31 octobre 2017

Un pape pour l'apocalypse, de Jean-Luc Marcastel

pape-apocalypseFan des romans de littérature jeunesse de Jean-Luc Marcastel, en particulier Louis le Galoup et Le Simulacre, c'est sans hésitation que je me suis jetée sur son nouveau roman, un thriller ésotérique.

L'intrigue s'appuie sur un personnage historique, Gerbert d'Aurillac, mais se déroule de nos jours, au départ dans la petite ville d'Aurillac, chère à l'auteur.

Le récit se lit bien, on suit les aventures de Malo, le flic parisien exilé, Albert, le cantalou et Mlle Mignon, le professeur sexy, à travers l'Europe à la manière d'une chasse au trésor. L'humour, l'aventure et au fur et à mesure, le fantastique sont au rendez-vous.

Le roman est très bien documenté, on en apprend beaucoup sur Gerbert, sur Aurillac mais également sur des thèmes aussi divers que le code César ou différentes oeuvres d'art.

J'ai passé un bon moment même si j'ai trouvé que l'ensemble se réduisait un peu trop à une chasse au trésor, à une course derrière le suspect, il m'a manqué un "petit quelque chose".

Surtout, l'obsession de Malo pour Mlle Mignon et les nombreuses phrases du genre "son petit corps tout en courbes" ont, de mon point de vue, fortement alourdi le récit.

Un roman intéressant qui fait passer un bon moment et découvrir un personnage méconnu, Gerbert d'Aurillac.

Pour ados et adultes.

 


23 juin 2017

L'auberge entre les mondes, t1, de Jean-Luc Marcastel

auberge-mondes

Jean-Luc Marcastel fait partie de mes auteurs préférés avec les excellents Louis le Galoup, Le simulacre, Les enfants d'Erebus ou encore Tellucidar (et bien d'autres!). L'auberge entre le monde, son nouveau roman jeunesse, mélange dans une recette réussie son talent d'écrivain et son goût pour la cuisine!

J'ai apprécié de découvrir cette auberge inspirée d'une auberge existante, qui devient, sous la plume de Jean-Luc Marcastel, une auberge qui s'étend sur des centaines de monde, lieu de rencontre entre des civilisations différentes, réunies par l'accueil de l'aubergiste et la gastronomie!

Aux côtés de Nathan, un jeune orphelin apprenti dans l'hôtellerie, on découvre l'auberge, ses aspects mystérieux avant d'entrer réellement dans le mystère et d'être entraîné dans une suite d'aventures.

J'ai apprécié l'histoire et le voyage, même si je suis restée un peu sur ma faim en tant qu'adulte, 250 pages, c'est trop peu pour vraiment s'attacher aux personnages, même s'ils sont aussi prometteurs! Mais j'ai hâte de lire la suite et le conseille sans hésitation aux lecteurs à partir de 8 ans!

"Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent ; des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans l'ombre ; et il y a cette force qu'il ressent au plus profond de lui... Alors que les mondes s'affrontent, Nathan est le seul à pouvoir réconcilier les hommes et apaiser les conflits."

11 septembre 2016

Louis le Galoup, 5 tomes, de Jean-Luc Marcastel

Louis le Galoupt1

Cette série, je vous en ai déjà parlé, j'ai A-DO-RÉ ! C'est passionnant, magnifiquement écrit, inoubliable, une belle découverte qui m'avait pemis de découvrir un auteur extrêmement talentueux. Depuis, j'ai lu d'autres romans de Jean-Luc Marcastel : Le simulacre, Les enfants d'Erebus, Tellucidar, tous différents, tous excellents.

Mais concernant Louis le Galoup, je ne l'avais qu'en ebook. Jusqu'à ce matin où lors d'un vide-grenier, j'ai entendu le tome 1, avec cette couverture magnifique, m'appeler de toutes ses forces!

Comment résister? Me voilà donc en possession de ce tome 1 "papier", que j'espère bien avoir le plaisir de faire dédicacer un jour à son auteur!

Si vous ne connaissez pas encore cette excellentissime série, faites-vous plaisir.

A partir de 9 ans, pour enfants, ados et adultes.

"La nuit, le feu, une grande forteresse assaillie, une créature monstrueuse, un loup terrible, un loup debout... un galoup. Tel est le cauchemar qui hante Louis, dans son village au bout du monde, près de la Grand Brèche et de sa lueur maudite, qui marque la fin du royaume et de toutes les routes. Accompagné de son frère Séverin et de la Roussette, jolie sorcière au caractère impossible, il devra partir en quête de ses origines, après qu'une malebeste, venue de la Grande Brèche, a attaqué le village."

