01 février 2016

Ta 2e vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une, de Raphaëlle Giordano

ta 2e vie commence

Excellent, un vrai coup de coeur, j'ai A-DO-RE !!!

Cela fait un petit moment que ce roman "développement personnel" me tente, et bien c'est fait, je l'ai dévoré ce week-end!

C'est à la fois bien écrit, passionnant comme un roman et très intéressant comme un essai de développement personnel. Les personnages sont tellement bien décrits que l'on a l'impression de les connaître...

Je me suis demandé tout au long du livre comment l'auteur allait pouvoir terminer l'histoire pour que ça reste "roman" et, cerise sur le gâteau, j'ai trouvé la fin géniale!

Un livre qui apportera certainement un plus dans votre vie par les idées qu'il donne, qui vous fera passer un bon moment de lecture, et surtout, un livre que l'on n'oublie pas.

- Vous souffrez probablement d'une forme de routinite aiguë.

- Une quoi ?

- Une routinite aiguë. C'est une affection de l'âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude...

- Mais... Comment vous savez tout ça ?

- Je suis routinologue.

- Routino-quoi ?

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves...


06 novembre 2014

L'amour et les kilos, du Dr Stéphane Clerget

coverCela faisait un moment que je n'avais pas lu de livres sur la psychologie, bien être etc

Puis je suis tombée sur cet ouvrage dans Psychologie magazine, j'y ai jeté un coup d'oeil en librairie, et il m'a paru vraiment intéressant. D'autant plus que j'avais bien aimé un autre ouvrage de l'auteur sur Les kilos émotionnels.

Du coup, hop, sur la liseuse, et c'est parti!

Je n'en suis qu'au début mais pour l'instant, je le trouve très intéressant. L'auteur décrit, de manière assez rapide, les raisons qui peuvent pousser à manger, liées à différentes étapes de la vie : un manque d'attachement bébé, de l'affection donnée sous forme de nourriture "tu t'es fait mal? tiens, un gateau", une manière de "supporter" les changements à l'adolescence (manger par peur du désir sexuel).

Il explique aussi qu'on peut avoir des raisons inconscientes de grossir qui font que tout régime sera voué à l'échec. Bon, à la base, il est de toutes façons contre les régimes puisqu'il confirme que 90% des gens ayant fait un régime ont repris davantage 3 ans plus tard. Pour lui, il faut chercher les raisons qui font manger. On retrouve les mêmes principes que chez le Dr Zermati et ceux qui travaillent avec lui au G.R.O.S.

Mais il développe davantage sur le fait qu'être en surpoids peut être un choix inconscient : se démarquer de maman qui a toujours voulu une fille mince et a maitrisé votre assiette toute votre enfance et adolescence, créer une barrière par rapport au désir des autres qui vous a pesé à l'adolescence etc

Tout un ensemble de piste qui ne donnent pas de solution pour l'instant (je n'en suis qu'au début du livre) mais qui permettent de réfléchir et de creuser par rapport à sa vie passée. Et également, par rapport à la manière dont on appréhende la nourriture et nos enfants...

12 février 2014

Oubliez les calories & perdez du poids, de Zoé Harcombe : témoignage

Oubliez les calories & perdez du poidsComme une lectrice, Isa, a gentiment détaillé son expérience de ce régime dans les commentaires, je me suis dit que son témoignage méritait d'être rassemblé en un message. D'autant plus que l'on en trouve très peu sur ce régime en français.

Alors voici ce témoignage

*********************!

j'ai essayé ce régime, il fonctionne très bien,j'ai perdu du poids et je l'ai conseillé à plusieurs personnes de mon entourage. Le plus dur ce sont les 3 ou 4 premiers jours car il faut ré-organiser sa façon de penser, de faire les courses et la cuisine ... mais on casse vraiment un certain esclavage vis à vis de la nourriture, en plus d'avoir bien plus d'énergie. Cela faisait 12 ans que je cherchais à perdre du poids et cette nutritionniste anglaise me parait dire les choses les plus intelligentes que j'ai lues en 12 ans.

