28 novembre 2016

Faux frère, vrai secret, d'Olivier Gay

faux-frere

Faux frère, vrai secret est le nouveau roman d'Olivier Gay, l'auteur de l'excellente série jeunesse Le noir est ma couleur, de la non moins excellente série héroïc fantasy pas jeunesse du tout Les épées de glace et de l'excellent (oui, mon vocabulaire est un peu limité) polar Les talons hauts rapprochent les filles du ciel.

Bon, vous l'aurez compris, je suis fan et j'attendais avec impatience ses deux nouveaux romans (parce qu'il y en a un autre, La main de l'empereur, que je vais m'empresser de dévorer!)

Revenons à Faux frère, vrai secret, qui s'adresse aux ados et aux adultes restés jeunes dans leur tête. On y retrouve le style particulier d'Olivier Gay qui vous donne l'impression d'avoir rencontré les personnages "en vrai" et qui fait sourire, voire rire, assez souvent.

L'intrigue est assez bien trouvée, on découvre le fin mot de l'histoire peu de temps avant Léa. On plonge aussi dans le monde impitoyable du lycée, décrit de manière très imagée : "La vie au lycée est un écosystème fragile. Il y a les dominants et les dominés, les souffre-douleurs, les populaires, les craints, la fille qui met trop de maquillage..."

 

Mais (et oui, il y a un "mais"), j'ai trouvé qu'on n'était pas assez immergé dans l'histoire, qu'on n'avait pas suffisamment le temps de découvrir Léa, et je suis un peu restée sur ma faim. Peut-etre parce qu'un seul tome, c'est trop court?

Un très bon roman jeunesse, qui a l'avantage d'être un one-shot, et il n'y en a pas souvent, mais qui reste pour moi un peu en-dessous du Noir est ma couleur.

"Léa menait une vie normale entre les cours, les livres et ses amis, jusqu’au jour où des proches de son père meurent dans un accident de voiture. Leur fils de seize ans, Mike, devenu orphelin, emménage sous le même toit qu’elle. Difficile de devoir partager l’appartement familial (et sa salle de bains) avec un parfait inconnu…
Si seulement c’était tout ! Mais Mike ne connaît pas les codes du lycée, se montre trop parfait pour être honnête et n’a pas peur des brutes que tout le monde fuit.
Léa est bien décidée à découvrir quel secret cache son nouveau frère sous ses airs de superhéros… "

 


25 novembre 2016

Phobos, origines, tome 2,5, de Victor Dixen

phobos origines

Lorsque j'ai terminé les excellents tomes 1 et 2 de Phobos, le tome 3 n'était pas sorti. J'ai donc très logiquement enchainé avec Phobos Origines, ne sachant pas trop s'il s'agissait d'une nouvelle ou d'un gros roman, mais me disant que ce serait sympa d'en savoir plus sur les prétendants.

Et là, grande claque! Moi qui m'attendais à un truc sympa pour attendre le tome 3, je découvre un livre qui raconte la sélection des prétendants et qui est rempli de surprises, des surprises du genre explosives, qui vont forcément impacter le tome 3!

Donc pas du tout un tome à lire éventuellement, mais un tome 2,5 qui apporte vraiment beaucoup à la trilogie (qui n'en est plus une), qui se dévore et à la fin duquel on se dit "ouh là, le tome 3 va être compliqué..."

Bref, lisez les deux tomes de Phobos, puis Origines, puis le tome 3, parce que c'est vraiment une excellentissime fausse trilogie même si je n'ai pas encore lu le dernier tome (mais je vais bientôt réparer ça!)

A partir de 11 ans.

 

22 novembre 2016

Phobos, tome 2, de Victor Dixen

phobos2

Encore une couverture magnifique pour ce tome 2, et un contenu à la hauteur !

Le tome 2 est tout aussi passionnant que le premier mais davantage centré sur la découverte des personnalités : Sartre disait "L'enfer, c'est les autres", on se rend compte que sur le long terme, la situation risque de se compliquer entre les 12 prétendants, du fait de personnalités très différentes!

L'histoire alterne également entre Mars et les événements qui se déroulent sur terre.

Difficile d'en dire plus sans spoiler le roman, ce qui serait dommage, mais la fin, comme celle du tome 1, est extrêmement bien trouvée et donne juste envie de se jeter sur le tome 3 (qui sort le 24 novembre!!!)

