fragementésJ'avais lu (ou juste commencé?) cette dystopie bien avant ma lecture de la Faucheuse, du même auteur. Ayant adoré la Faucheuse, je me suis replongée dans les Fragmentés où l'on retrouve toute l'originalité de l'auteur.

J'ai trouvé ce tome 1 très intéressant ... et perturbant. Les personnages rencontrés sont atypiques mais attachants, on les suit avec plaisir dans leurs aventures, mais le monde imaginé par l'auteur est dérangeant, on a beaucoup de mal à accepter l'idée de la Fragmentation, et surtout, l'idée que les gens l'acceptent et la pratiquent ! Pourtant, au fil de l'histoire, on comprend comment le monde en est arrivé là et la logique historique des événements, sans que cela n'enlève pour autant le côté révoltant.

Un roman original, passionnant, bien écrit et bien conçu, qui laisse malgré tout une impression de malaise...

Le tome 1 se termine et l'on pourrait très bien s'arrêter là, mais l'on pressent une intrigue plus complexe sur la durée de la trilogie. A voir avec le tome 2 !

Pour ados et adultes à partir de 11 ans.

"Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, un ensemble de lois intitulé Charte de la Vie a été signé pour contenter les pro-vie et les pro-choix. Celle-ci stipule qu’il est interdit d’attenter à la vie d’un enfant du moment de sa conception jusqu’au jour de son treizième anniversaire. Passée cette date, tout parent peut décider de « résilier » son enfant en ayant recours à la fragmentation, processus qui permet de renoncer à son enfant rétroactivement. Une seule exigence : réutiliser 99 % des organes du fragmenté pour qu’il continue à « vivre » à travers d’autres. 
Lorsque Connor, Lev et Risa apprennent qu’ils vont être fragmentés, ils savent ce qu’il leur reste à faire : fuir et tenter de survivre jusqu’à leur majorité…"