23 octobre 2014

Crème dessert à la ricoré ou au café au thermomix

creme-ricoréA une époque, je buvais de la Ricoré. Mais forcément, les envies n'étant pas synchonisées avec la taille du pot, il me reste une boite de Ricoré dans mon placard...

J'ai donc cherché une recette et rien ne me tentait. Jusqu'à ce que je tombe sur une recette de crème au café sur l'espace recette thermomix, et j'ai essayé avec la Ricoré.

Un délice!!! Même mon mari, qui est amateur de café et n'aime pas la Ricoré, a trouvé ça très bon!

Et bien sûr, au thermomix, c'est super simple!

Il vous faut

  • 500 g de lait
  • 100 g sucre
  • 10 g sucre vanillé
  • 20 g de maïzena
  • 2 oeufs
  • 50 g de crème fraîche liquide (allégée à 18%, ça marche très bien)
  • 2c. à soupe de Ricoré (ou de café soluble si vous préférez

Verser le lait, le sucre, le sucre vanillé, la maïzena et les oeufs dans le bol et chauffer 8 min / 90°C/ vitesse 3 sans le gobelet.

A la sonnerie, ajouter la crème fraîche et mixer 10 sec / vitesse 4.

Ajouter la Ricoré ou le café soluble et mixer 20 sec / vitesse 4.

Verser la préparation dans des ramequins. Laisser refroidir et mettre au frais au moins 1 heure. Mais même pas complètement refroidi, c'était super bon!

 

Posté par nemo_ à 09:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


21 octobre 2014

Oksa Pollock, tome 1 : L'inespérée, de Anne Plichota et Cendrine Wolf

oksa pollockJ'adore!!! Je me suis replongée dans cette série dont j'avais lu les tomes 1 et 2, à l'époque où ils étaient sortis.

Puis j'avais attendu la suite, et finalement, j'avais patienté, le temps que le dernier sorte en ebook (merci à ceux qui s'en sont occupés !!!)

Voilà qui est fait, j'ai donc repris ce tome 1 et c'est un vrai plaisir, c'est aussi bon que dans mon souvenir, largement à la hauteur d'un Tara Duncan ou d'un Oscar Pill (excellent aussi, Oscar Pill, si vous ne connaissez pas, foncez!), à peine au-dessous d'Harry Potter ou de Percy Jackson...

Une héroïne intéressante, des personnages secondaires qui le sont tout autant et des créatures très originales, le tout associé à un scénario qui sort de l'ordinaire et qui permet à cette série de se démarquer, par sa qualité, lorsqu'on la compare à tout un ensemble de lectures "jeunesse" basées sur une héroïne qui se révèle être plus qu'une jeune fille ordinaire.

C'est aussi le cas ici, mais avec tellement autour que ce n'est presque plus l'essentiel...

Bref, du très très bon, qui va m'occuper un moment puisqu'il y a 6 tomes, chaque tome étant un joli petit pavé.

Ma fille les a tous lus, donc pas de problème à partir de 10-11 ans... à condition de ne pas avoir peur des gros livres.

 "Le jour de la rentrée dans son nouveau collège à Londres, Oksa voit sa vie bouleversée : voilà qu'elle découvre en elle des dons surnaturels ! Terrifiée à l'idée de s'attirer des ennuis, elle n'ose d'abord en parler à personne, à l'exception de son meilleur ami, Gus. Pourtant, Dragomira, son excentrique mais sympathique grand-mère, aurait pu lui expliquer tout de suite la raison de ces surprenantes aptitudes, lui raconter enfin le secret qui pèse sur leur famille d'exilés... "

20 octobre 2014

Colombo de veau (mijoteuse)

colombo-veauPour une fois que tout le monde a aimé, même les enfants, ce serait dommage de ne pas partager!

Pour un colombo d'une dizaine de parts, il vous faut

  • 1 kg de sauté de veau (plus ou moins selon si vous mangez beaucoup de viande ou pas)
  • 6 carotte
  • 5 pommes de terre
  • 3 courgettes
  • 2 oignons
  • 3 cuillères à soupe de colombo
  • 1 cuillère à soupe de fond de veau

Peler et émincer les oignons, les faire revenir dans une sauteuse avec l'huile d'olive, ajouter la viande coupée en dés, faire dorer le tout.

Peler les carottes, les couper en rondelles, les rajouter à la viande, bien mélanger, ajouter les courgettes coupées en tronçons.

Ajouter la poudre de colombo, saler, poivrer, bien mélanger en continuant de faire dorer.

Versez dans la mijoteuse.

Versez 300ml d'eau dans la sauteuse, ajouter le fond de veau puis quans il est dilué, versez dans la mojoteuse.

Ajoutez les pommes de terre coupées en petits morceaux et laissez mijoter, position high, pendant 3 ou 4 heures.

