23 juin 2017

L'auberge entre les mondes, t1, de Jean-Luc Marcastel

auberge-mondes

Jean-Luc Marcastel fait partie de mes auteurs préférés avec les excellents Louis le Galoup, Le simulacre, Les enfants d'Erebus ou encore Tellucidar (et bien d'autres!). L'auberge entre le monde, son nouveau roman jeunesse, mélange dans une recette réussie son talent d'écrivain et son goût pour la cuisine!

J'ai apprécié de découvrir cette auberge inspirée d'une auberge existante, qui devient, sous la plume de Jean-Luc Marcastel, une auberge qui s'étend sur des centaines de monde, lieu de rencontre entre des civilisations différentes, réunies par l'accueil de l'aubergiste et la gastronomie!

Aux côtés de Nathan, un jeune orphelin apprenti dans l'hôtellerie, on découvre l'auberge, ses aspects mystérieux avant d'entrer réellement dans le mystère et d'être entraîné dans une suite d'aventures.

J'ai apprécié l'histoire et le voyage, même si je suis restée un peu sur ma faim en tant qu'adulte, 250 pages, c'est trop peu pour vraiment s'attacher aux personnages, même s'ils sont aussi prometteurs! Mais j'ai hâte de lire la suite et le conseille sans hésitation aux lecteurs à partir de 8 ans!

"Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent ; des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans l'ombre ; et il y a cette force qu'il ressent au plus profond de lui... Alors que les mondes s'affrontent, Nathan est le seul à pouvoir réconcilier les hommes et apaiser les conflits."


03 juin 2017

Les plieurs de temps, Anthony à 5 minutes près, de Manon Fargetton

Plieurs te temps - Anthony

Après Robin à la dernière seconde, j'ai enchainé avec Anthony à 5 minutes près dont la couverture et les illustrations intérieures sont aussi réussies que celles de Robin!

Ce second tome commence au même moment que le premier, mais on redécouvre les événements vus cette fois par Anthony. Tout au long du livre, le lecteur est partagé entre la description "directe" de la vie d'Anthony et une vision plus indirecte de celle de Robin à travers les yeux d'Anthony.

Facile et agréable à lire, ce roman incite à réfléchir à ce qui peut se cacher derrière les apparences et développe d'autres thèmes liés à l'enfance par rapport au premier tome.

J'ai apprécié la complexité et l'ambiguité du personnage d'Anthony, qui donnent plus d'épaisseur à l'histoire. Encore une fois, le livre entraîne le lecteur au-delà des apparences...

J'ai hâte de découvrir le suivant!

Deux lectures à conseiller à partir de 8-9 ans.

"Anthony est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut revenir 5 minutes en arrière. Mais un super-pouvoir peut-il rendre super-heureux  ?"

02 juin 2017

Les plieurs de temps, Robin à la dernière seconde, de Manon Fargetton

plieurs de temps - Robin

Si vous suivez mon blog, vous savez que j'ai adoré tous les livres de Manon Fargetton! La barre était donc haute quand j'ai commencé Robin à la dernière seconde...

Il s'agit d'un livre plutôt pour une tranche 9-13 ans, on ne peut donc pas s'attendre à la profondeur des romans pour plus grands (surtout que le nombre de pages n'est pas le même!)

Malgré cela, l'histoire est originale, passionnante et intelligente. L'écriture est toujours aussi efficace, bien qu'un peu plus simple côté vocabulaire, et l'on est (comme toujours avec les livres de l'auteur) projeté dans l'histoire.

Cependant, j'ai eu un peu de mal à accrocher avec Robin. Gentil, timide voire trouillard, je trouvais qu'il manquait un peu de consistance (pour un adulte, bien sûr!) tout en sachant que c'était nécessaire pour que les enfants puissent s'identifier.

Finalement, au fil des pages, j'ai été prise par le récit. Comme dans Le livre de toutes les réponses sauf une, le côté fantastique est presque un prétexte pour pouvoir poser les bonnes questions et mettre en place les situations qui font réfléchir.

J'ai fini par m'attacher à Robin, à sa maturité qui apparaît à travers les questions très pertinentes qu'il se pose sur les secrets, le pouvoir et ce que l'on en fait, l'amitié, le courage, le harcèlement, l'importance des choses...

Loin d'être "juste" un bon moment de lecture, Robin à la dernière seconde fait réfléchir le jeune lecteur sur sa propre vision des choses, l'incite à se demander ce qu'il ferait et peut devenir, lorsque le parent lit également le livre, un excellent support de discussion parent-enfant.

En prime, j'ai adoré la fin qui m'a faite me jeter sur le tome suivant, Anthony à 5 minutes près. Mais ce sera pour une autre chronique (demain ;-) )

En conclusion, je conseille sans hésiter aux enfants à partir de 8-9 ans mais également à leur parent car c'est vraiment l'occasion d'un échange intéressant avec les plus jeune sur les "et toi, à sa place...?"

