22 juin 2017

Les éclaireurs, d'Antoine Bello (Les falsificateurs t2)

éclaireurs

Après un tome 1 que j'avais trouvé vraiment excellent, j'ai retrouvé avec plaisir Sliv et ses compagnons dans ce tome 2 tout aussi réussi. Plus politique car plus proche de nous historiquement, ce tome 2 nous fait revivre les événements du 11 septembre, le contexte politique de l'époque, la guerre en Irak...

Comme pour les Falsificateurs ou Ada, on ne sait plus ce qui est réel et inventé, tout semble tellement plausible! Pas de grossière  "théorie du complot" mais des petites touches, toute en finesse, de manipulation de l'information qui forment un ensemble totalement crédible. Et si c'était vrai?

A travers la quête de Sliv pour découvrir la finalité du CFR, c'est la "grande" Histoire que l'on (re)découvre.

Un livre passionnant, intelligent, digne des plus grands romans d'espionnage sans pour autant en être un. Inclassable et incontournable !

"C'est l'histoire de Sliv, agent spécial du CFR (Consortium de Falsification du Réel), qui veut comprendre pour quoi et pour qui il travaille.
C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, qui tente d'influer sur l'histoire des hommes, et dont l'existence est brutalement remise en cause un certain 11 septembre 2001.
C'est l'histoire de Youssef, tiraillé entre sa foi et son amitié ; de Maga, jeune femme moderne que son mariage précipite dans une famille d'intégristes ; de Lena, dont la rivalité professionnelle avec Sliv cache peut-être des sentiments d'une autre nature.
C'est l'histoire d'une grande nation, l'Amérique, qui trahit ses valeurs quand le monde a le plus besoin d'elle.
C'est, d'une certaine façon, l'histoire du siècle qui vient."


01 juin 2017

Les falsificateurs, d'Antoine Bello : excellent!

falsificateurs-1

J'avais aimé Ada, d'Antoine Bello, même si j'avais parfois trouvé le rythme un peu lent. Je m'attendais un peu à la même chose avec Les falsificateurs, qu'il a écrit avant Ada, mais pas du tout!

Dès les premières lignes, j'ai été happée par l'histoire avec cette impression d'être aux côtés de Sliv lorsqu'il fait ses choix, travaille, s'interroge. Sliv est un personnage intéressant : jeune, brillant, joueur, qui a décidé de faire passer sa carrière avant sa vie personnelle. Au fil du livre, on entre bien dans sa tête, on comprend son fonctionnement mais on n'est pas dans l'humain ou le sentiment, davantage dans l'intellect.

C'est vraiment ce qui m'a plu dans ce tome 1 : ce n'est pas un coup de coeur mais un "coup d'esprit" : je n'ai pas "craqué" sur les personnages mais sur le concept, sur les récits des falsifications, sur le côté historique "revu" par l'organisation. J'ai trouvé l'ensemble vraiment fascinant !

Un livre bien écrit, passionnant, extrêmement intelligent et que l'on repose en se demandant, comme pour Ada, quel est la part du roman et celle de la réalité...

J'ai hâte de lire les deux autres tomes!

"C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, le CFR (Consortium de Falsification du réel) qui falsifie la réalité mais dont personne ne connaît les motivations. C'est l'histoire de quelques une des plus grandes supercheries de notre époque. C'est l'histoire d'un jeune homme, embauché par le CFR, qui veut comprendre pourquoi et pour qui il travaille. C'est l'histoire d'une bande d'amis qui veulent réussir leur vie, sans trop savoir ce que cela veut dire. C'est, d'une certaine façon, l'histoire de notre siècle."

20 janvier 2017

Ada, d'Antoine Bello

Un livre intelligent qui laisse une impression de malaise... Est-ce l'avenir qui nous attend?

ada

Ada commence comme une enquête policière : Franck Logan, inspecteur, est appelé au siège d'une entreprise de la Silicon Valley pour enquêter sur la disparition d'Ada. Mais Ada n'est pas une personne, il s'agit d'une Intelligence Artificielle...

On découvre ainsi l'origine des Intelligences Artificielles, le monde de la Silicon Valley, les règles pour écrire un roman à l'eau de rose, le tout raconté avec beaucoup d'humour!

Peu à peu, les questions éthiques liées au développement de nouvelles technologies, au contrôle de l'information et de la vie privée et les possibilités offertes par les IA se posent à Franck, et par son intermédiaire, au lecteur.

L'enquête, qui n'en est finalement pas réellement une, est surtout prétexte à découvrir tous ces aspects. Le rythme est un peu lent, agréable à lire, avec de l'humour mais finalement peu d'action.

L'histoire s'accélère à la fin et même si j'avais senti arriver une partie du dénouement, j'ai reposé le livre avec un "ouawww, quand même... c'est flippant!"

Un livre au style agréable même si je n'ai pas été "prise" complètement dedans, mais surtout, un sujet extrêmement intéressant qui fait réfléchir à des questions essentielles.

A lire absolument!

"Frank Logan, policier dans la Silicon Valley, est chargé d'une affaire un peu particulière : une intelligence artificielle révolutionnaire, a disparu de la salle hermétique où elle était enfermée. Baptisé Ada, ce programme informatique a été conçu par la société Turing Corp. pour écrire des romans à l'eau de rose. Ada parle, blague, détecte les émotions, donne son avis et se pique de décrocher un jour le Prix Pulitzer. On ne l'arrête pas avec des contrôles de police et des appels à témoin. En proie aux pressions de sa supérieure et des actionnaires de Turing, Frank mène l'enquête à son rythme. Ce qu'il découvre sur les pouvoirs et les dangers de la technologie l'ébranle, au point qu'il se demande s'il est vraiment souhaitable de retrouver Ada… Ce nouveau roman d'Antoine Bello ouvre des perspectives vertigineuses sur l'intelligence artificielle et l'avènement annoncé du règne des machines. Construit comme un roman policier, Ada est aussi une méditation ludique sur les fondements et les pouvoirs de la littérature."