05 mai 2017

Conspiration 365, tome 2, de Gabrielle Lord

conspiration-365-t2

Un tome 2 aussi efficace que le premier, qui commence sur les chapeaux de roue! Un nouveau personnage apparaît, mystérieux, dont on ignore quel sera le rôle dans cette course contre la montre.

Toujours accessible à partir de 10-11 ans : adrénaline en forte dose, tomes assez court, sur le modèle des épisodes d'une série, un bon cocktail pour plaire aux ados.

 


01 mai 2017

Conspiration 365, de Gabrielle Lord

conspiration-365-t1

J'ai longtemps hésité avant de débuter cette série car les commentaires étaient mitigés. J'ai finalement dévoré le tome 1 hier, et je vais enchainer avec le tome 2.

Sans être la série du siècle, le tome 1 est très addictif, très "action" et impossible à poser avant la fin. Ce qui n'est pas très difficile puisque le livre compte seulement 200 pages, un format parfait pour les lecteurs ados qui ont parfois des réticences à attaquer un gros livre.

Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans l'action aux côtés de Cal, 15 ans, un jeune garçon qui vient de perdre son père et qui est entraîné dans un engrenage infernal avec un seul but : survivre.

La spécificité du livre est que chaque tome correspond à un mois car Cal doit survivre 365 jours, même s'il ignore pourquoi. Il y a donc 12 tomes assez courts, et le tome 1 se termine sur une situation critique qui donne forcément envie de lire le tome 2.

Dans ce tome 1, pas de "scène violente" même si on retient souvent son souffle, ce thriller jeunesse peut donc être lu à partir de 10-11 ans. Il plaira aux amateurs d'Alex Rider et de Bodyguard.

"La veille du Nouvel An, Cal, 15 ans, reçoit un terrible avertissement : " Ils ont tué ton père. Ils te tueront. Tu dois te cacher pendant un an!" Commence alors pour lui une folle course contre la montre. Chaque seconde qui passe risque d'être la dernière... Il a 365 jours pour survivre."

09 mars 2017

Dix minutes à perdre, de Jean-Christophe Tixier

dix minutes à perdreJe cherchais des petits romans policiers pour la Bibliothèque de mon village, et je suis tombée sur Dix minutes à perdre. Convaincue par les commentaires, je l'ai fait acheté et je l'ai lu afin de pouvoir le présenter.

Avec ses 160 pages, il est abordable pour un bon lecteur de 8-9 ans et pour des plus grands. Tim est un ado classique, sympathique, qui a déménagé au début de l'été suite au changement de poste de son père. Il quitte son appartement parisien pour se retrouver dans sa nouvelle maison à la campagne, loin de ses amis. Et avec une connexion internet très mauvaise. Un jeune héros dans lequel tout le monde peut facilement se reconnaître, donc.

Il décide alors de commencer à détapisser sa chambre et découvre des messages... A partir de là, le lecteur est totalement emporté par l'histoire : que s'est-il réellement passé dans cette maison ? pourquoi le plombier a-t-il un comportement si étrange? et pourquoi cette impression de danger?

L'histoire se déroule sur une durée de 48 heures mais est très dense, rapide, prenante, une vraie réussite! En tant qu'adulte, j'ai aussi beaucoup apprécié.

A partir de 8-9 ans.

 

13 janvier 2017

Le copain de la fille du tueur, de Vincent Villeminot

copain-fille-tueur

J'ai découvert Vincent Villeminot avec Les pluies, roman que j'avais adoré. Le copain de la fille du tueur a une histoire totalement différente mais un point commun : des personnages fouillés, que la plume de l'auteur rend totalement réels!

Avec Le copain de la fille du tueur, on plonge dans le quotidien d'un pensionnait suisse pour fils de milliardaires. Mais finalement, on en apprend très peu sur le pensionnat, l'histoire étant centrée essentiellement sur les personnages : Charles, Touk-E et Selma.

On entre vraiment dans la tête de Charles, on découvre ses pensées, on voit à travers ses yeux : l'arrivée de Touk-E et leur amitié, et surtout, Selma.

Le livre est court mais intense, il s'agit surtout d'une histoire d'amour centrée sur le personnage mystérieux de Selma. Qui est-elle vraiment?

L'histoire entraîne le lecteur sans un instant de répit, mais la rapidité de l'histoire est finalement assez frustrante et l'histoire de fond assez simple et prévisible. Cependant, la puissance de l'écriture rend ce roman difficile à poser avant la fin!