"Robin est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut arrêter le temps. Mais suffit-il d’avoir un super-pouvoir pour devenir un super-héros  ?"

 

28 mai 2017

Lorien Legacies, de Pittacus Lore (alias James Frey) 7 tomes

numéro 4

Ca y est, j'ai enfin fini cette série et j'avoue que même si elle est assez sympa à lire, je suis assez mitigée sur cette lecture et je suis davantage dans le "enfin, j'ai terminé!" que dans le "ils vont me manquer".

C'est donc une lecture pour ado, avec des personnages sympathiques et assez caricaturaux, à l'exception de Cinq, des histoires d'amour, et beaucoup de combats. Le scénario reste assez simple tout au long de l'histoire malgré quelques rebondissements.

Une bonne lecture pour ados, donc mais un peu frustrante pour un adulte du fait de la simplicité du scénario, des combats extrêmement présents et de cette impression, lorsque l'on se retourne sur les 7 tomes, que 4 tomes auraient suffi.

Une série qui m'a finalement faite penser au Pouvoir des cinq, d'Horowitz, mais en moins développé, autant du point de vue du scénario que des personnages.

Pour un ado pas forcément grand lecteur, je conseillerai donc Lorien Legacies à partir de 11-12 ans, et pour un bon lecteur ou un adulte amateur de ce type de lecture, Le pouvoir des Cinq est pour moi un cran au-dessus.

 

25 mai 2017

Lorien Legacies, La revanche de Sept (t5)

lorien-legacies-t5

Je continue ma lecture de cette série, avec des tomes toujours sur le même modèle : beaucoup d'actions, des chapitres racontés en alternance par les différents personnages et une vision d'ensemble quand même un peu floue...on se demande un peu où tout ça va nous mener.

Mais ce tome 5 apporte justement différentes réponses qui n'était pas ce à quoi l'on pouvait s'attendre au début, donc un tome intéressant qui fait avancer l'histoire de fond. On sent que la fin est proche!

 


22 mai 2017

Lorien Legacies, t3 et 4

lorien-legacies-t4

Je continue la lecture de cette série fort sympathique! On s'attache beaucoup aux différents personnages et les multiples péripéties rendent la série très addictive!

Les derniers "numeros" sont découverts dans ces deux tomes, tous avec des personnalités très différentes qu'il faut concilier.

Toujours beaucoup de combats, bien qu'ils ne soient finalement pas tellement "violents" , le fait que les Mog se transforment en poussière casse l'effet dramatique.

La fin du tome 4 permet quelques révélations bien senties qui maintiennent l'envie de continuer la série!

Toujours à partir de 11-12 ans.

17 mai 2017

Lorien Legacies, t2 : le pouvoir des Six

lorien-legacies-t2

Comme prévu, ce tome 2 est beaucoup plus "fuite en avant" que "roman pour lycéen" et la formule est efficace puisqu'il est difficile à poser avant la fin.

Bien que Numéro Quatre m'ait un peu agacée par certaines réactions, j'ai trouvé ce tome 2 passionnant. On y découvre davantage les amis humains, mais également Six, un personnage très prometteur!

Toujours très sympa à lire, une série qui plaira aux ados (et pas qu'eux) à partir de 11-12 ans.

14 mai 2017

Lorien Legacies, t1, Numero 4, de Pittacus Lore

numéro 4

Maintenant que le dernier tome est sorti, je me suis enfin lancée dans cette série que j'observe de loin depuis des années!

J'ai terminé le tome 1 et j'ai suffisamment apprécié ma lecture pour enchainer avec le t2, c'est bon signe.

L'histoire rappelle Superman ou la série Roswell puisqu'il s'agit d'extra-terrestres enfants cachés sur terre pour échapper à d'autres extra-terrestres qui ont détruit leur planète.  Un jeune héros de 15 ans apprend à utiliser ses pouvoirs tout en restant caché, et aimerait bien avoir le droit de vivre une vie normal avec des amis et une petite amie.

Ce tome sur Numero 4 n'est pas très original, mais il nous permet de découvrir le personnage comme un lycéen normal arrivant dans un nouvel établissement avec les difficultés que cela peut poser. L'histoire de fond s'accélère à la fin  et laisse à penser que le tome 2 devrait être moins "lycée" et davantage "lutte pour la survie".

Ce tome 1 se lit très bien, et sans être un coup de coeur, il donne envie de lire la suite.

A partir de 11 ans.

"Neuf d'entre nous sont venus sur Terre. Notre but était de grandir, de nous entraîner et de nous réunir pour ne faire plus qu'un afin de les combattre. Mais ils nous ont trouvés et nous ont pris en chasse les premiers. À présent, nous sommes tous en fuite. Nous nous cachons en permanence, pour que personne ne nous repère. Nous vivons parmi vous sans que vous vous en rendiez compte. Mais eux le savent. Ils ont attrapé Numéro Un en Malaisie. Numéro Deux en Angleterre. Et Numéro Trois au Kenya. Ils les ont tous tués. Je suis Numéro Quatre. Le prochain sur la liste."

