23 août 2017

Visites : Montpellier

Retour aux sources aujourd'hui avec la visite de Montpellier.

Nous avons posé les voitures au parking tram de Saint-Jean-le-Sec, payé le billet tram+P (4,90€) qui couvre à la fois le prix du parking et un aller retour pour tous les passagers de la voiture, et hop, dans le tramway direction le centre en 20mn.

D'autres parking existent aaux différentes entrées de Montpellier, profitez-en : c'est moins cher que de payer le parking en centre-ville, plus écologique et les tramways sont très agréables.

Nous descendons à la gare puis remontons vers l'Ecusson. Première étape, Gibert Joseph (et non, je n'ai rien acheté :-D ) sur la place de la Préfecture.

Montpellier_23-08-2017(01)

Montée vers l'Arc de Triomphe en passant devant le palais de justice.

Montpellier_23-08-2017(2)

Montpellier_23-08-2017(3)

Nous arrivons sur la promenade du Peyrou, avec sa statue de Louis XIV et son château d'eau.

Montpellier_23-08-2017(4)

Montpellier_23-08-2017(5)

Vue sur les Arceaux qui terminent l'Aqueduc de Saint-Clément.

Montpellier_23-08-2017(8)

 

Nous repartons dans les vieilles rues de l'Ecusson, direction la Cathédrale Saint-Pierre. Impossible de voir l'intérieur car elle est fermée pour rénovation jusqu'au printemps 2018.

Montpellier_23-08-2017(10)

Nous repartons vers la place de la Préfecture, puis direction la rue de l'Ancien Courrier avant de rejoindre la Grande Rue. Certains bars de ma jeunesse existent toujours mais le petit magasin de BD d'occasion a fermé...

Résultat de recherche d'images pour "montpellier rue ancien courrier"

Après un passage par le Polygone, direction le quartier d'Antigone, conçu par l'architecte Ricardo Bofill dans les années 1980.

Montpellier_23-08-2017(11)

Montpellier_23-08-2017(12)

(ci-dessous, une photo qui n'est pas de moi)

Résultat de recherche d'images pour "montpellier antigone"

Après un passage par la librairie Sauramps, retour dans la Grande Rue pour goûter avec des bretzels poire-chocolat (celui-là, de magasin, existe toujours, heureusement!!) puis rue de l'Aiguillerie (tiens, encore une librairie de BD....) avant de bifurquer et rejoindre l'esplanade au niveau du musée Fabre.

Epuisés mais contents, nous avons repris le tramway sur la Comédie et sommes rentrés pour un repos bien mérité.

Posté par nemo_ à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22 août 2017

Cathédrale de Maguelone (1h) et plage des Aresquiers

19-08-2017(6)

Encore une petite visite à faire dans les environs de Montpellier, même si j'ai trouvé le site moins agréable que dans mon souvenir... Trop de monde, des gens peu respectueux et bruyants dans la cathédrale, il vaut mieux venir hors saison.

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Maguelone se dresse sur une île aujourd'hui reliée au continent par un cordon littoral. Pour y accéder, vous pouvez passer par Palavas ou par Villeneuve-lès-Maguelone. Dans les deux cas, un parking payant en saison (4 euros) vous permet de garer votre voiture.

Côté Villeneuve-les-Maguelone, vous pouvez également vous garer gratuitement au début du chemin du Pilou (quelques places) et suivre la route entre les étangs à pied jusqu'à la passerelle du Pilou, ce qui permet d'admirer les habitants du lieu...

19-08-2017(01)

Une fois la passerelle passée, un chemin est aménagé pour accéder à la plage (tout droit) ou à la cathédrale (à gauche). Vous pouvez également prendre le petit train. A pied, vous suivez un chemin bordé de roseaux avant de déboucher au niveau d'un bâtiment rénové en restaurant. Ce n'est pas la cathédrale (nous nous sommes posés la question!), celle-ci est un peu plus à gauche avec des chemins aménagés qui en font le tour et permettent d'admirer les paysages, les vignes et les nombreux paons qui habitent les lieux.