Plutôt à partir de 13 ans pour avoir un peu de maturité vis-à-vis des actions de Charles et Touk-E et de leurs échanges, ensuite parce que certaines scènes peuvent choquer des lecteurs plus jeunes.

"Charles vient d'intégrer un internat pour " gosses de riches ", perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies ... jusqu'à l'arrivée de Selma. Elle est mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un trafiquant de drogue en cavale."

14 décembre 2016

Nom de code : Blackbird, tome 1 Cours ou meurs, de Anna Carey

blackbird-t1

Le ton est donné par le titre, Blackbird est un thriller jeunesse / jeune adulte rythmé, une course poursuite effrénée que le lecteur ne peut pas lâcher avant la fin!

Une fois que l'on s'est habituée à l'utilisation de la 2e personne par l'héroïne, on est vite pris dans l'histoire : qui est cette jeune fille amnésique, pourquoi la poursuit-on?

Un roman qui plaira aux amateurs d'Alex Rider, Bodyguard et autres romans du même genre.

Il s'agirait d'un dyptique et le tome 2 est sorti.

A partir de 12 ans.

"Tu ne sais pas qui tu es, mais eux le savent. Liste des choses que je sais : - Je suis à Los Angeles - Je me suis réveillée sur les voies du métro à la station Vermont-Sunset - Je suis une fille et j'ai de longs cheveux noirs - J'ai un oiseau et un code (FNV02198) tatoués sur le poignet droit - Je suis en fuite - Des gens essaient de me tuer"


26 mars 2016

Code 93, Territoires, Surtensions d'Olivier Norek

Surtensions semble désormais disponible un peu partout, j'en profite donc pour vous conseiller une nouvelle fois ces trois excellents romans policiers français que j'ai adorés!

Avec Code 93, Territoires et Surtensions, Olivier Norek nous fait découvrir, que dis-je, vivre les enquêtes de Victor Coste en Seine-Saint-Denis. On découvre les crimes et magouilles, la vie dans les cités, la politique dans les villes du 93, mais surtout, on fait connaissance avec Coste et son équipe, des personnages plus intéressants que les uns et les autres auxquels on s'attache très vite.

L'écriture est fluide, agréable et a ce "petit plus" qui immerge totalement le lecteur dans le récit, on ne lit pas, on vit. Le ton, qui alterne entre humour et sérieux, évite le côté trop noir, même si le 3e opus, Surtensions a une ambiance plus sombre que les deux précédents.

Après avoir commencé, vous ne pourrez plus oublier Victor Coste et ses équipiers!

Chaque tome est indépendant des autres, mais il vaut mieux les lire dans l'ordre.

code93  territoires  Surtensions

Posté par nemo_ à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mars 2016

Deborah Prince, tome 1, Les eaux troubles de Venise, de Nathalie Somers

Deborah Prince-t1

J'avais été marquée par cette couverture quand j'avais vu le livre en librairie. Aussi, lorsque les éditions Fleurus m'ont proposé de consulter leur catalogue, j'ai forcément choisi ce titre! 

Merci aux éditions Fleurus de me l'avoir proposé car je me suis régalée en le lisant, et ma fille devrait adorer! Elle avait d'ailleurs bien aimé Le malicieux journal des soeurs Mouches, du même auteur.

Deborah Prince est plutôt un "policier", mais le personnage principal, Déborah Prince, fait tout le charme de l'histoire.

"Princesse parfaite" par son argent et son éducation, elle réussit malgré tout à être attachante du fait de sa force de caractère, de ses "faiblesses" (elle n'est pas habituée à se débrouiller seule), et de la relation avec son père... Le côté "palace" fait quand même aussi un peu rêver!

A ce tableau s'ajoute un beau jeune homme, un cambriolage mystérieux, des tableaux de maîtres dans le cadre de la magnifique Venise...

Vraiment très sympa, à partir de 11 ans.

"Le jour de ses seize ans, Deborah Prince a la surprise de voir arriver son père dans son pensionnat suisse; celui-ci a décidé de l'en retirer pour l'emmener avec lui à Venise. Sur place, la jeune fille, fière, indépendante, mais qui souffre de l'indifférence de son père, fait la connaissance d'un jeune homme séduisant et mystérieux. Très vite, Deborah va être entraînée dans une folle aventure, mêlant vol de tableaux de maître, organisation criminelle et poursuites à travers les canaux de Venise..."

 

07 mars 2016

Wilma Tenderfoot, tome 1 : Wilma et l'énigme des coeurs gelés, d'Emma Kennedy

wilma tenderfoot t1

Ma pitchoune est à fond dedans, elle l'a emmené à l'école ce matin pour le commencer, et je ne suis pas sûre qu'elle ait beaucoup travaillé aujourd'hui vu qu'elle a dépassé la moitié... Bref, elle ADORE!

L'héroïne est une petite fille qui a pour qualité principale sa détermination. Elle ne réussit pas à chaque fois, elle n'a pas de "supers pouvoirs" mais elle ne se décourage jamais.

L'écriture est drôle, l'histoire est écrite avec un humour très décalé, très "british". Le récit se déroule dans une île anglo-normande qui aurait pu être découverte par Marco Polo... si celui-ci n'avait pas demandé à sa vigie d'ignorer ce qu'il voyait pour rentrer plus vite chez lui. Voilà qui donne le ton.

Chaque tome constitue une histoire à part entière, avec comme lien tout au long des tomes la recherche des origines de Wilma.

A découvrir à partir de 8-9 ans.

"Connaissez-vous l'île de Cooper ? Non ?
Pourtant, il s'en passe des choses là-bas, vous n'avez qu'à demander à Wilma !
Tenez, aujourd'hui encore, un précieux diamant a disparu. Et deux cadavres ont fait leur apparition.
Des cadavres au coeur gelé !
Personne n'y comprend rien, pas même Théodore P. Lebon, le plus grand détective du monde.
Heureusement, Wilma est là, et elle compte bien résoudre l'énigme.
Parce que Wilma est peut-être minuscule, orpheline et un tout petit peu maladroite... mais elle est surtout très, très déterminée !"

04 mai 2015

Bodyguard, tome 1 : L'otage, de Chris Bradford

Bodyguard-t1C'est ma fille qui m'a demandé ce livre, après avoir lu une critique dans une revue. Elle l'a dévoré et m'a dit "c'était trop bien maman!". Je me suis dit que j'allais essayer, et c'est vrai que, quand même, c'est trop bien!

Le compliment d'Eoin Colfer, inscrit sur la couverture, c'était déjà assez irrésistible pour une fan d'Artemis Fowl. Ensuite, dès les premiers pages, on est complètement happés par l'action, on ne peut plus respirer jusqu'à la fin ... du prologue!

Le ton est donné, on alterne ensuite entre actions et moments plus calmes mais l'ensemble est passionnant. Le jeune héros est très attachant, on comprend assez vite pourquoi il est choisi et même si le suspense n'est pas insoutenable pour un adulte, le récit reste très bon, sans être "gratuitement" violent.

Je lirai avec plaisir le tome 2, en espérant en apprendre davantage sur les personnages secondaires qui entourent Connor.

Information intéressante, le tome 1 se termine, il peut être lu comme un tout, même si le tome 2 continuera certainement les aventures de Connor avec une autre mission.

A partir de 10 ans.

"Effacez de votre esprit l'image du gorille bardé de muscles fendant la foule à coups de coudes devant une starlette. Les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque. Connor, 14 ans, vient d'être recruté par une agence spécialisée dans la protection des jeunes personnalités. Sa première mission le conduit à Washington, où il devra veiller sur la fille d'un des hommes les plus puissants au monde : le président des Etats-Unis ! Mais Alicia ne songe qu'à fausser compagnie à son escorte personnelle. L'adolescente ignore qu'elle est la cible de criminels déterminés... "

12 novembre 2013

Sherlock Holmes, de Sir Arthur Conan Doyle

sherlock-holmes

Ces derniers temps, les enfants regardent le dessin animé Sherlock Holmes, très sympa d'ailleurs, bien qu'assez éloigné du livre!

Les deux grands ont donc demandé s'ils pouvaient lire les livres.

J'ai donc chargé (gratuitement, vive le domaine public!) et relu les premiers tomes de Sherlock Holmes, Une étude en rouge, Le signe des Quatre, et Les aventures de Sherlock Holmes, et si ce n'est une mise au point sur l'usage de l'héroïne, cocaïne et autres drogues (dès le 2e tome), aucun problème pour le lire à partir de 8 ans.

Les livres sont nettement moins violents qu'un Eragon ou un Harry Potter  (tomes 6 ou 7), tout est décrit de manière très "clinique", sans laisser de place à l'émotion, et malgré l'époque d'écriture, on ne trouve pas de descriptions interminables comme d'autres livres de cette période (livres français, il est vrai).

Mon fils a commencé à lire le premier et aime beaucoup!