18 janvier 2018

La maison aux 52 portes, d'Evelyne Brisou-Pellen

maison 52 portesEvelyne Brisou-Pellen est un auteur que j'aime beaucoup, que ce soit pour sa série Le Manoir, ou pour les séries plus anciennes Les messagers du temps ou les excellents quatre tomes de La tribu de Celtill.

Avec La maison aux 52 portes, nous avons un roman court de 150 pages en un seul tome mais très prenant et suffisamment dense pour ne pas rester sur sa faim, même s'il aurait pu être beaucoup plus long.

On y découvre Maïlys, une jeune fille, ses parents et la maison dont ils viennent d'hériter. Mais très rapidement, Maïlys vit des événements étranges : est-elle possédée? a-t-elle des visions?

Oscillant entre angoisse et aventure, le récit est passionnant sans une minute de répit.

L'histoire est accessible à partir de 9 ans, mais attention aux enfants sensibles car l'ambiance, angoissante, un peu Chair de poule, peut être mal vécue par un jeune lecteur.

"Maïlys sent qu'elle devient folle. La vieille bâtisse où sa famille vient d'emménager cache un secret. Derrière les nombreuses portes de la maison, Maïlys entend des voix, croise des silhouettes surgies du passé. Quel message tente-t-on de lui transmettre ?"


12 janvier 2018

Brann, Thomas Passe-Monde, tome 5, d'Eric Tassel

thomas Passe Monde 5Un tome qui se lit toujours facilement mais qui, justement, est trop facile... Le début semblait sortir de nouveau de l'ordinaire, avec les membres de l'organisation Atlas, mais j'ai trouvé la suite bien trop simple et facile.

Du coup, Thomas est prêt à partir à la recherche de la 4e frontière, qu'il trouve finalement assez facilement, sans que l'on comprenne trop la logique de la fin : fantôme? pas fantôme? ils ont faim parce que la nourriture n'existait pas, mais par contre, les lits si? bref.

Je passe sur le fait que Thomas et Ela "approfondissent" leur relation : au début de la série, quelques mois plus tôt, ils ont 14 ans, mais leur attitude et leurs réflexions (enfin, celles de Thomas car Ela est inexistante) donnent l'impression qu'ils sont plus âgés.

En revanche, j'ai bien aimé la partie consacrée à Limes, j'espère qu'on la retrouvera autrement que comme "détail" dans les suivants.

Au final, un tome rapide dans le fond comme dans la forme, presque bâclé, qui m'a un peu déçue.

Je pense que je vais faire une pause dans ma lecture et je verrai si j'ai envie de revenir vers le tome 6.

 

11 janvier 2018

Uluru, Thomas Passe-Monde tome 4

thomas Passe Monde 4Un tome 4 toujours passionnant, mais si certains rebondissements rajoutent de l'intérêt, je trouve que la quête s'essouffle un peu.

Dans ce tome, nos héros partent découvrir Uluru, aussi connue sous le nom d'Ayers Rock, en Australie, car c'est là que se trouve une frontière en Anaclasis. Le récit de l'aventure de Léo Artean est passionnant, mais j'ai trouvé celui des péripéties de Thomas un peu décousu, même s'il a le mérite de nous faire découvrir un nouvel ennemi qui "relancera" peut-être l'histoire?
Enfin, le côté "plante verte" de Tenna et Ela, un peu moins de Bouzin et Palleas (mais pas beaucoup) est un peu décevant. A part soutenir moralement les garçons, les deux filles n'ont absolument aucun rôle.

Quant à la fin, j'ai apprécié le "côté Pierric" mais outre le fait que la manière dont Thomas trouve la frontière d'Uluru n'est pas racontée, ce qui est frustrant, je n'ai pas réellement compris l'intérêt/le choix de cette fin brutale du côté de Thomas.

Bref, un tome 4 qui m'a bien accrochée mais quand même laissé perplexe sur certains aspects. J'espère que le tome 5 redonnera un peu d'originalité et de souffle à l'histoire.

 

09 janvier 2018

Colossea, Thomas Passe-Monde tome 3

thomas Passe Monde 3Un tome 3 passionnant du début jusqu'à la fin!

