forcément excellent.


11 octobre 2016

La part des ombres, tome 1, de Gabriel Katz

la part des ombres-t1Fan absolue de la trilogie Le Puits des mémoires, du même auteur, j'attendais avec impatience ce nouveau roman qui reprend un personnage du puits des mémoire, un de La maîtresse de guerre, et un de Aeternia.

Les trois personnages principaux font la force du roman : Olen, le beau gosse qui ne sait pas résister aux femmes, le Danseur (personnage que j'avais beaucoup  aimé dans Aeternia), insolent, joueur et cynique, et Kaelyn, la maîtresse de guerre, organisée, forte dans un monde d'hommes.

Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les autres romans pour apprécier La part des ombres, même si ça titille un peu lorsque l'on ne connaît pas leur passé (je n'ai pas lu le tome 2 d'Aeternia, et ma lecture du Puits des mémoires et de la maîtresse de guerre est loin...).

La part des ombres se reconnaît comme du Gabriel Katz les yeux fermés (ce qui ne simplifie pas la lecture, j'avoue ;-) ) : un début fracassant, des personnages principaux avec de l'humour, d'autres personnages que l'on a envie de claquer, une intrigue qui se met en place peu à peu tout en se compliquant au fur et à mesure.

Passionnant du début à la fin, ce tome 1 reste quand même un peu "introductif", on sent que la suite sera encore meilleure... Surtout après avoir terminé les dernières lignes qui donnent envie de se jeter sur le tome 2, tout en laissant pas mal de mystère sur les orientations qui vont être données à l'histoire.

De la fantasy "réaliste" pour grands ados et adultes.

Pourquoi fantasy réaliste ? parce que comme Les épées de glace, d'Olivier Gay, ou dans une moindre mesure, Le porteur de mort, d'Angel Arekin, les romans se déroulent dans un monde d'héroïc fantasy, mais sans (ou très peu) le côté magie, les elfes et autres peuples typiques de ce style littéraire. Et à ma connaissance, il n'y a pas de nom approprié.

"La Goranie était jadis une terre de conquérants, elle n'est plus aujourd'hui qu'un pays occupé, avec à sa tête un roi fantoche. Dix ans déjà que les Traceurs, peuple guerrier descendu des montagnes pour " pacifier " le pays, règnent en maîtres sur le royaume. Discipline, terreur, corruption, tout semble fonctionner sans le moindre accroc jusqu'au jour où tout bascule. Une noce qui tourne au drame, un massacre tenu secret... et un homme qui se dit revenu d'entre les morts, pour lever le peuple contre l'occupant. On l'appelle le Fantôme, et pour animer la lame de fond qui renversera le régime, il a besoin de combattants – des mercenaires de haut niveau, capables d'encadrer, de former, et d'affronter les terribles guerriers de la Trace. C'est ainsi qu'entrent en scène trois personnages venus des quatre coins du monde (et surtout des autres séries de Gabriel Katz) : une maîtresse de guerre, un gladiateur de haute volée et... un beau gosse qui ne sait pas très bien comment il s'est fait entraîner là-dedans."

05 septembre 2016

Les livres de ma rentrée!

Je suis toujours dans ma lecture du tome 2 des messagers des vents, mais cela ne m'empêche pas de regarder vers les prochaines sorties...

 

enfants-evernight

Beaucoup de très bon, voici ce que je guette:

Déjà sortis avec une lecture prévue pour bientôt

  • le t2 des Chevaux de Troie, de Jordan Leto, j'avais beaucoup aimé le t1... qu'il faudra peut-etre que je relise avant vu sa richesse!
  • Les enfants d'Evernight, de Mel Andoryss. J'ai adoré L'architective, du même auteur, et j'attendais que le t3 des enfants d'Evernight sorte pour pouvoir lire la trilogie. Voilà qui est fait, ma lecture est pour bientôt!

generationKEn attente de sortie :

  • le 14 septembre sort Génération K, de Marine Carteron, l'auteur des excellentissimes Autodafeurs! Qu'est-ce que j'ai hâte de découvrir enfin Kassandre qui "sévit" sur Facebook depuis plusieurs mois ;-)
  • Lucille à l'heure gourmande, de Gwenaele Barussaud (j'ai beaucoup aimé les deux premiers, une magnifique écriture!)
  • Les illusions de Sav-Loar, de Manon Fargetton. J'ai adoré tous les livres de cet auteur, j'ai hâte de replonger dans le monde de L'héritage des rois-passeurs!
  • deux nouveaux romans d'Olivier Gay. Là aussi, j'ai adoré tous ces livres, et j'ai hâte de découvrir Faux frère, vrai secret, qui se déroule dans l'univers du noir est ma couleur, et La main de l'empereur, pour un retour dans le passé des Epées de glace!

illusions-sav-loar

  • le t8 d'Harry Potter (forcément!)
  • le t7 d'Autre-Monde, enfin!!! Maxime Chattam nous aura bien fait attendre mais cette fois, on devrait y être! Sauf qu'il va falloir que je relise les 6 premiers avant, mais ce sera un plaisir!
  • le dernier tome d'Endgame (si c'est bien une trilogie)

Il y en a certainement d'autres que je n'ai pas encore vu, alors n'hésitez pas à compléter ma liste!!! Ou à me dire les romans que vous attendez dans un petit commentaire :-)

 

21 juin 2016

Les épées de glace, 2 tomes, d'Olivier Gay

epees-glaceJ'essaie encore de me remettre de cette lecture qui m'a emportée dans un tourbillon d'aventures aux côtés de personnages inoubliables!