25 avril 2017

Tenebris, les chevaliers de la Contre-Ombre, de Dave Rudden

tenebris-t1

La couverture m'a attirée lors de sa sortie en librairie mais j'ai hésité avant de l'acheter, par peur d'un énième "élu qui sauve le monde".

Finalement, j'ai trouvé ce tome 1 pas si mal mais plus sombre que ce à quoi je m'attendais.

Denizen a perdu ses parents et vit dans un orphelinat. Quelques mois après ses 13 ans, une tante inconnue l'invite chez elle et il découvre l'existence de Tenebris, un monde parallèle, et des chevaliers qui luttent contre les ombres qui passent sur terre.

Rien de bien original mais certains aspects font que le livre ne tombe pas dans la caricature :  Denizen est donc appelé à devenir un de ces chevaliers, mais il n'est pas "le sauveur", il est même plutît indécis sur le sujet, et maladroit dans son apprentissage.

Parallèlement à son histoire se déroule celle de Simon, son ami, resté à l'orphelinat. Et là aussi, l'histoire sort de l'ordinaire, avec une ambiance particulièrement angoissante...

Enfin, l'intrigue est plus complexe que simplement le choix de Denizen, ce qui apporte un peu d'épaisseur à l'histoire.

Malgré tout, si le livre se lit plutôt bien, cela reste assez léger comme scénario, malgré quelques surprises, et le livre est donc plutôt destiné à des enfants et ados qui apprécient les aventures dans une ambiance sombre et inquiétante.

Ce tome 1 se termine et peut donc être lu comme un tout.

A partir de 11 ans.

"Denizen, un jeune orphelin, n'a jamais cru en la magie ni au surnaturel. Mais, quand une créature terrifiante surgit sous ses yeux et qu'une épée faite de lumière repousse le monstre, il comprend que son destin vient de basculer. À tout jamais.
Denizen va découvrir qu'il existe un monde parallèle, où les ténèbres semblent vivantes et où l'attendent des ennemis bien plus effrayants que le pire de ses cauchemars..."

23 avril 2017

The effigies, tome 1, de Sarah Raughley

the effigiesThe Effigies est un roman "jeune adulte" fantastique qui se passe dans ce qui serait notre monde s'il avait vécu les mêmes événements : l'arrivée des spectres. Une partie des territoires est protégée de manière technologique et quatre femmes dotées des pouvoirs des quatre éléménts défendent le monde.

L'auteur évite cependant le côté caricatural en créant ces quatre personnages : elles sont caractérielles, révoltées, parfois désagréables, et dans le cas de Maia, le personnage principal, incapable d'utiliser son pouvoir.

On se rend compte très vite qu'il ne s'agit pas d'un énième roman sur des élues qui sauvent le monde, le thème porte davantage sur chaque personnalité et sur la mystérieuse secte qui encadre les Effigies. Beaucoup de secrets et de non dits, un ennemi qui s'ajoute aux spectres et un passé à explorer sont autant d'ingrédients qui font de ce tome 1 un roman plutôt original.

L'ambiance est également assez sombre, autant par le fait que le danger est permanent que par les doutes qui troublent l'esprit des Effigies et de Maïa en particulier.

Un livre prenant, au scénario complexe mais dans lequel je n'ai pas réussi à entrer totalement.

Plutôt pour ados à partir de 12 ans et adultes.

"Je m'appelle Maia Finley, j'ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie. " Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l'apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles... et son espérance de vie chutera drastiquement.

C'est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d'un pouvoir unique lié aux quatre éléments, ne sont pas là par hasard : elles doivent protéger l'humanité des spectres – des créatures de cauchemar – mélange de chair pourrissante et de ténèbres, qui la terrorisent depuis maintenant près d'une centaine d'années. À la mort de chaque Effigie, ses capacités, ainsi que la somme de ses souvenirs, se transmettent à son héritière choisie au hasard quelque part sur la planète.

Alors, quand Manhattan subit une attaque sans précédent, Maia n'a d'autre choix que de descendre dans l'arène. Elle qui idolâtre les Effigies, comme autrefois sa sœur jumelle morte dans un incendie, va cependant tomber de haut : les trois jeunes filles ne veulent plus entendre parler les unes des autres. Pourtant le danger se rapproche, car un homme énigmatique, Saul, semble capable à la surprise générale de contrôler les spectres. Maia se retrouve aspirée dans une spirale infernale, au moment même où le feu qui couve en elle menace de la consumer tout entière !

Quatre filles, quatre pouvoirs : le dernier rempart contre les ténèbres ! Girl power, souvenirs résurgents et légendes anciennes, découvrez une course contre la montre épique qui couvre le monde entier... The Effigies marque le coup d'envoi d'une trilogie fantastique au rythme effréné !"