Comme dans le tome 2, ce tome 3 commence par un chapitre dont on ne comprend pas, au premier abord, le lien avec le reste de l'histoire. On y rencontre un certain Arthur, et sa soeur Morgane... Difficile de résister!!!

Thomas nous emmène d'abord en voyage scolaire à Colossea, la ville "technologique" d'Anaclasis, contenue dans une immense statue. Cependant, ce voyage va emmener Thomas et ses compagnons bien plus loin que prévu...

L'ambiance est aussi plus sombre dans ce tome puisque la guerre commence réellement... Fuites, voyages et combats se succèdent, obligeant Thomas et ses compagnons à grandir plus vite qu'ils ne le souhaitaient.

Un excellent tome qui donne encore davantage envie de continuer la série.

07 janvier 2018

Hyksos, Thomas Passe-Monde, tome 2, d'Eric Tasset

thomas Passe Monde 2

Un deuxième tome qui tient toutes ses promesses! Le danger se précise et Thomas et ses amis doivent fuir Dardea destination Hyksos. De nouveaux compagnons se joignent à leur quête qui les mène à travers Anaclasis et ses dangers.

Mais la spécificité de ce tome 2, c'est que l'action commence par un surprenant premier paragraphe dans le monde du reflet... On y découvre un chasseur d'OVNI dont la route va croiser celle de Thomas et de ses compagnons.

Un tome 2 toujours aussi passionnant, qui affirme l'originalité de cette série. J'espère juste découvrir davantage les compagnons de Thomas qui sont un peu trop en retrait pour l'instant.

Toujours à partir de 9 ans.


05 janvier 2018

Thomas Passe-Monde, tome 1 : Dardea, d'Eric tasset

thomas Passe Monde 1J'avais lu ce tome 1 il y a 4 ans et j'avais déjà apprécié ma lecture, mais sans pour autant continuer avec le tome suivant. Cette fois-ci, j'ai été vraiment happée par ce tome 1 au point que j'ai enchainé avec le tome 2 qui me semble très prometteur !

Eric Tasset imagine un monde de fantasy plutôt original : dans ce tome 1, si l'on apprend rapidement qu'il existe des espèces autres que les hommes, tels les Elfes ou des hommes aquatiques, on découvre surtout le monde des humains, établis depuis 1000 ans sur des villes vivantes, les Animavilles, comme Dardea.

Une partie des humains a des pouvoirs et se répartit ainsi entre différentes catégories tels les Bougeurs (télékinésie), devins, ou bien sûr, Passe-Monde (téléportation)

C'est un monde très riche que l'on découvre donc aux côtés de Thomas, 14 ans, passé par hasard dans ce monde d'Anaclasis. Thomas est un garçon attachant, courageux, habitué à se débrouiller seul, qui s'est toujours senti différent dans son monde où il a finalement peu d'attaches : sa grand-mère et son ami Pierric.

Projeté dans ce nouveau monde, il s'y sent davantage "vivant" malgré les dangers qu'il doit affronter et loin de se laisser emporter passivement, réfléchit et choisit de profiter pleinement de ce monde !

Surtout, il y rencontre Ela, une jeune fille indépendante, garçon manqué, mais d'un rang social élevé. Si Ela est parfois présentée comme une princesse "gâtée", elle joue finalement peu ce rôle qu'elle reconnaît elle-même comme un masque qu'elle prend.

Dès les premières lignes, l'écriture, fluide et vivante, nous entraîne aux côtés de Thomas pour son premier jour de vacances, et le rythme ne faiblit pas tout au long de l'histoire.

Alors bien sûr, le thème de base n'est pas très original et ce tome 1 contient bien peu de suspense : un jeune garçon qui découvre des pouvoirs et un autre monde, qui en plus, dans ce tome 1, va intégrer une école pour maîtriser ses pouvoirs et rechercher ses origines, on reconnaît la base d'Harry Potter (auquel l'auteur fait un clin d'oeil dès les premières lignes "Il attrapa ses vêtements abandonnés au pied du lit et les enfila : un jean trop grand, un tee-shirt arborant l’effigie de Harry Potter et une paire de chaussures de sport sans lacets.") Eric Tasset invente même un jeu, lointain cousin du Quidditch.

