estrange-malaventure-mirellaNouveau roman de Flore Vesco, l'autrice des excellents De Cape et de mots, de Louis Pasteur contre les Loups-Garou et de Gustave Eifel et les âmes de fer, l'Estrange Malaventure de Mirella est une réussite!

Flore Vesco a une relation incroyable avec les mots : dans ses romans, et particulièrement dans De cape et de mots et encore davantage dans l'Estrange Malaventure de Mirella, les mots se bousculent, chantent, jouent, de nouveaux mots qui sont en fait d'anciens mots entrent dans le jeu, le tout dans une écriture savoureuse. J'ai eu l'impression de goûter les mots, de les faire rouler en bouche comme un bon vin, c'est une lecture assez incroyable.

Outre le style, j'ai adoré l'histoire et cette nouvelle version du joueur de flûte de Hamelin. Le personnage de Mirella est surprenant : ni héroïne, ni donneuse de leçon, pragmtique et indépendante, elle s'adapte tout en gardant un coeur d'or.

J'ai aussi beaucoup aimé cette promenade dans la ville d'Hamelin, la créativité de son organisation (la trouvaille sur l'eau courante m'a beaucoup plu) et beaucoup de petites perles tout au long du récit.

Ma fille de 11 ans a aussi adoré, elle n'a pas trouvé l'écriture difficile à lire malgré le style "ancien" (mais c'est une excellente lectrice, un lecteur moins entraîné aurait peut-être du mal? )

Un roman à conseiller à tous, adultes, ados et enfants à partir de 9-10 ans s'ils ne bloquent pas sur un style auquel ils ne sont pas habitués.

"Moyen Age. Les rats ont envahi la paisible bourgade d'Hamelin. Vous croyez connaître cette histoire par coeur ? Vous savez qu'un joueur de flûte va arriver, noyer les rats en musique, puis les enfants d'Hamelin ? Oubliez ces sornettes : la véritable histoire est bien pire, et c'est grâce à Mirella, une jeune fille de 15 ans, qu'on l'a enfin compris. Jusqu'ici, elle passait inaperçue en ville qui s'intéresserait à une porteuse d'eau, à une crève-la-faim, une enfant trouvée ? Seulement voilà, Mirella a un don ignoré de tous : elle voit ce que personne d'autre ne voit. Par exemple, elle a bien repéré ce beau jeune homme en noir, qui murmure à l'oreille de ceux qui vont mourir de la peste... Et ça lui donne une sacrée longueur d'avance. Y compris sur le plus célèbre dératiseur de tous les temps."