citadelle-vertige

La citadelle du vertige est un roman jeunesse assez court qui traînait dans ma bibliothèque et dont la 4e de couverture m'a tentée. 

L'écriture est fluide mais l'histoire, sans être ennuyeuse, m'a laissée sur ma faim.

J'ai trouvé excellent le concept d'une cathédrale qui est en fait une immense tour intégrant village et cathédrale, et l'organisation sociale qui en découle. On découvre Symon, un jeune homme intéressant qui se pose beaucoup plus de questions que ses camarades et avec lui, on va découvrir peu à peu certaines réponses.

Mais j'ai trouvé l'ensemble trop rapide pour être vraiment prise dedans. On a finalement du mal à bien cerner les personnages, et la fin, bien qu'intéressante, m'a semblée précipitée et un peu ambigue pour un jeunesse 9-12 ans.

Un roman intéressant et original mais qui, pour moi, n'a pas trouvé sa place entre jeunesse 9-12 ans et plus âgé. Plus développé, il aurait pu faire un excellent roman ado ou jeune adulte.

A partir de 8-9 ans.

"Symon est tailleur de pierres. Il vit au sommet de la cathédrale mais rêve de voir le monde "d'en bas", d'aller toucher le sol. Le jour où son père meurt dans d'étranges circonstances, il décide d'emprunter l'escalier interdit..."