16 mai 2014

Nos étoiles contraires, de John Green

etoiles-contrairesJe ne savais pas quoi lire après le tome 3 de Divergente qui est très marquant.

Je cherchais quelque chose de "léger"... raté, mais j'ai adoré ce livre : il est très intense, mais avec de l'humour, j'aime beaucoup le style,.

Le thème est très sérieux puisqu'il s'agit de la relation entre deux ados atteints de cancers, mais malgré ce contexte très lourd, j'ai trouvé que le roman faisait oublier la maladie, la mettait en 2e plan et rappelait à quel point Hazel, Augustus et les autres sont des ados avant d'être des malades.

Vraiment un très beau livre que je conseille, alors que ce n'est pas vraiment le style de livre que je lis d'habitude.

 


02 avril 2014

Central Park, de Guillaume Musso

Central ParkJe ne suis pas habituée des Musso, j'en ai lu il y a pas mal d'années, et depuis, rien.

J'ai donc lu le dernier sorti, Central Park, et je suis mitigée.

L'histoire est prenante, pleine de rebondissements, et j'avoue que je ne m'attendais pas du tout à la fin! Par contre, je n'ai pas accroché plus que ça avec les personnages : Alice est trop torturée à mon goût et Gabriel, finalement, pas assza développé pour qu'on le connaisse.

Central Park reste un bon livre, difficile à poser dont l'histoire tourne encore dans la tête après qu'on l'ait fini mais je pense que si j'avais acheté la version brochée à 20 euros, j'aurais trouvé qu'il ne méritait pas ce prix-là...

Posté par nemo_ à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 février 2014

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, de Mary Ann Schaffer et Annie Barrows

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Après avoir lu trop de fantasy/bit-lit, j'avais vraiment besoin de changer de style de livre! J'ai donc commencé celui-ci, dont le titre, forcément, m'avait interpelée!

Et j'ai ADORE!!!

C'est agréable à lire, bien écrit, intéressant par son contenu comme par ses personnages, vraiment, j'ai beaucoup aimé, et je le conseille!

Le début est un peu compliqué car l'ensemble du livre est composé de lettres. De ce fait, les premières lettres m'ont un peu laissée perdue : qui est qui?

Mais on prend vite le pli, et on lit avec plaisir les lettres que Juliet, journaliste, écrit à son ami Sidney, qui est également son éditeur, et à sa soeur Sophie, à Londres, en cette année 1946.

Jusqu'au jour où Juliet reçoit une lettre d'un habitant de l'île de Guernesey, qui évoque incidemment Le cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patate" auquel il appartient. Il n'en faut pas plus pour que Juliet commence une correspondance avec les membres de ce fameux cercle pour en savoir plus...

Ce qui lui fait découvrir des personnages originaux mais également les conditions dans lesquelles les habitants de l'île ont vécu l'occupation allemande.

Vraiment un très bon livre, très intéressant et avec une écriture si agréable, si bien tournée, tout en restant "légère" que l'on ne peut plus s'arrêter!

13 février 2014

La liste de mes envies, de Grégoire Delacourt

La liste de mes enviesUne amie m'a conseillé ce petit livre, et je ne regrette pas de l'avoir écoutée!

Le livre se lit d'une traite, il raconte une vie de femme "normale", jusqu'au jour où elle gagne au loto...

On se régale de mots, et l'écriture nous fait vraiment vivre tous les moments de la vie de Jocelyne, les meilleurs comme les moins bons, jusqu'au dénouement final!

Un "petit" livre mais qui reste dans les esprits longtemps après avec une question lancinante : et si c'était moi, qu'est-ce que j'aurais fait?

 

 

 

02 février 2014

La vague, de Todd Strasser

vagueJ'ai déjà parlé de ce roman, mais comme je viens de transformer le PDF en epub, je l'ai relu pour le corriger, et je me suis dit qu'il méritait que  j'en reparle!

Destiné aux ados et adultes, il peut être lu quel que soit l'âge mais ne sera pas forcément compris car il relate une expérience qui a eu lieu aux Etats-Unis dans un lycée et qui concerne l'enbrigadement. Ou comment des jeunes gens sains d'esprit, éduqués, peuvent se retrouver embrigadés, prêts à aller très loin au nom de leur idéologie... En lisant ce récit, on comprend beaucoup mieux comment cela peut arriver!

