frieda

Même si j'ai dévoré Frieda il y a deux mois, les personnages et l'histoire restent très vivaces dans ma tête, tant ils m'ont marquée! Il sort aujourd'hui en librairie, je vous le conseille!

Servi par une écriture dynamique, efficace et pleine de sensibilité, le récit nous entraîne à la rencontre de Frieda, embourbée dans une vie qui n'était pas celle dont elle rêvait! Eprise de liberté, de culture, d'échanges intellectuels, Frieda est également une jeune femme charnelle, frustrée par la relation intellectuelle et physique qu'elle a avec l'homme qu'elle a choisi d'épouser contre l'avis de sa famille.

Malgré l'épaisseur du roman, les pages se tournent sans effort tant le personnage de Frieda est attachant, et l'on ne peut que comprendre son dilemme!

A travers son histoire, nous suivons le cheminement d'une jeune femme moderne à une époque et dans un pays où ce n'était pas acceptable. Partagée entre son amour de la vie et celui de ses enfants, divisée entre son milieu social d'origine, noble, où les femmes sont également plus libres d'esprit et de corps et celui imposé par son mari, Allemande étrangère en Angleterre alors que la guerre approche, Frieda est écartelée face à ses envies et ses choix!

Un roman humain, passionnant et passionné, autour d'une femme moderne née à une époque qui ne l'était pas...

Pour adultes.

"En 1912, une jeune baronne allemande vivant à Nottingham commet l’irréparable : elle quitte son confortable foyer et ses trois adorables enfants pour vivre son amour. La décision de Frieda von Richthofen va donner naissance à l’un des plus grands scandales de son temps.

Mais qu’est-ce qui peut pousser une femme à quitter ses enfants ? Quel amour peut être plus fort que celui d’une mère ?

Frieda est l’histoire cruelle de celle qui a inspiré l’œuvre de D.H. Lawrence et notamment le très sulfureux roman L’Amant de lady Chatterley."