28 mai 2016

L'ultime Alliance, de Pierre Billon

Ultime-Alliance

J'ai déjà fait une chronique pour ce livre, mais il est tellement bon que l'on n'en parlera jamais assez. Je l'ai lu, relu, et rerelu toujours avec plaisir, et je me suis surprise à replonger dedans après l'avoir présenté en club lecture mardi...

C'est un roman difficile à classer, il n'entre pas dans les cases. Un petit côté fantastique, un zeste de philosophie, une poignée d'écologie, un peu de sciences... Peut-être un roman d'anticipation? Ecrit en 1990, il semble toujours autant d'actualité.

Il s'agit surtout d'un roman qui nous fait découvrir des personnages inoubliables. Au fil de la lecture, on s'attache à Jacques, jeune canadien on ne peut plus "normal" qui cherche des réponses sur l'accident cérébral qui a terrassé son père 12 ans plus tôt.

A ses côtés, on monte au Berghof, le sanatorium de La montagne magique, reconverti un siècle plus tard en centre de recherche. Qui sont ces personnages surprenants, si humains en même temps : cet homme si banal mais dont la mémoire lui interdit d'oublier, Katja, femme masquée qui trouve sans chercher, et les autres "collaborateurs" de ce centre de recherche?

Qui est Jorge d'Aquino, qui dirige le centre, personnage extraordinaire qui a choisi de se retirer à l'écart du monde mais que les célébrités viennent consulter. Comme ce chercheur mondialement connu, inconscient de l'annonce qu'il apporte et qui va changer l'avenir de l'humanité...

Un roman qui vous entraîne, qui vous enchante, mais qui interroge également sur l'avenir de l'humanité. Celle du livre, la notre également... Et si c'était vrai? A lire absolument!

Pour grands ados et adultes.

 


25 mai 2016

Prix Imaginales 2016 pour Manon Fargetton

prix-imaginales

Je vous ai déjà parlé de Manon Fargetton. De très nombreuses fois vu que j'adore TOUS ces romans (sauf le dernier, qui est aussi le premier, mais c'est juste parce que je ne l'ai pas encore lu !)

La plupart de ses romans sont classés en littérature "jeunesse" comme June, Le suivant sur la liste ou encore Le Livre de toutes les réponses sauf une. Mais elle a également écrit l'excellentissisme L'héritage des rois-passeurs, qui a été jugé excellentissime également par le jury puiqu'il remporte le prix Imaginales 2016 pour le meileur roman francophone!

Bravo Manon Fargetton pour ce prix amplement mérité! Et vivement la sortie des Illusions de Sav-Loar, qui se déroulera dans le même monde que L'héritage des rois-passeurs .

 

 

14 mai 2016

Le septieme guerrier-mage, de Paul Beorn

7e guerrier mage

Je vous avais parlé de 14-14 du même auteur (excellentissime) ainsi que d'Un ogre en cavale, que j'avais vraiment trouvé très sympa. Je me suis donc lancée dans la lecture d'un autre livre de Paul Beorn, mais cette fois, en fantasy adulte (et en un seul tome, ce qui est plutôt rare dans ce genre littéraire où les sagas dépassent fréquemment les 3, voire 5 tomes)!

Le septième guerrier-mage, c'est donc un seul tome (mais quand même 528 pages!), passionnant du début à la fin!

L'histoire nous plonge dans de la fantasy classique, dans un monde où les elfes ont disparu mais leur souvenir est adoré sous la forme de 7 saints. Pas de nains ou autres races classiques de l'héroïc fantasy, juste différents peuples humains qui se détestent et se font la guerre...

La magie est présente mais elle est finalement secondaire dans l'histoire qui est centrée sur Jal, un personnage au premier abord pas très sympathique mais auquel on s'attache très vite. J'ai beaucoup aimé Rikken également!

L'action est très présente, avec une alternance entre ce qui se passe dans la vallée et les souvenirs de Jal qui resurgissent régulièrement. Même si tout au long du livre, le déroulement est assez convenu, la fin m'a surprise, les rebondissements étaient bien trouvés!

Mais c'est surtout le personnage de Jal qui m'a plu, l'écriture de l'auteur le rend totalement réel, j'ai eu l'impression de l'avoir rencontré "en vrai" et d'avoir été dans la vallée tout au long de l'histoire.

Vraiment un très bon moment de fantasy, qui m'a fait songer aux romans de Gabriel Katz (j'avais adoré le Puits des mémoires!)

Pour grands ados et adultes.

"J’ai pillé, brûlé, tué. Puis j’ai déserté l’armée la plus puissante du monde. Je voulais être libre, vivre la belle vie loin de cette foutue guerre... Mais voilà que je dois défendre un village de paysans contre cette même armée dont je portais les couleurs. Des milliers de soldats sont en marche.

Former des combattants, monter des fortifications, trouver des armes... Ces culs-terreux croient dur comme fer que je porte le pouvoir d’un Guerrier-Mage. Moi, je ne donne pas cher de nos peaux. Mais il y a au moins une personne dans cette vallée que je ne pourrai jamais abandonner, alors j’irai jusqu’au bout.