En attendant, j'ai commencé le tome sur les origines qui permet de mieux découvrir les garçons, car Phobos étant raconté du point de vue de Léonore, on reste un peu sur sa faim concernant les prétendants.Bientôt une chronique sur les origines avant de dévorer le tome 3!

Bref, foncez, jetez-vous sur cette magnifique trilogie, à partir de 11 ans.

 

 

19 novembre 2016

C'est Noël !!!

Le Père Noël est passé par ma boite aux lettres... Mais il n'avait pas prévu que ma fille me piquerait le livre.

Aucun respect, les gosses, de nos jours!

faux-frere2

 

17 novembre 2016

Phobos, tome 1, de Victor Dixen

phobos

En  prévision de la sortie du tome 3 le 24 novembre, j'ai commencé à relire le tome 1. J'en gardais un souvenir assez précis, mais malgré cela, la magie est au rendez-vous, c'est un vrai plaisir!

Phobos, ce sont d'abord de magnifiques couvertures! Impossible de résister!

Ensuite, il y a ce côté "conte de fée" qui fonctionne lorsque l'on découvre les prétendants, qui ont tous eu une vie difficile avant de monter sur le devant de la scène. Léo est particulièrement intéressante car c'est la seule parmi les filles qui doute du conte de fée, qui refuse de se laisser emporter et veut garder la tête froide. Son attitude évolue tout au long du roman, entre raison et sentiments. On connaît moins les garçons, mais un tome hors-série leur est consacré, donc on en reparlera bientôt.

Mais Phobos, ce n'est pas "juste" ce possible conte de fée, derrière, il y a toutes les manigances que l'on découvre très rapidement, sans savoir où cela va mener les héros... et le lecteur.
Un roman qui en met plein les yeux grâce à une écriture agréable et vivante : on a l'impression d'embarquer avec eux devant la foule de découvrir le Cupido, de flotter dans le parloir...

Une fois la dernière page tournée, on n'a qu'une envie, enchainer avec le tome 2 pour retourner dans les étoiles!

A partir de 11 ans.

"Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter."

 

 


16 novembre 2016

Aujourd'hui, c'est la sortie de ...

  • Autre Monde tome 7 de Maxime Chatam

    main-empereur

    illusions-sav-loar

  • Faux frère, vrai secret et La main de l'empereur d'Olivier Gay
  • Les illusions de Sav Loar, de Manon Fargetton

Le 24 novembre sort le tome 3 de Phobos...

Sont déjà sortis le tome 2 des Cartographes, le tome 3 d'Endgame, le tome 2 de la saison 2 du Manoir...

J'en oublie probablement, et j'en ai encore plein que j'ai absolument envie de lire.

Mais AU SECOURS!!!

Posté par nemo_ à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2016

Le pouvoir des Cinq, d'Anthony Horowitz

pouvoir 5Anthony Horowitz est l'auteur de romans aussi différents que L'île du Crâne, la série d'espionnage jeunesse Alex Rider, les romans sur Sherlock Holmes et l'excellentissime série fantastique Le pouvoir des Cinq.

Finalement assez peu connue, c'est une des meilleures séries fantastiques que j'ai lues, mélangeant une intrigue extrêmement complexe, des personnages mystérieux et attachants aux pouvoirs surnaturels et une ambiance inquiétante, surtout dans le tome 1. Paradoxalement, les suivants sont peut-être moins angoissants, mais révèlent leur lot de suprises, surtout le dernier!

La série se compose de 5 tomes : Raven's Gate, Evil Star, Night Rise, Necropolis et Oblivion.

A partir de 11 ans mais pas seulement pour des ados : même si les personnages principaux sont jeunes, l'intrigue est suffisamment complexe et le nombre de pages assez conséquent pour plaire aux adultes!

"Après un cambriolage qui a mal tourné, Matt Freeman est envoyé suivre un programme de redressement dans le Yorkshire. Il ne tarde pas à découvrir que Mme Deverill, censée faire office de famille d'accueil, ainsi que tous les habitants du village ne tournent pas rond. Y aurait-il un rapport avec les étranges pouvoirs dont Matt se sent doté ?"

