passe-miroir-audio1La Passe-Miroir, j'en entends parler depuis des années, et encore plus récemment puisque le tome 4, qui termine la série, vient de sortir.

J'avais même commencé le tome 1 il y a longtemps... et je n'avais pas accroché. De mémoire, je l'avais trouvé trop lent et j'avais abandonné assez rapidement.

Et puis, je me suis dit que, quand même, j'allais réessayer. J'ai donc commencé à écouter le livre audio et paradoxalement, alors que j'avais trouvé ça trop lent, le rythme du livre audio me convient et j'ai A-DO-RE! (il était temps, diraient certains).

Clotilde Seille, la lectrice, lit admirablement bien et plonge son public dans l'ambiance glacée de la Citacielle, après lui avoir fait découvrir celle, plus familiale et excentrique d'Anima.

Ophélie, le personnage principal, est surprenante. Petite souris qui vit très bien au milieu de son musée, elle affronte pourtant son destin avec courage et détermination, sans pour autant devenir une "héroïne badass". Elle reste elle-même, pragmatique, en accord avec ses principes, inébranlable. J'adore!

Les autres personnages sont particulièrement réussis : Thorn, mystérieux, froid et peu sympathique, Berenilde, lumineuse, sensuelle mais dragon jusqu'au bout des griffes, et peut-être mon préféré, l'ambassadeur! Sans compter Renard, Gaëlle ou la mère Hildegarde! Chacun a sa personnalité, son caractère et ne ressemble à aucun autre.

L'écriture (la lecture, dans mon cas) est élégante, poétique, expressive et nous mène au fil de l'histoire sans qu'il n'y ait un but précis. Car pour cela aussi, La Passe-Miroir sort des classiques romans jeunesses : pas d'élue, pas de quête, pas de monde à sauver. Mais une fabuleuse histoire (qui n'a rien d'un conte de fée, croyez-moi!), à lire ou à écouter ABSOLUMENT!

A partir de 10-11 ans.

"Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs.
Quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons, la jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle.
À quelle fin a-t-elle été choisie ?
Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel."