10 février 2017

Les haines pures, d'Emma Locatelli

haines pures

Changement de style de lecture avec ce roman historique qui m'a faite plonger en 1945. 

Les haines pures est un roman qui porte bien son nom : il nous plonge dans les bassesses de la guerre, celle de l'épuration, dans la vengeance et la noirceur quotidienne. Très prenant, il n'est pas "angoissant" au sens d'un polar mais il plonge le lecteur dans une ambiance malsaine, sordide, dont on se demande si Gabrielle va réussir à en sortir.

Une partie de l'histoire est facilement prévisible mais la fin m'a totalement surprise...

Un livre difficile à poser qui laisse un noeud à l'estomac.

"1945, Bayon, en Provence. Gabrielle revient dans la ferme familiale qu'elle a fuie six ans auparavant. Elle y retrouve sa mère, toujours aussi hostile, et sa sœur cadette, Louise, une adolescente instable et fragile. Un an plus tôt, la famille voisine a été décimée dans des circonstances jamais élucidées. Gabrielle est bouleversée par la nouvelle. Bientôt, un locataire un peu trop curieux prend possession du mas délaissé. La jeune femme et lui s’interrogent sur les étranges entrelacs qui relient la plupart des villageois à ce massacre, dont on n’ose plus parler.
Un roman sombre et fascinant sur l'après-guerre : traumatismes, règlements de comptes, mensonges, mais aussi sur  les haines anciennes qui couvent dans le cœur des hommes. À la manière de Philippe Claudel, Emma Locatelli explore la noirceur de l’âme humaine et les blancs de l’Histoire"

 

 


06 novembre 2016

Les séries historiques de Juliette Benzoni

Fiora la florentineIl y a un certain nombre d'années, j'ai lu les différentes séries de Juliette Benzoni. J'en garde un excellent souvenir, par la richesse des personnages, le contexte historique extrêmement bien rendu, et les histoires toujours à rebondissement, mélangeant amour, complot et aventures!

Deux séries m'ont particulièrement marquée :

  • Fiora la Florentine, avec qui j'ai découvert la famille des Médicis, la ville de Florence et la Renaissance aux côtés d'une héroïne courageuse, impétueuse et inoubliable!
  • boiteux de varsovie

    Le boiteux de Varsovie, réédité en plusieurs volumes sous le titre Les enquêtes d'Aldo Morosini. J'ai adoré ce prince vénitien devenu antiquaire au lendemain de la Première Guerre Mondiale, sa recherche de joyaux historiques qui nous font découvrir différentes périodes méconnues de l"histoire et ses aventures dans un monde qui tente de se reconstruire.

Je garde de bons souvenirs d'autres séries comme Les loups de Lauzargue ou Les Treize vents, et l'on trouve des séries de Juliette Benzoni sur de nombreuses périodes historiques.

Un excellent moyen d'améliorer sa culture historique avec des lectures plaisir!

 

03 mai 2015

Les aventures de Boro, reporter photographe, t1 : la dame de Berlin, de Franck & Vautrin

Boro-t1Pour changer un peu, voici un roman plus historique, qui se déroule au début des années 1930, en France et en Allemagne.

Le personnage principal, Boro, avec son côté dandy, son humour, son insolence et sa "patte folle" est particulièrement séduisant.

Les évènements s'enchainent et le lecteur plonge aux côtés de Maryika dans l'angoisse de la montée du nazisme en Allemagne, tandis que Boro vit la fin des années folles et se retrouve jusqu'au cou dans une affaire d'espionnage.

L'auteur réussit à faire ressentir au lecteur cette pression, cette surveillance de tous les instants qui entourent ceux qui n'adhèrent pas aux idées du nazisme en Allemagne, et cette insouciance qui existe encore en France au même moment.

Un livre passionnant!

1931. Les années folles touchent à leur fin. Déjà les nuages s'amoncellent dans le ciel européen. Sur la route de Berlin, le jeune Blèmia Borowicz, reporter photographe, file vers la dame de son cœur. Il ne le sait pas encore mais il a rendez-vous avec l'Histoire... Loin de Montparnasse, de ses cafés enfumés, de ses logeuses acariâtres, Boro vient retrouver son unique amour, Maryika. Si celle-ci, nouvelle icône cinématographique, semble galvaniser l'Allemagne, une autre étoile, plus noire celle-là, fait également son chemin. Et la photographie, prise à la sauvette par Boro, d'un dénommé Hitler en galante compagnie n'a pas fini de l'embarrasser. Émeutes, chantages, assassinats : pris par hasard dans la tourmente, le jeune reporter se fait le témoin et l'acteur de la plus grande tragédie contemporaine...