**********************

j'ai quelques minutes à nouveau et je reviens ajouter quelques détails:
- l'huile d'olive, bon avec le riz les 5 premiers jours de la phase 1, oui, mais ensuite, non, pas d'huile avec les féculents (mais je suis en train de manger viande + légumes et je me suis rajoutée une bonne cuillérée à soupe d'huile d'olive en fin de cuisson)
- en phase 1, c'est seulement les féculents qui sont limités, donc je ne dirai pas que ce soit un régime protéiné vu que l'on peut choisir quelles proportions de protéines et de légumes on met dans son assiette, selon ses envies,et ce que l'on aime manger ....
- justement pour la phase 1, moi j'ai lu la version originale en anglais, je ne sais pas trop ce qui est dit dans la traduction française & je lis aussi les FAQ -frequently asked questions- du site web anglais => je ne suis pas une fan de riz complet alors au lieu des 50 g (poids avant cuisson) de riz permis, moi j'ai pris à la place 75 g d'avoine en flocon (celui que l'on fait cuire, à l'eau pour le petit déjeuner, en écosse, la boite rouge et bleue en magasin... j'en achète aussi en magasin bio )
et Zoe Harcombe dit aussi que l'on peut utiliser du quinoa à la place du riz brun, mais je ne sais pas si c'est 50 g ou 75 g
le raisonnement derrière les substitutions,c 'est que de tous les clients qu'elle a eu dans son cabinet, elle n'en a eu aucun qui avait une intolérance au riz, à l'avoine ou au quinoa ...

***********************

coucou à nouveau, je n'ai pas fini la phase 2. Je n'ai pas fait non plus le régime en continu (disons que j'ai expérimenté la phase 3 avant l'heure !!!) car j'ai eu des soucis de santé ainsi qu'un proche qui a fait 2 séjours à l'hôpital, ce qui m'a perturbé un moment ...
j'ai fait deux fois la phase 1, à quelques semaines d'intervalle, car j'avais ré-introduit trop de sortes d'aliments d'un coup et dans le lot il y en avait qui ne me convenaient pas = j'ai senti que je digérais pas pareil & j'ai pris 800 grammes en une nuit .... 5 jours de phase 1 et hop, on reperd le poids illico ...

d'autre part, j'ai quand même perdu quelques centaines de grammes lors de la chandeleur alors que j'avais mangé 2 fois des crêpes dans la semaine ... je ne suis plus pressée de perdre "vite" maintenant que j'ai trouvé une façon de manger qui me fait plaisir ET que j'ai retrouvé une énergie étonnante et un bien être certain (surtout entre les repas, je ne pense pas à manger & quand je fais des biscuits et des gâteaux pour mes enfants, je ne lèche plus les bols ....)

donc je pense maintenant que c'est une façon de manger que je vais adopter sur le long terme, je vais me débarrasser des pantalons maintenant trop grands car je trouve que c'est une méthode fiable, une façon de choisir ses aliments pleine de bon sens ... et je ne me vois pas retourner dans mes travers passés .... bien que je m'autorise des écarts de temps en temps ... donc c'est vrai ce qu'elle dit = en 5 jours de phase 1, on peut vraiment changer beaucoup de choses que l'on croyait inéluctable (les fringales pour tel ou tel aliment ....) .. je pense que de suivre à la lettre les conseils pour la phase 1 permet de changer des choses dans la biochimie du cerveau (je ne suis pas scientifique, mais je l'ai constaté chez moi et les gens à qui j'en ai parlé qui ont réussi à se décider à suivre ce plan alimentaire ... disent la même chose .... une amie en particulier qui était accro au coca light, avant, ....)

il me reste moins de 4 kg à perdre pour arriver à un indice de masse corporel de 25 .... après ça, si je peux encore perdre 3 ou 4 kg, afin d'arriver à un IMC de 23, ce serait encore mieux

je ne me sens pas privée car on a vraiment le choix ... toutes protéines, tous légumes .....
je pensais que je serais désolée de ne pas pouvoir manger de pâtes à la carbonara ..... et puis maintenant je me dis que je me ferai "un repas de gala" de temps en temps quand je passerai à la phase 3 ....