 

02 mai 2016

Les enfants d'Erebus (trilogie) de Jean-Luc Marcastel

Mes vacances m'ont permis de dévorer cette trilogie dont je n'avais lu que le tome 1.

J'ai eu beaucoup de mal à revenir au monde réel après ces trois tomes qui immergent le lecteur dans un univers inquiétant, angoissant, dense qui hante l'esprit bien après la dernière page!

L'écriture est magnifique, poétique, l'histoire est originale et passionnante d'un bout à l'autre... mais cette lecture me laisse malgré tout une sensation "d'obscurité angoissante"... c'est pour dire à quel point l'auteur réussit à rendre son histoire réelle! (Je rappelle que je suis incapable de lire du Chattam tellement je suis sensible au contenu des livres)

Trois tomes excellents que je conseille finalement à partir de 13 ans, et aux adultes, même si le tome 1 est davantage jeunesse que la suite. A lire absolument!

enfants-erebus   enfants-erebus2 enfants-erebus3

25 avril 2016

Les enfants d'Erebus, tome 1, de Jean-Luc Marcastel

enfants-erebus

Je suis décidément dans une période "Marcastel" puisqu'après avoir dévoré Tellucidar, je me suis replongée dans Les enfants d'Erebus dont je n'avais lu que le tome 1 (sans compter le tome 3 du Simulacre qui m'attend à mon retour de vacances).

En commençant Les enfants d'Erebus, j'ai songé à Jules Verne mais finalement, c'est davantage dans l'ambiance des romans de Paul d'Ivoi, Voyages excentriques, lus, relus et rerelus quand j'étais plus jeune, que j'ai eu l'impression de me replonger.

Les personnages sont mystérieux et attachants : Jade, à mi-chemin entre l'enfance et l'âge adulte, inconsciente de sa beauté etd'une grande intelligence, et dont les origines semblent cacher un lourd secret, Ahar, dont on sait peu de choses mais que l'on a envie de connaître mieux, et d'autres que je ne dévoilerai pas pour ne pas "spoiler" le livre.

Les enfants d'Erebus, en mélangeant avancées scientifiques tellement en avance pour l'époque (années 190) qu'elles en paraissent magiques, civilisations inconnues et surnaturel terrifiant, forment un cocktail irrésistible qui empêche de poser le livre avant la fin.

Le tome 1 est une réussite jusqu'à la dernière page, et le tome 2 semble être au moins aussi bien!

A partir de 11 ans.

"Paris, 1935. Lorsqu'un inconnu débarque chez l'explorateur Armand de Carsac dans l'intention de voir un étrange obélisque, Jade, âgée de 16 ans, comprend que son père ne lui a pas tout dit de l'expédition Antarctique, qui se solda par un échec cuisant quelques années auparavant. Quels secrets cache la mystérieuse relique ? Quelle est la motivation de ces redoutables poursuivants, prêts à tout pour se l'approprier ? Et surtout, surtout, qui sont les enfants d'Erebus ?"

21 avril 2016

Tellucidar, de Jean-Luc Marcastel

Tellucidar

Décidément, je suis fan! Après l'excellentissime Louis le Galoup, le fabuleux Simulacre (dont le tome 3 vient de sortir, au cas où vous aussi, vous auriez raté l'info!), Les enfants d'Erebus (dont je suis en train de relire le tome 1 pour enchainer avec la suite), j'ai dévoré Tellucidar, le tome 1 de la nouvelle série de Jean-Luc Marcastel. La grande force de cet auteur, outre sa fabuleuse manière d'écrire, c'est de réussir à se renouveler à chaque roman, avec des sujets toujours originaux! 

Dès le début de Tellucidar, on est emporté dans un tourbillon d'évènements, sans une minute de répit! On découvre Lucas, attachant par son mal être et son espoir de donner un sens à sa vie. Koré, qui incarne ce "renouveau", reste très mystérieuse, on connaît surtout son aspect physique et son effet sur ses compagnons!

Moi qui suis fan du Monde perdu de Conan Doyle, j'ai adoré cette impression de préparer une expédition vers des régions inconnues comme le professeur Challenger! J'ai hâte de découvrir la suite et d'explorer Tellucidar dans le tome 2.

Vous ne verrez plus les volcans d'Auvergne de la même manière...

Pour enfants, ados et adultes, à partir de 9-10 ans.

