la vérité sur l'affaire Harry QuebertDepuis des années, je me disais qu'il fallait que je le lise, et je traînais... Il a fallu que mon fils le lise avant moi pour que je m'y mette, et là, quelle claque!

Ce roman est exceptionnel! Du haut niveau, du complexe, du tordu, de l'inattendu, juste incroyable! En fait, ça fait deux jours que Nola, Harry et les autres me tournent dans la tête, ça va être dur de commencer un autre livre!

La vérité sur l'affaire Harry Quebert, c'est une enquête policière extrêmement bien ficelée mais finalement, quasiment sans sang et sans violence. Le lecteur est plongé dans la psychologie d'une petite ville américaine, un peu à la Stephen King (sans le côté effrayant) et l'on se rend compte peu à peu à quel point les apparences peuvent être trompeuses.

672 pages qui défilent à toute vitesse, on croit enfin savoir mais en fait, pas du tout, et les pages continuent de défiler. De Marcus en 2008 à Harry en 1975, les va-et-vient sont orchestrés de main de maître pour un roman inoubliable!

Pour adultes et ados à partir de 15 ans

"À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans"