26 mars 2016

Code 93, Territoires, Surtensions d'Olivier Norek

Surtensions semble désormais disponible un peu partout, j'en profite donc pour vous conseiller une nouvelle fois ces trois excellents romans policiers français que j'ai adorés!

Avec Code 93, Territoires et Surtensions, Olivier Norek nous fait découvrir, que dis-je, vivre les enquêtes de Victor Coste en Seine-Saint-Denis. On découvre les crimes et magouilles, la vie dans les cités, la politique dans les villes du 93, mais surtout, on fait connaissance avec Coste et son équipe, des personnages plus intéressants que les uns et les autres auxquels on s'attache très vite.

L'écriture est fluide, agréable et a ce "petit plus" qui immerge totalement le lecteur dans le récit, on ne lit pas, on vit. Le ton, qui alterne entre humour et sérieux, évite le côté trop noir, même si le 3e opus, Surtensions a une ambiance plus sombre que les deux précédents.

Après avoir commencé, vous ne pourrez plus oublier Victor Coste et ses équipiers!

Chaque tome est indépendant des autres, mais il vaut mieux les lire dans l'ordre.

code93  territoires  Surtensions

Posté par nemo_ à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 juillet 2015

Territoires, d'Olivier Norek

territoiresJ'adore!!! Encore meilleur que Code 93 (pas de beaucoup, les deux étant excellents!), on retrouve le capitaine Coste et son équipe plongés dansun conflit de contrôle de territoire où se mèlent trafic de drogue et politique.

Toujours aussi bien écrit, avec de l'humour (souvent noir), il ne se lit pas, il se dévore!

Et comme l'auteur est lieutenant de police à la section Enquête et Recherche du SDPJ 93 depuis quinze ans, on se dit que ses romans, quand même, sonnent assez justes...

Je n'aurais pas pensé dire ça pour des policiers, mais j'aurais même envie de les relire, juste pour retrouver l'équipe et revoir certains moments!

"Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste, le calme semble être revenu au SDPJ 93. Son équipe, de plus en plus soudée, n'aura cependant pas le temps d'en profiter. L'exécution sommaire, en une semaine, des trois jeunes caïds locaux de la drogue va tous les entraîner dans une guerre aussi violente qu'incompréhensible."