C'est toujours difficile de terminer un livre d'Olivier Gay parce qu'on a l'impression de devoir quitter des amis. On s'attache aux personnages, même lorsqu'ils sont aussi "spéciaux" (dingues? sanguinaires?) que Rekk le boucher.

Dans Les épées de glace, rien n'est jamais comme vous vous y attendez : lorsqu'un personnage commence à évoluer vers de "l'attendu", il se passe toujours quelque chose pour vous surprendre!

Quant à l'histoire, même si elle se passe dans un monde médiéval assez classique de fantasy (sans la magie et les elfes), maintenant que j'ai terminé, je dirais qu'il s'agit plutôt d'un polar. Parce que finalement, tout au long du livre, on se demande qui a tué Deria? Impossible de lâcher le livre, on veut savoir comment ça va finir et qui est le coupable!

Et au final, la fin (arrrrrrrrg, la fin!!! mais je ne peux pas en dire plus!) m'a quand même bien étonnée!

Coup de coeur pour Mahlin, Shani et surtout Rekk!J'ai hâte de lire le prochain roman qui se déroulera dans ce monde.

Plutôt à partir de 15-16 ans et pour adultes.

*********************

"— Je ne suis pas sûr qu’un homme seul fasse la différence.

— On m’a déjà donné de nombreux noms. Le Faiseur de veuves. L’Épée de glace. Le Danseur Rouge. Je suis Rekk. Le Boucher. Je fais toujours la différence.

Lorsque Deria, fille d’un obscur baron du Nord, est retrouvée assassinée dans la capitale, les plus puissants de l’Empire font tout pour cacher sa mort à son père.

Les deux amis les plus proches de la jeune fille, Shani, sa servante, et Mahlin, un garde du palais, se retrouvent alors mêlés malgré eux à cette conspiration. N’écoutant que leur cœur, ils décident de se rendre dans le Nord annoncer eux-mêmes la nouvelle au mystérieux baron.

Ils n’auraient sans doute jamais entrepris un tel voyage, s’ils avaient su qui était réellement le père de Deria.

Car, désormais, l’Empire va trembler."

 

 

20 juin 2016

Mon premier salon du livre : Saint-Maur-en-poche

Hier, j'ai fait mon premier salon du livre avec ma fille, Saint-Maur-en-Poche. Un grand moment!!! Des livres partout, une super ambiance, des auteurs sympas, disponibles, toujours prêts à discuter, même Gérard Collard, pourtant très occupé, prenait le temps d'échanger avec les visiteurs.

Pour ceux qui n'ont jamais fait un salon du livre (moi jusqu'il y a deux jours), voici comment se passe celui de Saint-Maur. Il se tient place des marronniers, les auteurs sont installés sous de grands barnums.

IMG_2976

Lorsqu'on entre, vérification des sacs et une gommette est collée sur les livres que l'on a dans le sac pour les différencier de ceux que l'on achète sur place.

Ensuite, c'est le bonheur: bonheur d'aller rencontrer les auteurs pour discuter ou pour leur faire dédicacer les livres achetés sur place ou ceux que l'on a amené, de flaner dans les allées pour découvrir les livres "coups de coeur" pour lesquels on retrouver la griffe de Gérard Collard (22/11/1693 de Stephen King, Pilgrim et tant d'autres que j'ai découvert grâce à ses chroniques!). IMG_2973

Et lorsque vous avez fini de craquer sur tous les livres présentés, il ne vous reste plus qu'à passer en caisse :-)

Vous pouvez également profiter de la plage (si, si), aller manger dans le bus ou profiter du salon de thé.

IMG_2970

Nous voici donc dans le salon. Première étape : trouver Olivier Norek. J'avais amené "mon précieuxxxxx", comme dirait ma fille : l'exemplaire de Surtensions qu'il m'avait envoyé avant la sortie officielle. J'ai eu droit à une belle dédicace. Il est encore plus sympa en vrai, très souriant, j'étais toute émue!

Ensuite, je suis allée voir Olivier Gay, en poussant ma fille qui est aussi fan que moi et qui n'osait pas. Bilan, deux livres achetés et dédicacés, Le défi, tome 1 de sa série Le noir est ma couleur, et Les talons haut rapprochent les filles du ciel pour moi. On les avait déjà en ebook, mais difficile de les faire dédicacer... Quelques minutes de discussion à propos d'un pull, de laque et de boucher, et nous voilà encore plus fans qu'avant! D'autant plus que nous avons eu la chance d'assister ensuite à sa lecture publique des deux premiers chapitres du Défi, le tome 1 du Noir et ma couleur!

