conclaveEn ce moment, j'ai davantage envie de varier les genres. Après un thriller historique avec La prisonnière du diable, voici un thriller politico-religieux avec Conclave, roman que j'ai adoré!

J'ai découvert Robert Harris avec D., son excellentissime roman sur l'Affaire Dreyfus. J'ai retrouvé dans Conclave son exceptionnel talent de conteur, avec cette impression "d'y être"...

Je me suis donc installée au Vatican, dans la chapelle Sixtine, parmi les cardinaux, pendant le conclave qui doit décider du nouveau pape. J'ai été totalement prise dans l'histoire même si le suspense n'est pas insoutenable, loin de là, puisque j'avais anticipé une bonne partie dès le premier tiers. Cependant, je ne m'attendais pas à la révélation de la fin...

Malgré cela, j'ai vraiment apprécié chaque minute de ma lecture, un peu comme dans D. où, forcément, on connaît aussi la fin.

J'ai trouvé ce thriller passionnant, les pages défilent comme les jours du conclave et j'ai vraiment été emportée par l'histoire, d'autant plus que le cérémonial du conclave, avec les cardinaux enfermés dans la Chapelle Sixtine jusqu'à l'élection d'un d'entre eux, m'a toujours fascinée. Après cette lecture, vous saurez tout... même ce que vous ne vouliez pas savoir!

Pour adultes et ados, mon fils de 14 ans a adoré également.

"Place Saint-Pierre, Vatican. Des pèlerins par milliers pleurent la mort du pape. Et tous ont les yeux fixés sur la cheminée qui, par son panache blanc, indiquera l'élection d'un nouveau berger.
Dans la chapelle Sixtine dûment barricadée, le scrutin se déroule, tour après tour. Ils sont 118 cardinaux à devoir désigner l'un d'entre eux. Réformiste ? Traditionnaliste ? Les courants s'affrontent. Les ambitions, aussi. Entre basses manœuvres et secrets bien gardés, l'Esprit-Saint peine à souffler dans les rangs des prélats. Et chacun de redouter la sentence fatidique : Habemus papam !"