09 juillet 2014

La chasseuse de la nuit, tome 1, de Jeaniene Frost

chasseuse de la nuit 1Nous voici dans du bit-lit pur et dur, avec vampires, combat, amour et sexe. J'en lis peu, d'abord parce qu'il y en a tellement depuis quelques années que je ne sais pas trop quoi choisir, ensuite parce que beaucoup se ressemblent, même dans leurs titres...

Ceci dit, le tome 1 de cette série se lit bien, les personnages sont intéressants, l'écriture et l'histoire sont prenantes. Ce n'est pas aussi excellent que Charley Davidson, de Darynda Jones, mais c'est quand même très sympa, le genre de livre (ou ebook) que l'on a du mal à poser même si l'histoire n'a rien d'original.

"Mi-humaine, mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l’espoir de tuer son pere, le monstre qui a fichu la vie de sa mere en l’air. Elle est alors capturee par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature: il aidera Cat dans sa quete et, en echange, ce tres sexy predateur de la nuit fera d’elle une chasseuse aux reflexes aussi aceres que ses crocs. Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de demons, Cat est elle-meme prise en chasse par une bande de tueurs. Forcee de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu’etre une suceuse de sang a ses avantages..."


30 mai 2014

Les enfants de l'ô, tome 1, de Vanessa du Frat

enfants-ôVoici le premier tome d'une série qui sort de l'ordinaire. Elle me rappelle davantage les space operas d'il y a quelques années (dizaines?) que les livres récents qui, je trouve, ont tendance à tous se ressembler.

L'histoire est très complexe, à plusieurs niveaux, avec des personnages ambigues dont on ne sait, finalement, à quel point ils sont gentils/méchants, sincères/menteurs etc Mais on s'attache quand même à eux, avec leurs défauts si humains pour certains...

A la fin du premier tome, on a appris des choses, on en soupçonne d'autres, mais on en ignore encore plus, à commencer par la raison du nom "les enfants de l'ô".

De bonnes raisons de se jeter sur la suite de cette série qui mérite vraiment d'être lue!

Plutôt pour adultes.

"Un étrange signal apparaît sur les écrans de surveillance ECO. Ludméa, jeune stagiaire envoyée sur le terrain pour chercher son origine, se retrouve en pleine tempête, au cœur de la forêt de Gonara. L’affaire semble intéresser de près Ruan Paso, directeur adjoint des départements militaires pour la recherche scientifique, un homme plein de secrets.
Les Enfants de l’Ô nous fait voyager entre deux mondes, deux époques et nous fait découvrir les destins croisés de personnages énigmatiques. Mêlant saga familiale, drame psychologique et science-fiction, ce premier tome pose les jalons d’une série qui s’annonce captivante."

08 mai 2014

Le protectorat de l'ombrelle, de Gail Carriger

Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle*):Une aventure de d'Alexia TarabottiJe viens de terminer le tome 1, et j'ai beaucoup aimé : l'écriture est agréable, beaucoup d'humour anglais, un personnage vraiment très attachant, qui évolue dans un monde original, une Angleterre victorienne où les loups-garous et les vampires cohabitent avec les humains.

Même la reine Victoria gouverne avec un représentant de chaque!

L'héroïne, Alexia, est une "vieille fille" de 26 ans, appartenant à la haute-société londonienne, mais dont le physique "exotique" est peu appréciée. Elle se dévalorise beaucoup à ce niveau-là mais toujours avec esprit.

De l'esprit, elle en a à revendre, et profite de sa liberté de "vieille fille" pour rencontrer vampires et loup-garous afin d'élucider certains mystères.

Car Alexia attire les problèmes : c'est une "sans âme". Elle éprouve sentiments et émotions, mais ne peut être transformée en vampire ou loup-garou, et son contact annule le côté surnaturel. elle est donc surveillée par les différents services, d'autant plus que sa curiosité la met souvent dans des situations qui sortent de l'ordinaire...

Vraiment sympa, drôle, une série qui sort de l'ordinaire par rapport aux "clichés" bit-lit!

Pour grands ados et adultes, car sans jamais perdre son humour, Alexia découvre certains aspects des relations humaines qu'elle pensait ne connaître que dans les livres, vu son âge "avancé" !

06 mai 2014

Apocalypsis, d'Eli Esseriam

J'ai terminé le tome 1 et commencé le tome 2... mais j'ai arrêté.