"Et si le monde, notre monde, n'était pas comme nous le croyons... C'est ce que va découvrir Lucas, un jeune homme de 15 ans dont le père, géologue, a disparu en sondant une grotte pour le compte de la Tellcorp, la société qui, depuis, révolutionne le monde grâce au Tellurium, un minerai miracle... Mais d'où provient le Tellurium ? La Tellcorp dit-elle toute la vérité ? Ne cache-t-elle pas un formidable secret ? Quand une foreuse tout droit sortie d'un film d'anticipation crève le gazon du stade où son père disparu lui a donné rendez-vous en pleine nuit par un énigmatique message, et que s'en extirpe deux passagers, dont une jeune fille aux cheveux blancs, aux yeux violets, l'univers de Lucas bascule. Cette jeune fille se nomme Korè Attawhakan, dernière représentante de la famille royale de Panshir, une cité située... Au coeur de la terre."

 

10 janvier 2015

Le simulacre, tome 1, La seconde vie de d'Artagnan, de Jean-Luc Marcastel

Le simulacre t1Je n'ai pas écrit ces derniers jours, trop choquée par les évènements pour avoir envie de discuter de livres. Mais la vie doit continuer... alors autant la continuer avec un excellent livre!

Jean-Luc Marcastel est un auteur que j'ai découvert en 2014 avec l'excellentissime Louis le Galoup, à l'écriture savoureuse du sud. Depuis, j'ai également lu le tome 1 des Enfants d'Erebus, très bon mais dans un genre très différent, plus proche de Jules Vernes.

Avec Le Simulacre, l'écriture est cette fois proche d'un Dumas, et c'est vraiment une réussite : la gouaille et le panache de d'Artagnan dans un XVIIe siècle aux allures de guerre des étoiles, il fallait oser!!!

La couverture est magnifique et les illustrations à l'intérieur également. Un seul bémol, il n'existe pas en ebook...

Découvrez d'Artagnan comme vous l'avez rêvé, appréciez la voleuse Estella, digne gasconne à la langue bien pendue et laissez vous entraîner dans une France où les mousquetaires ont des épées lumières et où le cardinal, pourtant mort, envoie ses mécanonautes aux trousses de notre héros.

Excellent autant du point de vue de l'imagination, du monde décrit, des héros, que de l'écriture! Un très grand auteur jeunesse!

A partir de 9-10 ans.

" « Simulacre. C’est ainsi qu’ils te nommeront… Et ce ne sera pas un compliment. Fais ce que dois. Sauve ce monde. Alors tu pourras m’oublier et recouvrer ta liberté… »

Imaginez une France où les gentilshommes s’affrontent à coups de rapières énergétiques, de pistolets à lumière et voyagent en diligences aériennes. En chemin vers la Versailles Céleste, la nouvelle résidence du Roy en orbite au-dessus de la Terre, Estella, une jeune voleuse, croise la route de Charles de Batz Castelmore plus connu sous le nom de… d’Artagnan.

Poursuivi par les mécanomates du Cardinal de Richelieu, le capitaine des mousquetaires confie une bague à la belle avant de se sacrifier pour lui permettre de fuir.

Sur notre Terre, s’éveille un jeune homme de vingt ans qui ressemble trait pour trait au capitaine défunt. Il est « Le Simulacre », le double du d’Artagnan originel. Il sait qu’il doit trouver Estella, rallier ses compagnons et, au mépris du danger, sauver le royaume et peut-être bien le monde…"

 

09 août 2014

Les enfants d'Erebus, tome 1, de Jean-Luc Marcastel

enfants-erebusJ'ai adoré Louis le Galoup, du même auteur. Je me suis donc laissée tenter par ce roman au résumé alléchant.

Centrée sur une jeune fille de 16 ans, Jade, belle, cultivée, (trop) douée en tout, dont le père est archéologue-aventurier, l'histoire commence sur les chapeaux de roues avec aventures et mystères à revendre!

On en apprend peu à peu davantage, mais plus on en apprend, plus le mystère s'épaissit autour de lieux mystérieux, de cités perdues et de civilisations disparues.

Passionnant d'un bout à l'autre, vivement le tome 2!!!

"Paris, 1935.
Lorsqu’un inconnu débarque chez l’explorateur Armand de Carsac dans l’intention de voir un étrange obélisque, Jade, âgée de 16 ans, comprend que son père ne lui a pas tout dit de l’expédition Antarctique, qui se solda par un échec cuisant quelques années auparavant.
Quels secrets cache la mystérieuse relique ? Quelle est la motivation de ces redoutables poursuivants, prêts à tout pour se l’approprier ? Et surtout, surtout, qui sont les enfants d’Erebus ?"