19-08-2017(2)

A l'intérieur de la cathédrale, vous pouvez admirer les tombeaux d'anciens évêques.

19-08-2017(3)

 

19-08-2017(4)

Vous trouverez ici plus de détails sur l'histoire incroyable de cette cathédrale.

Nous avons poussé ensuite jusqu'à la mer mais la plage n'y a pas grand intérêt et l'odeur des étangs est assez insupportable.

Nous sommes repartis direction les Aresquiers.

Après avoir posé la voiture au parking avant le pont, juste après le petit bois en venant de Vic la Gardiole, nous avons parcouru le trajet qui mène à la plage. Nous savions qu'il s'agissait d'une plage de galets mais nous pensions qu'il y avait quand même une plage! (ce qui est le cas, sauf si tout a changé, aux Aresquiers côté Frontignan)

Mais à ce niveau, la plage consiste en deux grosses "marches" de galets où l'on peut à peine se poser.

19-08-2017(11)

En revanche, l'eau est très claire et les enfants ont su s'occuper sans sable.

19-08-2017(12)

19-08-2017(19)

Percy Jackson, t2 : La mer des monstres, de Rick Riordan (livre audio)

mer-des-monstres-audio

J'avais un moins bon souvenir du tome 2 en livre que des autres tomes, mais cela ne m'a pas empêchée de me régaler à l'écouter en livre audio. Pour finalement conclure qu'il est excellent.

On replonge avec plaisir dans le monde de Percy Jackson, un monde où le triangle des Bermudes n'est autre que la mer des Monstres, celle de Charybde, de Scylla, des sirènes, celle que les héros arpentent depuis des millénaires.

Le narrateur rend réel les personnages, et réussit à garder la qualité de l'humour de l'écriture de Riordan... fabuleux!

Forcément, le second effet, c'est que l'on a juste envie de relire une fois de plus les Percy Jackson.

Pour tous!!!

PS : pour ceux qui se disent "pas la peine, j'ai vu le film", les livres n'ont pas grand chose à voir avec les films qui en ont été tirés... Ils sont bien meilleurs!

 

 

21 août 2017

C'est ici que l'on se quitte, de Joe Tropper

c'est ici que l'on se quitte

Il s'agit du premier roman de cet auteur que je lis, et même si j'ai quelques bémols par rapport à cette lecture, j'ai passé un très bon moment et je pense que je vais essayer les autres.

L'écriture est remplie d'humour, j'ai plusieurs fois ri derrière ma liseuse durant la première partie du livre, un peu moins par la suite mais certaines répliques sont vraiment fabuleuses!

L'histoire de base est "légère" car finalement, ce sont les personnages et leurs liens qui sont importants. Et quels personnages! A travers eux, ce sont des questions de vie qui sont posées, des problématiques intéressantes qui sont développées, et on s'attache vraiment à l'ensemble de  la famille.

En revanche, j'ai trouvé que les "obsessions sexuelles" de Judd pesaient de plus en plus au fil du roman, même si j'ai apprécié le personnage, alourdissant l'ensemble. J'aurais préféré que les autres personnages soient davantage développés, un peu plus de psychologie et un peu moins de sexe n'aurait probablement pas nui à l'ensemble.

Je recommande, si vous voulez passer un bon moment!

Pour adultes.

Qu'est-ce qui est pire que d'aller enterrer son père ? Réponse : passer les sept jours de deuil qui suivent enfermé avec sa propre famille de dingues...Qu'est-ce qui est pire que d'aller enterrer son père ? Réponse : passer les sept jours de deuil qui suivent enfermé avec sa propre famille de dingues... Pour Judd, qui nage en pleine déprime, cette semaine de Shiva'h pourrait être la pire de sa vie. Famille, je vous hais ! Heureusement, il y en a au moins un qui n'est plus là pour voir ça...

