changer eau des fleursC'est par hasard que j'ai commencé ce livre, attiré par les nombreux commentaires élogieux. Je me suis laissée porter au fil de la vie de Violette pour me rendre compte, la dernière page tournée, à quel point j'avais aimé ce roman, et combien je m'étais attachée aux personnages!

On découvre Violette gardienne de cimetière, puis très vite, on en apprend plus sur son enfance avant d'enchaîner sur sa vie de garde-barrière. Changer l'eau des fleurs, c'est voyager dans la vie de Violette, on s'y perd parfois un peu mais on apprécie de découvrir chaque moment pour remettre ensuite les pièces dans l'ordre.

Parfois, le narrateur change, on découvre un autre point de vue, une autre histoire qui se mêle à celle de Violette sans être tout à fait la même. De tranche de vie en drame, d'humour en amour, Changer l'eau des fleurs est déconcertant et passionnant. On s'attache à Violette, aux différentes Violette tout au long de sa vie, on aime, on pleure, on rit avec elle, et surtout, on aimerait comprendre, savoir la vérité de ce qu'il s'est passé ce soir-là...

Un roman attachant, parfois mélancolique mais dont la lecture m'a pourtant faite éclater de rire, des vies qui s'entrechoquent et un mystère qui plane sur toutes ces années. Après ce roman, vous ne verrez plus un cimetière sans penser à Violette!

Pour adultes et grands ados.

"Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se confier et se réchauffer dans sa loge. Avec la petite équipe de fossoyeurs et le jeune curé, elle forme une famille décalée. Mais quels événements ont mené Violette dans cet univers où le tragique et le cocasse s’entremêlent ?"