Mon nom, c’est moi qui l’ai choisi : je suis Jal, celui-qui-ose."

 

 

 

02 mai 2016

Les enfants d'Erebus (trilogie) de Jean-Luc Marcastel

Mes vacances m'ont permis de dévorer cette trilogie dont je n'avais lu que le tome 1.

J'ai eu beaucoup de mal à revenir au monde réel après ces trois tomes qui immergent le lecteur dans un univers inquiétant, angoissant, dense qui hante l'esprit bien après la dernière page!

L'écriture est magnifique, poétique, l'histoire est originale et passionnante d'un bout à l'autre... mais cette lecture me laisse malgré tout une sensation "d'obscurité angoissante"... c'est pour dire à quel point l'auteur réussit à rendre son histoire réelle! (Je rappelle que je suis incapable de lire du Chattam tellement je suis sensible au contenu des livres)

Trois tomes excellents que je conseille finalement à partir de 13 ans, et aux adultes, même si le tome 1 est davantage jeunesse que la suite. A lire absolument!

enfants-erebus   enfants-erebus2 enfants-erebus3

12 avril 2016

Scorpi, Les origines, de Roxane Dambre

scorpi-origines

C'est trop court mais c'est bon!

Il s'agit de trois petites nouvelles qui nous plongent dans les origines de la famille Scorpi et de leur entourage. Quel plaisir de les retrouver, ça m'a juste donner envie de les relire!!!

La première concerne les nymphes, j'ai particulièrement apprécié la deuxième avec Firmin et Nicolette, et la dernière remonte aux origines de la trilogie, presque 10 ans avant qu'Elias ne partent faire son initiation. Forcément, lorsque l'on termine la dernière page, on a juste envie de recommencer la première de Ceux qui marchent dans les ombres.

A savourer si vous avez aimé Scorpi!

 

 


16 mars 2016

Chroniques de Zombieland, t1, Alice au pays des zombies, de Gena Showhalter

chroniques-zombieland-t1

Alors, les zombies, c'est PAS DU TOUT mon truc. Je me suis quand même lancée dans cette histoire, et j'ai vraiment accroché à ce tome 1. Comme quoi...

Les zombies sont finalement asez peu présents dans ce tome 1 : ils existent, et il faut les combattre mais pour tout le reste, le récit tourne autour d'Alice, jeune fille qui perd ses parents et sa soeur et culpabilise, son arrivée dans un nouveau lycée, les nouveaux amis et ... LE nouvel ami.

Un peu à la "Buffy contre les vampires", Alice reconstruit sa vie. Elle n'a pas froid aux yeux ni la langue dans sa poche, et c'est vraiment très sympa de suivre ses aventures.

Le tome 1 se termine de manière à ne pas laisser le lecteur sur sa faim, je n'ai donc pas attaqué de suite le tome 2 mais je le lirai certainement.

L'écriture de l'auteur est vive et prenante et Alice et ses aventures restent en tête entre deux lectures...  J'ai vraiment passé un bon moment.

A partir de 13 ans.

"Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux,  je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies."

18 février 2016

Visions de feu, de Jeff Rovin et Gillian Anderson

Visions de feu

Souvenirs, souvenirs, c'est Scully qui m'a amenée à tenter cette lecture, sans forcément trop d'illusions. Mais surprise, c'était vraiment pas mal du tout !!!

L'écriture est agréable à lire, le côté fantastique n'est pas trop prononcé, juste ce qu'il faut, les personnages sont intéressants et bien décrits, et le scénario est intelligent et bien pensé.

Il s'agit d'un tome 1 très conséquent (on en a "pour son argent") dans une histoire de fond qui s'annonce dense. Il y a donc une vraie fin de l'histoire du tome 1, mais pas de l'histoire de fond qui continue dans un futur tome 2 (ou plus).

Très sympa!

Pour adultes mais accessibles pour ados, même si le scénario est complexe.

"La fille du représentant indien à l’ONU se met à parler une langue inconnue et souffre de violentes visions. Une jeune Haïtienne manque de se noyer sur la terre ferme. Un étudiant iranien s’immole par le feu…
À New York, Caitlin O’Hara, psychologue pour adolescents renommée, est chargée de traiter la jeune Maanik. Elle est convaincue que les crises de sa patiente ont un rapport avec la récente tentative d’assassinat qu’a subie son père et qui n’a fait qu’aggraver les tensions entre l’Inde et le Pakistan.
Mais lorsque, partout dans le monde, des adolescents commencent à présenter les mêmes symptômes, Caitlin est obligée de reconnaître qu’elle a affaire à quelque chose de plus sinistre encore…"

 

10 février 2016

Ceux qui tombent les masques, Scorpi, tome 3, de Roxane Dambre

scorpi-t3

Trooooooop bien!!! Que voulez-vous que je vous dise, cette série est un plaisir d'un bout à l'autre!