Posté par nemo_ à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Les gardiens des âmes, de Kim Richardson, t3 : L'horizon

gardiens des âmes t3Après le tome 1, j'ai enchainé le 2 et le 3 avec beaucoup de plaisir.

Bien que l'on retrouve un peu la même organisation que dans Mystiques, c'est agréable à lire, passionnant, et il est difficile de poser la liseuse/le livre.

Le tome 3 se termine, on peut donc s'arrêter là (ce que je vais faire pour une pause "Oksa Pollock" avant d'y revenir) mais 3 autres tomes terminent la série.

Toujours sans problème à partir de 10-11 ans.

 

19 octobre 2014

Les gardiens des âmes, de Kim Richardson, t1 : le sceau

gardiens des âmes t1Après Arkem qui était une lecture assez "torturée", mais également difficile à oublier, j'ai eu un peu de mal à lire autre chose. J'ai donc cherché quelque chose de plus léger.

En farfouillant sur ma liseuse, je suis tombée sur la série des Gardiens des âmes (6 tomes), que j'avais chargée après avoir lu la trilogie Mystiques, que j'avais bien appréciée.

Les gardiens des âmes est une série dans le même genre : jeunesse, avec de l'action, du merveilleux, un peu d'humour, des aspects assez originaux pour décrire ce qu'il se passe après la mort et une héroïne qui ne comprend pas forcément ce qui lui arrive mais qui assume...

Agréable à lire, original, un tome 1 "complet" mais qui donne malgré tout envie d'enchainer avec le suivant... Ca devrait plaire à mes enfants!

 


18 octobre 2014

Les soldats qui ne voulaient plus se faire la guerre - Noël 1914, d'Eric Simard et Nathalie Girard

les soldats qui ne voulaient plusEn ce moment, deux de mes enfants travaillent sur la guerre de 1914-1918, centenaire oblige, et ça les intéresse beaucoup!

Du coup, j'ai pris ce livre à la bibliothèque de mon village et je l'ai lu pour voir comment l'histoire était traitée.

C'est un tout petit livre mais très dense par son contenu : inspirée de faits réels, l'histoire est émouvante, la description de la vie dans les tranchées est très juste et détaillée, c'est à la fois passionnant et intelligent.

Malgré quelques détails un peu durs ( les cadavres qui pourrissent), je pense que ma dernière de presque 7 ans, qui a travaillé sur le sujet, pourra le lire.

Sinon, sans problème à partir de 8 ans, et même s'ils le liront très vite, je le conseillerais aussi aux élèves de 3e pour qui la 1ere guerre mondiale est au programme.

"Cette fiction est inspirée d'une histoire vraie. À Noël 1914, sur le front opposant troupes britanniques et allemandes, les soldats des deux camps, désobéissant à leurs supérieurs, cessent de combattre ; Ils fraternisent, enterrent en commun leurs morts, jouent aux cartes et disputent même un match de football entre les tranchées...
À la suite du récit : un dossier illustré avec des documents et des photographies sur la Première Guerre mondiale et les fraternisations, et d authentiques lettres de poilus, riches en émotion."

Délice de pommes au speculoos (thermomix)

delice-pommes-speculoos1Voici un excellentissime dessert, facile à faire, pour un résultat époustouflant!

La recette peut également être faite sans le thermomix, mais c'est moins facile...

Elle se fait en deux temps : la base et la compote, puis une heure au frais, et la mousse, puis 12h au frais. Le plus simple, c'est souvent de le faire la veille.

Avec le thermomix, il vous faut un moule à manqué à fond amovible de 20cm de diamètre et

  • 200 g de biscuits speculoos
  • 180 g de beurre
  • 80 g de cassonade
  • 5 feuilles feuille de gélatine alimentaire
  • 250 g de sucre
  • 1kg de pommes golden
  • 5 jaunes d'oeufs
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 300 g de crème fraiche
  • 300 g de lait 1/2 écrémé
  • 250 g de pâte à spéculoos
  • 1 c. à soupe de cacao en poudre non sucré

Première étape : le croustillant au speculoos

 

 

  • 200 g de biscuits speculoos
  • 80 g de beurre
  • 80 g de cassonade

Mettez tous les ingrédients du croustillant dans le bol et mixez 20sec/vitesse 5

Mettez le mélange sableux obtenu dans un moule à fond amovible et tasser a l'aide d'une cuillère, puis mettez 30minute au frais environ.

Deuxième étape : la compote de pommes

delice-pommes-speculoos2jpgj'ai doublé les quantités de la recette d'origine.

  • 2 feuille feuille de gélatine alimentaire
  • 200 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 1kg de pommes golden
Pendant que le croustillant est au frais, mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide.
Epluchez et couper les pommes en fines lamelles (avec l'épluche-pommes, c'est impeccable)
Mettez le sucre et le beurre à fondre à feu vif dans une poêle pour faire un caramel au beurre. Dès que le caramel commence à blondir, ajoutez les lamelles de pommes. Laissez cuire à feu doux jusqu'a obtention d'une compte en mélangeant de temps à autre. Ecrasez à la fourchette les dernières pommes avant d'ajouter la gélatine soigneusement essorée.
Mélangez à la spatule, réservez dans un saladier et laissez refroidir.