Quant au monde parallèle, difficile de ne pas penser à l'excellentissime Quête d'Ewilan, de Pierre Bottero, où l'on retrouve le même scénario : une jeune fille qui passe par hasard dans un monde parallèle et y découvre ses pouvoirs et ses origines.

Mais Eric Tasset réussit malgré tout à créer un monde original, différent et ouvrant d'énormes possibilités, et un personnage sympathique dont les aventures tiennent en haleine le lecteur!

Et si le tome 1 était très proche de romans déjà existants, le tome 2 semble partir dans une direction très différente que j'ai hâte d'explorer.

Plutôt pour 10-15 ans mais peut être lu à partir de 8-9 ans pour ce premier tome et être également apprécié par des adultes qui aiment l'aventure et le fantastique.

Et pour découvrir les mondes d'Anaclasis en image et en savoir plus, la superbe page FB https://www.facebook.com/ThomasPasseMondes/ et le blog http://www.eric-tasset.com/index.php/thomas-passe-mondes

"Thomas Passelande vit une existence sans histoires en compagnie de sa grand-mère Honorine, dans une petite ville des Alpes. Jusqu'au jour où il découvre par hasard qu'il possède le pouvoir de pénétrer dans un univers parallèle, le mystérieux Monde d'Anaclasis, peuplé d'habitants étranges. Le jeune garçon apprend alors qu'il appartient à l'ordre respecté des Passe-Mondes, et qu'un destin hors du commun l'attend depuis toujours.
D'aventures en rencontres, il va découvrir pourquoi cet univers incroyable lui semble si familier."

 

26 décembre 2017

Phobos, tome 4, de Victor Dixen

phobos-t4C'est avec un peu d'appréhension que j'ai commencé ce tome 4 tant attendu. J'avais lu certaines critiques très mitigées et j'avais un peu peur d'être déçue après avoir adoré les trois premiers.

Une fois passée une (encore) magnifique couverture, j'ai vraiment apprécié ce tome 4 et terminé les dernières lignes le coeur serré de devoir quitter nos héros.

Au départ, je me suis retrouvée un peu perdue, le plaisir de retrouver les prétendants était intact mais j'avais du mal à voir où l'on allait. Et la présence des prétendants de la saison 2, quasi inconnus et pas toujours sympathiques, rendait les choses plus compliquées.

Contrairement aux tomes précédents où l'on voyait bien la direction de chaque tome : arriver sur mars, réussir l'installation, repartir vivants, le tome 4 se lit pas à pas, chacun retourne à sa vie terrienne et le lecteur se sent un peu "éparpillé" entre les différents personnages et lieux, sans savoir où l'histoire va l'emmener.

Mais cela n'empêche pas d'être pris dans l'histoire : j'ai aimé suivre le projet de Liz, en découvrir plus sur Samson, l'inquiéter pour Kelly et j'ai ragé face à l'hostilité des commentaires sur les réseaux sociaux, je me suis inquiétée devant l'acharnement de certains pour finalement être totalement emportée par toute la partie consacrée à Léonor!

Je ne m'attendais pas du tout à cette fin surprenante mais finalement bien trouvée. Une fin qui laisse la possibilité de retrouver certains personnages pour une suite... ou pas.

Une quadrilogie que je conseille absolument (catégorie Young Adult mais peut être lue à partir de 11-12 ans)

 

21 décembre 2017

La cité de l'oubli, de Sharon Cameron

cité-oubliLa cité de l'oubli m'intriguait par l'originalité de son thème : tous les 12 ans, la population de la cité oublie tout! Merci à L'éternel ado qui m'a donné la possibilité de découvrir ce roman.

J'ai passé un très bon moment à Canaan aux côtés de Nadia. La première partie commence par une scène dynamique mais prend ensuite un rythme assez lent, comme un récit conté, renforcé par la manière dont les personnages se désignent les uns les autres :  Nadia, fille de la teinturière, Gray, fils du souffleur de verre etc

On découvre Canaan, cité entourée d'un mur, avec interdiction d'en sortir, un thème classique dans les dystopies. Assez rapidement, l'histoire tourne autour de la relation entre Nadia et Gray. Nadia, très introvertie, s'ouvre un peu vers les autres... et l'on découvre en même temps l'organisation de la cité, qui reste malgré tout assez floue et surtout, cet événement qui approche : l'Oubli.