"Cette histoire est basée sur une expérience réelle qui a eu lieu aux Etats-Unis dans les années 1970. Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d'histoire, crée un mouvement, la Vague, aux slogans forts : " La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action ". En l'espace de quelques jours, le paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage. Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ?"


20 janvier 2014

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson

Je l'ai terminé hier soir, et j'ai vraiment bien aimé!

Ce n'est pas le livre qui m'aura tenu le plus en haleine au point de ne pas réussir à me coucher, mais la succession d'évenements qui arrivent à Allan est intéressante, bien qu'incroyable, on suit ses aventures avec un regard perplexe et amusé, passant de son présent en 2005 à son passé tout au long du XXe siècle.

C'est drôle et intelligent, même si je trouve qu'on n'entre finalement pas dans la psychologie du personnage qui, stoïque, vit tous ses événements en se disant que "si ça doit se faire, ça se fera alors pourquoi s'en inquiéter".

Un bon livre, très bien écrit, qui sort de l'ordinaire!

17 janvier 2014

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson

J'ai eu envie de changer un peu de genre, et j'avais lu beaucoup de commentaires positifs sur ce livre, dont le titre m'avait déjà interpelée mrgreen-161d

 

 

Effectivement, ça me change, mais je me marre derrière ma liseuse! Je n'en suis qu'à la moitié mais je trouve ça très bon, dans un genre loufoque, décalé et cynique!

Et j'adore la couverture!

"Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou.

Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle.

Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s’est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d’événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao..."

 

03 décembre 2013

Pas de Noël cette année, John Grisham

pas-de-noelC'était de saison, je me suis donc laissée tenter par ce roman. Mais franchement, autant j'ai beaucoup aimé certains roman "juridiques" de Grisham, autant ce roman plus léger ne m'a pas accrochée du tout.

Peut-être faut-il être américain, ou y avoir vécu, pour l'apprécier, mais autant le fait de partir en croisière pour Noel ne m'a pas choquée plus que ça, autant j'ai eu du mal à comprendre que Luther se refuse complètement à tout ce qui concerne Noel, y compris sortir de sa cave l'espèce de bonhomme de neige que tout le quartier met sur son toit en espérant gagner le prix de la rue la mieux décorée?

Bref, je n'ai pas adhéré au roman, à la psychologie des personnages et sans aller jusqu'à m'ennuyer, je n'en garderai pas un souvenir impérissable.

"Cette année, Luther et Nora Krank ne fêteront pas Noël. A la place, ils s'offriront une croisière aux Caraïbes. Mais les voisins s'opposent fermement à cette décision. Tous les ans, ils se donnent beaucoup de mal pour emporter le prix des plus belles décorations du quartier, et il n'est pas question pour eux d'être privés de ce moment de gloire sous prétexte que Nora et Luther refusent d'illuminer leur jardin et d'accrocher un bonhomme de neige en plastique sur leur toit ! La résistance s'organise pour les obliger à rentrer dans le rang. Peu à peu, la vie des Krank devient un enfer. Les catastrophes se succèdent, toutes plus absurdes les unes que les autres. L'affaire frôle le drame... avant de tourner à la farce."

06 octobre 2013

Le caveau de famille, Katarina Mazetti

caveau_familleJ'ai terminé le tome 2 du livre Le mec de la tombe d'à côté, mais j'ai moins aimé. Il est moins drôle, plus accentué sur le quotidien, mais il est quand même sympa même si on se demande toujours d'un bout à l'autre où cette histoire va nous mener!

"Désirée la bibliothécaire et Benny le paysan se sont rencontrés dans Le Mec de la tombe d'à côté. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n'imagine pas qu'on puisse lire "de son plein gré". Leur histoire d'amour n'est donc pas simple, mais ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si ça ne marche pas, c'est terminé pour toujours. Sinon..."

04 octobre 2013

Le mec de la tombe d'à côté, de Katarina Mazetti

mec_tombe_cot_Ce livre m'avait été recommandé par une copine et effectivement, je n'ai pas été déçue!

L'écriture est très agréable, l'histoire est racontée alternativement par le deux héros, qui nous présentent chacun leur point de vue. Malgré ce côté homme/femme, le livre ne tombe pas dans la caricature, et nous emmène aux côtés de Désirée et Benny vers on ne sait pas trop quel fin!

De l'humour, de l'amour, du sexe, de la tendresse et beaucoup de questions dans ce roman qui pose le problème de l'amour face aux différences culturelles.

Il est suivi d'un tome 2 Caveau de famille.

"Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures."

Posté par nemo_ à 13:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,