************************

j'ai tapé de travers et ma réponse vient de disparaitre .... c'était pour rebondir sur le sucre et l'insuline ... si j'ai bien compris Zoe Harcombe, l'insuline est produite dès que l'on mange des féculents .... or l'insuline est très efficace pour stocker le gras ...; donc si on mange des féculents sans gras, il n'y a pas de gras à stocker .... et si on mange du gras sans féculents ....il n'y a pas d'insuline de produite ....

c'est une des 3 règles de la phase 2 et je pense que c'est la plus importante des 3 ..... et tellement simple !
et quand on veut arrêter de maigrir ... eh bien il suffit de remélanger gras et féculent au même repas .... en phase 3, suivant combien on triche et fréquemment ou pas, soit on reste stationnaire, soit on reprend du poids ...

en effet, c'est un des "plus " certains de ce régime ... on est sûr de ne pas avoir faim .... alors que l'on sent que l'on perd du poids = lors de ma première phase 1, je me faisais des assiettes passablement garnies (j'aurais dû peser, mais les légumes que je choisissais, ..; cela faisait une petite montagne dans l'assiette ..... en viande je pouvais manger 200 grammes faciles, et en omelette, cela m'est arrivée de m'en faire une pour moi seule de .... 4 oeufs ... ) et je rajouttais de l'huile d'olive sur tout ça .... et je me sentais littéralement "fondre" de 500 grammes par jour .... 2,5 kg en 5 jours...... il y a juste eu le 3 ème jour, je me suis couchée un peu l'après midi mais dès le 4ème jour j'avais retrouvé un plaisir à marcher, à courir, à bouger comme cela faisait des années que j'avais oublié ces sensations ... l'esprit plus clair également, comme une "renaissance" ....

*********************************

je voulais dire aussi que cela oblige à faire à manger un peu différent pour la famille, mes 2 plus petits ne sont pas au régime, et ma grande ... n'a pas du tout les mêmes goûts que moi, plusieurs soirs par semaine elle préfère un repas féculent, donc je lui fais de la purée ou de la polenta avec du lait écrémé, elle se prend ensuite un yaourt 0%, une banane, un ou deux toasts de pain complet .... (grillé, avec du yaourt dessus, c'est pas mauvais du tout, cela m'arrive d'en manger aussi !)
moi j'aime beaucoup le poisson cru (du saumon surgelé que je décongèle, je coupe + 1 cuil à soupe de citron et 1 cuil à soupe d'huile de sésame toastée ....) mais je ne vais pas imposer cela à ceux qui ne l'apprécient pas !!!
avant, je ne voulais pas faire à manger différemment pour tout le monde.... et puis maintenant, je vois bien que l'on a des ages différents, des morphologies différentes, des besoins différents et qu'après tout cela parait logique de se nourir différemment .... + si on ne devait cuisiner QUE ce qui plait à tous les membres de la famille, on ne ferait plus rien ...
et donc dans notre frigo il y a maintenant deux sortes de lait ; demi écrémé et écrémé et deux sortes de yaourts, 0% et pas 0% (mais des yaourts sans lactose ajouté juste du lait et des ferments lactiques) ... et j'achète beaucoup plus de légumes qu'avant ... en phase 2 on utilise beaucoup la crème fraiche chez nous ....(pour les repas gras )

Posté par nemo_ à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2014

Oubliez les calories & perdez du poids, de Zoé Harcombe

Oubliez les calories & perdez du poidsHier, j'ai lu ce livre dont le titre m'avait interpelée. Etant concaincue que les régimes sont une aberration car ils créent un état de restriction cognitive qui entraîne que les personnes "rechutent" inévitablement (plus on vous prive d'un aliment, plus vous en avez envie), l'approche de l'auteur me semblait intéressante, histoire de me débarasser des mes kilos en trop.

Après lecture, je suis perplexe.

L'idée de base, c'est que, si les gens ont du poids en trop, c'est parce qu'ils souffrent, à leur insu, d'une, de deux ou des trois maladies décrites dans le livre, maladies qui se seraient souvent déclenchées avec un premier régime hypocalorique qui aurait détruit l'équilibre du corps.

