chant de l'encreJ'ai suivi les commentaires élogieux trouvés en ligne  et me suis plongée dans Le chant de l'encre, un roman fantastique très addictif!

Je ne suis pas fan des romances paranormales, mais j'ai dévoré ce diptyque plutôt original du point de vue des créatures que l'on y rencontre. Pas de loups-garous, vampires et autres classiques mais des gardiens ressemblant pas mal aux chasseurs d'ombres de La cité des ténèbres, face aux Voraces, des monstres sombres et ailés qui se révèlent plus complexes que prévu.

J'ai adoré le personnage principal Sigrid : volontaire, agaçante, têtue, elle est drôle et attachante dans sa manière de refuser qu'on lui impose quoi que ce soit! Un personnage assez proche de Rebecca Kean, de Cassandra O'Donnell.

Le récit est rapide, entrainant, même s'il est entrecoupé de scènes plus érotiques et de pensées persistantes de l'héroïne envers certains personnages masculins. Ce n'est pas forcément ce que j'apprécie, mais globalement, ça ne casse pas trop le rythme de l'histoire qui est vraiment addictive et plutôt bien pensée. J'ai beaucoup apprécié le tome 2 qui modifie complètement la situation du tome 1!

Deux tomes qui se dévorent tant ils sont addictifs, avec action, humour et fantastique!

Pour adultes et grands ados à partir de 15 ans.

"Les tatouages sur la peau de Sigrid se réveillent tandis ses certitudes sur le monde s’écroulent... Et quand surgit un guerrier sexy et autoritaire au beau milieu des décombres de sa vie, Sigrid décide de jouer selon ses propres règles. Et ça va déménager !"Ce soir, mon monde a basculé dans le cauchemar...Le voile d'illusion qui protège les hommes s'est déchiré. J'ai vu quelles créatures monstrueuses se dissimulent dans l'ombre. Et croyez-moi, c'est terrifiant !Ce soir, mes tatouages se sont réveillés : pour la première fois, des ailes d'encre battent dans mon dos, et le tigre dessiné sur mon épaule se dresse désormais à mes côtés. Accusée d’un meurtre sanglant, pourchassée par de mystérieux Veilleurs, je me lance dans une course contre la montre pour tenter de sauver ceux que j’aime. Et ce n’est pas le Traqueur ténébreux qu’on m’a imposé comme partenaire qui m’en empêchera !"