06 février 2015

Henderson's boys, tome 2 : Le jour de l'Aigle, de Robert Muchamore

Henderson's boys2Et oui, finalement, j'ai continué ma lecture, je ne pouvais pas en rester là vue la fin du tome 1!

J'ai beaucoup apprécié le tome 2 aussi, qui m'a semblé un peu plus consistant, le tome 1 étant assez rapide à lire.

On découvre de nouveaux personnages, on plonge dans l'occupation du nord de la France par les nazis et dans le quotidien des espions anglais en zone occupée, j'ai vraiment trouvé ce livre très intéressant!

On peut s'arrêter à la fin du tome 2, ou continuer pour connaître la suite des aventures, sachant que la série compte 7 tomes.

Toujours plutôt 13-14 ans minimum, à conseiller à des élèves de 3e pour réviser leur brevet! Mais même un adulte peut apprécier!

04 février 2015

Henderson's boys, de Robert Muchamore

Henderson's boysJe connais Cherub de nom depuis très longtemps, mais le résumé ne m'a jamais tenté.

En revanche, quand j'ai lu celui d'Henderson's boys, le fait que l'histoire se passe durant la Seconde guerre mondiale m'a attiré. J'ai donc lu le premier tome et je suis ...mitigée.

C'est un très bon livre : passionnant, des personages intéressants, un contexte bien décrit... mais, je l'ai trouvé très violent.

Pas une violence "lointaine" où on se dit "ah oui, mince, il est mort", mais une violence très réelle qui fait que certaines fois, l'estomac se soulève.

J'avais lu le tome 1 d'Alex Rider, également une histoire d'espion, et ça restait finalement assez soft. Là, on est en plein exode en 1940 et l'auteur décrit parfaitement ce qui s'y passe, les cadavres sur les route, la torture etc

Du coup, quand je l'ai terminé hier soir, je me suis dit que ma fille ne le lirait pas pour l'instant, et que j'allais m'arrêter là dans la série. Sauf que ce matin, je me suis dit que j'aimerais bien savoir la suite, parce que l'auteur est quand même très très bon dans sa manière d'écrire et de décrire, et que je suis curieuse de savoir ce que vont devenir les héros...

Voilà, vous savez tout! Est-ce que je conseille? Je dirais que oui mais attention à l'âge, plutôt à partir de 14 ans que de 12 ans, je pense... Ou pour adultes, parce qu'en tant qu'adulte, on peut vraiment apprécier aussi!

 


27 août 2014

D., de Robert Harris... fini!

DJe l'ai terminé, et je dis "ouawwww"!!!

J'ai l'impression de revenir d'un voyage dans le temps, d'avoir vécu les événements, rencontré les gens, ressenti cet antisémitisme à vomir qui imprégnait la société française de la fin du XIXe siècle...

Je n'ai pas pu poser le livre avant la fin hier soir (oui, même si je connaissais déjà la fin), je ne penserai plus à l'affaire Dreyfus comme avant! Avant, je "connaissais", maintenant, je l'ai vécue!

Je conseille, vraiment excellent, marquant, exceptionnel !

25 août 2014

D, de Robert Harris

DC'est après avoir entendu la chronique du libraire de la Griffe Noire sur France Info que j'ai commencé à lire D. Le libraire était tellement enthousiaste que ça donnait envie!

Et effectivement, j'adore!

C'est très bien écrit, on est pris dans l'histoire qui a pour personnage central le colonel Picard, général au moment de la dégradation de Dreyfus, puis nommé chef des services secrets dans les mois qui suivent. On découvre les événements sans que Dreyfus ne soit le personnage central, à travers les yeux d'un officier "lambda", qui sans être réellement antisémite, pense, comme la plupart, que Dreyfus est coupable.

Vraiment très bon, comme si on y était!