  • la candidose (trop de levures candida dans le corps)
  • une intolérance alimentaire (l'auteur précise que c'est en général envers l'aliment qui vous attire le plus, l'argument m'a laissée perplexe)
  • de l'hypoglycémie qui entraîne que votre corps vous réclame du sucre, du sucre et encore du sucre, créant un cercle vicieux puisqu'il produirait plus d'insuline que nécessaire stockant ainsi ce sucre et en réclamant toujours davantage

Dans son régime, l'auteur indique 3 phases :

  • la première phase dure 5 jours et vise à se "désintoxiquer" de sa ou ses maladies, en supprimant ce qui nourrit les candida (aliment aigres, sucres etc), en supprimant les aliments pour lesquel on pense que l'on serait intolérant (blé, lait etc) et en supprimant les glucides par rapport à l'hypoglycémie. Bref, pendant 5 jours, vous pouvez manger des légumes (sauf champignons) et de la viande/volailles/poisson/oeufs à volonté, et des yaourts natures, ainsi qu'une quantité limitée de riz complet (oubliez les produits "blancs", ils nourrissent les candidas et l'hypoglycémie, vous n'en mangerez plus). Un régime plutôt hyperprotéiné, donc...
  • la 2e phase dure le temps de la perte de poids. On réintroduit des glucides (pâtes complètes, riz complet, flocons d'avoine etc) mais surtout pas d'aliments transformés : pas riz blanc, pain blanc, de sucre ni de miel non plus... Et les édulcorants sont également interdits. De plus, les lipides et glucides doivent toujours être mangés séparément, on retrouve cette fois les principes du régime dissocié (sauf pour l'huile d'olive, "bon" lipide qui peut être utilisé avec ses glucides. Là, j'avoue être dubitative : l'huile d'olive a beau être meilleure pour la santé que les autres huiles d'olive, elle reste 100% lipides)

Bref, cette phase semble difficile à suivre sauf que l'auteur promet qu'après la phase 1 qui peut être dure car le corps va réclamer ses "doses", on n'aura même plus envie de sucre ou des aliments qui nous rendent malades!!! Alors, vrai ou pas? qui veut tenter ces 5 jours et revenir me raconter? question

  • la 3e phase permet de manger de tout mais toujours en supprimant les aliments transformés et en dissociant lipides et glucides, mais avec la possibilité de "tricher" de manière exceptionnelle.


Voilà, cette théorie des "maladies" m'a interpelée car quelque part, elle pourrait avoir une certaine logique.

Pour l'auteur, elle expliquerait les maladies comme l'anorexie, la boulimie, l'hyperphagie qui n'aurait donc pas une cause psychologique (même si les deux peuvent être liées) mais physique. Ce serait ces trois maladies qui entraîneraient les idées noires, la compensation des émotions par l'alimentation etc

Et ce serait la pression de la société qui pousse au départ les gens à faire un régime qui aurait finalement entraîné le développement de ces maladies, et par là même, le développement du surpoids et de l'obésité.

Personnellement, je suis convaincue de la nocivité des régimes et rejoins dans ses idées le docteur Zermati, l'auteur de Maigrir sans régime, dont je parle ici, mais quelque part, les idées de Zoé Harcombe m'ont interpelée, même si la manière de manger qu'elle propose ne me semble pas super attrayante.

Ceci dit, même si elle met en avant le fait que ça reviendrait à manger comme avant que notre société de consommation propose tant d'aliments transformés, je ne suis pas tout à fait d'accord , puisque nos plats traditionnels bien français sont un héritage de la manière de manger "d'avant" et ils mélangent tous glucides et lipides (manger la blanquette ou le boeuf bourguignon sans des pâtes ou des pommes de terre, et la tartiflette en gardant le fromage pour le repas suivant, bof)...

Alors, qui veut tenter ces 5 jours et voir si ensuite si l'envie de sucré a réellement disparu??mrgreen-161d

 

Posté par nemo_ à 17:31 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 janvier 2014

Mincir et se réconcilier avec soi

Mincir et se réconcilier avec soiTout en  lisant des romans, j'avance dans ma lecture de ce livre très intéressant : côté alimentaire, l'auteur est totalement dans l'esprit de Zermati dont j'ai déjà parlé ici mais elle insiste davantage sur le fait de manger quand on n'a pas faim et qu'on sait qu'on n'a pas faim, les raisons qui vont pousser la personne à manger pour compenser et les moyens alternatifs pour que la nourriture redevienne un plaisir et pas une "roue de secours" face aux contrariétés.