03 novembre 2016

La ballade de Pern, La grande guerre des Fils, d'Anne Mac Caffrey

Balade de Pern-t3Je suis en train de terminer le tome 4 de La grande guerre des fils, c'est vraiment excellent! Mon fils les a lus encore plus vite que moi! C'est d'ailleurs lui qui m'a dit "c'est drôle, cette série mélange un monde médiéval avec des aspects futuristes de science fiction"

C'est vrai que la Ballade de Pern, comme Ténébreuse, de Marion Zimmer Bradley, sont à la fois de l'héroic fantasy et de la science fiction, je n'ai d'ailleurs pas trouvé d'équivalent récent de ce type de littérature.

Ces 4 tomes sont vraiment très bon à la fois autant par le scénario que par les personnages auxquels on s'attache au fil des années, qu'ils soient humains ou dragons. Et quel final!

Ces 4 tomes Le vol du dragon, La quête du dragon, Le dragon blanc et Tous les weyrs de Pern sont complétés par Le chant du dragon et la chanteuse dragon, qui détaillent l'histoire de Menolly, Les tambours de Pern, qui raconte celle de Piemur, ou encore Les renégats de Pern et Les dauphins de Pern, auxquels il est fait de nombreuses allusions dans Tous les Weyrs de Pern.

Et comme dans ce 4e tome, il est également fait mention des origines de Pern avec l'arrivée des colons 2500 ans plus tôt, difficile de ne pas se laisser tenrer par L'aube des dragons, suivi du recueil de nouvelles La chute des fils.

D'autres tomes enfin se déroulent entre l'arrivée sur Pern et la période de La grande guerre des fils.

La série est sortie en intégrale, mais l'éditeur a fait n'importe quoi concernant l'ordre des tomes, donc je vous déconseille fortement de le suivre!

Une lecture inoubliable!

02 novembre 2016

Le mois d'Olivier Gay!!!

faux-frere

Me voici rentrée de vacances, nous sommes en novembre, et novembre, c'est ... Le mois d'Olivier Gay, sur Bookenstock!!!

Ce qui veut dire que tout au long de ce mois, vous saurez tout sur Olivier, ses livres sortis ou à venir et vous pourrez poser vos questions en vous rendant sur le blog bookenstock.

main-empereurDeux sorties sont prévues le 16 novembre : Faux frère, vrai secret, qui se déroulent dans l'univers du Noir est ma couleur, et La main de l'empereur, consacré à Rekk, un des personnages principaux des Epées de glace.

Vous ne saviez pas quoi lire ce mois-ci? Laissez-vous tenter!

Vous aviez déjà trop à lire ce mois-ci? Tant pis pour vous, vous allez quand même vous laisser tenter parce que ce sera forcément excellent.

28 octobre 2016

Le vol du dragon, La ballade de Pern, d'Anne Mac Caffrey

vol-du-dragonJe n'ai pas résisté, après mon article de la semaine dernière, je me suis replongée dans la série! Excellentissime!

Le vol du dragon correspond au tome 1 d'une série de 4 (ou plus) tomes qui forment un tout sur une période d'une quinzaine d'année : La grande guerre des fils. Ces quatre tomes sont complétés par la série des harpistes, où l'on retrouve les mêmes personnages (Lessa, F'Lar etc) mais en toile de fond, les personnages principaux étant différents.

Dans Le vol du dragon, on découvre le fonctionnement de Pern, le rôle des dragons et de leurs chevaliers, et les personnages qui vont jouer un rôle majeur durant les 15 années qui suivent. Lessa, au caractère bien trempée, à qui l'on a régulièrement envie de mettre une claque, mais qui est en même temps courageuse et intelligente, F'Lar, persévérant, fort, mais qui aurait bien besoin de cours de communication, et surtout, Ramoth et Mnementh, leurs dragons, certainement plus attachants!

Les personnages sont bien décrits, on rentre bien dans leur personnalité, qui évolue tout au long du cycle.

Le rythme de l'histoire est rapide, on a vraiment l'impression de découvrir Pern avec les yeux de Lessa et Ramoth, avec cette inquiétude "et si les fils ne tombaient pas?"

On peut s'arrêter à la fin du tome 1 qui forme déjà une très belle aventure, mais l'histoire continue dans La quête du dragon, où l'on retrouve les personnages sept ans plus tard.

Très peu de violence dans cette série, quelques allusions liées au fait que les personnages sont adultes, et que lorsque les dragons s'accouplent, leurs humains également, mais sans qu'il n'y ait ni scène ni phrase qui puissent choquer. En revanche, certains aspects de l'histoire sont complexes.

A partir de 11-12 ans, mais à tout âge!