autodafeurs-t1De ma précédente lecture des Autodafeurs, il y a pas mal d'années, je me rappelais de Gus, de Césarine, et d'avoir conseillé le livre à tout le monde autour de moi! Il avait d'ailleurs eu beaucoup de succès au club de lecture de ma bibliothèque, composé pourtant majoritairement de retraitées (qui ne sont pas, il faut l'avouer, le public ciblé au premier abord)! 

Mais côté intrigue, c'était un peu mince comme souvenir, ce qui m'a poussée à entamer une relecture de cette excellente trilogie!

J'ai apprécié chaque ligne des trois tomes : les personnages sont extrêmement bien ciselés, détaillés, on me dirait qu'ils existent réellement que ça ne me surprendrait même pas. Gus est un ado plutôt classique, allant de sympa à agaçant, préoccupé par sa vie d'ado et quand même pas mal égocentrique. Un idiot, dirait sa soeur... Mais il faut reconnaître qu'avec tout ce qu'il traverse, difficile de se relever, et il s'en sort finalement pas si mal...

Césarine est juste incroyable mais j'ai adoré suivre son évolution. Elle peut être agaçante, elle n'en est pas moins logique et son apprentissage des sentiments tout au long de l'aventure est très émouvant.

Les autres personnages ont également une vraie épaisseur, c'est difficile de tous les quitter à la fin.

La trilogie est quand même assez sombre : on sort totalement du schéma classique de la trilogie jeunesse où les héros se révèlent dans le tome 1, prennent une grande claque dans le tome 2 et sauvent le monde dans le tome 3. Les trois tomes des Autodafeurs sont finalement une suite d'aventures qui malmènent beaucoup nos héros, obligés de grandir, et je ne parlerai pas de la fin... Sauf pour dire que, honte à moi, je n'avais pas fait le lien avec Génération K que j'ai lu finalement plusieurs années après les Autodafeurs !!! Ce fut donc la révélation, et bien évidemment, ça m'a donnée envie de relire Generation K que je conseille fortement aussi!

Outre le fait d'être extrêmement bien écrit, la trilogie des Autodafeurs incite bien évidemment le lecteur à réfléchir à ce que serait un monde sans livres, sans connaissances, un monde où tout serait numérique et donc, susceptible d'être contrôlé et falsifié. Un message pertinent et perturbant dans notre monde qui va très vite...

Une trilogie passionnante, originale et intelligente, aux personnages inoubliables! A conseiller à partir de 9-10 ans (pour les bons lecteurs) et à tout âge!

«Je m'appelle Auguste Mars, j'ai 14 ans et je suis un dangereux délinquant. Enfin, ça, c'est ce qu'ont l'air de penser la police, le juge pour mineur et la quasi-totalité des habitants de la ville. Évidemment, je suis totalement innocent des charges de "violences aggravées, vol, effraction et incendie criminel" qui pèsent contre moi mais pour le prouver, il faudrait que je révèle au monde l'existence de la Confrérie et du complot mené par les Autodafeurs et j'ai juré sur ma vie de garder le secret. Du coup, soit je trahis ma parole et je dévoile un secret vieux de vingt-cinq siècles (pas cool), soit je me tais et je passe pour un dangereux délinquant (pas cool non plus). Mais bon, pour que vous compreniez mieux comment j'en suis arrivé là, il faut que je reprenne depuis le début, c'est-à-dire, là où tout a commencé.»

P.-S. : Ce que mon frère a oublié de vous dire c'est qu'il n'en serait jamais arrivé là s'il m'avait écoutée ; donc, en plus d'être un gardien, c'est aussi un idiot. Césarine Mars"