Je n'en suis qu'à la moitié mais le livre est vraiment intéressant.

Posté par nemo_ à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


08 décembre 2012

Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi

faire_le_menageSans être une adepte du ménage ou une "maniaque", je me sens mal physiquement quand ma maison est en désordre. Et j'éprouve un sentiment de sérénité quand j'ai fini de tout ranger et tout nettoyer, que chaque chose et à sa place. Intéressée également par les modes de pensée orientaux, le zen, et attirée par le Japon où l'auteur a vécu, je me suis dit que ce livre devrait me plaire, d'autant plus que les commentaires sur internet étaient élogieux!

Et j'ai été très déçue... je l'ai trouvé extrêmement caricatural, dénonçant les femmes qui travaillent et ont une femme de ménage et une nounou pour leurs enfants au lieu de le faire elles-mêmes, dénonçant aussi la plupart des appareils électro-ménagers, toujours dans l'idée de faire "soi-même" pour en tirer un sentiment positif.

J'ai arrêté de travailler cette année, je suis ravie d'être à la maison, de m'occuper de mon ménage, de mes enfants (et de pas mal d'autre chose) mais je ne me suis vraiment pas reconnue dans ce livre.

Posté par nemo_ à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2012

Dis-moi comment tu manges...

dis_moi_commentIl ya quelques temps, je suis tombée sur ce livre en me promenant dans ma librairie préférée.

L'auteur étant dans la même lignée que Zermati et Apfeldorfer, je me suis laissée tenter. Bien que nutritionniste, l'auteur est contre les régimes puisque, comme le montrent les statistiques, si les régimes font perdre du poids, au moins 95% des personnes ont repris le poids perdu avec quelques kilos en prime dans les années qui suivent. Avec les dégats sur l'estime de soi que l'on peut imaginer (je suis trop nulle, j'ai aucune volonté etc...)

Donc elle ne prescrit pas de régime mais en fonction de chaque personne, elle essaye de déterminer ce qui a fait grossir la personne, ou ce qui lui pose problème (car on peut avoir un poids normal et se torturer par peur de grossir), afin d'adapter les solutions.

Il s'agit d'une succession de témoignages, pas d'une méthode, mais avec des conseils plein de bons sens et différents profils dans lesquels on peut se retrouver.

J'ai bien aimé, j'en ai gardé une partie en tête mais comme les auteurs précédemment cités, il s'agit avant tout de trouver des solutions pour des personnes qui mangent mal ou trop, qui ne savent plus suivre leurs sensations, qui sont persuadées que manger un carré de chocolat de 10g leur fera prendre 2 kilos (j'exagère mais à peine), qui enchainent les régimes.

Ayant lu les livres cités il y a maintenant plus de 10 ans, ils m'avaient permis de perdre du poids et surtout, de trouver un équilibre face à la nourriture. Equilibre malheureusement détruit par des événements il y a quelques années qui m'ont ramenée au stade de "je mange mes émotions"... mais c'est une autre histoire!

En tous cas, j'ai quand même bien aimé ce livre!

Posté par nemo_ à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2012

Les kilos émotionnels

kilos émotionnelsUn premier livre sur les problèmes de poids, pris par le côté émotionnel. Si l'on a du poids en trop, cela peut être parce que l'on mange trop par rapport à nos besoins, soit par gourmandise, soit parce que l'on n'est plus à l'écoute de son corps. Dans ce cas, Mairgir sans régime est le livre idéal.

Mais pour beaucoup d'entre nous, manger est devenu un moyen de gérer des émotions trop difficiles à supporter. Manger rempli le vide, manger permet de tenir, manger permet de destresser etc et les kilos s'accumulent!

 

"Les fluctuations de poids ne sont pas seulement une question d'arithmétique - apport et consommation de calories - mais aussi d'émotions. Il y a une participation affective aux prises de poids et à la résistance de notre organisme à les perdre. Stéphane Clerget, psychiatre de renom, explique les origines psychologiques de nos déséquilibres : conditionnement par l'éducation, pulsion orale, anxiété, consolation... Dans ce livre essentiel, il donne les clés pour se rééduquer, afin de réagir au stress sans compenser par la nourriture. Il nous apprend ainsi à restaurer l'image que nous avons de nous-mêmes, en nous libérant de ces kilos émotionnels. "gerer emotions

 

Il peut être complété par Gérez vos émotions, perdez du poids, que je trouve plus approfondi concernant les conseils et méthodes concrêtes à appliquer.

