08 mai 2017

Magie ex libris, t1, le Bibliomancien, de Jim C. Hines

magie ex libris

C'est avec beaucoup d'à priori positifs que j'ai abordé ce livre : d'abord parce que j'ai adoré la série de l'auteur Princesses mais pas trop, ensuite, parce que l'idée de base du livre me plaisait beaucoup.

Au final, j'avoue, j'ai abandonné au milieu du livre... L'idée est pourtant excellente : dans notre monde, il existe des êtres magiques (classique) dont les bibliomancien : leur magie leur permet de tirer des objets ou êtres (pas trop gros) des livres. Un livre sur Star Wars et vous pourrez avoir votre sabre laser, un livre d'Alice au pays des merveilles et vous voilà en possession d'une potion permettant de rapetisser, les possibilités sont infinies!

Mais malgré cela, je n'ai pas accroché. Le héros est intéressant mais l'histoire est poussive, confuse, on ne comprend pas trop où on va... Ou alors c'est que ce n'était pas vraiment le bon moment pour moi.

Bref, je ne déconseille pas, et si vous le lisez et que vous avez aimé, revenez me le dire, je retenterai!

Pour grands ados et adultes.

"Isaac Vainio est un bibliomancien. Membre de Die Zwelf Portenaere, les Douze Gardiens des Portes, une organisation secrète fondée par Johannes Gutenberg, il dispose d'une magie très particulière : il peut puiser à volonté dans les livres et en tirer n'importe quel objet du récit. Et Isaac, en vrai fan de science-fiction et de fantasy, préfère par-dessus tout utiliser des pistolets laser, des ceintures-bouclier de Dune et des sabres laser de Star Wars quand les Gardiens l'envoient sur le terrain combattre les menaces magiques qui guettent la Terre. Sauf que, deux ans plus tôt, manquant perdre la raison et la vie au cours d'une mission qui a mal tourné, Isaac a été mis au placard. Réduit au rang de simple catalogueur, il ne conserve de son ancienne vie d'agent de terrain que Titache, sa fidèle araignée-flamme, qui a la particularité de prendre feu en présence d'un danger. Son existence rangée bascule le jour où trois vampires débarquent dans sa bibliothèque pour le tuer. Les Gardiens auraient déclaré la guerre aux morts-vivants..."


10 décembre 2014

Princesses mais pas trop, t3: La vengeance du petit chaperon rouge, de Jim C. Hines

princesse-pas-trop-t3Quand le petit chaperon rouge décide d'éliminer Talia, alias la belle au bois dormant, seule guerrière à lui avoir résisté jusque là, en utilisant Cendrillon, princesse de Blanche-Rives, comme appat!!! Mais c'était compter sans l'enchanteresse Blanche-Neige... Et qui est derrière tout ça? serait-ce la belle-mère... de Talia ?

Bref, après Lockwood, je cherchais quelque chose de plus gai, plus rapide tout en étant passionnant, je me suis donc décidée pour le tome 3 de cette série que je conseille fortement!

Davantage pour ados et adultes que pour enfant, même si elle peut être lue à partir de 11 ans, c'est vraiment une belle découverte!

20 novembre 2014

Princesses mais pas trop, t2: La folie de la petite sirène, de Jim C. Hines

princesse-pas-trop-t2Je suis au tome 2 de cette série dont on ne sait, finalement, si elle vise les jeunes ados, les plus vieux ou les adultes.

Le "détournement" de conte de fée s'associe à des jeunes femmes modernes, combatives et drôles, des allusions un peu "lestes" qui font sourire, et des romans à la taille plus qu'honorable (le tome 2 fait 450 pages en version papier).

En tous cas, c'est toujours un plaisir de retrouver les trois princesses, un an après leur dernière aventure, face aux attaques des ondins menés par Lirea, princesse sirène trahie par son amant humain...

Laissez-vous tenter, c'est  vraiment une série très sympa!

"On vous a raconté que la Petite Sirène s'est sacrifiée pour son prince ? C'est faux ! La princesse Lirea est devenue folle et entend débarrasser son océan de tout navire, équipage compris. Lors d'une sortie en mer en compagnie de ses trois espionnes, la reine Béatrice de Lorindar est attaquée: la Petite Sirène, armée d'un couteau ensorcelé, arrache l'âme de la reine à son corps avant de s'enfuir. Une nouvelle mission pour DANIÈLE, TALIA et BLANCHE: retrouver Lirea et briser l'enchantement qui maintient Béatrice entre la vie et la mort."

17 novembre 2014

Princesses mais pas trop, t1 : L'enlèvement du prince Armand, Jim C. Hines

J'avais commencé cette série il y a deux ans environ, pour savoir si ma fille pouvait le lire, et j'avais laissé tomber après le passage où Blanche explique qu'elle a vécu une liaison sulfureuse avec le chasseur...

princesse-pas-trop-t1J'ai repris le tome 1 récemment, et j'avoue, je m'éclate!!!

Les personnages sont originaux, les contes de fée détournés de manière très habile, le rythme est trépidant avec de l'humour, et le monde créé, sur un modèle classique (fées etc) est également plus original que ce à quoi on s'attend au premier abord.

Bref, je n'en suis qu'au début (le tome 1 est en plus très consistant!) mais je me régale, et je pense que ce livre plaira non seulement à ma fille, mais aux ados en général, et aux adultes qui aiment les "détournements de conte de fée".

****************

Complément après avoir terminé le livre : j'ai vraiment beaucoup apprécié, à la fois le ton et les personnages.

Je vais laisser à partir de 12 ans comme âge mais il faut tenir compte du fait que les princesses, à différents moments, racontent leur passé, et là, on n'est plus du tout dans le conte de fée... donc un peu dur sur cet aspect-là, même si c'est évoqué très rapidement. Sinon, RAS, un vrai plaisir!

****************

"Ca ne rigole pas dans le royaume ! Leur mission : sauver le prince Armand, kidnappé par la demi-soeur de Cendrillon. Les trois meilleurs agents de la reine sont sur le coup : Talia (alias la Belle au Bois Dormant), experte en arts martiaux et bénie des fées, Blanche (alias Blanche-Neige), habile en miroir magique et douée en flirt de survie et Danièle (alias Cendrillon), princesse et agent débutante, mais amoureuse de son prince. Le trio ne reculera devant aucun obstacle pour que le conte finisse comme il se doit, avec un prince, une princesse et des héritiers. Quitte à demander un coup de main aux nains, qui sont parfois bien contents de pouvoir échapper à la mine."