Posté par nemo_ à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Château de Montferrand (Hérault)

Montferrand-13-08-2017(15)

Attention au soleil pour cette petite randonnée en garrigue avec pour but le château de Montferrand. Cette randonnée se situe dans la région du Pic-Saint-Loup, 20mn au nord de Montpellier.

Comptez 1h pour monter, avec de bonnes chaussures et beaucoup d'eau! Nous avons croisé des enfants de 5 ou 6 ans, donc pas de problème particulier en famille, si ce n'est que c'est caillouteux et que ça monte.

Attention, vous rencontrerez tout au long du trajet des panneaux indiquant qu'il s'agit d'une propriété privée et que l'endroit est dangereux avec des chutes de pierre qui peuvent être mortelles. L'accès est interdit car il est en cours de rénovation par la Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup.

Vous aurez déjà une belle vue du pied du château.

 

Outre les ruines du château de Montferrand, vous pourrez admirer la vue sur le Pic Saint Loup, les falaises de l'Hortus et toute la plaine littorale.

Montferrand-13-08-2017(11)

Montferrand-13-08-2017(2)

 

Montferrand-13-08-2017(4)

 

Le départ se trouve dans le village de Saint-Mathieu de Treviers, suivre "village Haut" et "château de Montferrand". Vous arrivez à un embranchement, une route caillouteuse sur la droite vous amène au parking.

A l'entrée du parking à gauche se trouve le chemin à prendre, le GR60. Montez jusqu'aux grilles d'un réservoir d'eau puis suivez le chemin à travers la garrigue (balisage rouge et blanc) jusqu'à une petite clairière avec un tas de pierre au centre. Là, prenez le chemin qui monte à droite et vous arriverez au pied du château.

 

Montferrand-13-08-2017(7)

Montferrand-13-08-2017(10)

 

Posté par nemo_ à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 août 2017

Tarte aux prunes

tarte-prunes1

Les voisins nous ayant gentiment donné une bonne quantité de prunes, j'ai tenté la tarte aux prunes (recette prise sur Marmiton) et c'était excellent! Chaude, elle était délicieuse et croustillante, froide, elle ressemblait en revanche favantage à un flan, les prunes ayant imprégné la pâte. Mais c'était bon quand même.

tarte-prunes2

Pour cette tarte, il vous faut :

  • une pâte feuilleté
  • un kilo (ou moins, mais je n'ai pas pesé) de prunes
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 100g de sucre (ou un peu moins)
  • 3 oeufs
  • 20cl de crème fraiche (j'ai mis de la crème fraiche épaisse, mais c'était peut-être de la liquide dans la recette?)

Préchauffez votre four à 180°C.

Etalez votre pâte dans le moule.

Dénoyautez, coupez en deux et placez les demi-prunes sur la pâte, la partie arrondie vers le haut.

Mélangez les autres ingrédients (10 secondes, vit10 au thermomix) et versez sur la pâte.

Enfournez pour 30mn.

 

Posté par nemo_ à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Visites : le Pont du Gard (Gard)

Dans la suite des chroniques "visite", voici celle du Pont du Gard. Avant tout, sachez que vous pouvez télécharger une application Pont du Gard, ce que j'ai envisagé, puis oublié, et une fois sur place, c'était mort.

Nous voici donc deux voitures se suivant sur l'autoroute, puis sortant direction Pont du Gard. Surprise, lorsque vous sortez de l'autoroute, les panneaux vous proposent "Pont du Gard rive droite" et "Pont du Gard rive gauche". Le choix devant être fait en un quart de secondes, nous sommes partis vers "rive gauche", ce qui correspondait au parking proche du Musée et des bâtiments, parfait!

pont-du-Gard_17-08-2017(17)

Si vous partez vers "rive droite", vous arrivez du côté des plages le long du Gardon et il vous faut ensuite traverser le Pont pour rejoindre le Musée.

