01 juillet 2017

Maresi, chroniques de l'abbaye écarlate, de Maria Turtschaninoff

maresi

Pour une fois, ce n'est pas la couverture qui m'a attirée, j'avoue ne pas aimer du tout!

En revanche, l'écriture, agréable, fluide et efficace, nous entraîne vite dans l'histoire aux côtés de la jeune Maresi. Dès le début, on apprend qu'il s'est passé "quelque chose", et tout au long du récit, on sent la tension monter peu à peu. L'auteur, par l'intermédiaire de Marési, nous fait découvrir l'abbaye et son organisation. On entre dans un monde extrêmement bien imaginé, où les jeunes filles peuvent grandir en liberté, être éduquées et bien traitées. On apprend peu à peu que la situation est bien différente à l'extérieur...

Maresi est attachante : impulsive, spontanée, curieuse de tout, elle entraine le lecteur à sa suite à la découverte des autres mais je n'ai pas l'impression d'avoir été "dans sa tête" comme avec d'autres romans.

L'histoire se lit bien, et même si le scénario n'a que peu de suspense, c'est un livre agréable que l'on a envie de lire jusqu'au bout, avec une fin assez intense. Une belle histoire à laquelle il m'a cependant manqué quelque chose.

A partir de 12-13 ans.

"Maresi vit à l'Abbaye Ecarlate, sur une île quasi invisible depuis la mer et qui sert de refuge aux femmes depuis des décennies. Là, elles peuvent s'instruire, grandir et s'épanouir loin de la brutalité du monde et, parfois, de la fureur des hommes. Cette terre d'asile, cette terre de femmes, est placée sous la protection de la Déesse, la Mère Originelle, et les hommes ont interdiction d'y poser le pied. Mais un jour, une nouvelle fille vient demander l'asile. Qui est-elle ? Et qui la poursuit ?"


Crèmes au nutella (au thermomix)

creme-nutella2

Lorsque l'on ne sait plus si les copains-copines des enfants aiment la banane, le citron ou rien du tout... le nutella reste une valeur sûre!

Pour 6 verrines, il vous faut

  • 140g de nutella
  • 500 ml de lait
  • 20g de sucre
  • 15g de maïzena (pour une crème un peu liquide, sinon, ça fera plus "flan")
  • 1 oeuf

Mettez tout dans le bol du thermomix, un coup de turbo pour homogénéiser l'ensemble, et faites chauffer 7mn/100°C/vit2-3.

Deux heures au frais et c'est parfait!

Posté par nemo_ à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 juin 2017

Izana, la voleuse de visages, de Daruma Matsuura

izana

Izana fait partie des dernières parutions très prometteuses, j'étais ravie d'avoir l'occasion de le lire et je n'ai même pas réussi à aller jusqu'au bout...

Passé le tout début, le récit est lent, poussif, et il faut attendre plus de la moitié du livre avant qu'il ne se passe enfin quelque chose. Je n'ai pas adhéré au personnage principal, et les changements de narration inattendus perturbent encore davantage le récit, il faut à chaque fois quelques lignes avant de comprendre qui parle.

Bref, même si l'histoire promettait, je me suis ennuyée jusqu'au 3/4, lorsque j'ai abandonné, et je n'ai accroché ni aux personnages, ni à l'histoire.

"Et si vous pouviez prendre l'apparence de n'importe qui ? Dans le monde d'Izana, il y a le dedans et le dehors. Le dehors, c'est tout ce qui s'étend au-delà des murs de la maison : le soleil, les arbres, les autres... tout ce qu'elle n'a jamais vu autrement que dans ses livres ou à travers les carreaux. Car depuis sa naissance, elle vit recluse, bien à l'abri entre quatre murs. Un jour, poussée par la curiosité, la jeune fille décide de braver l'interdit et de s'aventurer à l'extérieur. Bien mal lui en prend – elle comprend que son visage est si effroyable qu'il ne peut être montré au grand jour."

 

27 juin 2017

Power Club, tome 2, Ondes de choc, d'Alain Gagnol

power club-2

Après un véritable coup de coeur pour le tome 1, vais-je oser dire que finalement, le tome 2 est encore mieux? En tous cas, il est au moins aussi bon, avec peut-être davantage de suspense, des moments plus noirs mais toujours de l'humour et des scènes d'anthologie !

Vraiment excellent, toujours à partir de 10-11 ans jusqu'à 110-111 ans, parce qu'il n'y a pas de raison.

Vivement le tome 3!

 

26 juin 2017

Power Club, L'apprentissage, d'Alain Gagnol... coup de coeur!

power club-1

Ma fille a lu Power Club avant moi et me l'avait fortement conseillé! J'ai mis un peu de temps à me lancer mais je confirme : il est vraiment excellent!

On y retrouve finalement les mêmes thèmes que dans Phobos, l'espace en moins, l'humour en plus : Anna devient une superhéroïne connue mondialement, son image ne lui appartient plus, les sponsors se l'arrachent, elle n'a plus de vie privée... mais à 17 ans, est-on prêt à tout sacrifier pour la célébrité?

