ryvenn-t1

Jolie découverte que ce roman jeune adulte que j'ai dévoré quasiment d'une traite. J'ai de plus en plus de mal à "accrocher" aux romans de ce genre, mais celui-ci m'a vraiment emballée!

J'ai adoré les personnages, tous intéressants, qui entrent en jeu au fur et à mesure, nous donnant le temps de les connaître et de les apprécier. Mention spéciale au doyen et à son côté Dumbledore!

J'ai apprécié le monde de Ryvenn, son côté "désastre écologique", le mélange magiciens - non magiciens (même si un autre terme  que magicien m'aurait semblé plus adapté) et le côté X-men, les cartels et l'école finalement presque normale avec ses populaires et ceux qui ne le sont pas.

Mais c'est surtout Ryvenn qui m'a plu : ni super-héroïne, ni fragile, elle est à la fois mature pour ses 16 ans et pleine de confiance en elle, tout en étant touchée par l'attitude des autres, ce qui paraît logique en tant qu'empathe. Un bon équilibre pour un personnage attachant.

L'intrigue est bien conçue, évolutive et dynamique, un sans faute. Et quelle fin!!! J'ai hâte de lire le tome 2.

Un excellent roman "jeune adulte", à mi-chemin entre dystopie, bit-lit et fantastique, qui plaira autant aux ados qu'aux adultes amateurs de ce genre de lecture.

A partir de 11 ans.

"A New York, une ville démolie par les guerres des magiciens, Ryvenn, seize ans, apprend à maîtriser son pouvoir. C'est une empathe : elle est capable de ressentir les émotions des personnes autour d'elle. C'est bien moins impressionnant que télépathe ou télékinésiste, mais ça n'empêche pas le gouvernement de s'arracher son don. Quand elle n'est pas à l'école ou avec sa famille, Ryvenn utilise son pouvoir lors des interrogatoires des prisonniers pour une agence du gouvernement, qui la paie grassement en retour. Jusqu'au jour où elle interroge un prisonnier pas comme les autres... Et tout dérape!"