Nous sommes arrivés vers 11h, mi-août, et aucun problème pour trouver deux places dans la parking. La queue pour prendre les billets était également rapide. Il est possible de prendre les billets en ligne avant. Pour les habitants du Gard, l'entrée est gratuite sur justificatif de domicile. Il existe aussi un pass illimité qui coûte le prix d'une entrée par personne, valable un an.

Enfin, le parking est compris dans le prix du billet (un billet parking est délivré en même temps que les billets d'entrée) ce qui change de nombreux sites où le parking coûte extrêmement cher!

Nous avons pris l'entrée la plus simple : Musée, Ciné, Ludothèque et Pont. Le niveau au-dessus permettait une visite de la canalisation mais les horaires des visites ne nous convenaient pas. L'entrée la plus complète permet d'avoir la même chose avec visite guidée complète.

Nous avons commencé par le Ciné, un petit film de 15mn, muet mais très bien fait, présente le Pont du Gard. Ensuite, le Musée permet de tout savoir sur l'ensemble de l'Aqueduc, du point de vue historique et technique, avec des reconstitutions. Très intéressant!

Après un pique-nique sur une petite place entre le musée et le Pont, nous sommes allés admirer l'édifice.

pont-du-Gard_17-08-2017(01)   apont-du-Gard_17-08-2017(3)

pont-du-Gard_17-08-2017(10)

Une fois le Pont traversé, direction la rivière où nous sommes restés plusieurs heures à nous baigner. Beaucoup de monde, même si le site est étendu...

Une fois rafraichis, nous sommes allés découvrir l'espace "Mémoires de garrigue", différents parcours aménagés qui permettent de comprendre l'utilisation de la garrigue par l'homme à travers le temps, ses plantes et de découvrir d'autres vestiges de l'Aqueduc.

 

pont-du-Gard_17-08-2017(18)

pont-du-Gard_17-08-2017(21)   pont-du-Gard_17-08-2017(19)

 

Un livret permet également de se lancer dans une chasse au trésor mais nous n'avions plus le temps.

Une très bonne journée sur un site bien organisé et bien entretenu, qui mérite d'être visité.

Posté par nemo_ à 08:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 août 2017

Visites : Béziers (2 à 3 h) et les écluses de Fonséranes (1h30)

Autre visite de la semaine dernière (ou de celle d'avant? vacances, j'oublie tout...), Béziers. J'avais déjà visité les écluses avant que le site soit rénové mais je ne connaissais pas du tout le centre de Béziers et j'ai été agréablement surprise!

Nous nous sommes garés au parking souterrain Jean Jaurès où nous avons trouvé des places sans difficulté et nous avons commencé par les petites rues qui nous ont menés à l'Hôtel de Ville.

Beziers-10-08-2017(4)

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la magnifique cathédrale Saint-Nazaire et après une montée épique dans des escaliers étroits en colimaçon, nous avons débouché en haut d'une des tours!

Très belle vue sur Béziers et sa région, ainsi que sur le Pont-Canal, ouvrage d'art du canal du Midi permettant à celui-ci de traverser l'Orb.

     

Nous avons ensuite continué vers l'église Saint-Jacques.

     

 

puis vers le Plateau des poètes, superbe parc au coeur de la ville datant du Second Empire.

  

  

 

Nous avons ensuite repris la voiture direction les écluses de Fonsérane (impossible de trouver la navette qui y mène à partir du centre!). Nous nous sommes garés, un peu par hasard, au bout de la rue des écluses qui nous menés en bas des écluses. Le site ayant été rénové, les panneaux mènent au nouveau parking, payant, qui permet d'accéder en haut des écluses.

Les 9 écluses de Fonsérances (plus que 7, en fait) forment un ouvrage d'art impressionnant sur le canal du midi. En fin d'après-midi, les bateaux étaient nombreux, ce qui nous a permis d'admirer le fonctionnement des écluses.

   

Posté par nemo_ à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 août 2017

Damné, tome 1, d'Hervé Gagnon

damné-t1

Commencé après l'avoir feuilleté au musée de l'oppidum d'Ensérune, en pays cathare, j'ai apprécié de retrouver les différents lieux dans le roman. C'est toujours différent lorsque l'on connaît les lieux des événements, cela apporte plus de réalisme à l'histoire.