IMG_2982

IMG_2981

Direction la partie "jeunesse" pour rencontrer Gwenaelle Barussaud, l'auteur de Pauline, demoiselle des Grands Magasins, Juliette, la mode au bout des doigts et beaucoup d'autres romans historiques jeunesse. Là aussi, un auteur très agréable, qui prend le temps d'échanger, un vrai bonheur! Ma fille est repartie des étoiles plein les yeux, avec le tome 1 des Aventurières du nouveau monde, que nous n'avons pas encore lu, et l'idée de retourner voir Gwenaelle lors d'un prochain salon du livre à Versailles à l'automne.

Quelques emplacements plus loin se trouvait Stéphane Michaka, l'auteur de Cité 19. Après trois passages devant le stand, j'ai fini par dire à ma fille que oui, elle pouvait aller lui parler sans pour autant acheter son livre (que l'on a déjà en ebook). Finalement, après quelques minutes de discussion avec encore un auteur très sympa, j'ai cédé devant le regard implorant de ma fille (genre petshop larmoyant...), j'ai acheté le tome 1 de Cité 19 (magnifique couverture, il faut le dire!) et nous avons eu droit à une dédicace pour nous deux. Cité 19 a d'ailleurs remporté le prix jeunesse de Saint-Maur-en-poche!

Au moment de partir, nous sommes passées devant l'espace interview... et nous sommes restées pour écouter la fin de l'interview d'Olivier Norek. Intéressant et très drôle!

Je m'étais demandée, avant de venir, ce que pouvait finalement apporter le fait d'aller à un salon de livre et si ça en vallait la peine (3h30 de trajet aller-retour, quand même). Je suis revenue avec un sourire jusqu'aux oreilles, donc oui.

Rencontrer les auteurs "en vrai", ça a quand même un côté très sympa, on réalise qu'il y a des personnes derrière les livres (ce que Facebook aide déjà à faire, d'ailleurs). Et puis, lorsque l'on tient un blog et que l'auteur vous dit qu'il voit bien de quel blog il s'agit, ça fait aussi extrêmement plaisir (peut-etre même que j'ai dû devenir toute rouge ;-) )

Une belle expérience, que nous renouvellerons pour le salon du livre jeunesse de Montreuil!

IMG_2998

 

17 juin 2016

Les épées de glace, tome 1, d'Olivier Gay

epees-glace-t1Après l'excellentissime série jeunesse Le noir est ma couleur, le jubilatoire policier Les talons hauts rapprochent les filles du ciel (je suis fan de Fitz !), j'ai continué mes lectures des romans d'Olivier Gay en passant cette fois-ci en fantasy.

Les épées de glace sont la réédition (en deux tomes ou en intégrale) de deux tomes publiés sous les titres Le boucher (tome 1) et La servante (tome 2).

Il s'agit de fantasy puisque les événements se déroulent dans un monde imaginaire avec un côté "médiéval", mais vous n'y trouverez ni elfes, ni nains, ni magie. Par contre, vous y rencontrerez des personnages ordinaires ou moins ordinaires qui vous feront vivre des aventures extraordinaires!

Pas de pouvoirs, pas de héros sans peurs et sans reproches mais des personnages que l'auteur réussit à rendre vivants, attachants, agaçants... Et inquiétants aussi! On découvre avec eux le monde qui les entoure, les embrouilles dans lesquelles ils se retrouvent plongés et leurs aventures. On les voit également "grandir" et changer.

Comme l'excellentissime trilogie de Gabriel Katz, Le puits des mémoires, Les épées de glace forment une épopée passionnante, centrée sur des personnages inoubliables, avec une intrigue bien plus complexe que ce qui n'apparaît au premier abord.

Impossible de ne pas enchainer avec le tome 2.

Plutôt pour grands ados et adultes.

"— Je ne suis pas sûr qu’un homme seul fasse la différence.

— On m’a déjà donné de nombreux noms. Le Faiseur de veuves. L’Épée de glace. Le Danseur Rouge. Je suis Rekk. Le Boucher. Je fais toujours la différence.

Lorsque Deria, fille d’un obscur baron du Nord, est retrouvée assassinée dans la capitale, les plus puissants de l’Empire font tout pour cacher sa mort à son père.

Les deux amis les plus proches de la jeune fille, Shani, sa servante, et Mahlin, un garde du palais, se retrouvent alors mêlés malgré eux à cette conspiration. N’écoutant que leur cœur, ils décident de se rendre dans le Nord annoncer eux-mêmes la nouvelle au mystérieux baron.

Ils n’auraient sans doute jamais entrepris un tel voyage, s’ils avaient su qui était réellement le père de Deria.

Car, désormais, l’Empire va trembler."