J'ai beaucoup aimé le tome 1, malgré un côté assez violent : le personnage d'Alice est atypique : surdouée, elle a tout d'une machine, ne s'intéresse pas aux autres, est solitaire mais n'en souffre pas. Son seul côté humain, ce sont ses parents, et un de ses camarades de classe qui a réussi à percer son armure. Jusqu'au jour où elle découvre qu'elle est un des cavaliers de l'apocalypse...

La fin du tome 1 est assez violente mais j'avais envie de lire la suite. Sauf que je n'ai pas accroché avec le tome 2, probablement parce que j'ai plus de mal avec le personnage d'Edo, le cavalier rouge, et avec l'écriture également.

Dans chaque livre, c'est le héros qui parle, l'auteur adapte donc son langage : Alice, surdouée, a un langage émaillé d'ironie, de métaphores, j'ai beaucoup aimé même si c'était parfois un peu trop.

Edo a un langage plus grossier, plus violent aussi, je n'accroche plus.

Chaque tome se lit assez vite, donc je vous dirais d'essayer si le résumé vous tente... et si vous avez au moins 14-15 ans, car c'est assez violent.

"La fin du monde est proche. Ils sont quatre jeunes de 17 ans, chacun marginal à sa manière : Alice, Edo, Maximilien et Elias.Ils sont...les cavaliers de l'apocalypse.Ils n'épargneront que 144 000 âmes.En ferez-vous partie ?"

 

01 mai 2014

BZRK, tome 2, de Michael Grant : Revolution.

BZRK (Tome 2) - BZRK RévolutionAlors, je suis toujours dans BZRK, mais le tome 2. J'ai eu moins le temps de lire ces derniers temps.

Ce deuxième tome est tout aussi intéressant et trépidant que le premier.

Cependant, il l'est justement peut-etre trop : on manque un peu d'informations sur les personnages qui, de mon point de vue, ne sont pas assez fouillés (j'avais aimé Gone pour ça, chaque personnage devenait quelqu'un de proche, ami ou ennemi, mais on les connaissait vraiment! ).

Les événements s'enchainent sans qu'on ne sache vraiment où tout cela va... en même temps, c'est aussi ce que vivent les personnages!

Un bon livre, avec une idée de base très intéressante, mais pour moi, pas aussi bien que Gone, du même auteur.

Malgré ces remarques mitigées, je finirai le tome 2 avec plaisir et je me jetterai sur le 3! c'est quand même une série qui sort vraiment de l'ordinaire par rapport à la littérature jeunesse actuelle.

D'ailleurs, ce n'est vraiment pas pour les "jeunes", au moins à partir de 13 ans, voire plus !


28 avril 2014

BZRK, tome 1, de Michael Grant

BZRKJ'ai adoré Gone, c'est donc assez naturellement que j'ai commencé cette série du même auteur, BZRK.

Nom bizarre, couverture sobre, sans avoir lu le résumé, c'était vraiment pour l'auteur!

Mais je ne le regrette pas : l'histoire n'a rien à voir avec celle de Gone mais les personnages sont tout aussi intéressants, originaux, bizarres pour certains, le rythme d'écriture nous tient en haleine, même s'il faut avancer dans le livre pour vraiment comprendre de quoi il s'agit...

Vraiment intéressant, une histoire originale servie par une écriture efficace, je conseille!

Mais plutôt à partir de 12-13 ans...

"2040. Sadie McLure veut savoir qui a assassiné sa famille. Noah Cotton a besoin de comprendre ce qui a conduit son frère à la démence. À la recherche de réponses, les deux adolescents se retrouvent projetés dans le monde fascinant de la nanodimension - et au cœur de la plus incroyable bataille jamais menée pour sauver la liberté des hommes."

22 avril 2014

Les flammes de la nuit, tome 4 (et dernier) de Michel Pagel

flammes-nuit4J'ai déjà parlé de cette série ici mais je n'avais pas pu la terminer car je n'avais pas trouvé le tome 4 en ebook.

Voilà qui est fait, je l'ai dévoré hier soir!

C'est une très bonne série fantastique, dans un monde original, très étrange, voire absurde. Autour de la contrée du Miroir sont disposées différentes contrées : celle de l'amour, celle de la guerre, celle de la folie etc La loi impose de s'y rendre si l'on veut accomplir une action correspondant... et oui, interdiction de faire l'amour dans la contrée du miroir, il faut se rendre dans celle de l'amour!