Une bonne réflexion sur le recul à avoir vis-à-vis des célébrités lorsque l'on est fan, le rapport au groupe, la responsabilité lorsque l'on a des pouvoirs, le tout servi par une écriture efficace, pleine d'humour, qui nous présente des personnages que l'on ne peut qu'aimer. Anna est à la fois naïve comme on peut l'être à 17 ans tout en étant intelligente et sûre d'elle, elle aime ses pouvoirs mais veut en même temps rester comme avant et attache une énorme importance à son amitié avec Lisa. Lisa est également un personnage très attachant, assez déjantée, qui entraîne Anna dans les problèmes depuis leu enfance, mais qui apporte un grain de folie à la vie d'Anna, parfois trop raisonnable.

J'ai vraiment adoré ma lecture, l'histoire comme les personnages, je recommande à partir de 11 ans mais autant pour les ados que pour les adultes qui ont envie de passer un bon moment!

Il s'agit d'une trilogie mais les tomes se terminent sans laisser un suspense insoutenable.

"Anna n'est pas née sur Krypton, pourtant elle s'apprête à devenir une super-héroïne. Jeune et riche, elle répond aux critères du Power Club© ! Les termes du contrat sont les suivants : on lui inocule des boosters, une technologie de pointe qui la rend en quelques jours surhumaine, elle entre dans la légende aux côtés des huit super-héros déjà célèbres. En échange, elle se doit d'incarner le rêve absolu, de vendre son image aux médias, aux plus grandes marques."

 

 


23 juin 2017

L'auberge entre les mondes, t1, de Jean-Luc Marcastel

auberge-mondes

Jean-Luc Marcastel fait partie de mes auteurs préférés avec les excellents Louis le Galoup, Le simulacre, Les enfants d'Erebus ou encore Tellucidar (et bien d'autres!). L'auberge entre le monde, son nouveau roman jeunesse, mélange dans une recette réussie son talent d'écrivain et son goût pour la cuisine!

J'ai apprécié de découvrir cette auberge inspirée d'une auberge existante, qui devient, sous la plume de Jean-Luc Marcastel, une auberge qui s'étend sur des centaines de monde, lieu de rencontre entre des civilisations différentes, réunies par l'accueil de l'aubergiste et la gastronomie!

Aux côtés de Nathan, un jeune orphelin apprenti dans l'hôtellerie, on découvre l'auberge, ses aspects mystérieux avant d'entrer réellement dans le mystère et d'être entraîné dans une suite d'aventures.

J'ai apprécié l'histoire et le voyage, même si je suis restée un peu sur ma faim en tant qu'adulte, 250 pages, c'est trop peu pour vraiment s'attacher aux personnages, même s'ils sont aussi prometteurs! Mais j'ai hâte de lire la suite et le conseille sans hésitation aux lecteurs à partir de 8 ans!

"Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent ; des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans l'ombre ; et il y a cette force qu'il ressent au plus profond de lui... Alors que les mondes s'affrontent, Nathan est le seul à pouvoir réconcilier les hommes et apaiser les conflits."

22 juin 2017

Les éclaireurs, d'Antoine Bello (Les falsificateurs t2)

éclaireurs

Après un tome 1 que j'avais trouvé vraiment excellent, j'ai retrouvé avec plaisir Sliv et ses compagnons dans ce tome 2 tout aussi réussi. Plus politique car plus proche de nous historiquement, ce tome 2 nous fait revivre les événements du 11 septembre, le contexte politique de l'époque, la guerre en Irak...

Comme pour les Falsificateurs ou Ada, on ne sait plus ce qui est réel et inventé, tout semble tellement plausible! Pas de grossière  "théorie du complot" mais des petites touches, toute en finesse, de manipulation de l'information qui forment un ensemble totalement crédible. Et si c'était vrai?

A travers la quête de Sliv pour découvrir la finalité du CFR, c'est la "grande" Histoire que l'on (re)découvre.

Un livre passionnant, intelligent, digne des plus grands romans d'espionnage sans pour autant en être un. Inclassable et incontournable !

"C'est l'histoire de Sliv, agent spécial du CFR (Consortium de Falsification du Réel), qui veut comprendre pour quoi et pour qui il travaille.
C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, qui tente d'influer sur l'histoire des hommes, et dont l'existence est brutalement remise en cause un certain 11 septembre 2001.
C'est l'histoire de Youssef, tiraillé entre sa foi et son amitié ; de Maga, jeune femme moderne que son mariage précipite dans une famille d'intégristes ; de Lena, dont la rivalité professionnelle avec Sliv cache peut-être des sentiments d'une autre nature.
C'est l'histoire d'une grande nation, l'Amérique, qui trahit ses valeurs quand le monde a le plus besoin d'elle.
C'est, d'une certaine façon, l'histoire du siècle qui vient."

17 juin 2017

Soul Breakers, de Christophe Lambert

soul breakers

Soul Breakers se démarque des lectures jeunesse par son contexte puisqu'il permet de découvrir les Etats-Unis en pleine récession en 1936. L'auteur nous entraîne sur les routes aux côtés de Teddy, 15 ans, dans une ambiance assez sombre mélangeant réalité et magie noire.