"La faim émotionnelle est la cause de surpoids la plus fréquente. Pourtant, sachez qu'aucun régime, aucun programme d'exercice physique, aucune chirurgie ne vous libérera de votre dépendance à la nourriture. Pourquoi ? Parce qu'ils ne s'attaquent pas aux raisons pro-fondes de vos mauvaises habitudes alimentaires : votre impuissance à gérer vos émotions. Une analyse psychologique complète et détaillée du lien qui existe entre la faim et l'émotion. A l'aide d'exemples issus de sa pratique thérapeutique, le Dr Gould met en évidence les 5 facteurs conditionnels de l'alimentation émotionnelle : vos doutes sur vous-même, vos frustrations, votre besoin de sécurité intérieure, votre rébellion, votre vide intérieur, et propose un programme en 8 séances pour définir vos points faibles, et vaincre votre impuissance face à la suralimentation. Brisez le cercle infernal de la faim émotionnelle et perdez définitivement vos kilos superflus. Grâce à cet ouvrage, vous réaliserez que votre besoin irrépressible de nourriture est contrôlable et aurez une plus grande maîtrise de votre vie. "

Posté par nemo_ à 15:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 avril 2012

Mangez en paix

mangez paixde Gérard Apfeldorfer, qui fait partie du GROS (Groupe de réflexion sur l'obésité et le surpoids) comme Jean-Philippe Zermati.

Mangez en paix reprend les mêmes idées que Maigrir sans régime mais de manière plus vaste, étudiant également les peurs alimentaires, l'influence de l'éducation sur l'alimentation, le rôle émotionnel des aliments etc

 

"Pour être en bonne santé physique et mentale, pour faire le juste poids, il convient de laisser ses peurs alimentaires au vestiaire et de manger en paix. C'est en sachant s'écouter qu'on parvient à répondre tour à tour de façon adéquate à ses besoins énergétiques, en nutriments, en vitamines et minéraux, et aussi à ses besoins émotionnels, à sa faim d'amour et d'affection. Gérard Apfeldorfer vous guide tout au long d'un parcours: vous y apprendrez à mieux choisir vos aliments, à les consommer avec toute l'attention qu'ils méritent, à faire la paix avec vous-même et avec les autres. Il vous donne aussi de judicieux conseils pour parfaire l'éducation alimentaire de vos enfants. Manger cessera d'être une bataille incessante, un problème à résoudre, pour se transformer en outil d'épanouissement personnel. "

Posté par nemo_ à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2012

Ne vous noyez pas dans un verre d'eau

ne vous noyez pasVoici un autre livre qui apporte beaucoup lorsque l'on applique ses conseils. L'auteur y indique 100 conseils (mais certains sont redondants, mais il fallait bien atteindre 100 siffle-21cfd ) qui permettent de mieux supporter les contrariétés petites et grosses du quotidien, de les prendre avec davantage de recul et de philosophie.

Un conseil qui m'a particulièrement marqué est celui de se demander, face à un problème, si l'on s'en souviendra encore dans un an? et dans 10 ans? cela permet de mieux relativiser chaque souci et l'humeur en souffre moins. Certains y arrivent naturellement (les chanceux! ) mais pour les autres, ce petit livre peut vraiment aider!

"Votre conjoint ne vous comprend pas, votre patron vous tyrannise, votre rythme de vie vous étouffe ? Ce livre est fait pour vous ! Richard Carlson vous apprend à vous mobiliser face aux difficultés courantes, en cent " stratégies " pratiques : apprenez à vivre l'instant présent, respectez les autres mais occupez-vous de vous, obligez-vous à relativiser. Bref, refusez de faire de vos journées une succession de mini-drames qui empoisonnent votre existence !
Un joyau de sagesse plein d'humour qui vous simplifiera la vie et vous aidera à affronter ses vraies tempêtes. "

 

Posté par nemo_ à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]