loups-garous Thiercelieux

Après l'excellentissime 14-14, Paul Beorn et Silène Edgar font le bonheur des lecteurs en écrivant de nouveau un roman à 4 mains, cette fois dans l'univers du jeu Les loups-Garous de Thiercelieux. Difficile de résister...

Dans un petit village intemporel, qui pourrait exister au Moyen Age comme dans un monde d'héroic fantasy, vivent Lune et Lapsa, deux amies de 14 ans. Lorsqu'elles se rebellent, l'une pour ne pas être mariée contre son gré et l'autre parce qu'elle n'arrive pas à obtenir des informations sur la mort de ses parents, de mystérieux masques apparaissent sous l'arbre du pendu...

Les chapitres, à la première personne, alternent entre Lune et Lapsa, ce qui permet d'avoir les points de vue des deux jeunes filles et de bien cerner leurs personnalités.

Le rythme est rapide, et même s'il n'y a pas de "grands" retournement de situation, les auteurs incorporent à l'histoire de nombreuses surprises qui augmentent encore l'intéret du récit, tout en revisitant le mythe du loup-garou de manière originale. 

Outre le fait d'être passionnant, le récit fait réfléchir injustices, aux différences et au courage

Je ne connais le jeu que de réputation et ne peut donc faire le lien avec, mais le roman m'a vraiment permis de passer un excellent moment.

Lune rousse est un roman jeunesse, qui peut être lu à partir de 9-10 ans mais qui saura plaire aux plus grands également.