Ainsi l'ont décidés les dieux, secondés par les fées qui se penchent sur le berceau de chaque nouvelle princesse ou nouveau prince, afin de les combler de leurs dons. Mais lorsque naît la princesse Rowena, tout change...

La 4e de couverture peut laisser penser à un conte de fée, de même que la couverture de l'intégrale, mais il n'en est rien, la série est dure, cynique mais passionnante! La couverture du tome 4 correspond mieux au contenu.

Malgré les quatre tomes, elle se lit vite, chaque tome étant finalement assez court.

J'ai également beaucoup apprécié l'écriture, qui m'a donné envie de lire d'autres livres du même auteur.

Pour grands ados ou adultes.

 

21 avril 2014

Grisha, tome 1 : les orphelins du royaume, de Leigh Bardugo

Les Orphelins du royaume: Grisha, T1Je l'ai commencé "par erreur", j'avais en tête un livre dont le titre comportait le mot "orphelin"... mais ce n'était pas celui-là!

Ce fut cependant une très bonne surprise : le tome 1 de Grisha est un pur roman d'héroïc fantasy, assez classique mais très prenant, j'ai beaucoup aimé!

Il me reste à attendre le tome 2, même si le tome 1 se termine sans trop laisser le lecteur sur sa faim.

"Dans un monde en guerre, Alina et Mal sont deux orphelins, qui grandissent ensemble comme serviteurs dans une maison de la noblesse. Dans ce monde, les Grisha sont des "magiciens" qui testent tous les enfants pour détecter leurs éventuels dons. Mais lorsque Mal et Alina sont testés, Alina comprend que la découverte d'un quelconque pouvoir les séparerait...

Quelques années plus tard, Alina est cartographe dans l'armée et Mal traqueur. Leur unité est envoyé dans la Nappe, une masse noire magique qu'il est très dangereux de traverser. Lorsque Mal est attaqué, une lumière jaillit d'Alina et les sauve tous. Alina est alors immédiatement emmenée au palais pour y être formée, mais les apparences y sont trompeuses. Elle y rencontre le Darkling, le chef des Grisha, si puissant et si séduisant..."

Plutôt pour grands ados (à partir de 14 ans?) et adultes.

01 avril 2014

Wicca, tome 5, fin de la série, de Cate Tiernan

Wicca 5Voilà, j'ai terminé cette série de 5 gros volumes ou 15 petits, selon l'édition que vous choisissez.

Pas de regrets, c'est une bonne série, avec des personnages intéressants, j'ai eu beaucoup de mal à poser la liseuse! Le tome 5 marque la fin de la série, avec quelques rebondissements inattendus. Certaines parties sont consacrées à d'autres personnages que les personnages principaux, ce qui varie un peu l'histoire.

Au final, une histoire pas extraordinaire à laquelle il manque un vrai fil conducteur, je trouve, mais écrite de telle manière que l'on est vraiment pris dedans, les pages s'enchainent sans qu'on les voit passer!

Une série meilleure que beaucoup du même genre "ado / pouvoirs / amours compliqués", au moins aussi bonne, pour moi, que 16 lunes et cie par exemple. A lire, donc, même si le nombre de tomes risque d'en freiner plus d'un.

28 mars 2014

Wicca, tome 4 de Cate Tiernan

Wicca 4Et oui, je suis toujours dans la série Wicca, je viens d'entamer le tome 4 et j'aime vraiment beaucoup! Contrairement aux tomes précédents, celui-ci est raconté par Hunter, pas par Morgan, ce qui donne un autre point de vue assez intéressant.

Pourtant, avec du recul, la série n'est pas très originale : une jeune fille très ordinaire découvre qu'elle a de puissants pouvoirs et doit apprendre à les utiliser, tout en gérant sa scolarité, sa vie amoureuse et ses relations avec sa famille...

C'est une trame très classique mais une fois que l'on est dedans, il est difficile d'en sortir : l'écriture est agréable, le ton est juste, les personnages intéressants et parfois surprenants dans leurs réactions lorsqu'ils mettent le doigt sur certaines vérités... Les événements se succèdent et l'on est pris dans ce tourbillon sans toujours savoir, finalement, où cela va nous mener.

Une très bonne série, pour grands ados et adultes!