année des pierresJ'ai terminé L'année des pierres et j'ai beaucoup de mal à déterminer si j'ai aimé ou non. Le sujet m'intéressait, ces 10 ados du lycée français de Jérusalem, en sortie scolaire, qui se retrouve attaqués lors de l'Intifada...

Depuis, l'histoire me reste dans la tête, mais je suis finalement très frustrée de tous les non dits et sous-entendus de l'histoire. Tant d'aspects que j'aurais aimé approfondir et en même temps, tant d'aspects approfondis qui m'ont touchée, interpelée...

Je pense que j'ai été très déstabilisée par la forme, on passe de "avant le bus" à "après le bus" puis de nouveau à "avant le bus" sans arrêt, et même si le moment est toujours resitué, entrer réellement dans le roman m'a paru compliqué.

Quant aux personnages... Certains m'ont touchée, d'autres, parfois les mêmes, agacée, et je suis complètement passée à côté de plusieurs. J'ai dû revenir plusieurs fois en arrière, au moment où l'auteur les présente, pour resituer leur passé, ce qui les avait amenés là.

Bref, beaucoup de qualités dans ce roman, une superbe écriture mais une forme qui m'a compliquée l'immersion dans l'histoire, au point que je suis incapable de dire si j'ai vraiment aimé ou pas.

Alors un conseil : lisez-le et faites-vous votre propre idée.

A partir de 14-15 ans.

" Ce n'est pas parce qu'on est tous paumés et loin de chez nous qu'on se ressemble. Ce n'est pas parce qu'on devient amis que les choses seront plus simples. Ce n'est pas parce qu'ils nous prennent pour cibles qu'ils sont nos ennemis. Ce n'est pas parce qu'on est montés dans ce bus qu'on en redescendra indemnes."