"Paris, janvier 1895. Par un matin glacial, un officier de l'armée, Georges Picquart, assiste devant vingt-mille personnes hurlant " À mort le juif ! " à l'humiliation publique d'un capitaine accusé d'espionnage : Alfred Dreyfus. Picquart est promu : il devient le plus jeune colonel de l'armée française et prend la tête de la section de statistique – le service de renseignements qui a traqué Dreyfus. Dreyfus, lui, est condamné au bagne à perpétuité sur l'île du Diable, il n'a le droit de parler à personne, pas même à ses gardiens, et son affaire semble classée pour toujours. Mais, peu à peu, Picquart commence à relever des éléments troublants dans l'enquête, tout en lisant les lettres de Dreyfus à sa femme dans lesquelles celui-ci ne cesse de clamer son innocence. Et quand le colonel découvre un espion allemand opérant sur le sol français, ses supérieurs refusent de l'écouter. En dépit des avertissements officiels, Picquart persiste et va se retrouver lui aussi dans une situation délicate."

03 juillet 2014

Sépulcre, de Kate Mosse

sépulcreAprès Citadelles puis Labyrinthe, j'ai donc attaqué Sépulcre. mais la magie n'agit plus...

J'ai ADORE Citadelles, apprécié Labyrinthe même si je me suis moins attachée aux personnages, mais dans Sépulcre, j'ai plus de mal avec Léonie, elle m'énerve, et je trouve que la partie "actuelle" n'avance pas assez vite non plus. Et puis, il faut reconnaître que le fait de connaître l'histoire d'Audric Baillard, personnage récurent des trois tomes, gâche un peu l'histoire... Finalement, il faudrait peut-etre lire le tome 1 en dernier...

Cela reste quand même une très bonne série, dont les tomes peuvent se lire de manière indépendante et qu'il faut peut-etre davantage espacer pour ne pas se lasser.

30 juin 2014

Labyrinthe, de Kate Mosse

labyrintheAprès avoir lu le tome 3, Citadelles (pas de commentaires!), j'ai donc commencé le tome 1.

Comme dans Citadelles, on retrouve un parallèle entre deux époques : en 1209, Alaïs vit au château comtal dans l'attente de l'attaque des croisés, tandis qu'en 2005, Alice découvre dans les Pyrénées une grotte avec deux squelettes et déclenche des évènements inattendus...

Les deux histoires parallèles sont plus "équilibrées" que dans Citadelles où l'histoire de 1942 dominait largement l'autre.

Palpitants, passionnants , ce sont vraiment de très bons romans avec des héros attachants, du mystère, le tout dans un environnement historique tout à fait crédible!

"Juillet 1209 : Dans la cité de Carcassonne, Alaïs, jeune fille de 17 ans reçoit de son père un manuscrit qui, prétend-il, recèle le secret du véritable Graal. Bien qu'elle n'en comprenne ni les symboles ni les mots, elle sait que son destin est d'en assurer la protection. Elle doit, au prix d'une foi inébranlable et de grands sacrifices, préserver le secret du labyrinthe, secret issu des sables de l'ancienne Egypte voilà plusieurs milliers d'années.
Juillet 2005 : Lors de fouilles archéologiques aux environs de Carcassonne, Alice Tanner, trébuche sur deux squelettes. Dans la grotte où gisent ces ossements, elle découvre un langage ancien, mais qu'il lui semble possible de déchiffrer, gravé dans la roche. Elle finit par comprendre, mais trop tard, qu'elle vient de déclencher une succession d'événements terrifiants. Son destin est désormais lié à celui que connurent les Cathares, huit siècles auparavant."

26 juin 2014

Citadelles, de Kate Mosse

citadellesJe viens de le terminer et je n'ai pas réussi à poser la liseuse depuis que je l'ai commencé!

Vraiment très très bon, j'ai même tenté de lire autre chose de totalement différent ensuite mais le livre laisse une impression tellement forte que finalement, je n'ai pas réussi... Du coup, je vais commencer le tome 1, puisque je ne les ai pas lus dans l'ordre.

Je ne l'avais pas précisé mais il s'agit de livre pour adultes. le sujet est avant tout historique pour ce tome 3, le côté "fantastique" n'apparaît que par allusions, mais les personnages nous font vivre l'occupation et la résistance comme si on y était.