Avec ce tome 3, on a l'impression de retrouver de vieux copains : Charlotte, Elias, Adam, l'inspecteur, tous sont vivants, réels, humains (enfin, pas tous), drôles, attachants!

Mon mari m'a encore surprise à rigoler derrière ma liseuse, j'ai dévoré le tome 3 d'une traite! Le seul défaut, c'est que c'est le dernier.

Donc vivement la prochaine série car que ce soit Scorpi ou Animae, les deux séries sont excellentes!

Pour grands ados et adultes.

04 février 2016

Les invocateurs, tome 1, Le dragon de ténèbres, Emmanuelle Soulard

invocateurs-t1

J'ai dévoré ce livre qui m'a obligée à me coucher bien trop tard hier soir! Et pourtant, avec le recul, je ne sais finalement pas trop pourquoi...

L'écriture est prenante, on a vraiment l'impression "d'y être"! Le personnage principal très attachant, et puis, j'aime les dragons... Mais avec le recul, l'histoire est classique (mais une belle histoire quand même), et surtout, fortement inspiré, volontairement ou non, des dragons de Pern, d'Ann Mc Caffrey : organisation des dragons, leur rôle de protecteurs etc

Donc je suis mitigée : d'un côté, j'ai vraiment apprécié ma lecture, c'est finalement assez rare qu'un livre empiète sur mes heures de sommeil (le sommeil, c'est sacré sinon, le monde entier le paye le lendemain!), et j'ai aimé les personnages. D'un autre côté, on est loin de la complexité du monde, des personnages et de l'histoire des dragons de Pern dont les tomes forment une série exceptionnelle!

Alors, je vous conseillerai de lire ce tome 1 si vous avez envie de passer un bon moment avec des dragons... Il se termine de manière à pouvoir s'arrêter là si on le souhaite. Ou à enchaîner avec le tome suivant pour connaître la suite des aventures de Sahelle.

Mais si vous voulez une série exceptionnelle sur le même thème, lisez la ballade de Pern (au moins les 4 tomes centraux) ...

Pour les invocateurs, certains passages font qu'il vaut quand même mieux avoir au moins 13 ans...

"Dans un monde médiéval où les gens se métamorphosent parfois en monstres assoiffés de sang, la vie s’est organisée entre les seigneuries et les sanctuaires, où résident des chevaucheurs de dragons. Les chasseurs, car tel est leur nom, ont pour mission de protéger les hommes des cas de possession et des attaques de carnivores qui les accompagnent. Pour cela, ils apprennent à invoquer leur dragon grâce à des années d’entraînement physique et spirituel.

Sahelle est une fille de seigneur, qui fuit un mariage arrangé par son père avec le plus puissant des seigneurs du territoire, autoproclamé roi. Sauvée de justesse d’une attaque de possédé par le chef du sanctuaire de Ranon, rien ne la disposait à invoquer un dragon au lendemain de son arrivée.

Saura-t-elle le dompter, évitant ainsi qu’il devienne une bête incontrôlable, sans autre destin qu’être mis à mort par les chasseurs ? Pourra-t-elle échapper au roi qui la traque depuis sa fuite ? Et, surtout, réussira-t-elle à vivre l’amour passionnel qu’elle ressent pour le chef du sanctuaire, lui-même incapable de faire le deuil de la mort de sa femme ?"

 

18 novembre 2015

Aeternia, tome 1, La marche du prophète, de Gabriel Katz

aeternia-t1J'ai découvert Gabriel Katz avec Le puits des mémoires, excellentissime!!!

Depuis, j'ai également lu La maîtresse de guerre, moyen, et je viens de terminer le tome 1 d'Aeternia.

Je l'ai trouvé bon mais pas excellent : j'ai eu du mal à accrocher avec Leth, Desmeon m'intrigue beaucoup plus, et les autres personnages sont finalement assez peu attachants.

L'histoire commence de manière rythmée mais s'étire quand même beaucoup sans que cela n'avance réellement... un tome 1 probablement trop introductif, jusqu'aux dernières pages où tout est chamboulé!

On sent que le tome 2 va être plus animé, plus complexe aussi, mais pour l'instant, je n'ai pas encore décidé si je le lirai ou non.

C'est le problème lorsque l'on commence par un livre exceptionnel d'un auteur, ceux qu'on lit ensuite ont du mal à être à la hauteur...

Pour adultes et grands ados.

"Un gladiateur se retire invaincu après vingt ans d'arènes pour s'installer avec sa petite famille dans la plus grande cité du monde. Kyrenia, la ville mère, la cité du savoir... Mais il va croiser la route d'un culte itinérant, une colonne composée de milliers de fidèles qui serpente sur les routes, et cette rencontre va bouleverser ses plans de paisible retraite. Prônant l'égalité des chances devant le destin, ce culte au dieu unique dérange celui de la Grande déesse, qui règne depuis des siècles sur les Terres communes. Sous son vernis de civilisation, Kyrenia va dévoiler ses zones d'ombre..."