Malgré un sujet intéressant et original, je n'ai pas réussi à entrer dans le roman. J'ai avancé page après page sans peine ni ennui mais je n'avais pas plus envie que ça de reprendre le roman entre deux séances de lecture.

Peut-être n'était-ce pas le bon moment pour moi mais j'ai aussi du mal à déterminer le public visé : jeunesse? le livre manque un peu de rythme par rapport aux presques 600 pages... Adulte? le thème ne s'y prête pas...

Bref, essayez-le et faites-vous votre idée :-)

"USA, 1936. Des milliers d'Américains victimes de la Grande Dépression sont jetés sur les routes. Parmi eux, Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers la Californie avec son père et sa petite soeur Amy dans l'espoir d'une vie meilleure. En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux... Persuadé que les forains ont volé l'âme de sa soeur, Teddy se lance à leur poursuite à travers les Etats-Unis. Sur son chemin, entre dangers, amitiés, amour et magie, l'adolescent va faire l'apprentissage intense du monde. Et de lui-même."

15 juin 2017

Crumble aux nectarines (au thermomix ou sans)

crumble-nectarines2

Rapide à préparer et très sympa!

Pour ce crumble, il vous faut

  • 5 nectarines
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 225g de farine
  • 100g de beurre
  • 100g de sucre roux
  • 100g de pépites de chocolat


Préchauffez le four à 180°C.
Coupez les nectarines en quartiers. Mettez-les dans un plat à four, arrosez-les du jus de citron et saupoudrez avec les deux cuillères de sucre.
Mettez dans le bol du thermomix la farine, une pincée de sel, le beurre coupé en petits morceaux. Mélangez vitesse 6 pour obtenir de grosses miettes. Ajouter le sucre et les pépites de chocolats et mélangez de nouveau, vitesse inverse.
Répartissez ensuite le crumble sur les nectarines  et enfournez pour 40 à 45 min (jusqu'à ce que le dessus devienne brun).

crumble-nectarines1

 

 

Posté par nemo_ à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 juin 2017

Les salauds de l'Europe, Guide à l'usage des Eurosceptiques, de Jean Quatremer

salauds-Europe

On entend beaucoup parler de L'Europe sans finalement trop savoir quoi en penser. Lorsque j'ai vu ce livre, je me suis dit "pourquoi pas". Après avoir terminé ma lecture (plus difficile, il est vrai, que mes habituels romans...), je suis ravie de ce choix.

Le livre se lit facilement, l'auteur connaît parfaitement son sujet, et le discours est très mitigé, ni tout blanc, ni tout noir. L'auteur présente l'Europe puis reprend, chapitre par chapitre, les reproches qui lui sont faits. "L'Europe s'est faite dans le dos des peuples", "Les Eurotechnocrates sont tous corrompus" etc Il développe le sujet en séparant ce qui est vrai de ce qui ne l'est pas, toujours de manière argumentée et intéressante.

Enfin, en fin de livre, il explique comment l'Union européenne pourrait être réformée, et pourquoi c'est si difficile...

J'ai beaucoup appris sur l'Europe, même si j'avais déjà de bonnes bases, et malgré cela, j'ai toujours du mal à maîtriser les institutions européennes, une seconde lecture ne serait probablement pas inutile. Mais je ressors de cette lecture avec la sensation de mieux comprendre l'Union européenne, de mieux cerner le vrai du faux dans ce que j'entends ou dans ce que je lis, et cela, c'est inestimable!

Un livre à lire.

"Peut-on encore être européen ? Trop de scandales, comme l’embauche de José Manuel Durão Barroso, l’ancien président de la Commission, par la banque d’affaires Goldman Sachs. Trop de compromissions, comme l’élection de Jean-Claude Juncker à la tête de l’exécutif européen, lui qui a transformé son pays, le Luxembourg, en paradis fiscal. Trop d’échecs, de l’économie au contrôle des frontières extérieures en passant par le social ou la défense. Trop de libéralisme débridé. Et trop peu de démocratie.

Il est facile de dresser un acte d’accusation implacable contre l’Union en dissimulant la responsabilité des gouvernements nationaux dans ces dérives. Les salauds de l’Europe, ce sont à la fois les États, les maîtres de l’Union, qui ont trahi le rêve des pères fondateurs, et les démagogues qui essayent de faire croire qu’un retour vers le passé résoudrait tous les problèmes. Il est temps de redire ce que l’Union nous a apporté à l’heure où elle n’a jamais paru aussi fragile, menacée de l’extérieur par la Russie de Poutine et les États-Unis de Trump, et de l’intérieur par le Brexit et la montée des partis extrémistes.

Dans ce livre percutant, l’un des meilleurs spécialistes de l’Europe reprend un à un les arguments de ses opposants en démêlant le vrai du faux et rappelle que la construction communautaire, aussi perfectible soit-elle, reste la dernière utopie pacifiste d’une planète au bord de l’abîme."

Posté par nemo_ à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,