Damné est un thriller historique et ésotérique à la Da Vinci Code avec un côté fantastique très léger. Le personnage principal est complexe, à la fois monstrueux et attachant du fait que l'on sait comment il est devenu ainsi, et on le suit tout au long de ce tome 1 à la recherche de la Vérité. Combattant aguerri, il rejoint la Croisade contre les Albigeois par hasard et découvre ainsi l'hérésie cathare.

Le livre est réaliste sur l'époque, avec certaines scènes de combats assez rudes. L'ambiance est sombre et torturée. Malgré quelques longueurs, j'ai trouvé ma lecture intéressante, sans être cependant totalement prise dedans, probablement en raison de l'ambiance très lourde (j'ai davantage envie de légéreté ces derniers temps)

Il s'agit du tome 1 d'une quadrilogie.

Pour adultes et grands ados.

Damné, c’est Gondemar de Rossal, né en 1185, fils d’un petit seigneur. Damné car il naît le visage voilé et, superstition oblige, ce voile le condamne à la damnation. Maudit, il apportera le malheur à sa famille et à tout le village. Il mène ainsi une enfance triste et solitaire, mais trouvera refuge auprès du père Prelou, prêtre du village et Pernelle, sa seule amie.
L’année de ses 14 ans, Gondemar fait la connaissance de Bertrand de Montbard, templier défroqué, engagé par son père comme maître d’armes afin de protéger le village de Rossal des bandits. Au fil des années, après un entraînement qui frise la cruauté, le jeune homme, d’une violence extrême, devient un guerrier redoutable. Jusqu’au jour où il est assassiné.
Ironiquement, c’est à cet instant que s’amorce sa vraie destinée, pour prendre une tournure historique et spirituelle : après un séjour en enfers, il est ramené d’entre les morts par l’archange Métatron avec pour mission de protéger la Vérité., dont il ne connaît ni la nature ni l’emplacement. Seul indice : il doit prendre la route du Sud. Le prix de cette quête : le salut de son âme !
Commence alors pour notre héros une quête où Cathares, Templiers, Croisés, Parfaits se succéderont et cette Vérité qu’il doit sauvegarder lui dévoilera une toute nouvelle facette de notre histoire.

15 août 2017

Visites : oppidum d'Enserune, tunnel du Malpas et étang de Montady (Hérault)

Ne connaissant pas le coin, nous nous sommes garés au parking près du tunnel du Malpas. Nous sommes ensuite montés à pied juqu'à l'oppidum mais on peut également se garer là-haut.

  

Le tunnel du Malpas a été construit pour permettre au canal du Midi de traverser la colline d'Ensérune. Il faut descendre sur quelques centaines de mètres à partir du parking et l'on peut ensuite passer dans le tunnel.

Après avoir remonté l'escalier jusqu'au niveau du parking, nous avons continué à pied jusqu'à l'oppidum. Tout au long de la route, on peut admirer l'étang de Montady en forme de soleil mais c'est au niveau de l'oppidum que le point de vue est le meilleur! L'étang de Montady est un ancien étang asséché au Moyen Âge. Le système de drainage lui donne cette forme en soleil.

Après 1,5 km de marche, nous voici en haut de la colline sur lequel a été construit l'oppidum d'Enserune, un village gaulois parmi les plus importants du midi méditerranéen.

Une fois l'entrée payée (6 euros par adulte, gratuit pour les enfants... très raisonnable), nous avons pu découvrir les vestiges des maisons gallo-romaines et de la nécropole, le tout au milieu de la garrigue. Nous avons terminé par le musée situé dans le bâtiment où sont présentés les objets découverts dans les tombes (beaucoup de poteries et quelques armes) et la boutique.

L'ensemble nous a pris entre 2 et 3 heures et les enfants (de 9 à 14 ans) ont également apprécié l'après-midi.