Quand la compote est froide, étalez-là en une couche régulière sur le croustillant de spéculos. Réfrigérez une heure.

Dernière étape : le crémeux au speculoos

  • 5 jaunes d'oeufs
  • 50 g de sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 3 feuilles de gélatine alimentaire
  • 300 g de crème fraiche
  • 300 g de lait 1/2 écrémé
  • 250 g de pâte à spéculoos
  • 1 c. à soupe de cacao en poudre non sucré

Mettez les jaunes et les sucres dans le bol et mélangez 2mn/vit3.

Pendant ce temps, mettez les feuilles de gélatines à ramollir dans un bol d'eau froide.

A la sonnerie, ajoutez le lait, la crème et chauffez 13mn/80°/vitesse 3.

A la sonnerie, ajoutez la pâte à spéculos et les feuilles de gélatines soigneusement essorée et mélangez 30sec/vitesse4

Laissez tiédir avant avant de verser délicatement sur la couche de pommes et réfrigérez pendant 12heures.

Le lendemain, démoulez après avoir passé une lame de couteau sur le pourtour (j'enlève juste le cercle, je laisse sur le socle du moule), et saupoudrez de cacao.

15 octobre 2014

Arkem, tome 4, de Valérie Simon

coverJ'arrive au bout de cette série de 4 tomes, même si je n'ai pas encore totalement fini.

De mon point de vue, l'auteur aurait probablement pu raccourcir en 3 tomes mais l'histoire reste intéressante, même si on a envie de mettre des claques aux deux personnages principaux qui se cherchent sans arrêt.

Je reste un peu sur ma faim, en revanche, pour les personnages secondaires qui auraient mérité d'être davantage développés, mais ça reste une bonne série fantasy.

 

13 octobre 2014

Nina Volkovitch, tome 1 : la lignée, de Carole Trébor

coverJe voulais lire ce livre depuis un moment, mais je ne l'avais malheureusement pas en ebook. Voilà qui est fait, et je ne regrette pas : c'est une lecture très intéressante autour d'une héroïne au fort caractère, dans un environnement que je n'avais encore jamais rencontré pour un fantastique jeunesse : l'URSS juste après la seconde guerre mondiale.

Le livre se lit très facilement mais il faut enchainer avec le tome 2, car on reste sur sa faim!

Plutôt pour ados, à partir de 12 ans? Une scène me paraît susceptible de choquer, mais parfois, un enfant de 11 ans y accordera moins d'importance qu'un adulte... difficile de savoir!

"Envoyée à l’orphelinat de Karakievo parce que ses parents sont considérés comme des « ennemis du peuple », Nina Volkovitch a fait le serment de s’enfuir et de retrouver sa mère, emprisonnée dans un goulag de Sibérie. Mais comment s’enfuir d’un tel lieu quand on a quinze ans, et qu’on en paraît douze ? Ce qu’elle ne sait pas, c’est que sa mère a pris soin de dissimuler de précieux indices pour l’aider à s’échapper, mais aussi pour lui révéler les dons particuliers qu’elle possède sans le savoir. Car Nina est la descendante des Volkovitch, une illustre famille qui détient des pouvoirs aussi prodigieux que terrifiants. Et c’est elle, Nina, qui représente le dernier espoir face à un ennemi plus menaçant que la dictature soviétique…"

 

12 octobre 2014

Arkem, t2 : Sinien, déesse de la vie, de Valérie Simon

coverUn tome 2 aussi passionnant que le tome 1.

Yanis est devenue Sinien et elle recherche ses origines. Alternant caprices de déesse, vulnérabilité d'une enfant, et désirs d'une jeune femme en devenir, c'est un personnage très complexe qui donne tout son intéret à ce tome 2!

Vraiment très bien!

Plutôt pour grands ados et adultes.

"Dans sa fuite éperdue devant les forces du mal, elle ne sait qui croire ou qui suivre. Derrière elle, le Shegir répand son haleine putride, écrase tout de sa masse hideuse et la traque sans répit. Devant elle, il n'y a rien, que la promesse de sa perte et de celle de la pierre d'Arkem. Alors celle qui n'est pas la déesse de la mort, qui est devenue Sinièn, ne peut que fuir, fuir les ténèbres, fuir la réalité, fuir ceux qui lui veulent du bien : Kéo Seaghan, Mage de Lannilis, son chevalier servant et son persécuteur ; Héran le Prince loup-garou, si beau et si animal ; les magiciennes d'Oonagh et leur rejet des hommes ; le peuple des Elfes dont elle parle la langue sans jamais l'avoir apprise ; la reine des licornes qu'elle reconnaît sans jamais l'avoir rencontrée."