félinesQuelle claque !

Quand j'ai commencé Félines, dont j'avais entendu beaucoup de bien, je ne m'attendais pas à ça, je pensais lire un roman pour ado avec un poil (oui, j'ose!) de fantastique et de superpouvoirs.

Mais Félines, ce n'est pas ça, c'est beaucoup plus que ça : c'est profond, sombre, prenant et révoltant, on ne peut pas le lâcher avant la fin et on hurle, on souffre, on rugit aussi de joie aux côté de Louise et de ses camarades.

Félines est aussi une réflexion sur la société, la place et l'image des femmes, en particulier des ados, le rejet de ceux qui sont différents, et quand on termine la dernière page, on ne peut s'empêcher de se demander "et si ça arrivait chez nous, est-ce que ce serait différent?"

A mettre entre les mains des ados à partir de 15 ans et des adultes!

"Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d'ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c'est quand les premiers cas sont apparus, personne n'était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d'un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de... dont les sens étaient plus... et les capacités... Inimaginable... "