Or, toute l'organisation de la cité tourne autour de ce décompte des jours avant l'Oubli, entre ceux qui veulent se rappeler et ceux qui comptent en profiter pour  régler leurs compte ou changer de vie avant de tout oublier.

Peu de temps avant l'Oubli, l'histoire accélère d'un coup et le rythme devient très rapide avec beaucoup d'action, rendant le livre impossible à lâcher! Les personnages gagnent alors en épaisseur, on les comprend mieux, ils en deviennent plus réels...

Une lecture agréable et intéressante, avec un thème original qui rend cette dystopie différente des dystopies classiques. En un seul tome, ce qui n'est pas facile à trouver!

A partir de 11-12 ans.

 "Tous les douze ans, ils oublient. Pas moi. Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent un phénomène mystérieux : ils perdent la mémoire et oublient qui ils sont. Ceux qui n'ont pas consigné leurs souvenirs dans leur journal perdent leur identité et deviennent des parias. Les autres se reconstruisent grâce aux informations qu'ils redécouvrent dans leur journal."

 

15 décembre 2017

La guilde des Merlins, tome 2, de Cendrine Nougué

guilde des merlins t2Un tome 2 aussi réussi que le premier!

Le lecteur retrouve Arthur, installé dans un château en Bretagne, prêt à écouter les révélations d'Archibald.

Dans un décor digne des chevaliers de la table ronde, on comprend enfin qui est la mère d'Arthur. L'histoire est entrecoupée de lettres écrites par des auteurs comme Perrault, les frères Grimm ou encore Lewis Caroll qui nous emportent à travers le temps des histoires et des contes de fée.

Le tome 1 mélangeait les mythes et les légendes, ce tome 2 nous transporte dans les récits des écrivains du merveilleux, le tout dans une continuité qui paraît évidente au lecteur tant elle est bien imaginée par l'auteur.

L'histoire s'accélère à la fin de ce tome, pour laisser le lecteur frustré face aux dernières lignes! Vivement la suite!

Il s'agit d'une pentalogie, le 3e tome devrait sortir fin 2018!

Mais ces deux tomes sont déjà une belle réussite que je conseille absolument aux amateurs de merveilleux, à partir de 8-9 ans mais pour tout âge.

14 décembre 2017

La guilde des Merlins, tome 1, de Cendrine Nougué

guilde des merlins t1Une très belle découverte que j'ai lue par hasard, attirée par le titre tout en me disant que j'allais tomber sur une énième imitation d'Harry Potter.

Et bien pas du tout ! J'ai été totalement emportée par l'histoire qui alterne les aventures d'Arthur, jeune collégien de Nantes, et les souvenirs à travers le temps d'un personnage que l'on ne réussit à vraiment situer qu'à la fin.

Tout au long du tome 1, des indices sont donnés par l'auteur mais sans que l'on arrive réellement à déterminer le fond de l'intrigue. On se doute bien qu'Arthur est plus important qu'il n'y paraît mais pourquoi? qui est sa mère? son père?

C'est une intrigue originale, poétique et merveilleuse qui se dévoile sous nous yeux à la fin de ce tome 1, sans que l'on ait pour autant toutes les réponses à nos questions! Les légendes se mêlent pour révéler de nouveaux mondes.

Un livre jeunesse merveilleusement imaginé, bien écrit, qui fera rêver aussi bien les petits à partir de 8 ans que les adultes.

"Arthur Sullivan, collégien vivant à Nantes, partage sa vie entre sa passion pour la magie et ses amis. Jusqu'au jour où sa mère est hospitalisée à Londres, le laissant aux mains de sa grand-mère anglaise, richissime éditrice qu'il n'avait jamais vue. Arthur découvre alors un univers où se manifestent des créatures étranges, et où les contes pour enfants semblent avoir ... une extraordinaire importance."